AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742793631
Éditeur : Solin (06/10/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L'arbre ne doit pas cacher la forêt même si, au cours de l'été 2010, les actions spectaculaires contre les Roms, décidées au plus haut niveau, ont choqué jusqu'à l'opinion publique internationale.
En France, depuis plusieurs années la répression des étrangers en situation irrégulière n'a fait que se renforcer. Celui ou celle qui n'a pas de papiers, qui ne peut justifier légalement sa présence sur le territoire, peut à tout moment, lors d'un contrôle de police... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
laurajum
  05 octobre 2010
La Cimade publie ses Chroniques de rétention, témoignage inédit de la réalité de l'enfermement des étrangers en France. Loin du discours officiel d'une France accueillante et généreuse, une trentaine d'intervenants racontent leur quotidien derrière les barbelés des centres de rétention. Outre les histoires ubuesques qu'ils rencontrent, ils livrent aussi leurs doutes, leurs angoisses, leurs colères. Des chroniques à la fois instructives, drôles, émouvantes et révoltantes qui dépeignent la réalité sordide des antichambres de l'expulsion. Alors que le projet de loi en discussion à l'Assemblée promet d'allonger la durée de rétention de 32 à 45 jours, ces témoignages démontrent l'inhumanité mais aussi l'absurdité de l'industrialisation de l'enfermement des étrangers.
Vous pouvez lire un extrait de Chroniques de rétention sur le site du film Illégal http://www.illegal-lefilm.fr/category/paroles-experts
Lien : http://www.illegal-lefilm.fr..
Commenter  J’apprécie          80
brigetoun
  04 décembre 2011
Suite de témoignages d'intervenants de la Cimade, écrits dans des styles divers, du plus retenu à une imitation pas très maîtrisée du langage parlé, expliquant leur métier, car c'en est bien un et qui demande ténacité, désir chevillé d'enrayer un système ubuesque et inhumain, connaissances juridiques pour faire respecter la loi extrêmement évolutive et tirer parti des négligences, dédains trop nets de la légalité, commis par l'administration.., attention parfois à des êtres pour lesquels la sympathie n'est pas aisée, ou pas possible, souplesse, empathie réfrénée pour tenir le coup et être efficace, et capacité de résister aux doutes quand ils prennent conscience de passer parfois aux yeux des retenus, au premier contact pour un rouage de la machine absurde qui les broient, et de ce qu'il y a de juste là-dedans, qu'annule la bouffée de plaisir quand une libération est obtenue.
Pour que nous ayons conscience de ce qui se fait en notre nom... impression oppressante venant de ces quatre vingt dix récits ou réflexions (si j'ai bien compté).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   04 décembre 2011
Ceux qui ont été traducteurs officiels de la préfecture au tribunal et qui se retrouvent devant le même tribunal pour leur propre expulsion.
Ceux qui n'ont personne à appeler pour prévenir qu'ils sont enfermés. Ceux qui ont marché des milliers de kilomètres et qui sont en France depuis à peine quelques jours. Il y a des ingénieurs, des vendeurs de pneus,. Des ouvriers, des sociologues, des fils de président. Des Circassiens. Il y a ceux qui sont en danger, en tristesse ou en colère. Ceux qui sont en perplexité. Ceux qui trouvent qu'on ne fait rien pour eux...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
brigetounbrigetoun   04 décembre 2011
Sous la pression de la Cour européenne des droits de l'homme, de nombreux États européens ont officiellement suspendus la reconduite des Tamouls au Sri Lanka. En 2007, la CEDH a demandé à la France de suspendre ces reconduites. Paris n'en a pas tenu compte. Invariablement, les préfectures placent en rétention les Tamouls qui sont déboutés de l'asile, et les juges confirment leur maintien en rétention. Ils sont présentés à leur consulat qui délivre immédiatement un laissez-passer. Nous saisissons alors la CEDH qui prononce la suspension de la reconduite pour risque de traitement inhumain et dégradant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigetounbrigetoun   04 décembre 2011
Mais ils ne sont pas fous. Ils savent qu'il s'agit là de traitements inacceptables, ils savent que la mission qui leur est confiée est d'une incongruité flagrante, et plus ils savent, plus ils gonflent des ballons, plus ils font sauter des enfants sur leurs genoux, plus ils distribuent des bonbons, plus ils se pâment devant les jolis minois enfermés tout en regrettant – dans le verbe du moins – qu'il en soit ainsi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   04 décembre 2011
Il est marocain mais ne peut pas le prouver. Né dans un petit village, aucun document d'état civil n'a pu être établi. Le consulat algérien en France le reconnaît comme étant algérien : mais l'Algérie le condamne pour un fait commis pas sa propre ambassade en France. Ubu n'aurait pas fait mieux ! M. Benhia est la balle de ping-pong, la patate chaude que se renvoient la France et l'Algérie depuis plus de trois ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   04 décembre 2011
À ce même moment, à Rouen, la Cimade reçoit une dame originaire de Guinée, arrêtée par la police à l'aéroport, alors qu'elle s'apprêtait à prendre un avion pour rentrer dans son pays d'origine. …. Sans doute que l'on préférait d'abord la priver un peu de liberté, puis l'expulser, pour pouvoir, sur les listes du ministère, inscrire son nom dans la case « expulsés »et, ainsi, grossir le chiffre de fin d'année.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : citoyen du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
101 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre