AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266280419
432 pages
Pocket Jeunesse (20/02/2020)
4.34/5   47 notes
Résumé :
Magnus Bane voulait juste partir en vacances avec Alec, son compagnon. Mais dès son arrivée à Paris, il apprend qu'une secte, la Main Écarlate, est décidée à semer le chaos. Magnus et Alec se lancent alors dans une course à travers l'Europe pour traquer la Main Écarlate et son insaisissable leader. Comme si cela ne suffisait pas, des démons les suivent à la trace et il devient de plus en plus difficile de différencier les alliés des ennemis. Pour mener à bien leur q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 47 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

florencem
  01 septembre 2020
Je poursuis dans mes lectures de la saga Shadowhunters avec cette trilogie consacrée à Magnus et Alec. le couple, bien que secondaire dans Mortal Instruments, a visiblement assez de fans pour que Cassandra Clare, accompagné de Wesley Chu, décide de continuer à nous offrir les aventures de Malec et pas seulement par le biais de nouvelles cette fois-ci. Et je ne vais pas m'en plaindre, car ce sont aussi mes chouchous.
L'histoire se situe après la fin de la première trilogie, soit après La cité de verre. La relation entre le sorcier et le jeune chasseur d'ombres en est à ses débuts. Magnus garde encore beaucoup de secrets, et les deux hommes essayent, peut-être trop, de faire fonctionner leur romance naissante. C'est assez mignon à voir, surtout que le jeune âge et l'inexpérience d'Alec ajoutent une touche d'innocence et de passion qui sont adorables à voir. Il y a quelques petits passages que je dirais too much, mais avec Magnus… cela fait partie du deal, donc, on l'accepte sans aucun soucis.
Le jeune couple décide donc de partir en vacances en Europe. Pas la meilleure idée, selon moi, pour un début de relation, mais après tout, autant jouer dans la folie des grandeurs (Magnus encore une fois, passe par là). On découvre ainsi Paris, puis Venise et Rome. Mais, autant vous dire que ces vacances ne se passent pas du tout comme prévues… Et nous n'en attendions pas moins. Une secte adoratrice de démons, une sorcière menaçante, des secrets oubliés, des parchemins rouges à retrouver… et voilà nos deux amoureux partis blanchir la réputation de Magnus, et au passage sauver le monde.
Franchement, même si cette histoire n'apporte rien à la saga principale, j'ai passé un très très bon moment. Je préfère l'Alec plus adulte ainsi que sa relation avec Magnus d'ici quelques années, mais les voir tous les deux évoluer doucement est plaisant à voir. Sans compter qu'il y a pas mal d'actions et que nous retrouvons des personnages comme Aline et Helen, Raphaël et Lily, et c'est le genre de chose que j'adore vraiment dans ce genre de roman. On y glane de petites informations qui complètent notre connaissance sur certains protagonistes, et en même temps, c'est une histoire complète, bien menée qui nous est offerte. Car non, ce n'est pas du fan service. Il n'y a pour moi aucune perte de qualité. Certes, on retrouve ce côté plus léger grâce à Magnus, mais cela n'est pas un défaut. On apprend encore une fois à le comprendre, et il devient vraiment un personnage que j'adore de plus en plus, tout comme Alec.
Pas de faux pas pour moi avec Les parchemins rouges. On retrouve l'essence même de la saga, la mythologie autour de l'univers grandissant, ainsi que la psychologie des personnages. Je suis vraiment contente de voir que mon couple préféré a enfin droit à sa propre histoire. J'ai d'ailleurs hâte de lire le prochain tome qui se déroulera à une période que je préfère vis-à-vis de Magnus et Alec.

Lien : https://loticadream.com/la-m..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
creamy_et_ses_livres
  11 novembre 2020
Ce livre confirme ce que je savais déjà : MALEC a conquis mon coeur. J'ai été ravie de retrouver les personnages, qui font partis de mes préférés. J'ai eu un petit peu de mal à me situer par rapport aux autres romans, je ne savais pas trop quand l'histoire prenait place, j'avoue que j'ai été un peu désorienté. L'histoire se centre sur Alec et Magnus qui sont supposés être en vacances, mais malheureusement ça tourne mal. Pas étonnant, il y a toujours quelque chose pour déranger dans le monde des Nephilims. Alec et Magnus apprennent à se connaître plus en profondeur, avec leurs failles, le passé de Magnus qui refait surface et qui freine leurs vacances.
Il y a beaucoup d'amour entre eux deux, c'est très fort, il y a une confiance aveugle alors que Magnus est effrayé à l'idée de perdre la confiance d'Alec à cause de souvenirs qui ont été effacés. Des combats épiques et bien sûr l'entrée des personnages secondaire Aline et Helen ! J'ai totalement accroché avec ces deux femmes, et j'avoue que dans les prochains tomes, on parlera d'elles mais aussi de leur histoire.
D'énormes rebondissements à la fin, digne de l'univers de TMI. Je suis un peu confuse car je confonds les livres et la série, sachant que les livres je les ai lu y a de ça quelques années j'ai un peu de mal à tout remettre en place. Je croise les doigts pour qu'Alec et Magnus soient épargnés mais je sais d'avance que ça ne sera pas le cas. Il y a encore beaucoup de chose qu'Alec ignore sur Magnus, donc j'ai hâte de lire la suite et d'en savoir plus la menace qui tourne autour de la tête de nos deux tourtereaux mais surtout Magnus.
La plume m'a transporté dans les quatre coins de l'Europe, j'ai découvert des paysages, j'ai été totalement sous le charme. L'écriture est fluide, on se laisse emporté, on ne voit pas les pages défilés. Gros point qui me fait encore plus aimé ce livre, c'est le fait que les personnages principaux soient de la communauté LGBTQ+ car je lis très peu d'histoires où ils sont les personnages principaux. Je trouve que leur histoire sont toujours les plus belles, et les plus pures. Ils envoient beaucoup d'ondes positives et d'amour. Lisez-le, vous ne serez pas du tout déçu, et si vous n'êtes pas encore tombé amoureux de MALEC, vous le serez après avoir refermé ce livre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Octopuslivresque
  25 novembre 2021
Un retour à la maison compliqué 😞
Je lis la saga the mortals instruments depuis la sortie du film, le 16 octobre 2013 (mon dieu, je vais défaillir, tant d'années 😱). J'attends donc la sortie de chaque tome (hehe je m'en garde de réserve, là, j'en ai 2 d'avance 😁).


Les tomes 2 de la saga précédente (renaissance) m'ont moins plus. le tome 3 m'a fait retrouver ce que j'aime dans cette saga. Et pour cette nouvelle trilogie, j'ai dévoré le roman. C'est une nouvelle aventure puisqu'il y a un co-auteur. J'ai senti moins de fluidité. J'ai aimé, mais je ne suis pas fan du mélange des plumes 🤔 ça n'était pas pareil..
Mais on suit Magnus et Alec. Que demander de plus ? Magnus ! Halala que de blagues, mais aussi de sentiments ! Et ce retournement de situation mélangé aux secrets.. Voui, je veux la suite (que j'ai, j'attends de savoir la date de sortie de tome 3 😉 ).


Dans les remerciement cassandra CLARE explique qu'elle n'a pas osé écrire l'histoire des deux hommes puisque le public n'était pas prêt ou qu'elle avait cette crainte en tout cas. Je trouve ça fou 😱 et je suis très heureuse qu'elle ai pu passer ce cap 😃


