AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812606258
Éditeur : Editions du Rouergue (12/02/2014)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Cette fois le loup semble dans de bonnes dispositions, il va demander à chacun de ses interlocuteurs effrayés les ingrédients pour faire un gâteau géant. Cette fois, c'est le loup qui régale avec la farine du meunier qui dort, le lait de la petite chèvre, les oeufs des poules, le beurre du petit chaperon rouge ; il va ravir ses convives qui ailleurs, dans d'autres histoires sont ses victimes.

Mais si le loup peut s'improviser excellent pâtissier, il n... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  04 février 2016
J'ai eu un gros coup de coeur pour cet album jeunesse qui joue à la fois sur l'humour noir, sur les préjugés et sur les références aux contes traditionnels (Chaperon rouge, petits cochons, chèvre de M. Seguin, etc.). Alternant entre frayeur et soulagement, le récit entraine le lecteur dans un univers aussi mystérieux que dangereux. A chaque page, le loup rencontre un personnage de conte, l'effraie rien qu'avec sa présence, mais se contente de prendre un petit objet ou à manger... Mais pourquoi est-ce qu'il les épargne ? Pourquoi ne fait-il pas preuve de sa cruauté habituelle avant de les croquer ?
Les illustrations sont plaisantes : on distingue une forêt sombre, hostile et inquiétante, tandis que les personnages sont riches en couleurs avec de mieux attirer l'attention ! Sans jamais voir le loup, les petits lecteurs pourront distinguer son pelage et frémir de peur !...
Lorsque j'ai lu cet ouvrage à des 7/9 ans, certains n'avaient pas forcément compris la fin et, après des explications, ne pensaient pas que leurs héros de conte termineraient ainsi ! (Ils trouvaient ça "injuste même si le loup est un méchant, il n'avait pas le droit".) Si leur appréciation n'a pas été aussi bonne que la mienne, il y a tout de même eu de riches débats sur le loup que l'on ne voit jamais représenté, la peur grandissante et sur les contes en général. Par ailleurs, si vous le lisez avec votre enfant, peut-être faudra-t-il lui expliquer qui est quel personnage et de quelle histoire il vient, car il faut avoir quelques connaissances en "Contes" pour apprécier davantage l'album. E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
bouma
  27 mars 2014
Gros coup de coeur pour cet album qui joue à la fois sur la notion de préjugé et sur les références aux contes classiques.
Céline Claire fait intervenir des personnages tels que le Petit chaperon rouge, les trois petits cochons ou encore le petit Pierre. Les contes ainsi cités permettent d'identifier rapidement le loup comme un personnage rustre et méchant qui ne cherche qu'une seule chose : manger le héros. Pourtant, à chaque page, défiant l'idée, le présupposé, le loup ne fait que prendre une denrée alimentaire, un objet… afin de concocter au final le plus délicieux des desserts et le partager avec les héros.
Mais comme nous le rappelle l'auteur, il ne s'agit que du dessert et libre à chaque lecteur d'interpréter la phrase finale « loup un jour, loup toujours ».
Pour les dessins, Clémence Pollet joue sur la menace que représente la figure du loup. On ne le voit jamais entièrement, et on ne connait pas non plus son visage. Il est juste une immense ombre noire, pleine de poils, qui recouvre jusqu'à plus de la moitié de la double page. Ce parti pris est assez effrayant et permet de traduire la crainte inspiré par le personnage. le reste des personnages est monochrome, chacun une couleur, permettant de suivre le fil de l'histoire avec aisance malgré leur nombre.
Le tout donne un album à avoir dans sa collection, surtout si comme moi vous adorez toutes les histoires de contes détournés.
Lien : http://boumabib.fr/2014/03/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
kanarmor
  26 mai 2015
Loup rode dans les bois et va effrayer différents personnages connus ( les trois petits cochons, Pierre, le petit Chaperon Rouge, une chèvre…) mais uniquement pour leur prendre différents éléments : un peu de paille, du chocolat, des oeufs… Attiré par la bonne odeur qui se dégage de la maison du loup, les différents personnages investissent sa maison où trône un magnifique dessert au chocolat, mais… « Loup un jour »…
Je ne suis pas emballé par la représentation des personnages, trop sages à mon goût et avec des animaux anthropomorphiques. Mais la représentation du loup (muet) est intéressante, on n'en voit que des morceaux de fourrure, bien noire, bien envahissante dans l'image, ce qui le rend d'autant plus effrayant.
Et la fin est …délectable.
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  14 mai 2014
Le jour où le loup s'approche de chacune de ses victimes bien connues (les trois petits cochons, le Petit Chaperon Rouge,…) chacun voit sa dernière heure arrivée. Avant de constater que le loup prend en fait par-ci par-là de la paille, des oeufs, une tablette de chocolat, un petit pot de beurre… Se serait-il assagi ? Que va-t-il nous concocter de bon ?
L'ombre du loup qui plane sur ses pauvres victimes est représentée par son épaisse fourrure noire parsemée de poils gris qui prend une bonne partie de chaque double page où la bête intervient. Cette illustration est aussi reprise dans la fumée qui s'échappe de la cheminée de la maison du loup. Poussés par la curiosité, chacun se met à suivre le loup afin de savoir ce qu'il va bien pouvoir faire de ses ingrédients ramassés chez l'un et chez l'autre. On sent que quelque chose cloche, par rapport aux termes employés, qui font la part belle aux évidences ! Brillant, et surtout surprenant, évidemment.
Commenter  J’apprécie          00
agnesrobert
  06 juin 2015
Pour apprécier cet album, le lecteur doit avoir une bonne connaissance des contes traditionnels (les trois petits cochons, Pierre et le loup, la chèvre de M. Seguin, le petit chaperon rouge, etc.). le graphisme est particulier, les couleurs sont tranchés, les personnages monochromes, le loup n'apparaît que par sa fourrure, qui tient plus ou moins de place selon les pages, jusqu'à tout envahir à la fin, ce qui laisse présager une triste fin pour tous les personnages...
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
Ricochet   04 avril 2014
Quelques adverbes bien utilisés font tout le sel de cette histoire malicieuse. A consommer sans modération, naturellement…
Lire la critique sur le site : Ricochet
Telerama   26 février 2014
Vous en connaissez beaucoup, vous, des loups qui n'aiment pas la chair ? Un conte tout en poils et en peur.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
kanarmorkanarmor   26 mai 2015
Le jour où le Petit Chaperon rouge croisa le loup, il s’attendait au pire. Mais non ! Le loup prit juste le petit pot de beurre et disparut. Le jour où le loup passa par la cheminée, Grand Cochon pensa que ça allait mal finir. Mais non ! Le loup voulait juste emprunter la marmite.
Commenter  J’apprécie          60
LilizLiliz   18 décembre 2018
Loup un jour...
loup toujours
naturellement
Commenter  J’apprécie          00
Video de Céline Claire (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Céline Claire
Retrouvez votre coffret de Noël roman 9-11 ans dans notre librairie en ligne ! :
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana de Émilie Chazerand et Joëlle Dreidemy aux éditions Sarbacane La guerre des Clans, cycle V - tome 03 : La Première Bataille de Erin Hunter et Aude Carlier aux éditions PKJ Le réveille-matin de Celine Claire et Gwenaelle Doumont aux éditions Frimousse
autres livres classés : loupVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quand le tube se met à la littérature

Paul Verlaine

Johnny Halliday
Dave
Serge Gainsbourg
Alain Souchon
Jacques Brel

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : chansonCréer un quiz sur ce livre