AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070708307
145 pages
Gallimard (30/11/-1)
3.98/5   62 notes
Résumé :
Dans tout livre où le Fragment est roi, les vérités et les lubies se côtoient d'un bout à l'autre. Comment les dissocier, comment savoir de qui est conviction et ce qui est caprice ? Tel propos, fruit de l'instant, précède ou suit tel autre qui, compagnon de toute une vie, s'élève à la dignité d'une obsession. C'est au lecteur de faire le départ, puisque aussi bien, dans plus d'un cas, l'auteur lui-même hésite à se prononcer. Aveux et Anathèmes étant une suite de pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
aouatef79
  29 janvier 2022
Emil Cioran ( 1911-1995) est un écrivain et philosophe roumain. Il a fait des études de philosophie dans son pays. Il a fait une thèse sur Bergson. Il a été influencé par Nietzsche et le philosophe allemand Schopenhauer et par d'autres tels Kant...etc.
Aveux et anathèmes est un recueil d'aphorismes. Cioran est un philosophe obsédé par la question de la mort , de la souffrance. Il s'agit d'un penseur nihiliste. Il s'agit d'un sujet dépressif souffrant de neurasthénie ,de crises de mélancolie et de pulsions suicidaires.
La lecture de ce livre est un peu déstabilisante .
Commenter  J’apprécie          450
Unhomosapiens
  20 mars 2021
J'ai parcouru une nouvelle fois ce recueil d'aphorismes. J'y retrouve, sous une bonne couche d'humour, tout le mal que Cioran pense de l'espèce humaine. Mais je dois dire que j'adhère de moins en moins à son point de vue et toutes ces assertions redondantes finissent par me fatiguer. Certains aphorismes se démarquent mais la majeure partie me semblent uniquement écrits pour la provocation. Certes, Cioran sait manier la plume mais je peine de plus en plus à le lire. Je n'ai pas retrouvé mon enthousiasme des premières lectures. A moins que ce soit moi qui ai changé de perspective. La perception d'un livre reste pour moi indissociable de mon état d'âme du moment.
Commenter  J’apprécie          362
mh17
  16 juillet 2019

Un livre d'aphorismes que j'ai eu beaucoup de plaisir à relire récemment. Cioran est pessimiste, ça oui, mais il n'est pas lugubre du tout !
"On meurt depuis toujours et cependant la mort n'a rien perdu de sa fraîcheur. C'est là que gît le secret des secrets."
Commenter  J’apprécie          123
lDavidl
  25 septembre 2015
Il y a du bon et du moins bon dans ce recueil. Vous y trouverez toujours certaines perles, qui sont à trier parmi d'autres fragments un peu moins fins, un peu redondants parfois. Toujours est-il que c'est un livre à garder près de votre lit, afin de lire quelques fragments de temps en temps, et ainsi d'éviter de tout lire en bloc ce qui serait imbuvable.
C'est la première fois que je lisais une oeuvre de Cioran, et il est vrai que le pessimisme ambiant est assez dérangeant, bien que compensé largement avec un style très poétique et parfois très beau. Mitigé donc à la fin de Aveux et anathèmes, et j'attends la prochaine lecture d'une de ses oeuvres pour me faire un réel avis sur Cioran.
Commenter  J’apprécie          30
MarielleBriffaux
  01 janvier 2016
Un langage clair, simple, percutant...
De l'humour dans le désespoir, quelle classe !
Une lucidité et une intelligence percutante !
A déguster de-ci, de-là comme une gourmandise.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (110) Voir plus Ajouter une citation
gaillard1gaillard1   25 septembre 2010
Bien plus que le temps, c'est le sommeil qui est l'antidote du chagrin. L'insomnie, en revanche, qui grossit la moindre contrariété et la convertit en coup du sort, veille sur nos blessures et les empêche de dépérir.

Tel que relevé pour "Les fils de la pensée" https://filsdelapensee.ch/
Commenter  J’apprécie          430
aouatef79aouatef79   31 janvier 2022
Appliquer le même traitement à un poète et à un penseur me semble une faute de goût. Il est des domaines auxquels les philosophes ne devraient pas toucher. Désarticuler un poème comme on désarticule un système est un délit voire un sacrilège.
Chose curieuse : les poètes exultent quand ils ne comprennent pas ce qu'on débitent sur eux. Le jargon les flatte, et leur donne l'illusion d'un avancement .Cette faiblesse les rabaisse au niveau de leurs glossateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
UnhomosapiensUnhomosapiens   17 mars 2021
L'homme est libre, sauf en ce qu'il a de profond. A la surface, il fait ce qu'il veut ; dans ses couches obscures, "volonté" est vocable dépourvu de sens.
