AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081206144
139 pages
Éditeur : Flammarion (28/09/2007)
3.68/5   14 notes
Résumé :
Malaise dans les musées Aujourd'hui les musées affrontent les approches les plus désinvoltes et les plus saugrenues. De plus en plus oubliées leurs valeurs identitaires, culturelles et politiques. Allons-nous vers une réalité qui les réduira en entrepôts où puiser des marchandises ?

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Mimimelie
  26 juin 2021
« Ce petit livre est né d'un désenchantement », ainsi Jean-Clair commence-t-il son essai dans lequel, effectivement, désenchanté, amer il s'insurge et dénonce la faiblesse des politiques culturelles françaises et les menaces qui pèsent sur notre patrimoine du fait des dérives dues à la globalisation et à la marchandisation muséologiques à l'oeuvre.
Pour exemple, il cite notamment l'opération du Louvre d'Abou Dhabi qu'il estime avant tout purement mercantile et scélérate. Mais plus globalement c'est toute une réflexion sur notre monde occidental englouti par une décadence qui affecte l'art en général, mais aussi la culture dans son ensemble qu'il nous propose.
Il sera facile de le taxer de nostalgique d'un temps où… et du reste d'aucuns ne s'en sont pas privé à la sortie de cet essai (mais il suffit d'y aller voir leurs conflits d'intérêts) ; il n'en reste pas moins que, malgré peut-être quelques excès dus sans doute à sa passion pour l'art, cet essai, nourri de sa grande culture, a le mérite d'être brillant et de mettre le doigt et alerter sur une dégringolade de plus qui affecte nos modèles occidentaux.
Qu'importe les grincheux, cela ne l'aura pas empêché d'en remettre une couche quelque temps après avec « L'hiver de la culture », tout aussi brillant et utile, et il a bien raison.
A noter aussi, un passage intéressant sur le système de la fondation Guggenheim (éclairant !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ClioIno
  02 novembre 2015
Jean Clair publie en cette année 2007 un pamphlet particulièrement intéressant. Il s'insurge contre la politique culturelle française et la gestion particulière de ses musées. On ressent beaucoup de tristesse et de regrets de la part de l'auteur. Il regrette profondément la transformation des musées en entreprises qui cherchent désormais à faire des bénéfices, à « marchander »  l'art. Il oblige le lecteur à se poser beaucoup de questions sur le changement de statut du musée. On peut toutefois reprocher à l'auteur de ne pas soutenir son propos par des références écrites. Il est donc nécessaire de prendre du recul par rapport à la diatribe de Jean Clair qui se compose parfois d'affirmations gratuites.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
charlottedesudermaniecharlottedesudermanie   29 août 2013
Le projet d'un Louvre des sables a ainsi le mérite considérable de reposer avec acuité, et brutalement, en ce début de troisième millénaire, le problème du sens de ces masses prodigieuses d'objets que sont les musées en Occident, et d'abord du sens de ce qui les compose et qu'on nomme du terme follement flou d"oeuvres d'art". A quoi peut donc servir une oeuvre d'art? Quelle est sa nature? D'où vient-elle? A qui, à quoi est-elle destinée? Quelle différence entre une oeuvre d'art et une relique? Une oeuvre d'art et une offrande? Un objet précieux? Un instrument liturgique? Un outil technique ou scientifique? Un artefact, une merveille naturelle? Une idée cynique à la Duchamp? Qu'est-ce, au bout du compte - ou à la fin de son inventaire - qu'un musée, là où l'on conserve et expose ces divers objets, en s'efforçant d'oublier ce qu'ils furent et pourquoi ils furent créés, en ne voulant plus considérer en eux que la caractérisation d' "art" qui aurait présidé à leur rassemblement?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   23 juin 2021
Car, ce que la presse française a tu, mais que les Anglo-Saxons ont relevé avec effarement, c’est que cette coopération, qui non seulement porte sur la cession du nom « ouvre », sur la construction du musée qui le portera, sur le prêt onéreux de chefs-d’œuvre des collections nationales, mais aussi sur la constitution future de ses propres collections, a été passée avec un pays où il n’y a pas de division entre les intérêts de l’Etat et ceux de la famille régnante. Il s’est donc agi, pour l’Etat français, de traiter avec une collection privée, propriété de l’émir d’Abou Dhabi…

(Louvre d’Abou Dhabi, Editorial du Burlington Magazine "A Desert Folly" mai 2007)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClioInoClioIno   25 mars 2015
Dans une société anomique et égalitaire, où il s'agit de nier toutes les différences mettant en danger l'unité humaine, de consacrer toutes les cultures, de rappeler le primat de l'identique, l'artiste apparaît plus que jamais et contradictoirement comme un être à part, un inspiré, un créateur, jouissant d'une impunité à peu près totale, respecté, envié, adoré, le produit sans doute d'une mutation génétique de l'espèce, faisant jaillir de lui des « chefs-d'œuvre » comme le pommier ses pommes, sans qu'il lui ait été nécessaire d'apprendre à les fabriquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MimimelieMimimelie   24 juin 2021
Le « dialogue des civilisations » n’est au mieux qu’un alibi commode pour la civilisation « dominante » qui prétend l’engager. Au pis, c’est un miroir aux alouettes. Comment concilier le souhait de dialoguer avec l’affirmation, si véhémente hier encore, de la « différence » et du « droit à la différence » ?

Les civilisations, les cultures, les communautés, sont des choses compactes, complexes, closes, difficilement pénétrables, que toutes les commodités de la communication moderne, aujourd’hui comme de la conversation des salons jadis, ne suffisent pas à faire se mêler. « La communication par elle-même, dit Pierre Manent, ne produit pas la communauté ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MimimelieMimimelie   23 juin 2021
« Le musée est un des lieux qui donnent la plus haute idée de l’homme »*. Ce n’est plus vrai : dans un pays qui, encore une fois, n’a jamais fait l’effort de considérer l’histoire et la théorie de l’art comme une discipline, comme elles le sont en Italie, en Allemagne et en Amérique, la place est libre aux approches les plus saugrenues, et dans cette dégradation des valeurs à laquelle l’institution muséale a été soumise, ne reste d’elle qu’un entrepôt où puiser des marchandises.
*André Malraux, Le Musée imaginaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean Clair (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Clair
Intervention de l'écrivain Jean Clair lors du colloque "Que vaut le corps humain?" le 6 décembre 2019. #bernardins#colloque#corps
Le Collège des Bernardins est un espace de liberté qui invite à croiser les regards pour cheminer dans la compréhension du monde et bâtir un avenir respectueux de l'homme.
Pour tout savoir de l'actualité du Collège des Bernardins, suivez-nous sur les réseaux sociaux
Facebook : https://www.facebook.com/CollegedesBernardins/ Twitter : https://www.twitter.com/CBernardins Instagram : @collegedesbernardins
Dans la catégorie : MuséologieVoir plus
>Généralités>Organisations générales et muséologie>Muséologie (15)
autres livres classés : médiationsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
608 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre