AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de MissG


MissG
  14 décembre 2014
Victoria Jones est une jeune femme aimant se laisser porter par la vie, ne pas être trop importunée dans son travail de dactylo, et agissant à l'instinct.
En effet, à peine vient-elle d'être licenciée de son travail qu'elle rencontre Edward, un jeune homme très charmant, avec qui le courant passe bien, à tel point qu'elle en tombe amoureuse et décide de trouver un moyen pour le rejoindre à Bagdad, ville où il s'en va dans le cadre de son travail, car des certitudes, Victoria en a : "La première, c'était qu'elle épouserait ce jeune homme, puisqu'elle l'aimait comme Juliette aimait Roméo. Et la seconde, qu'il lui fallait se rendre à Bagdad, puisque bientôt Edward serait à Bagdad.".
Ça s'appelle agir sur un coup de tête, et la jeune, jolie et intrépide Victoria n'est pas au bout de ses surprises.

"On a l'impression que Bagdad est pris de folie !" résume assez bien l'ambiance générale qui se dégage de ce roman d'Agatha Christie qui, je tiens à le préciser, n'est pas un roman policier mais d'espionnage.
C'est plutôt rare dans l'oeuvre prolifique de cette auteur pour être souligné.
Si j'en reviens au personnage central de Victoria, cette jeune écervelée va connaître bien des tourments et des désagréments dans sa quête aveugle d'Edward, son soi-disant grand amour décrété au bout d'une discussion de quelques minutes.
Victoria a voulu voir du pays, elle ne va pas être déçue du voyage : "Rallier Bagdad, retrouver Edward, pénétrer les secrets du Rameau d'Olivier, c'était un programme magnifique. Enthousiasmant. Mais maintenant que Victoria avait atteint deux au moins de ses objectifs, et à ses yeux les plus intéressants, son exaltation originale était tombée et, dans les rares moments où elle s'interrogeait, il lui arrivait de se demander ce que diable elle était venue faire en Orient.".
Dans le fond, Victoria pourrait être la jolie fille sotte et agaçante, l'art d'Agatha Christie est de la rendre sympathique au lecteur qui, plutôt que de la baffer devant tant de niaiseries, préfère suivre avec intérêt les péripéties de cette jeune femme qui va grandir et mûrir au fil de l'histoire.
J'ai pris ce livre après une lecture assez difficile, je dois dire que je ne regrette pas mon choix car cette histoire d'espionnage a permis de me changer les idées.
J'ai beaucoup aimé l'histoire, plutôt atypique pour du Agatha Christie, l'ambiance après-guerre qui se dégage de ce roman, le côté exotique de l'intrigue à rebondissements, même si j'ai deviné assez rapidement le fin mot de celle-ci, ainsi que le personnage de Victoria que j'ai trouvé rafraîchissant et plaisant à suivre dans sa drôlerie et ses péripéties.
Au début, il faut entrer dans l'intrigue car chaque chapitre s'attache à un personnage particulier qui n'est jamais le même, mais au bout de quelques dizaines de pages elle se met en place et le lecteur finit par suivre quasi exclusivement le parcours de Victoria.
Agatha Christie ne nous emmène pas cette fois-ci dans l'Egypte chère à son coeur, mais à un moment donné il est bien entendu question de fouilles archéologiques, et la destination de Bagdad est tout aussi plaisante que celle d'une croisière sur le Nil (à noter qu'elle s'est rendue dans cette ville avec son deuxième mari).
Si j'aime beaucoup les héros récurrents d'Agatha Christie, je pense que je préfère bien souvent les romans où ils n'apparaissent pas ou alors de manière fugace.
En conclusion, je vous incite à découvrir l'un des rares romans d'action et d'espionnage écrit par Agatha Christie, d'ailleurs je lirai également les quelques autres romans de cette veine.

Comme dans tout Agatha Christie, chaque personnage a son importance.
Je ne dirai rien de plus et je vous laisse le plaisir de découvrir ce roman d'espionnage en vous donnant "Rendez-vous à Bagdad" !
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (4)voir plus