Commenter  J’apprécie          200
KadjagoogooKadjagoogoo   13 mai 2016
Akhmatova, comme Gogol, n'aimait rien posséder. Elle distribuait les cadeaux qu'on lui donnait et on les retrouvait chez d'autres quelques jours après. Ce trait rappelle les mœurs des nomades, astreints au provisoire par nécessité et par goût. Joseph de Maistre cite le cas d'un prince russe de ses amis qui couchait n'importe où dans son palais et n'y avait pour ainsi dire pas de lit fixe, car il vivait avec le sentiment d'y être de passage, d'y camper en attendant de déguerpir.
...Quand l'Est de l'Europe fournit de tels modèles de détachement, pourquoi en chercher en Inde ou ailleurs ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jean-DanielJean-Daniel   02 juillet 2020
Un silence abrupt au milieu d’une conversation nous ramène souvent à l’essentiel : il nous révèle de quel prix nous devons payer l’invention de la parole.
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Emil Cioran (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emil Cioran
« […] Chestov (1866-1938) de son côté, tout le long d'une oeuvre à l'admirable monotonie, tendu sans cesse vers les mêmes vérités, démontre sans trêve que le système le plus serré, le rationalisme le plus universel finit toujours par buter sur l'irrationnel de la pensée humaine. Aucune des évidences ironiques, des contradictions dérisoires qui déprécient la raison ne lui échappe. Une seule chose l'intéresse et c'est l'exception, qu'elle soit de l'histoire du coeur ou de l'esprit. […] il dépiste, éclaire et magnifie la révolte humaine contre l'irrémédiable. Il refuse ses raisons à la raison et ne commence à diriger ses pas avec quelque décision qu'au milieu de ce désert sans couleurs où toutes les certitudes sont devenues pierres. […] »  […] pour Chestov l'acceptation de l'absurde est contemporaine de l'absurde lui-même. le constater, c'est l'accepter et tout l'effort logique de sa pensée est de le mettre à jour pour faire jaillir du même coup l'espoir immense qu'il entraîne. […] » (Albert Camus, le mythe de Sisyphe, Editions Gallimard, 1985)
« […] On trouve ainsi dans sa [Emil Cioran] correspondance : « Léon Chestov m'a rendu un service considérable : il m'a délivré de l'idolâtrie de la “philosophie”. Je devrais ajouter : de toutes les idolâtries. » (Lettre du 2 avril 1989 à Mme Alice L., in Les cahiers de l'Herne, Emil Cioran, Champs classiques, Éditions Flammartion, 2015)
« Les philosophes aspirent à expliquer le monde, de façon à ce que tout devienne clair et transparent et que la vie ne recèle plus rien (ou le moins possible) de problématique, de mystérieux. Ne faudrait-il pas au contraire s'attacher à montrer que cela même qui paraît aux hommes clair et compréhensible est étrange, énigmatique et mystérieux ? Ne faudrait-il pas s'efforcer de se délivrer et de délivrer les autres du pouvoir des concepts dont la netteté tue le mystère ? Les sources de l'être sont en effet dans ce qui est caché et non dans ce qui est découvert. » (Léon Chestov, Athènes et Jérusalem, in Marc-Alain Ouaknin, Les Mystères de la kabbale, Assouline, 2003)
0:00 - VII 1:41 - X 5:53 - Générique
Référence bibliographique : Léon Chestov, Les grandes veilles, préface : 10 aphorismes, traduction anonyme, texte établi par la Bibliothèque russe et slave, 2012.
https://bibliotheque-russe-et-slave.com/Livres/Chestov%20-%2010%20aphorismes.htm
Image d'illustration : https://www.amazon.com/Le%CC%81on-Chestov-philosophe-Cultures-socie%CC%81te%CC%81s/dp/2720403229
Bande sonore originale : The OO-Ray - The Warm Before The Storm The Warm Before the Storm by The OO-Ray is licensed under an Attribution-NonCommercial 3.0 International License.
Site : https://freemusicarchive.org/music/The_OO-Ray/The_Force_of_Water/The_OO-Ray_-_The_Force_of_Water_-_05_The_Warm_Before_the_Storm
#LéonChestov #LesGrandesVeilles #PhilosophieRusse
+ Lire la suite
Dans la catégorie : FranceVoir plus
>Philosophie et disciplines connexes>Philosophie occidentale moderne>France (324)
autres livres classés : aphorismesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
386 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre