AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811602208
160 pages
Éditeur : Pika Edition (19/05/2010)
4.13/5   26 notes
Résumé :
Quatre mondes différents : les cieux, les enfers, le monde des humains et un dernier, dont on ignore encore le nom, celui d'où sont originaires Ioryogi, l'ours pâtissier et Ginsei. Ils ont tous été transformés en animaux car Ioryogi a osé déclarer la guerre à un dieu... Il ne reste que six mois à Kobato pour remplir la bouteille de sentiments blessés mais elle a l'esprit ailleurs ces derniers jours... Serait-elle amoureuse de Fujimoto ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
florencem
  07 novembre 2020
Pas de crèche pour Kobato dans ce tome, et mine de rien, cela fait du bien de la voir faire son petit bout de chemin seule. Enfin, elle n'est pas réellement seule vu qu'elle rencontre de nouvelles personnes, mais ceux qui ont l'habitude de l'entourer ne sont pas près d'elle. Et je trouve que cette situation lui permet de prendre conscience de plus de choses sur elle, mais aussi sur les autres. Et comme je l'avais dit dans ma critique du tome trois, j'ai vraiment l'impression que quelque chose se passe avec Kobato. Ses sentiments évoluent et c'est comme si on voyait une autre personne prendre vie petit à petit.
Alors oui, bien sûr comme je parle de sentiments, on en vient obligatoirement à Fujimoto. Tout n'est pas encore très claire pour la jeune fille, elle ne semble elle-même pas comprendre ce qu'elle ressent la plupart du temps, comme si il lui était impossible de mettre un nom sur un sentiment et de ce fait le comprendre. Pourtant, en tant que lecteur, il n'est pas difficile de voir ce qu'il se passe. Et en un sens, c'est assez douloureux de la voir se débattre comme cela. Je trouve d'ailleurs que le manga devient moins naïf, un petit peu plus sombre, sans non plus entrer dans le dramatique. Mais il y a un changement certain.
C'est sans compter bien évident sur le secret qui entoure Kobato. Sa mission va devenir de plus en plus ardue, et elle n'en a pas encore conscience. Et même si on ne sait pas encore quel est son voeu, on ne peut que s'imaginer que tout cela ne va pas forcément bien finir, surtout si on a l'habitude de lire des oeuvres des Clamp.
Cependant, et même si je ne raffole pas du tout de ces passages (ceux avec les créatures transformés en animaux - je ne sais pas pourquoi, mais je les trouve assez ennuyants, alors qu'ils apportent beaucoup de réponses), on en apprend enfin beaucoup plus sur Ioryogi. Tout n'est pas encore très clair, mais il est beaucoup plus facile à présent de comprendre certaines choses. Il ne reste plus que deux tomes, je pense donc que le tome cinq aura encore son lot de découvertes, mais en tout cas, Kobato ne perd absolument pas de son intérêt et reste une oeuvre de qualité. J'espère que la fin sera à la hauteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Yumiko
  30 juillet 2014
Décidément cette série réserve bien des surprises! Nous voilà transportés dans des histoires de monde parallèle avec une partie de la véritable identité de Ioryogi qui nous est révélée. Nous suivons aussi ses acolytes qui sont punis tout comme lui, sans que nous sachions encore précisément qui ils sont ni ce qu'ils font. Toutefois, si le mystère s'épaissit, cela rend le récit d'autant plus passionnant.
Kobato quant à elle commence à comprendre que Fujimoto ne la laisse pas indifférente et découvre à son grand désarroi qu'elle ressent des sentiments pour lui, ce qui n'est pas pour faciliter les choses puisqu'elle avance très lentement dans sa récupération de sentiments blessés et que le temps presse tant pour elle que pour Ioryogi.
Les mangakas passent au niveau et à la vitesse supérieur, ce qui est tout bonnement génial. Nous retrouvons aussi un personnage très attachant d'une autre de leurs oeuvres, ce qui montre une fois de plus à quel point elles arrivent à lier toutes leurs séries de façon magistrale.
En bref, j'adooooooore! C'est vraiment une série géniale faite par des mangakas exceptionnelles!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mladoria
  07 janvier 2015
Ce tome 4 est particulièrement émouvant. On en apprend plus sur le passé d'Ioryogi et des habitants de l'Autre Monde. Kobato est en plein questionnement à propos de Fujimoto qui en a autant à son endroit.
Tout en douceur, l'auteur nous glisse des questions sur l'amour, la loyauté, l'amitié. le mystère se dévoile peu à peu autour de la quête de Kobato à l'annonce d'un ultimatum.
Un tome très équilibré qui, même s'il ne fait pas avancé l'intrigue très loin, nous en apprend beaucoup sur les personnages et dévoilent certains de leurs sentiments cachés et répond à des questions restées sans réponse depuis le premier tome.
Commenter  J’apprécie          30
MadameRatou
  14 octobre 2020
Ce quatrième tome s'éloigne de ceux que l'on a pu découvrir auparavant puisque Kobato ne passe pas de temps à la crèche Yomogi. Au contraire, elle est souvent seule et ses pensées lui tiennent compagnie. Mais il lui arrive aussi d'être entourée par d'autres personnes, et dans ces cas-là, il s'agit de nouveaux venus dans l'histoire. Nous faisons ainsi la connaissance de Takashi Dômoto — pour ne citer que lui —, un jeune homme qui connaît Kiyokazu depuis toujours ou presque et qui étudie le droit dans la même université que lui. En dehors de ces quelques moments à part, notre héroïne rumine et se pose mille et une questions. Tout n'est pas totalement clair dans son esprit et elle s'interroge beaucoup sur des choses qui la tracassent de plus en plus. Pour nous, spectatrices et spectateurs, comprendre ce qui lui arrive n'est pas bien compliqué. On sait que des sentiments sont en train d'entrer en jeu et qu'elle commence à apprécier plus que de raison son collègue de travail et voisin de palier. Néanmoins, pour elle, c'est différent. Pourquoi son coeur se serre quand elle pense à lui ? Pourquoi est-elle troublée ? Elle n'en a pas la moindre idée puisque ces émotions lui sont étrangères.
Parallèlement à cela nous suivons l'ours pâtissier et Ginsei, deux étranges protagonistes qui ont l'air étroitement liés à Ioryogi, notre peluche colérique qui crache des flammes et donne des ordres à tout bout de champ. On apprend beaucoup de choses et le voile est levé sur les grandes lignes de leur histoire : pourquoi sont-ils ici, parmi les humains, sous ces formes-là et d'où peuvent-ils bien venir ? Qu'est-ce qui, finalement, lie Kobato à son acolyte ? le mystère s'épaissit mais d'un autre côté, des réponses nous sont (enfin) apportées.
Le rythme du récit s'accélère, ce qui n'est pas pour nous déplaire, et on a l'impression de toucher la vérité du bout des doigts. Il reste encore deux tomes, les révélations sont encore loin, mais c'est un grand pas. Je n'ai rien à ajouter, c'est un très bon manga et je vous conseille de le lire.
Lien : http://madameratou.com/kobat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValentineF
  30 août 2013
Kobato commence à craindre pour la réussite de sa quête et pour la réalisation de son voeux. En même temps, elle commence à réaliser que le voeux qu'elle formulerait aujourd'hui n'est peut-être plus celui qu'elle avait formulé avant de venir sur Terre pour remplir sa bouteille.
Au monde des humains, et à l'univers fantastique de Ioryogi s'ajoute l'Univers des Dieux et des Démons, on en apprend enfin plus sur le passé de nos personnages, et sur l'implication de Ioryogi dans l'histoire de Kobato.
Rien à dire, c'est toujours une merveille.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   30 juillet 2013
- C’est vous qui avez envie de pleurer, et c’est moi qui pleure, je suis vraiment désolée.
- Non. Je suis contente. Vous pleurez pour moi, pour cet amour qui doit disparaître… Vous savez, pas une fois je n’ai réussi à pleurer, alors, merci…
Commenter  J’apprécie          20
florencemflorencem   30 juillet 2013
- Et toi… Tu n’as rien, au moins ?
- Non, moi, c’est pas grave… Mais toi, je ne veux surtout pas que tu aies mal !
- Oh là là, t’exagères… Tu exagères toujours tout…
- Je n’exagère pas ! C’est parce que c’est toi ! Que…
Commenter  J’apprécie          10
NicolinaNicolina   05 juin 2012
Les sentiments, ça change...
On peut aimer puis ne plus aimer...
Mais alors, ça veut dire qu'on peut ne pas aimer... puis... aimer ?
Commenter  J’apprécie          20
florencemflorencem   30 juillet 2013
- Je ne suis pas arrivé ici… J’ai fini ici… J’ai été… abandonné…
- Non. Tu n’as pas fini ici. Parce que nous étions si heureux, mon père et moi, de t’avoir avec nous…
Commenter  J’apprécie          10
SuzanpetitsregalslitterairesSuzanpetitsregalslitteraires   27 février 2014
Les sentiment, ça changent... On peut aimer puis ne plus aimer.... Mais alors, ça veut dire qu'on peut ne pas aimer puis... (elle regarde Fujimoto) Aimer?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Clamp (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Clamp
Blood-C The Movie: The Last Dark Trailer
autres livres classés : voeuxVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1038 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre