AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-André Rey (Traducteur)
ISBN : 2253060526
Éditeur : Le Livre de Poche (01/04/1992)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 82 notes)
Résumé :
Un épais brouillard s'est abattu sur Genève, obligeant l'avion à se poser à Francfort. Sir Stafford Nye vient d'assister à une conférence diplomatique assommante ; pour lui, l'incident n'est qu'un désagrément de plus. Cependant, cette escale imprévue pourrait bien être fatale à la jeune inconnue qui l'aborde dans le hall de l'aéroport.
Enfin, c'est ce qu'elle prétend en sollicitant son aide. Elle n'a pas l'air de plaisanter, et pourtant sa proposition est gro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Marguerite87
09 juin 2011
Il y avait un moment que je n'avais pas lu d'Agatha Christie. Il y avait un moment aussi que celui-ci trainait chez moi. Cependant, je dois dire qu'il ne m'a pas particulièrement plu. En fait, c'est la première fois que je suis déçue d'un roman de la grande romancière.
Passager pour Francfort est une histoire, je l'avoue, que j'ai trouvé difficile à suivre. Il est très différent des autres romans d'Agatha Christie que j'ai lu bien qu'il y ait encore beaucoup de personnages. Ici, il n'y a pas de meurtre, pas d'enquête de crime mais plutôt une partie d'espionnage. J'aurais apprécié un peu plus d'action et moins de discussions qui me donnaient l'impression de partir dans tous les sens.
Bref, je me suis ennuyée. C'est dommage car le début était prometteur. J'étais très intriguée par l'inconnue à l'aéroport et par l'évènement qui s'y produit. J'ai failli l'abandonner, c'est tout dire.
Commenter  J’apprécie          60
le-mange-livres
07 juin 2012
Entamé dans le cadre du défi God save the livre, ... et (très) difficilement terminé - du genre en plusieurs semaines. C'est pourtant bien la première fois que je suis déçue par Agatha Christie !
Bon, mais alors, de quoi s'agit-il ? Ca commence plutôt bien, par une scène se déroulant dans le hall des correspondances de l'aéroport de Francfort, au cours de laquelle un dandy britannique, travaillant vaguement pour les services secrets, est accosté par une ravissante jeune femme qui, affolée, le supplie de la laisser embarquer à sa place sur un vol pour Londres, prétendant qu'il s'agit d'une affaire de vie ou de mort. Amusé par l'idée de se prêter au jeu, Sir Stafford Nye lui cède son passeport. Mais sa curiosité est piquée, et, de retour à Londres, il tente de retrouver la jeune femme, qui n'est autre qu'une comtesse grecque engagée dans les bien mystérieux rouages d'une conspiration internationale. Précisons que le tout se déroule sur fond de révolte mondiale de la jeunesse, sous la houlette d'un jeune "Siegfried" aux capacités oratoires stupéfiantes.
Que dire sinon que l'on navigue entre l'invraisemblable et l'ennuyeux à mourir, sans l'ombre d'une intrigue policière, sans bien parvenir à saisir si l'on a à faire une vieille dame pleine d'esprit et de dérision, ou effarée par les soulèvements étudiants. Un Agatha Christie tarif, qui me paraît donc tout à fait dispensable.
Lien : http://le-mange-livres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Elianor
05 novembre 2013
Tout commence lors d'un transit imprévu à l'aéroport de Francfort. Lorsque sir Stafford Nye accepte d' y aider une jeune femme, il ne sait pas encore où cela va le mener ...
Nous voilà face à un roman d'espionnage sympathique et inhabituel qui commence de manière audacieuse. Les personnages principaux sont attachants et l'on passe un bon moment à lire ce roman, malgré une intrigue parfois un peu trop embrouillée.
Passager pour Francfort est un roman à part dans la bibliographie d'Agatha Christie. Dans l'ambiance particulière qui y règne transparaît une vison politique d'un monde marqué par la révolte de la jeunesse et par la contestation des valeurs jusqu'ici acceptées (ou tolérées) par la majorité des gens. Agatha Christie y propose une analyse intéressante sur l'embrigadement par "l'enthousiasme " provoqué par certains orateurs. Elle nous expose aussi, en introduction, une réflexion passionnante sur le travail d'écrivain.
Commenter  J’apprécie          30
Hindy
20 décembre 2010
Livre d'espionnage très surprenant.
Assez déroutant, beaucoup d'amoureux d'A.C ont été déçut pourtant le livre est à découvrir. Une curiosité surtout si on l'histoire et l'espionnage.
Commenter  J’apprécie          80
caryatide
23 octobre 2013
Un très mauvais souvenir...Enfermée dans une clinique où je venais d'accoucher et n'osant pas demander à mon mari débordé, de m'apporter de la vraie lecture, j'ai été obligée de le lire et de le relire...
C'est clair que l'espionnage ne réussit pas à Agatha Christie, sauf peut être quand elle réussit à y glisser un peu d'humour (les Chimneys, par exemple)
Mais il n'y a rien de drôle dans ce livre....je n'ai pas eu l'impression qu'elle regrettait la période nazie, mais quand j'ai lu dans une critique à propos de Ruth Rendell (désolée, j'ai oublié l'auteur) qu'Agatha Christie, elle, n'avait rien compris à son époque j'ai immédiatement pensé à ce livre où elle parait effectivement à coté de la plaque, une trop vieille dame dépassée par les événements...
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
caryatidecaryatide06 mars 2015
Car il existe un danger réel : il se trame quelque chose, non seulement chez nous mais dans de nombreux autres pays. Les responsables de cette situation ont recruté un service à eux, et ce qui est catastrophique c'est qu'ils ont choisi des jeunes, c'est à dire des personnes qui iront n'importe où, qui croiront et feront n'importe quoi. Tant qu'on leur offrira quelque chose à démolir, à détruire de leurs propres mains, ils seront convaincus de travailler pour la bonne cause et d'être les artisans d'un monde meilleur. L'ennui c'est qu'ils ne créent rien. Ils se contentent de détruire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ElianorElianor05 novembre 2013
Un homme au cerveau génial n'a jamais aucune envie de parler à une femme qui aurait un cerveau génial elle aussi. Ce serait épuisant. Il préfère de loin une ravissante idiote qui l'amuse.
Commenter  J’apprécie          20
ElianorElianor05 novembre 2013
L'éloquence c'est un phénomène effrayant vous savez. On n'imagine pas ce qu'une voix peut faire, ce que des mots peuvent faire, même s'ils ne sont pas particulièrement convaincants ! C'est la manière dont ils sont dit qui comptent.
Commenter  J’apprécie          10
SilenaSilena13 août 2013
La puissance peut être une grande force créatrice, mais elle peut aussi être diabolique.
(Lord Altamount)
Commenter  J’apprécie          30
SilenaSilena13 août 2013
(...) Robbie voulait rendre les gens bienveillants, leur donner la conviction qu'ils étaient empreints de bonté.
(Lady Matilda Cleckheaton)
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
979 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre