AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Clamp (Autre)
EAN : 9782811658922
208 pages
Éditeur : Pika Edition (18/11/2020)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lors d’une sortie scolaire, Hikaru, Umi et Fû sont soudain transportées à Cefiro, un monde parallèle envahi de psycho-monstres. Pour retourner chez elles, ces collégiennes devront s’unir et délivrer la Princesse Émeraude, garante de l’harmonie et prisonnière du félon Zagato, que seules les trois “Magic Knights” peuvent vaincre !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Rickola
  11 décembre 2020
Il s'agit d'une série courte en 6 tomes (deux arcs de 3 tomes), pré-publiée entre 1993 et 1996 dans le magazine Nakayoshi de Kodansha. La série aura connu une adaptation animée bien plus longue, et avait déjà connu une première édition française chez Manga Player à partir de 1996, avant d'avoir une nouvelle édition chez Pika en 2001. Ainsi, cette réédition rafraîchit considérablement le titre, proposant un format proche de celui de Chobits et Card Captor Sakura, respectant la même charte graphique pour ce qui est de la jaquette, avec nouvelle traduction et pages couleurs en bonus. Une belle façon de découvrir ou redécouvrir ce petit classique des CLAMP.
Pour ce qui est de l'histoire, on est dans un récit de magical girls sur fond d'univers de fantasy, où trois lycéennes sont transportées dans un monde parallèle nommé Cefiro, durant une sortie scolaire. Si le qualificatif d'Isekai est discuté chez les lecteurs et lectrices de mangas, il reste évident que l'on partage un certain nombre de codes du genre, notamment le fait que les héroïnes comparent ce nouveau monde aux RPG japonais.
En effet, nos trois lycéennes se retrouvent donc vite propulsées au sein du monde de Cefiro, et n'ont pas le temps de prendre leurs marques qu'on leur explique déjà quel sera leur rôle (pour faire simple, elles vont devoir sauver cet univers), les envoyant en quête d'armes permettant de libérer leur pouvoir. Et si on est dans une construction narrative somme toutes très basique, le charme opère d'emblée par un travail esthétique de haute volée, pour peu qu'on soit sensible au style très reconnaissable des CLAMP. Ce qui par chance est mon cas, puisque à force de découvrir les premiers tomes de leurs séries, je me suis rendu compte que j'étais systématiquement conquis, notamment grâce à l'esthétique propre à ces mangakas qui arrive à me transporter rapidement dans leurs univers.
Ainsi, le travail esthétique très riche des CLAMP permet de très vite s'immerger dans cet univers particulier. Que ce soit les étendues d'eau, les îles flottant dans le ciel ou les forêts, tous les paysages procurent un sentiment de dépaysement des plus agréables. le tout soutenu par un travail sur les vêtements également de très belle qualité, ainsi qu'un bestiaire déjà relativement étoffé. Sur ce point, impossible de ne pas évoquer Mokona, introduit dans cette série et qui deviendra la mascotte des CLAMP.
Et au-delà de ce travail esthétique de très haute volée selon moi, on se retrouve avec une construction narrative assez basique comme je l'ai dit, mais qui fonctionne très bien. Si aujourd'hui, ce genre d'intrigue peut sembler un peu dépassé, je lui trouve un charme quelque peu désuet, qui me procure un plaisir certain. Il est évident qu'en six tomes seulement, on ne va pas avoir une exploration d'univers très poussée ni des enjeux colossaux, mais je pense que ce n'est pas le but recherché. Et dans certains cas, la simplicité narrative a du bon et je trouve que c'est le cas ici. Les enjeux sont clairs, les personnages et les éléments principaux de l'univers sont esquissés rapidement et efficacement. Je ne vois pas quoi demander de plus.
De ce fait, ce premier tome se lit avec plaisir, le rythme très rapide aidant. Et le tout est soutenu comme je l'ai déjà dit pas une très belle édition, qui viendra agréablement étoffer une collection des travaux du collectif dans ma bibliothèque. Ainsi, on ne le dira jamais assez, mais les rééditions que proposent les éditeurs sont souvent d'excellents moyens de remettre en avant des titres qui ont eu un certain impact. C'est le cas ici, et Pika a très bien soigné sa copie. Je pense donc que ce premier tome est hautement recommandable si vous n'avez pas encore découvert cette série, qui est une très belle porte d'entrée vers un univers séduisant, et plus globalement vers l'univers des CLAMP. Mais ça, on aura l'occasion d'en reparler une prochaine fois !

Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sachan
  25 novembre 2020
Magic Knight Rayearth, un des grands classiques du shojo des années 90 signé CLAMP revient en France dans une très belle version anniversaire et c'est amplement mérité. Cette série fait partie des must-read de l'époque avec Fushigi Yugi, Basara et Sailor Moon.
On suit les aventures de Hikaru, Umi et Fû qui se retrouve entraînées à Cefiro, un monde parallèle sur la voie de la destruction. Avec des prénoms forts de sens et collant parfaitement aux pouvoirs qu'elles obtiennent, elle découvre une guerre tragique dont elles sont le seul espoir. Petit à petit, en s'entraidant et en gagnant en confiance, elles comprennent se qu'elle doivent faire pour rentrer chez elles.
On reconnait le style propre au CLAMP qui mélange les personnages hyper stylé, un univers parfaitement pensé, un humour bien dosé et le passage au SD lorsque c'est nécessaire, typique de l'époque. Il y a aussi l'apparition de Mokona, personnage emblématique du groupe, qui encore aujourd'hui est reconnaissable par tous.
Malgré un style vieillot et un humour daté, ainsi que quelques défauts d'édition comme des coquilles et un cadre bleu pétant, on passe un agréable moment de lecture dans un univers fantastique incroyable et riche. C'est une valeur sûre, un livre qui parle encore aujourd'hui et qui nous fait voyager dans des contrées à couper le souffle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lesvoyagesdely
  29 novembre 2020
Magic Knight Rayearth, un manga en 6 tomes de CLAMP bien connu revient chez Pika dans une belle réédition pour les nostalgiques, ceux qui aiment le travail de Clamp, pour découvrir ou redécouvrir cette histoire.
Il y a un côté ancien, old school, et pourtant cela marche très bien.
De mon côté, j'en profite pour découvrir cette histoire, il ne me semble pas avoir eu déjà l'occasion de la lire.
Déjà au niveau de l'édition, nous avons le droit à quelques magnifiques pages couleurs qui donnent très envie de continuer à tourner les pages, puis nous avons l'histoire, puis un bonus sur les CLAMP, le fameux studio, la composition, la méthode de travail, puis un bonus personnages, puis un bonus tout en couleur sur comment va se passer leurs nuits.
Ainsi cette version est exquise et un véritable régal.
Au niveau de l'histoire, il y a un côté classique et efficace, et cela fonctionne comme c'était dans ces années-là, et ça fonctionne fort bien. le graphisme surtout sur les personnages a un côté un peu étrange, un peu ancien, ce n'est pas forcément facile d'y adhérer, mais par contre celui sur les paysages, les plans est sublime. Et quand de la magie se dégage d'un personnage, cela nous transporte totalement.
Elles sont trois jeunes filles d'à peine 14 ans, avant elles ne se connaissaient pas, elles viennent d'écoles différents, ont des situations différentes, des caractères différents, mais elles ont été appelées dans un nouveau monde : Cefiro, totalement inconnu, où tout est à découvrir. Cet univers nous en met plein les yeux et nous intrigue, bien sûr ce n'est sans rappeler les RPG.
Le tout est saupoudrer d'une bonne dose d'humour. Ainsi le lecteur a de quoi passer un délicieux moment et tant de choses à voir.
La dernière raison exquise de se laisser transporter est la présence de Mokona, un Mokona blanc. Cette boule de poil est si attachante, la communication pas si simple, et pour l'instant elles ne savent pas vraiment quelle sera son utilité.
Vivement la suite de leurs aventures.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Songedunenuitdete
  23 novembre 2020
Dans l'ensemble, j'ai passé un excellent moment à relire cette histoire, une madeleine de Proust en quelque sorte. Si je conçois que le côté surchargé et un peu désuet peut faire tiquer, je trouve que l'histoire en elle-même est sympathique et passionnante à suivre bien que depuis, il y en a eu à l'identique des milliers. Et puis, les trois héroïnes, Hikaru, Fû et Umi sont attachantes.
À découvrir, parce que Magic Knight Rayearth fait indéniablement partie des incontournables qu'il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie lorsqu'on aime le manga.
Lien : https://songedunenuitdete.co..
Commenter  J’apprécie          10


Lire un extrait
Videos de Clamp (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Clamp
Blood-C The Movie: The Last Dark Trailer
autres livres classés : univers parallèlesVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3343 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre