AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811603700
Éditeur : Pika Edition (20/10/2010)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Watanuki a fini par revoir Yûko mais à son grand malheur, il a appris qu'elle n'appartenait plus à son monde depuis déjà bien longtemps. Emportée dans un espace temps parallèle, elle ne pourra plus revenir à la boutique. Watanuki décide alors de prendre sa succesion, de recevoir les clients et d'exaucer leurs voeux, tout en attendant le jour où Yûko pourra revenir. En compensation, il choisit de donner tout son "temps" et de rester cloîtré dans la boutique, sans jam... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Presence
  08 décembre 2014
Ce tome est le seizième dans une série qui en compte 19, et qui forme une histoire complète ; il vaut mieux avoir commencé par le premier tome. Il est publié dans le sens japonais de lecture (de droite à gauche), en noir & blanc. Il a été réalisé par le collectif Clamp : Nanase Ōkawa, Mokona, Tsubaki Nekoi, et Satsuki Igarashi. Initialement ces 19 tomes ont fait l'objet d'une prépublication de 2003 à 2011, au Japon.
-
- ATTENTION - Ce commentaire révèle des éléments de l'intrigue des tomes précédents.
-
Ce tome comprend 5 chapitres de longueur inégale. Chapitre 1 - Watanuki se réveille dans son lit, où il a été transporté par Dômeki. Ce dernier se souvient encore de Yûko. Laissant Watanuki se reposer, il va papoter avec Mokona sur le patio. Watanuki en profite pour arpenter les pièces vides de la boutique. Chapitre 2 - Watanuki reçoit une cliente dans la boutique. Elle est aveugle, elle porte un kimono traditionnel et des geta (socques japonais). Elle a apporté son shamisen, sorte de luth japonais ; il est recouvert en peau de chatte. Il s'est tu et la cliente demande à Watanuki de retrouver ce qui lui manque.
Chapitre 3 - Dans une séquence onirique, Watanuki rencontre une femme qui lui dit "Frappez moi !". Chapitre 4 - La cliente revient et essaye le bachi (plectre) que Watanuki a trouvé dans la boutique. Chapitre 5 - Watanuki a une discussion avec monsieur Haruka, le fantôme du grand-père de Dômeki.
Le tome précédent avait apporté un changement majeur et radical dans la répartition des rôles des personnages, tout en étant dans une étape logique et préparée de longue date dans la série. Comme dans le tome précédent, la frontière est ténue entre les évidences patentes et les explications superfétatoires. Les Clamp continuent sur le même principe narratif : montrer la lente maturation de Watanuki, ainsi que toutes les phases par lesquelles il passe, même si elles sont évidentes.
Le lecteur découvre donc comment il s'adapte au changement radical survenu dans le tome précédent. Cette composante du récit constitue le prolongement naturel d'un des principaux thèmes de la série : le changement. D'un côté le lecteur apprécie de voir Watanuki osciller d'une phase à l'autre des 5 étapes du changement (déni, colère, marchandage, dépression, acceptation). Les Clamp mettent en scène avec habilité le fait qu'il ne peut que se plier aux méthodes de Yûko, jusqu'à fumer sa pipe et se mettre à consommer de l'alcool, tout en composant avec sa propre personnalité (sa difficulté à fixer le juste prix, la bonne compensation). Ces séquences forment une peinture subtile de la mise en pratique des enseignements d'un aîné, de manière appliquée et consentante, tout en devant composer son propre caractère.
De l'autre côté, le lecteur ressent une pointe d'exaspération aux rappels chroniques de l'existence d'un deuxième oeuf dont Dômeki identifiera le bon moment pour l'utiliser, aux apparitions cryptiques des Shaolan, à la personnalité toujours aussi superficielle de Dômeki, et aux facéties dénuées de sens de Maru et Moro. Les explications de Mokona n'éclairent rien, radotant sur des prophéties déjà énoncées plusieurs fois.
À condition de se plier à cette façon de raconter toujours aussi idiosyncrasique, le lecteur découvre ce à quoi il s'attendait (Watanuki a repris la boutique à son compte), tout en partageant ses sentiments grâce à une narration générant une forte empathie. Il peut ainsi éprouver l'amitié sincère dont bénéficie Watanuki de la part de Dômeki, d'Himawari, et de Kohané. Il ressent le réconfort qu'éprouve Watanuki à se parer du châle au motif de papillon ayant appartenu à Yûko, à fumer sa pipe, à se lover dans son fauteuil, etc. Même si tout le tome est empreint d'un sentiment de tristesse diffus, le lecteur ressent une forme de confort du fait d'éléments récurrents comme le motif de papillon, les moments passés à cuisiner, l'évocation d'un manga classique (Mokona s'est mis une aile de Gundam sur la tête), la consommation de saké, etc.
Les Clamp introduisent également une forme de boucle lorsque Watanuki ou Mokona reprennent à leur compte des aphorismes de Yûko. Par exemple : les phénomènes les plus troublants sont insignifiants, s'il n'y a pas un humain pour les voir. Ou encore : le hasard n'existe pas ; tout est inéluctable. le récit montre à la fois l'inéluctabilité du changement, mais aussi la répétition de certains schémas.
Les Clamp savent aussi ménager plusieurs surprises, qu'il s'agisse de Watanuki retrouvant ses lunettes (pourquoi en a-t-il à nouveau besoin ? Mystère.), de l'apparition des 2 Shaolan, d'une femme demandant à Watanuki de la frapper (le sous-entendu sexuel est incontournable), ou encore la discussion avec monsieur Hakura. La conclusion de cette scène est porteuse d'une émotion à vif, quand Hakura déclare à Watanuki que s'il croit très fort qu'il va la revoir, alors il ne doit rien faire qui pourrait la faire pleurer.
Du point de vue visuel, le lecteur retrouve également les idiosyncrasies des Clamp : des visages délicats, des tenues vestimentaires soignées, des personnages élancées à la sensualité présente, sans être écrasante. Dans ce tome, elles se sont plus investies dans la représentation des décors et des arrières plans (même s'il reste quelques tunnels = plusieurs pages consécutives sans décors). le thème du papillon apparaît de manière discrète et chronique, comme un leitmotiv visuel.
Afin de marquer la rupture dans l'intrigue, les Clamp ont modifié la place des pages couleurs. Jusqu'alors tous les tomes commençaient par 4 pages en couleurs. Ici, ces 4 pages sont divisées 2 par 2, en pages 51 & 52, et en pages 56 & 57, marquant ainsi le saut dans le temps de quelques années en avant. Les Clamp réalisent également une magnifique séquence muette de 6 pages (pages 130 à 135) quand la cliente se met à jouer du chamisen, magnifique mise en scène, délicatesse exquise des dessins.
Une seule constante : le changement. Les Clamp continuent inexorablement de narrer l'évolution de la maturité de Watanuki, dans une cohérence narrative totale, avec une empathie remarquable, des personnages délicats sans être fragile, pleins de grâce, sans rien changer des particularités de leur façon de raconter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
florencem
  09 juin 2012
Je suis heureuse que Maru et Moro soient enfin de retour. Elles me manquaient beaucoup, tout comme Mokona (même si son absence n'a pas duré aussi longtemps que les jumelles). J'adore ces deux petites fillettes depuis le début. de plus, la relation qu'elles ont avec Watanuki est vraiment adorable. Elles l'aiment vraiment et cela se ressent à travers les dessins et leurs expressions. J'ai adoré le passage où elles essayent de réveiller Watanuki par surprise. Les Clamp ont vraiment rendu ce passage très kawai. J'avais vraiment peur qu'on ne les revoit plus du tout... Mais les Clamp ne sont pas si sadiques que cela !
Le reste du tome nous renvoie quatre ans plus tard. Tous les protagonistes ont vieilli et je dois dire que j'aime beaucoup ce genre d'événement dans une série. C'est toujours ce que je recherche quand je finis une histoire. J'ai toujours envie de savoir comment les personnages ont évolué plus tard, et là je suis assez comblée car il reste encore trois tomes de XXX Holic. Je sais que c'est dans la continuité de l'histoire en elle-même, mais j'aime bien cela quand même.
Je trouve d'ailleurs que ces quatre années ont beaucoup fait changé Watanuki. Il ressemble beaucoup à Yûko dans son côté excentrique, laxiste et sarcastique. Il est assez drôle d'ailleurs de voir ce changement car lorsqu'il travaillait pour Yûko ces attitudes le rendaient fou, totalement fou. Et maintenant, c'est à son tour. Pourtant, en un sens, il n'a pas vraiment changé. Il reste le même adolescent qui veut faire le bien autour de lui, au détriment de lui-même d'ailleurs. Ces amis ne cessent de s'inquiéter pour lui. Kohané a aussi beaucoup changé. C'est une jeune femme maintenant. Cependant, elle vit toujours avec la voyante, ce qui sous-entend qu'elle n'est toujours pas retournée auprès de sa mère. C'est un peu triste mais elle avait l'air d'être heureuse. La seule à manquer est Himawari. J'espère qu'on entendra parler d'elle à un moment donné car j'aimais bien ce personnage. J'aimerais savoir ce qu'elle est devenue pendant ces quatre ans et si elle est toujours en contact avec Watanuki ou Domeki.
Un autre point, en rapport avec le début du tome, me turlupine... C'est ce qui concerne le choix des Shaolan... Il faut vraiment que je relise la série de Tsubasa Reservoir Chronicles parce que je suis sûre que j'ai loupé pas mal de chose...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Kenehan
  25 mars 2015
Challenge Petits Plaisirs 2014/2015
Yûko n'est plus. La boutique est bien vide sans elle. Même sur la couverture elle est presque entièrement dissimulée. Mais ce vide va être comblé par le choix de Watanuki : rester dans la boutique jusqu'à qu'il la revoit.
Watanuki est le nouveau propriétaire de la boutique de voeux. J'ai eu l'impression qu'il se perdait un peu en prenant cette décision. Il arbore la tenue de Yûko, il fume comme elle, il exauce les voeux. Il fait plus que la remplacer, il la maintient d'une certaine manière présente dans la boutique. Une sorte d'ancrage de la mémoire de Yûko.
Maintenant que j'ai rattrapé mon retard dans Tsubasa Reservoir Chronicle, la lecture est bien plus agréable et claire. Je vais pouvoir savourer la fin de ces deux séries !
Commenter  J’apprécie          20
Fafnirlit
  12 février 2016
J'ai pu enfin acheter et lire ce tome 16 ainsi que le suivant. Il m'a en effet fallu énormément de temps pour les trouver. Dommage que cette réédition (je le suppose) n'a pas de tranche colorée comme la précédente, malgré tout elle m'a permis enfin de voir et lire les premières réactions, même si je m'en doutais, de Watanuki après la disparition de Yuko. Bon il est vrai que mon impossibilité de lire ce tome ainsi que le suivant ne m'a pas empêchée de lire la suite ainsi que la nouvelle série portant sur les aventures de Watanuki, du coup je n'ai pas pu réellement ressentir la peine des personnages…mais cette lecture m'a tout de même rendu heureuse, j'ai enfin fini cette histoire qui avait, il faut bien le dire, un goût d'inachevé sans ces deux tomes.
Commenter  J’apprécie          10
ValentineF
  27 février 2014
La transition m'a surprise, enfin surtout les choix de Watanuki qui se sacrifie pour reprendre la boutique de Yuko, et au final devenir Yuko.
Mais dans le fond, c'était inévitable.
Cette série s'avère magnifique et pertinente d'un bout jusqu'à l'autre.
Encore quelques tomes et ce sera la fin, même si les cartes ont été révélées.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   09 juin 2012
Si tu crois très fort que tu vas la revoir, alors ne fais rien qui pourrait la faire pleurer.
Commenter  J’apprécie          50
florencemflorencem   09 juin 2012
Personne ne peut échapper à la mort. Malgré toutes nos prières, les gens finissent toujours par mourir.
Commenter  J’apprécie          20
florencemflorencem   09 juin 2012
Une compensation doit être juste. Il ne faut accepter ni trop ni pas assez.
Commenter  J’apprécie          10
PresencePresence   08 décembre 2014
Les phénomènes les plus troublants sont insignifiants, s'il n'y a pas un humain pour les voir.
Commenter  J’apprécie          00
PresencePresence   08 décembre 2014
Jusqu'à ce que je puisse la revoir...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Clamp (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Clamp
Blood-C The Movie: The Last Dark Trailer
autres livres classés : souhaitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
845 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre