AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228911641
160 pages
Éditeur : Payot et Rivages (01/10/2014)
3.8/5   25 notes
Résumé :
Tous les Français connaissent Winston Churchill (1874-1965) comme Premier ministre de Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, mais bien peu savent qu'il le redevint dans les années 1950 et qu'il eut une carrière politique aussi longue qu'agitée. Tout le monde sait qu'il avait un humour à toute épreuve, mais on a oublié qu'il reçut le prix Nobel de littérature en 1953 et qu'il adorait peindre. Pour découvrir ou redécouvrir un personnage aussi colossal, ri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
motspourmots
  13 octobre 2014
Excellente idée ce petit recueil dans lequel on peut puiser chaque jour un trait d'humour, un trait d'esprit, de la matière pour retrouver cette élégance des mots et de l'expression qui fait quand même grand défaut aux hommes politiques de notre époque... Winston Churchill était un sacré personnage que tout le monde pense connaître mais dont en fait on ne connaît souvent qu'une façade ou une partie. Dans ce recueil, les auteurs ont la bonne idée de classer les saillies du grand homme selon leur contexte et de dresser ainsi une sorte de portrait en creux qui englobe toutes ses facettes.
On peut le lire d'un trait ou bien piquer des bribes de temps en temps. Sachant que l'humour est souvent le moyen de faire passer une réflexion importante et que, dans le cas de Churchill, il sert surtout à faire apprécier l'intelligence subtile de cet esprit qui se délecte des mots autant que de leur impact.
Suivons donc avec délectation les conseils que Churchill lui-même donnait à ses lecteurs dans "Mes jeunes années" publié en 1930 et mis en exergue par les auteurs en introduction de ce recueil : "C'est une bonne idée, pour qui manque d'instruction, de lire des recueils de citations."
Instruisons nous donc, avec humour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
madameduberry
  08 février 2015
Voilà le genre de petit recueil que j'adore, en espèrant vraiment que tous ces traits d'esprit et saillies sont authentiques. Quel qu'en soit l'auteur en tout cas, il a de l'humour et de la répartie. Voilà qui manque cruellement à la vie politique française actuelle: hélas les "petites phrases" traquées par les journalistes font très rarement les bons mots, Ici on trouve au contraire leurs ingrédients indispensables:l'auto dérision, une confiance en soi qui n'exclut pas une modeste finesse, et l'understatement, tellement british, surtout de la part de ce semi américain..
Commenter  J’apprécie          152
BrunoA
  14 janvier 2018
L'actuel engouement autour de Winston Chruchill, dû autant à la sortie récente de l'excellent film Les heures sombres qu'au fait que la morosité actuelle tourne les mémoires vers les hommes illustres du passé, m'a permis de trouver par hasard ce petit recueil.
Moins un recueil d'aphorismes qu'u petit ouvrage au ton humoristique, ce petit ouvrage est plaisant à lire et contient des pensées dont la portée excède largement le contexte et l'époque auxquels elles furent prononcées ou écrites.
Petit intermède agréable, loin de constituer un ouvrage de référence sur ce grand homme qui fit la grande Histoire, il le dévoile sous un jour plus abordable.
Commenter  J’apprécie          124
Fafnirlit
  21 mai 2016
Ce qui m'a attirée vers ce recueil c'est son titre… que j'ai lu les sautes d'humeur de Winston Churchill, cette erreur m'a fait rire et je l'ai acheté.
Si vous êtes en pleine rédaction d'un mémoire, d'un rapport, ou encore d'une thèse, ce livre est idéal pour profiter d'une pause. Là où un livre philosophique vous donnera mal à la tête et où un bon roman vous fera perdre du temps parce que vous ne pourrez plus le lâcher, ce petit recueil qui se lit rapidement, vous fera sourire et plaisir.
Certaines citations sont replacées dans leur contexte ce qui permet de connaître quelques petites anecdotes plutôt sympathiques sur ce monstre de la politique qui avait un véritable don avec les mots.
Commenter  J’apprécie          70
beatriceferon
  18 mai 2015
Sir Winston Churchill était de ces hommes qui, comme Talleyrand, savaient clouer le bec d'un bon mot ou répondre du tac au tac. Vous savez, comme dans « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain », quand Amélie imagine un souffleur pour suggérer que dire au bon moment, au lieu de rester bêtement bouche bée et de penser deux heures trop tard : "Voilà ce que j'aurais dû rétorquer !"
Aussi, découvrir un petit recueil de ses phrases les plus célèbres, même si on en connaît déjà certaines, est un pur régal. C'est Dominique Enright (traduit par Hélène Hinfray) qui a rassemblé ces aphorismes en les classant par catégories telles que « la politique », « l'amour des mots », « l'arche de Noé » ou « les femmes ».
Le volume se termine par une biographie succincte en quelques dates.
Churchill fait partie de cette catégorie de gens crispants (car on reste muets face à eux) qui prétend : « Je n'ai jamais eu tort. L'histoire me donnera raison, d'autant que j'écrirai cette histoire moi-même. » ou qui tient le dialogue suivant : Nancy Astor : « Si j'étais votre femme, je mettrais du poison dans votre café. » Churchill : « Si j'étais votre mari, je le boirais. »
On n'aimerait pas que quelqu'un nous envoie des répliques aussi cinglantes, mais adressées à d'autres, elles font sourire et même rire.
Et comme un peu de bonne humeur est toujours bienvenue, j'ai beaucoup aimé ce recueil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lexpress   07 octobre 2014
Qu'il s'exprime sur la politique, les animaux, les femmes ou sur lui-même, l'inoubliable Premier ministre britannique se pose en maître ès saillies [...].
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
motspourmotsmotspourmots   22 octobre 2014
Le vice inhérent au capitalisme, c'est le partage inéquitable des biens ; la vertu inhérente au socialisme, c'est le partage équitable des maux.
Commenter  J’apprécie          530
babel95babel95   13 février 2016
"Heureusement que la vie n'est pas si facile, sinon on arriverait trop vite à la fin".
Commenter  J’apprécie          580
SirennaSirenna   30 septembre 2020
Le dramaturge George Bernard Shaw envoya un jour un télégramme à Winston Churchill pour le convier à la Première d'une de ses pièces :

