AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chobits tome 8 sur 8

Asaoka Suzuka (Traducteur)Alex Pilot (Traducteur)
EAN : 9782845993075
184 pages
Pika Edition (18/02/2004)
4.06/5   177 notes
Résumé :
Alors que Chii pense avoir enfin trouvé la personne rien que pour elle, Hideki apprendde la bouche de sa logeuse son passé tragique ; celui d’Elda et de sa soeur Freya, consumée par un amour impossible. Bien que bouleversé, il lui faut agir : à présent que la conscience de Chii s’est éveillée, le terrible programme que son créateur lui a implanté pourrait se déclencher à tout moment et affecter la totalité des ordinateurs sur Terre. S’il veut protéger Chii de Dziima... >Voir plus
Que lire après Chobits, tome 8Voir plus
Alice 19th, tome 1 par Watase

Alice 19th

Yuu Watase

3.92★ (2356)

7 tomes

Tokyo Babylon, tome 1 par Ohkawa

Tokyo Babylon

Nanase Ohkawa

4.11★ (511)

7 tomes

Lui ou rien !, tome 1 par Watase

Lui ou rien !

Yuu Watase

3.91★ (1050)

6 tomes

RG Veda, tome 1 par Ohkawa

RG Veda

Nanase Ohkawa

4.20★ (775)

10 tomes

Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,06

sur 177 notes
5
7 avis
4
6 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Manga en huit volumes, offerts par une amie, que j'ai dévorés d'une traite!
Une histoire poétique, qui pousse à s'interroger sur les bienfaits des ordinateurs/robots humanoïdes, et qui fait réfléchir au concept compliqué des émotions qu'on peut avoir à leur égard, ou leur prêter! J'ai beaucoup aimé cette lecture, que j'ai trouvée très douce. 📖Dans un monde où les ordinateurs ressemblent trait pour trait à des êtres humains... En rentrant chez lui après une longue journée de travail, Hideki, jeune rônin (étudiant ayant raté ses examens d'admission à la faculté), rêve aux bienfaits que ce serait pour lui d'avoir un ordinateur personnel. Hélas, ces ordinateurs sont très onéreux, et il est sans le sou... quand au pied de son appartement, il trouve un ordinateur en mauvais état, éteint, à l'aspect d'une magnifique jeune fille. Il l'emporte, pensant pouvoir la réparer avec un peu d'aide; lorsqu'il parvient à l'allumer, aucun système connu ne permet de l'utiliser... cependant, elle parle... et apprend...Manga en huit volumes, offerts par une amie, que j'ai dévorés d'une traite!
Une histoire poétique, qui pousse à s'interroger sur les bienfaits des ordinateurs/robots humanoïdes, et qui fait réfléchir au concept compliqué des émotions qu'on peut avoir à leur égard, ou leur prêter! J'ai beaucoup aimé cette lecture, que j'ai trouvée très douce. 📖Dans un monde où les ordinateurs ressemblent trait pour trait à des êtres humains... En rentrant chez lui après une longue journée de travail, Hideki, jeune rônin (étudiant ayant raté ses examens d'admission à la faculté), rêve aux bienfaits que ce serait pour lui d'avoir un ordinateur personnel. Hélas, ces ordinateurs sont très onéreux, et il est sans le sou... quand au pied de son appartement, il trouve un ordinateur en mauvais état, éteint, à l'aspect d'une magnifique jeune fille. Il l'emporte, pensant pouvoir la réparer avec un peu d'aide; lorsqu'il parvient à l'allumer, aucun système connu ne permet de l'utiliser... cependant, elle parle... et apprend...Manga en huit volumes, offerts par une amie, que j'ai dévorés d'une traite!
Une histoire poétique, qui pousse à s'interroger sur les bienfaits des ordinateurs/robots humanoïdes, et qui fait réfléchir au concept compliqué des émotions qu'on peut avoir à leur égard, ou leur prêter! J'ai beaucoup aimé cette lecture, que j'ai trouvée très douce. 📖Dans un monde où les ordinateurs ressemblent trait pour trait à des êtres humains... En rentrant chez lui après une longue journée de travail, Hideki, jeune rônin (étudiant ayant raté ses examens d'admission à la faculté), rêve aux bienfaits que ce serait pour lui d'avoir un ordinateur personnel. Hélas, ces ordinateurs sont très onéreux, et il est sans le sou... quand au pied de son appartement, il trouve un ordinateur en mauvais état, éteint, à l'aspect d'une magnifique jeune fille. Il l'emporte, pensant pouvoir la réparer avec un peu d'aide; lorsqu'il parvient à l'allumer, aucun système connu ne permet de l'utiliser... cependant, elle parle... et apprend...Manga en huit volumes, offerts par une amie, que j'ai dévorés d'une traite!
Une histoire poétique, qui pousse à s'interroger sur les bienfaits des ordinateurs/robots humanoïdes, et qui fait réfléchir au concept compliqué des émotions qu'on peut avoir à leur égard, ou leur prêter! J'ai beaucoup aimé cette lecture, que j'ai trouvée très douce. 📖Dans un monde où les ordinateurs ressemblent trait pour trait à des êtres humains... En rentrant chez lui après une longue journée de travail, Hideki, jeune rônin (étudiant ayant raté ses examens d'admission à la faculté), rêve aux bienfaits que ce serait pour lui d'avoir un ordinateur personnel. Hélas, ces ordinateurs sont très onéreux, et il est sans le sou... quand au pied de son appartement, il trouve un ordinateur en mauvais état, éteint, à l'aspect d'une magnifique jeune fille. Il l'emporte, pensant pouvoir la réparer avec un peu d'aide; lorsqu'il parvient à l'allumer, aucun système connu ne permet de l'utiliser... cependant, elle parle... et apprend...
Commenter  J’apprécie          00
Et voilà tout est bien qui finit bien. Une petite série mignonne, qui pose plusieurs questions comme :
- N'y a -t-il que les êtres humains qui ressentent des sentiments ?
- Qu'est ce qu'être humain ?
- Où s'arrête l'amour ?
Le tout soutenu par de très beaux dessins.
Commenter  J’apprécie          140
Avant d'être Tchii, notre petit robot était Elda et elle avait une grande soeur : Freya. Suite à un événement tragique, pour sauver la mémoire de sa soeur, Elda accepte d'oublier son passé. Grâce à Hideki, elle est devenue Tchii. Mais il est temps pour elle de faire un choix. Qui est la personne rien que pour elle ? Hideki, bien évidemment mais ce dernier pourra-t-il assumer ses propres décisions ? le temps presse, Dita et Jiima sont sur le point de rattraper Tchii…

Voici le dernier tome de la série Chobits. Bien qu'ayant beaucoup aimé cette série, je le trouve un peu décevant car il était plus court et la fin un peu trop prévisible. Alors oui, c'était bien la fin que je voulais. Mais pour avoir déjà lu d'autres oeuvres des Clamp, j'ai été un peu déçue car elles nous ont habitués à des fins plus complexes et plus ambigües, ce qui est un peu dommage.
De plus, tout semble précipité ici. En effet, Hideki doit répondre à une simple question : Tchii est-elle la personne rien que pour lui ? de sa réponse, dépendra l'avenir de tous les ordinateurs de la planète. Sauf que, même s'il donne la réponse attendue, je l'ai trouvée assez simpliste et vite expédiée. Bon ok, la ville était en train de s'effondrer à tous les endroits et a commencé à être inondée. Mais ce n'est pas parce que tous les habitants risquent de se retrouver noyés que, pour autant, il faut répondre aussi rapidement !! Surtout qu'il le dit lui-même : il n'est pas question de penser à leur avenir ici mais bien au sien. Mince, il aurait pu prendre quelques pages de plus pour réfléchir ! Je ne sais pas moi, par exemple, pour revenir sur quelques anecdotes de ses moments passés avec Tchii ou avec les autres protagonistes. Bref, j'aime tellement ce manga que je n'avais tout simplement pas envie qu'il se termine…

Même si ce tome était plus court que les autres et plus simplistes, il était agréable à lire. J'aimais beaucoup les personnages rencontrés au fil de l'aventure, or, ici ils sont totalement absents. Seuls mademoiselle Hibiya et les deux robots envoyés par le gouvernement sont présents. D'ailleurs, ces derniers méritaient d'être développés davantage.

Bien que moins bon que les précédents, ce huitième tome de Chobits conclut agréablement la série en nous apportant la fin voulue. Cette série possède de nombreuses qualités : des personnages attachants, des graphismes sublimes et une histoire prenante sur fond de quête du bonheur. Son seul défaut est d'être trop courte.
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
Commenter  J’apprécie          70
/!\ Attention : une critique qui va se baser sur l'intégralité du manga /!\

Que dire à propos de Chobits sans d'abord remercier les CLAMP, dont j'adore le travail (que j'ai découvert avec Card Captor Sakura), mais aussi Pika qui se sont occupé d'une très jolie réédition (avec en prime des petites illustrations magnifiques)... Petite aparté faite, attaquons-nous à la critique de cette oeuvre incroyable !

Chobits raconte l'histoire d'Hideki, un jeune homme fauché, qui est l'une des rares personnes de son entourage à ne pas posséder de "Persocom", des ordinateurs à l'apparence humaine. Par chance, un jour, il en découvre un que l'on avait jeté aux ordures ! Cependant, après l'avoir allumé, il découvre que cet ordinateur n'a aucune donnée et ne sait prononcer qu'un seul mot : Chii. Ainsi, obligé de tout lui apprendre par ses propres moyens, Hideki ne sait pas encore qu'il possède entre ses main un Chobits, un ordinateur exceptionnel qui en fait tourner des têtes...

Pour chaque oeuvre de CLAMP, j'attends à chaque fois la réédition complète chez les éditions Pika et j'ai acheté et dévoré les huit tomes de Chobits en moins de deux après-midi : si je m'attendais d'abord à un shojo sans grande prétention, basé dans un monde où humains et ordinateurs semblent vivre en harmonie, j'ai découvert une histoire bien plus mature et intéressante, mais surtout extrêmement prenante !

Chobits est l'histoire d'Hideki et de Chii, un humain et un PC, qui vont vivre de nombreuses choses ensemble, notamment la découverte de l'un et de l'autre, l'amour, la passion... Dans une société où les humains sont constamment accompagnés et dépendants de leur PC, ces derniers se confondant de plus en plus avec eux, que peut-il bien en ressortir de bon ? Voilà la plus grosse problématique de Chobits, selon moi, et quel plaisir.

C'est une histoire riche en rebondissements, mais également en personnages dont les témoignages viennent porter un avis favorable ou non à l'omniprésence des PC dans ce nouveau monde. Autant on s'attache à Hideki et Chii en tant que personnages principaux, autant le lecteur peut être facilement bouleversé par les histoires de Minoru ou Ueda, par exemple. le récit est parfaitement rythmé, oscillant entre profondes réflexions sur le plan humain que vers de petites touches d'humour qui viennent apaiser le ton global de la série. le seul point noir que j'aurais à souligner est la tendance ecchi du récit qui m'a semblé de nombreuses fois inappropriés quand on sait que Chii se comporte comme une enfant et que le regard d'Hideki est profondément adulte sur son corps...

En somme, c'est une lecture que j'ai beaucoup appréciée, j'attends impatiemment de lire de nouvelles oeuvres de CLAMP et je recommande celle-ci avec beaucoup d'enthousiasme.
Commenter  J’apprécie          00
Et voilà, j'ai enfin lu et découvert Chobits. C'était une bonne lecture mais il y a quelques petites choses qui m'ont gênée.
Déjà, j'ai beaucoup aimé le fait de raconter l'histoire de Tchii via un livre illustré. On suit la parution de ce livre tout au long du manga et ça nous donne quelques informations. Mais j'ai trouvé que c'était trop répétitif. C'était assez souvent la même situation et les mêmes dialogues. Au bout d'un moment ça devenait saoulant. Oui, j'ai compris Tchii doit trouver une personne rien que pour elle. Vous le répétez une bonne dizaine de fois par tome...
L'histoire de Tchii est intéressante. J'ai adoré découvrir ses origines et pourquoi elle était amnésique. Mais la Tchii qu'on suit est assez basique. Elle est amnésique, et donc doit tout réapprendre. Mais j'ai l'impression qu'il la rende plus idiote qu'autre chose. Et je n'ai pas non plus aimé le fait qu'elle parle d'elle à la troisième personne. Au bout d'un moment c'était lourd.
Sa relation avec Hideki est assez simple. Mais je l'ai tout de même bien aimé. J'ai surtout préféré les relations entre les autres personnages et leurs ordinateurs. Elles permettent de faire comprendre à Hideki que ses sentiments ne sont pas mauvais. Et qu'il a le droit de les ressentir.
En tout cas ça reste une bonne lecture. Je m'attendais à ce que ça reste pervers mais on part sur une romance assez mignonne.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
" Quand Tchii est à côté de Hideki, ça lui fait tout chaud. Là. Très chaud ! ça brille comme une étoile. Aux côtés de Hideki c'est le bonheur. Loin de Hideki c'est triste."
Commenter  J’apprécie          330
Imaginons... si une chose sans vie sans vie peut avoir des émotions, elle devient l'égal d'un humain.
Aimer son égal n'est pas quelque chose de mal, ce n'est pas une faute.
C'est de vos envie qu'est né... ce mensonge.
Le mensonge d'un homme n'est que le reflet de son désir.
Malgré tout ça, pourras-tu encore aimer Tchii ?
Commenter  J’apprécie          60
Je suis dans une ville déserte. Mais je ne suis ni triste, ni malheureuse. Mon cœur rayonne. Je ne suis qu’une chose, mais je rayonne d’une douce chaleur. Parce que moi, j’aime cette personne.
Commenter  J’apprécie          60
ça s'appelle l'amour. Le deuxième moi qui est en Tchii l'a dit... Tchii aime Hideki. Ce quelqu'un rien que pour moi, c'est Hideki. L'unique... Quelqu'un rien que pour Tchii.
Commenter  J’apprécie          20
"Je ne dois pas penser aux autres. Je ne suis peut-être qu'un sale égoïste mais il s'agit avant tout de Tchii et de moi. Qu'est-ce que Tchii représente pour moi ? Je dois lui dire ce que je ressens au fond de mon coeur. Les autres et leur morale, tout cela ne me concerne plus. Je dois exprimer mes sentiments."
_ Pour moi, la seule et l'unique, c'est.. c'est toi, Tchii !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Clamp (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Clamp
Blood-C The Movie: The Last Dark Trailer
autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (460) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1449 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}