AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Nobret (Traducteur)
EAN : 9782253114192
192 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (04/02/2006)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 136 notes)
Résumé :
"Êtes-vous heureux ? Dans le cas contraire, consultez M. Parker Pyne, 17 Richmond Street." Cette annonce parue dans le Times attire bien des clients, un peu incrédules mais sans aucun doute malheureux. Aux quatre coins du monde, à Delphes, Chiraz ou Londres, Parker Pyne, professeur de bonheur, s'engage à vous faire retrouver l'amour et la joie de vivre. Évidemment, ses tarifs peuvent parfois paraître un peu élevés, mais qui ne risque rien n'a rien, et vous pouvez êt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  16 septembre 2019
Recueil de nouvelles mettant en scène des individus ayant répondu à l'annonce énigmatique de Mr Parker Pyne parue dans les journaux :
Êtes-vous heureux ?
Dans le cas contraire, consultez
Mr Parker Pyne, 17, Richmond Street.
👩‍L'épouse délaissée👱‍♀️ : Mrs Packington est désespérée. Son mari semble s'être entiché de sa secrétaire et ne pas se rendre compte de la situation que cela occasionne pour son épouse. Mr Parker Pyne propose à Mrs Packington un remède draconien : faire de même avec un beau jeune homme.
👳‍♂️L'oracle de Delphes💍 : Mrs Willard en voyage en Grèce reçoit un message l'informant du kidnapping de son fils contre rançon. Mr Parker Pyne arrive en sauvetage de manière inattendue...
🚂L'employé de bureau🔖 : Mr Roberts est lassé par sa vie rangée. Son épouse est charmante, ses enfants adorables, son travail lui plait... mais il s'ennuie ! Mr Parker Pyne va lui faire vivre une aventure loin de l'ordinaire....
💃La dame désolée💍 : Mrs Saint-John se rend au cabinet de Parker Pyne afin de lui demander de l'aide pour restituer un objet "emprunté" à une amie et qu'elle doit absolument rendre sans se faire prendre...
🚢Mort sur le Nil💊 : Lady Grayle voyage avec sa famille sur un steamer. La seule autre personne présente, Mr Parker Pyne. Cette lady est assassinée...
👩‍💼La dame riche 👩‍🌾: Mrs Abner, femme richissime et blasée est lassée de sa vie. L'annonce de Mr Parker Pyne l'intrigue. Sa demande est simple : elle veut du changement, de la nouveauté. Mr Parker Pyne va se faire une joie de la lui faire vivre...
💏Le mari mécontent💅 : Réginald Wade est désespéré. Son épouse désire divorcer pour en épouser un autre, trouvant son mari trop mou. Réginald a 6 mois pour réparer les choses et demande l'aide de Parker Pyne. Celui-ci décide de jouer sur la jalousie notoire chez les femmes...
💫La perle de grand prix🦋 : En vacances, sept individus partent en randonnée. Une boucle d'oreille de valeur disparait. Mr Parker Pyne a bien la solution...
🧦Les portes de Bagdad 🍁: En voyage, Parker Pyne est confronté à l'assassinat d'un homme dans des conditions improbables...
🚦Avez-vous tout ce que vous désirez 🧰: dans un train, Mr Parker Pyne est abordé par une femme qui lui fait part d'un fait étrange : un message de son mari préparant quelque chose... Sa peur incite Parker Pyne à lui venir en aide...
👰L'officier en retraite🐘 : le major Wilbraham de retour en Angleterre s'ennuie terriblement de la vie monotone et sans saveur opposée à celle qu'il avait dans l'armée. Mr Parker Pyne va lui faire vivre une aventure inoubliable...
🚶‍♀️La maison de Chiraz 👠: À Bagdad, Mr Parker Pyne apprend qu'une concitoyenne vit dans une maison isolée et loin de tous. Il sollicite une audience...

Ces nouvelles sont sympathiques, mais sans grand intérêt. Les thématiques abordées sont redondantes avec les mêmes intrigues. Ainsi L'épouse délaissée et le mari mécontent portent sur des histoires de couple et sont résolues en faisant intervenir un tiers pour rendre le conjoint jaloux. L'employé de bureau, La dame riche et L'officier en retraite vont interagir des personnages blasés et déçus par leur vie banale. Les autres nouvelles abordent des histoires de meurtres, d'enlèvement ou de vol... Rien de transcendant, de nouveau dans tout cela ... et c'est bien dommage.
À lire afin de passer un moment reposant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1334
sevm57
  12 mai 2019
Fan d'Agathe Christie, j'ai toujours eu tendance à privilégier les romans mettant en scène Hercule Poirot et Miss Marple, et ce n'est que récemment que je me suis tournée vers Mr Parker Pyne. Erreur, car ce recueil est excellent!
Il est composé de 12 nouvelles ayant pour héros le personnage étonnant de Mr Parker Pyne.
La première partie du recueil (toutes les nouvelles dont le titre commence par "The case of...") regroupe des histoires se déroulant en Angleterre, et ayant finalement plus pour objet les mystères du coeur humain qu'une véritable intrigue policière.
La seconde partie du recueil est plus policière (donc plus habituelle dans l'oeuvre d'Agatha Christie), mais aussi plus exotique puisque les histoires à énigmes en question se déroulent en Orient.
Mr Parker Pyne est un détective d'un genre particulier qui propose à ses clients de les aider à trouver le bonheur. Il affirme en effet qu'il y a 5 grandes catégories de choses qui rendent malheureux, et qu'une fois que la cause du malheur est connue, il est possible d'y remédier. Vous êtes sceptiques, répondez à l'annonce de Mr Parker Pyne et lisez ce livre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
DocteurVeggie
  17 mars 2018
J'ai ce livre d'Agatha Christie depuis l'âge de mes vingt ans. Acheté chez un bouquiniste comme tous mes autres livres d'Agatha Christie. Je ne comprends pas comment j'ai pu laisser, pendant autant d'années, James Parker Pyne de coté. J'ai vraiment adoré ce personnage qui est pour moi une variante d'Hercule Poirot, mais sans le coté snob, précieux et hyper intellectualisé. Parker Pyne est un détective, à sa manière, mais il préfère rendre les gens heureux contrairement à Poirot qui cherche à résoudre les méfaits du crime. Pyne est amical et bienveillant. Adorable. La bonheur des autres passe avant tout.
Ce sont douze nouvelles qui mettent en scène à différents plans ce Parker Pyne. Vous n'êtes pas heureux et bien consultez-le. C'est ici que l'on découvrira à nouveau Miss Lemon et Ariane Oliver. J'aime beaucoup ce lien qui au fond uni de manière indirecte les gens. La théorie des six degrés. C'est un livre qui se lit vite avec une petite troupe fort sympathique. Agatha reste toujours dans son décors de personnages de la haute, mais on ne peut lui en vouloir, elle n'a connu que cela.
Je suis nettement plus heureux après l'avoir lu, mais je sens que la tristesse viendra après Poirot, Marples, Pyne et les autres. Car il s'agira de la dernière apparition de ce personnage gage de bonheur. Dommage qu'Agatha n'ait pas exploité un peu plus Parker Pyne, j'avais déjà deux titres de roman : Les quatre saisons de Parker Pyne & Initiales J.P.P.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fabricel
  31 décembre 2015
"Heureux(se) ? Sinon, venez consulter Mr Parker Pyne. 17 Richmond Street."
Un recueil de nouvelles qui sort un peu de l'ordinaire ou, plutôt, qui est peut-être plus encore que d'autres très influencé par la psychologie. C'est cet aspect du personnage de Mr Parker Pyne qui m'a vraiment beaucoup intéressé avec des nouvelles qui traitent des affaires de coeur et d'autres plus classiques, plus proche du détective auquel nous a habitué cette très chère Agatha.
C'est aussi dans ce livre qu'apparaît un autre personnage récurent chez elle, Mrs Oliver.
A découvrir si vous ne le connaissez pas.
Commenter  J’apprécie          110
Guillaume72
  23 avril 2020
Ce recueil de nouvelles n'entre pas vraiment dans la catégorie traditionnelle des enquêtes policières dans lesquelles Agatha Christie excelle, même si les méthodes peuvent parfois se rapprocher pour ses personnages.
Le format de la nouvelle n'est pas mon préféré. J'aime quand Agatha prend le temps pour planter le décor et nous fournir de nombreuses hypothèses trompeuses. Là, le récit court donne parfois l'impression que l'on se précipite un peu vers la vérité ou la solution, ce qui peut donner un caractère moins vraisemblable au récit. Ces nouvelles ont été publiées en 1934 et sont fortement imprégnées de l'attrait pour l'Orient et l'archéologie né de l'union de l'auteur avec Mallowan, archéologue au Moyen Orient. du coup, on voyage et ce côté est très agréable. On parcourt les lieux qui fait le bonheur d'agatha Chritie, que ce soit en Irak, en Syrie, en Grèce ou la petit port de Dartmouth auprès duquel elle possédait une propriété.
A noter une bonne nouvelle intitulée "mort sur le nil" qui ne correspond pas tout à fait à son roman du même titre publié en 1937. La nouvelle lui aura sans doute donné l'envie d'aller plus loin dans un récit plus développé, autour d'une autre intrigue également. Tant mieux pour le lecteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
genougenou   12 septembre 2013
L’épouse délaissée
On entendit quatre imprécations, puis une voix irritée s’étonna qu’on ne pût laisser un chapeau à sa place, une porte claqua… Mr. Packington venait de partir pour attraper le train de 8 h 45 à destination de la Cité, à Londres. Sa femme, très rouge, les lèvres serrées, était assise à la table du premier déjeuner. Elle ne pleurait pas, pour la simple raison qu’une violente colère venait de remplacer son chagrin.
— Je ne puis plus supporter cette situation ! Non ! C’est impossible !
Mrs. Packington réfléchit un instant puis murmura :
— L’effrontée ! La petite coquine ! Comment George peut-il se montrer aussi bête !
Mais sa colère s’éteignit et son chagrin reprit le dessus. Ses yeux s’emplirent de larmes qui coulèrent sur ses joues fanées et elle gémit :
— À quoi sert de dire que j’en ai assez puisque je ne sais que faire ?
Elle se jugeait abandonnée, lamentable… Alors, elle saisit le journal et relut, en première page, une annonce qui l’avait déjà frappée :
Êtes-vous heureux ?
Dans le cas contraire, consultez Mr. Parker Pyne, 17, Richmond Street.
— C’est stupide, absolument stupide, déclara Mrs. Packington. Mais, en somme, je puis essayer…
C’est pourquoi, à onze heures, elle entra, quelque peu nerveuse dans le bureau du détective. En regardant celui-ci, elle se sentit rassurée : Mr. Parker Pyne était robuste pour ne pas dire gros ; il avait une belle tête chauve, de grosses lunettes et des yeux intelligents.
— Veuillez vous asseoir, dit-il. Je pense que c’est mon annonce qui vous amène ?
— Oui…, se contenta de répondre Mrs. Packington.
— Donc, vous n’êtes pas heureuse. Peu de personnes le sont et vous seriez fort étonnée si je vous en indiquais le nombre.
— Vraiment ? dit-elle. Mais le malheur d’autrui l’intéressait peu.
— Je sais que cela vous laisse indifférente ; il n’en est pas de même pour moi : voyez-vous, pendant trente-cinq années de mon existence j’ai établi des statistiques dans un bureau du gouvernement. Je suis maintenant à la retraite et j’ai eu l’idée de faire bon usage de mon expérience. La question est fort simple car les chagrins ont cinq causes principales, pas davantage. Or, si l’on connaît la cause d’une maladie, il doit être facile d’y remédier. Je me mets à la place du médecin qui diagnostique ce qui fait souffrir son client et lui indique un traitement. Certes, il y a des cas incurables où j’avoue mon impuissance. Par contre, Madame, je puis vous affirmer que si j’entreprends un traitement, le succès est à peu près certain.
Était-ce possible ? Y avait-il là un attrape-nigaud ou, au contraire…
Mrs. Packington fixa sur son interlocuteur un regard plein d’espoir.
— Je vais porter un diagnostic à votre sujet, reprit Parker Pyne en souriant. Il s’agit de votre ménage. Votre existence conjugale a été heureuse et je pense que votre mari a réussi dans ses affaires… mais je suppose qu’il y a une jeune personne dans vos ennuis… peut-être fait-elle partie du personnel de bureau ?
— Oui, c’est une dactylo, une petite intrigante peinte, aux lèvres trop rouges, aux bas de soie, aux boucles blondes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Dionysos89Dionysos89   24 juin 2012
En réalité, Mrs. Willard J. Peters n’aimait guère toute la Grèce ; et Delphes ne lui plaisait pas du tout. Elle n’aimait vraiment que Paris, Londres et la Côte d’Azur. Certes, la vie d’hôtel lui était agréable, mais à condition que sa chambre eût un tapis de haute laine, un lit luxueux, une profusion de lampes électriques, de l’eau chaude et froide en abondance, un téléphone pour pouvoir commander du thé, des repas, des cocktails ou de l’eau minérale et appeler ses relations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
sl972sl972   09 janvier 2015
- Mais s'il n'y a rien à pardonner...
- Qu'importe la vérité ! lui rétorqua Mr Parker Pyne. Mon expérience m'a prouvé qu'elle est l'origine de bien des déboires. Il y a un axiome fondamental dans la vie conjugale : il faut mentir aux femmes. Elles aiment ça ! Allez vous faire pardonner, mon garçon. Et puis, vivez heureux. Il est probable que votre épouse vous aura à l’œil chaque fois qu'une jolie femme s'approchera de vous - cela agace certains hommes, mais je pense que ce ne sera pas votre cas.
- Aucune femme ne m'intéresse en dehors d'Elsie, déclara Mr Jeffries avec simplicité.
- Bravo, mon cher, dit Mr Parker Pyne. Mais à votre place, je m'arrangerais quand même pour qu'elle n'en sache rien. Les femmes n'aiment pas le succès trop facile.

(Êtes-vous sûre qu'il ne vous manque rien)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sl972sl972   09 janvier 2015
- [...] Je me trompe ?
- Non, c'est exactement ça. Mais... comment le savez-vous ?
Mr Parker Pyne leva la main d'un geste évasif.
- Ca, c'est mon métier. J'ai passé trente-cinq ans à étudier des statistiques dans un bureau ministériel. Et quand j'ai pris ma retraite, j'ai décidé de mettre cette expérience en pratique de manière originale. C'est très simple : les raisons que l'être humain peut avoir de ne pas se sentir bien dans sa peau se répertorient en cinq catégories, comme les cinq doigts de la main, pas plus, je vous l'assure. Et, une fois le diagnostic établi, le choix du remède ne pose guère plus de problème.
Je suis dans la position du médecin. Tout médecin commence par déterminer le mal de son patient pour ensuite lui prescrire un traitement. Il est certes des cas désespérés, je déclare alors forfait sans détour. Mais si je décide de m'occuper de quelqu'un, je me porte pratiquement garant de sa guérison.

(L'officier en retraite)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sl972sl972   09 janvier 2015
Vous êtes marié... depuis combien de temps ?... Neuf ans, à mon avis, gronda Mr Parker Pyne. Et je suis sûr que cela fait neuf ans que vous avez la même attitude... Vous vous êtes trompé de registre, mon cher monsieur. Un vrai désastre !... Il ne faut jamais montrer ses complexes à une femme, car elle vous jugera comme vous vous jugez... Et vous ne l'aurez pas volé !... Non, ce que vous auriez dû faire, c'est mettre en valeur vos qualités de sportifs... Parler de l'art et de musique en disant : 'Vous savez, toutes ces chinoiseries qui enchantent ma femme"...Vous auriez même dû la plaindre d'être une aussi piètre sportive... En matière conjugale, cher monsieur, le complexe d'infériorité est le plus sûr chemin vers la catastrophe !... Pas une femme ne le supporte ! Et je ne suis pas surpris que votre épouse ne l'ait pas supporté !...

(Le mari mécontent)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Agatha Christie (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
Pour terminer en beauté cette troisième saison dans les coulisses du genre, Nicolas Perge, auteur-réalisateur, immense fan de polars à l'âme de collectionneur, partage avec nous sa passion pour la Reine du crime et nous dévoile ses coups de coeur, pêchés comme des trésors dans le fonds des éditions du Masque. du Agatha Christie, bien sûr, mais également de pures pépites méconnues de la littérature noire, écrites par Catherine Arley, Celia Fremlin ou encore Kyril Bonfiglioli. De quoi alimenter vos longues soirées d'hiver au coin du feu... Bonne écoute !
CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche Générique : Longing - Joachim Karud
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1266 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre

.. ..