" Vous ai reservé deux places pour la Première. Amenez un ami, si vous en avez un."

La réplique de Sir Winston ne se fit pas attendre :

" Présence impossible pour la première. Viendrai à la deuxième, s'il y en a une. "
Commenter  J’apprécie          120
motspourmotsmotspourmots   22 octobre 2014
Parfois la vérité est si précieuse qu'il lui faut pour escorte un régiment de mensonges.
Commenter  J’apprécie          500
babel95babel95   13 février 2016
Sur les capacités nécessaires à un homme politique :
"La capacité de prédire ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l'année prochaine. Et la capacité d'expliquer ensuite pourquoi ça n'est pas arrivé."
Commenter  J’apprécie          150

Videos de Winston Churchill (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Winston Churchill
Winston Spencer Churchill ou l'Angleterre (1965 / France Culture). Par Francis Crémieux. Assistant : Gilbert-Maurice Duprez. Avec la participation d'Emmanuel d'Astier de La Vigerie et de Jean Vilar. Photographie : Winston Churchill • Crédits : Wikimedia Commons. Diffusion sur France Culture le 5 février 1965. Présentation des Nuits de France Culture : « Il avait prévenu Joachim von Ribbentrop : “Lorsque vous parlez de guerre - et il s'agirait d'une guerre générale -, il ne faudrait pas sous-estimer l'Angleterre. Oui, c'est un pays curieux l'Angleterre, dont peu d'étrangers parviennent à comprendre la mentalité.” Il ajoutait : “Vous verrez de combien d'actions inattendues seraient capables le gouvernement et la nation britanniques.” Il ? Winston Spencer Churchill. “Un air de vieux nouveau-né”, selon l'invité principal de Francis Crémieux ; “un merveilleux comédien”. “Winston Spencer Churchill ou l'Angleterre” : un mauvais sous-titre, disait le même Francis Crémieux. Première diffusion sur France Culture le 5 février 1965, quelques jours après la disparition du “Vieux Lion”. » Winston Leonard Spencer-Churchill est un homme d'État britannique, né le 30 novembre 1874 au palais de Blenheim (Woodstock, Oxfordshire, Royaume-Uni) et mort le 24 janvier 1965 à Londres. Sa lucidité face au nazisme, son action décisive en tant que Premier ministre du Royaume-Uni de 1940 à 1945 durant la Seconde Guerre mondiale, joints à ses talents d'orateur et à ses bons mots, en ont fait un des grands hommes politiques du XXe siècle. Ne disposant pas d'une fortune personnelle, il tire l'essentiel de ses revenus de sa plume. Ses dons d'écriture seront couronnés à la fin de sa vie par le prix Nobel de littérature. Il est également un peintre estimé.
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : winston churchillVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17305 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre