AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Mort sur le Nil (110)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
palamede
25 août 2016
Après l'échec de son premier mariage, qui l'a très affectée, Agatha Christie épouse un archéologue et trouve son inspiration dans les lieux où il est en mission. C'est ainsi que plusieurs oeuvres de la grande écrivaine britannique ont pour toile de fond le Moyen-Orient, dont la plus célèbre et la plus réussie est sans doute Mort sur le Nil.

Un voyage de noces sur le Nil qui vire au règlement de compte : Jacqueline de Bellefort ne pardonne pas à son amie, la belle héritière Linnet Ridgeway, de lui avoir volé son fiancé, et quand Linet meurt à bord du vapeur S.S. Karnak, Jacqueline est évidemment la première à être soupçonnée. Il faut toute la perspicacité d'Hercule Poirot, qui fait partie du voyage, pour démêler cette très complexe histoire d'amour parsemées de cadavres.

On ne se lasse pas de découvrir les machinations diaboliques et les personnalités sophistiquées des personnages imaginées par Agatha Christie. Les voyages de l'écrivain ont nourri son oeuvre et lui ont souvent donné le cadre de ses intrigues, son imagination a fait le reste, rendant l'ensemble très vivant, et en même temps très tendu, pour notre plus grand plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          672
Gwen21
10 décembre 2012
Mais il ne serait pas un peu fatigué ce cher Hercule Poirot à force de résoudre des enquêtes et de démasquer des meurtriers à longueur d'année? On est en droit de le penser... et lui aussi ! Il se sent d'ailleurs bien fatigué et avoue ne plus être de première jeunesse. le remède à cet état ? le voici bien déterminé à se reposer et à prendre des VACANCES. Mais un tel homme peut-il en conscience se prélasser sur un transat quand tant d'hommes et de femmes à l'âme noire et aux sombres desseins violentent l'humanité par leurs crimes ? Réponse : NON !

Car si le destin d'Hercule Poirot, le plus british des détectives belges, était celui d'un touriste, ça se saurait. Chasser le naturel... Voilà notre enquêteur partant pour une croisière sur le Nil. A lui l'Egypte et ses merveilles, ses temples et la remontée du fleuve en yacht sauf que... à bord du navire qui l'emmène sous une chaleur accablante aux portes du désert, notre cher limier n'est pas seul... Lorsque l'une des passagères est découverte morte, assassinée dans son sommeil, Poirot, n'écoutant que son devoir, fait voler en éclats ses doux rêves de farniente et retrousse ses manches. Il a fort à faire, d'autant que ce premier meurtre est rapidement suivi d'un autre, puis encore d'un autre... Comme des mouches assommées de chaleur, tous les passagers de la croisière sont-ils destinés à tomber sous les coups d'un mystérieux assassin ? C'est ce qu'on va voir et, en attendant, à bord, personne ne s'amuse et chacun retient son souffle !


Challenge AGATHA CHRISTIE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Dionysos89
19 mars 2012
Mort sur le Nil est sûrement le plus connu des romans policiers d'Agatha Christie et son approche du meurtre sous plusieurs aspects y est sûrement pour quelque chose.
Déjà, c'est un Poirot ! C'est bien sûr une évidence, mais ce roman est véritablement l'archétype de l'enquête "à la Hercule Poirot" et le petit détective belge à la moustache recourbée joue lui-même un rôle dans cette histoire de meurtre où Agatha Christie fait preuve d'une maîtrise du suspense absolument parfaite, ou quasiment !
La meilleure façon de mesurer la valeur de ce roman policier si particulier est de le comparer aux autres de son type, et particulièrement les autres écrits par la même romancière. Ici, tout d'abord, les personnes ne sont pas trop stéréotypés (enfin, en tout cas, il y a pire chez Agatha Christie) ; ils sont avant tout caractérisés selon leur rapport avec l'histoire d'amour qui se joue devant leurs yeux. Car, en effet, il s'agit bien d'une histoire d'amour qui est en jeu, comme souvent mobile comme un autre, mais pas le plus présent dans les romans de cette auteur. Ici, ce contexte très précis a deux conséquences importantes sur le déroulement de l'intrigue : cela justifie l'antériorité du rapport entre les personnages, ceux-ci commencent à se connaître depuis la préparation de la croisière et au fil des escales ; de plus, la psychologie des personnages elle-même touche au plu profond l'âme du détective Hercule Poirot, qui, censé être en vacances, va mettre gratuitement ses talents au service de la vérité.
Dans le contenu même, Mort sur le Nil sort du lot. c'est un huis clos, un groupe coincé sur un bateau, très classique pour Agatha Christie qui, au moment où elle rédige ce polar, en 1937, est loin d'être à son premier huis clos (Le Crime de l'Orient-Express, Mort dans les Nuages précèdent ce roman de très peu d'années), mais également un récit de meurtres en série, car le bateau voit plusieurs de ses passagers tomber les uns après les autres, et enfin c'est aussi pourtant une scène globale de crime à ciel ouvert.
Finalement, si on devait tirer un principal enseignement, autre que ceux tirés précédemment, disons que ce roman policier a le pouvoir de rendre une atmosphère hautement tendue, mais particulièrement envoûtante, à mettre en rapport avec la beauté et le charme des sites archéologiques égyptiens qui parsèment le lit du Nil et qui sonnent comme un rappel du métier du mari d'Agatha Christie, métier qui fascinait l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
Crazynath
14 octobre 2014
Dans ma découverte de l'oeuvre d'Agatha Christie, je me suis lancé dans la lecture d'un de ses plus célèbres romans " Mort sur le Nil".
Une fois n'est pas coutume, je connaissais le dénouement car j'avais vu il y a fort longtemps le film avec Peter Ustinov .
Ceci ne m'a pas empêché d'apprécier l'histoire. Poirot est un sommet de sa forme avec ses déductions pertinentes et son sens exacerbé de l'observation. L'histoire est plus approfondie que dans le film et certains personnages secondaires sont un peu différents ,et j'ai vraiment adoré.
De plus, le décor, ( rien moins que l'Egypte), ajoute une ambiance particulière et très authentique à cet excellent roman policier.
Commenter  J’apprécie          330
LePamplemousse
11 février 2015
Malgré l'énorme popularité de ce roman, je me suis un peu ennuyée durant sa lecture.
Il met un temps assez long avant de démarrer, il faut 120 pages avant qu'un meurtre soit commis.

Tout le début sert à présenter les différents personnages qui font une croisière sur le Nil, et Hercule Poirot passe de l'un à l'autre en nous dévoilant leurs petits travers, ce qui sera certes utile plus tard pour démasquer le coupable, mais rend ces 120 premières pages un peu longues et rébarbatives.
Puis vient le moment du meurtre tant attendu et là, Hercule Poirot, comme à son habitude, se met à fourrer son nez partout et à déterrer plein de petits secrets n'ayant, par ailleurs, pas toujours de rapport avec l'enquête initiale.

Je me lasse peut-être de ces enquêtes vu que je viens d'en lire plusieurs en l'espace de quelques semaines, et je trouve que la construction des romans est finalement toujours un peu la même, on y découvre à chaque fois une multitude de personnages dont on apprend qu'ils cachent tous quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          318
ValentineF
06 janvier 2011
Bon à savoir : Rencontrer Hercule Poirot par hasard au cours d'un voyage augmente considérablement vos statistiques de mort imminente violente, consolez-vous en vous disant qu'il résoudra le crime par pur acquis de conscience (et parce qu'il adore ça).

Honnêtement, je plains beaucoup ce pauvre Hercule, même s'il faut l'avouer, il est un peu prétentieux, il reste profondément humain. Il est touché par la souffrance humaine; ses talents d'observation et de déduction ne font qu'augmenter le désarroi qu'il peut ressentir face à une situation qui ne peut qu'empirer.
Je n'ai pas encore lu suffisamment d'Agatha Christie pour m'ériger en experte, mais c'est la première fois que je me sens autant touchée par Hercule Poirot, qui d'habitude m'amuse comme le faisait Colombo à la télé; sûrement parce que l'histoire commence plus amont du crime, qu'Hercule a eu le temps de se familiariser avec les personnages et surtout de voir le chemin emprunté.

Que dire de plus, c'est extra. On cherche, on a toujours un peu de retard face au roi des détectives, les personnages sont toujours haut en couleurs et terriblement bien décrit. Ce n'est pas ce volume qui me donner envie d'arrêter la lecture de cette auteur.

Comme d'habitude avec les polar, j'écris cette critique juste avant la fin de la lecture, histoire de ne pas spoiler inconsciemment :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Luna26275
08 juin 2015
Ce pauvre Hercule Poirot, n'est-il pas fatigué de toujours démasquer des criminels ? Et bien la réponse est oui. C'est pourquoi il décide de partir en Égypte, pour profiter des splendeurs naturels, en se reposant sous un soleil torride. Mais alors qu'il se détend tranquillement, le cadavre d'un passagère est retrouvé. C'est donc malgré lui, qu'il se met sur l'affaire. Comble de malchance un second meurtre suit, bientôt rattrapé par un autre encore. Mais qui est donc l'étrange meurtrier qui semble opérer aussi furtif qu'une ombre ? M. Poirot mène l'enquête en interrogeant chaque passager avec une extrême minutie. le coupable arrivera t-il à échapper aux mains expertes de notre cher détective ?
Agatha Christie nous à donné une claque avec ce roman. Bien organisé, on reste dans l'intrigue tout au long de l'histoire. L'écriture finement mené,avec cette petite touche d'humour anglais....Quel délice !
Ah, ce Hercule Poirot, je ne m'en lasserais jamais... Ce petit homme rondouillard, si british bien que Belge d'origine. Constamment à l'affut ou à analyser. On ne peut que s'attacher à lui !
Un roman très intéressant, je l'ai dévoré d'une traite. Je ne me suis pas ennuyer un seul instant, je le recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
sevm57
23 juillet 2016
Mort sur le Nil est l'un de mes romans préférés d'Agatha Christie, et sachant à quel point j'apprécie l'oeuvre de la reine du crime, ce n'est pas peu dire.
Je viens donc de le relire en anglais pour avoir le plaisir de le redécouvrir d'une manière quelque peu différente.

Le crime est l'un des plus astucieux qui soit, je n'y avais vu que du feu à la première lecture, et seul Hercule Poirot était sans doute capable de dépasser les apparences pour le résoudre (pas de chance pour le meurtrier qu'il ait été à bord du bateau!!).

Mais ce qui fait pour moi le charme particulier de ce roman, c'est le fait qu'il se déroule en grande partie lors d'une croisière sur le Nil, cela ajoute une pointe d'exotisme et de rêve (du moins tant qu'on n'a pas fait soi-même une croisière sur le Nil dans un bateau usine à touristes....) surtout si on y associe les images de l'excellente adaptation télévisée.

Autre atout pour moi de ce roman: la victime n'est pas particulièrement sympathique alors que certains des coupables (de vol, de meurtre) le sont. Même les histoires d'amour (y compris celles des personnages secondaires) sont surprenantes et ne tombent pas dans la facilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
ladyshania
04 août 2017
J'avais déjà vu des adaptations tv de ce roman mais je ne l'avais jamais lu. Cependant, même en connaissant l'assassin, cette enquête est passionnante et reste l'une des meilleures d'Agatha Christie.
Après la présentation de tous les personnages, Hercule Poirot et ces derniers embarquent à bord d'un bateau de croisière sur le Nil. Simon et Linnet ont choisi ce voyage pour leur lune de miel. Tout va pour le mieux jusqu'au jour où ils découvrent que l'ex-fiancée de Simon, Jackie est aussi à bord, bien décidée à se venger. le drame sera inévitable. Hercule Poirot, moins orgueilleux qu'à l'accoutumée, fait fonctionner toutes ces petites cellules grises pour cerner chacun des personnages, trouver leurs mobiles et faire tomber leurs alibis. Une enquête parfaitement échafaudée par la reine du crime avec l'Egypte en toile de fond.
Commenter  J’apprécie          240
Darkcook
11 mai 2013
Un très beau Poirot, davantage une magnifique histoire d'amour tragique qu'une enquête policière. Je dis cela parce que (comme d'habitude) j'avais vu l'adaptation récente avec David Suchet, en avais adoré la diabolique intrigue, mais elle n'est rien sans le triangle Simon/Jacqueline/Linnet, et surtout Jacqueline, enflammée comme un personnage de drame romantique ou de tragédie élizabethaine. Agatha Christie leur offre, à elle et à Simon, une fin digne de ce nom.

On retrouve dans Mort sur le Nil toutes les qualités d'Agatha Christie : une énigme machiavélique, une écriture aussi simple qu'efficace, une sagesse shakespearienne, de l'humour grâce à certains personnages secondaires, avec en plus un petit récit de voyage inspiré de la propre vie de l'auteur, retardant le crime de près de 120 pages. Ce Poirot-ci fait une cinquantaine de pages de plus que la moyenne, mais ce n'est rien : l'instant du crime est décalé pour nous présenter comme il se doit les protagonistes et nous faire visiter l'Égypte. On sent la catastrophe arriver, comme Poirot, l'atmosphère est étouffante, comme si le climat et la tension nous envahissaient.

Le nombre assez élevé (peut-être légèrement plus que d'habitude) de suspects et de personnages secondaires permet à Agatha Christie d'embarquer sur sa croisière toutes les facettes de l'époque, les courants de pensée, les caractères, pouvant ainsi équilibrer la plus grande noirceur avec le grotesque, les plus grandes fortunes et esprits matériels avec un anarchiste/communiste/contestataire/révolutionnaire par excellence (particulièrement caricatural et au final, il est le personnage le plus drôle du roman après avoir été insupportable dans ses extrémités). Tous ces seconds rôles ont leur part de cadavres et de secrets personnels, et beaucoup sont très attachants, on pensera surtout à Rosalie Otterbourne, qui donne une énième occasion à Poirot de jouer les marieurs.

Et si le tour de passe-passe du meurtre initial tient du génie, comme le dit lui-même notre ami belge, c'est, après cette fabuleuse équation, Jacqueline de Bellefort et son amour qui resteront dans nos coeurs. Elle me rappelle pourquoi j'aime la littérature, berceau d'amours tellement intenses, comme la civilisation actuelle, mangée par la crise, le stress, l'individualisme urbain, la fatuité technologique, embourbée dans un marasme tel que Céline en avait prédit, n'en connait plus.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Mort sur le Nil

Comment s'appelle le bateau sur lequel est tuée Linnet Ridgeway Doyle ?

SS Louxor
SS Karnak
SS Ramses
SS Cairo

10 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : Mort sur le Nil de Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre
. .