N'hésitez pas à lire cette saga, vous aurez peu de risque de manquer de lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
theannashaw
  12 février 2021
Depuis que j'ai découvert la série The Mortal Instrument et les diverses séries dérivées, Alec et Magnus font partie de mes personnages favoris. Aussi, lorsque j'ai découvert qu'une série de livre leur serait dédiée, à eux et eux seuls, je n'ai pas pu résister. Voilà comment je me suis plongée dans le premier tome de la malédiction des Anciens, Les parchemins rouges.
Tout ce que Magnus voulait, c'est partir en vacances avec son chasseur d'ombre de petit ami. Mais à peine arrivés à Paris, les voici rattrapés par leur passé et obligés d'affronter leurs responsabilités quand ils se retrouvent nez à nez avec les représentants de la Main Écarlate, une secte semant le chaos partout où elle passe. Commence alors une course poursuite à travers l'Europe pour tenter de démanteler la secte et d'arrêter son leader, le tout avec quelques démons aux trousses. Mais faire la différence entre ennemis et alliés devient de plus en plus complexe, et Magnus et Alec vont devoir se faire confiance comme jamais auparavant, et laisser éclater des secrets tus depuis trop longtemps.
J'ai passé un très chouette moment de lecture avec ce roman qui regroupe tout ce que j'adore dans The Mortal Instrument, c'est à dire un savant mélange entre modernité et fantastique rehaussé d'une bonne dose de rebondissements et d'humour. le tout porté, comme toujours, par des personnages aussi charismatiques qu'attachants, dans ce volume ni plus ni moins que le plus iconique des couples de la saga.
Commençons avec le seul, l'unique, le flamboyant Magnus Bane. Nous le découvrons ici romantique et attentionné, mais aussi plus fabuleux et extravagant que jamais. On l'aime pour son côté excentrique mais, comme Alec, on est surtout touché lorsqu'il accepte de se dévoiler davantage, d'évoquer son passé, et de se montrer à la fois tendre et fragile.
Et comment ne pas aimer Alec ?! Nous le connaissions droit, loyal et pudique, mais doté d'un sens du sarcasme hors du commun. Nous le découvrons sortant de sa zone de confort, touchant par son air perdu et sa timidité en ce qui concerne l'intimité et l'humour. On n'en aime que davantage ce guerrier au coeur tendre qui se laisse enfin aller à être lui même.
Je ne peux pas trop en révéler sur les autres personnages sans risquer de dévoiler une partie de l'histoire, mais sachez qu'ils sont nombreux, et tous plus intéressants les uns que les autres. Les fans de la série apprécieront certainement les quelques caméos de figures emblématiques qui sauront les faire sourire.
Concernant l'histoire elle-même, tous les éléments qui ont fait le succès de Cassandra Clare au fil des années sont réunis dans ce roman : des scènes de bataille épiques, des scènes d'amour et de tendresse à faire fondre un iceberg, des moments aussi improbables qu'hilarants, et une bonne dose de rebondissements. Autant dire qu'il n'y a pas le moindre moment de répit, et que la fin de ce tome nous laisse présager que le reste de la série sera de la même trempe.
Un roman pour les fans de la série, particulièrement pour les aficionados du couple Malec. Comme toujours, Cassandra Clare use des ingrédients qui ont fait son succès, et la recette prend parfaitement. Il me tarde à présent de retrouver mon sorcier favori et son amour de chasseur d'ombres dans le prochain tome de leurs aventures.

Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Songedunenuitdete
  29 août 2021
J'ai trouvé ce premier tome très axé sur la romance entre Alec et Magnus, le tout agrémenté d'une intrigue palpitante qui se concentre en partie sur le passé du sorcier. Alec va devoir apprendre à faire confiance à Magnus et inversement. Pourtant, rien n'est simple entre eux. Magnus cache de lourds secrets à son amoureux, ne serait-ce que son lien de parenté avec le prince des ténèbres, Asmodée. Quant à Alec, je l'ai trouvé très bien. Il réagit de manière rationnelle et même si parfois il doute, il n'en reste pas moins confiant. C'est un personnage que j'aimais déjà beaucoup dans la série principale.
Pour ce qui est de Magnus, il est loin d'être en reste même si notre sorcier préféré n'hésite pas à jouer la carte du cliché amoureux pour épater son chéri. Cela prêtera à quelque passage assez drôle d'ailleurs. Il y a pas mal d'humour dans Les Parchemins Rouges et l'ensemble tend à nous donner l'impression d'être dans un récit plus léger. Pourtant, les moments d'actions et de tensions sont légion. Niveau intrigue, j'ai été servie et j'en suis ravie !
Lien : https://songedunenuitdete.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   31 août 2020
Si Magnus était capable d’amuser la galerie, il finirait peut-être par avoir envie de rire, lui aussi. S’il était toujours de bonne compagnie, il ne serait jamais seul et s’il faisait mine d’aller bien, il finirait par s’en convaincre lui-même.
Commenter  J’apprécie          100
ChloeCardon07ChloeCardon07   05 juillet 2020
C'est bizarre de s'appeler Muriel pour un ange, fit observer Magnus. Ça fait prof de piano revêche. (Il brandit un poignard séraphique imaginaire et prit un ton incantatoire. ) Ma grand-tante Muriel.
Commenter  J’apprécie          80
L_BookineL_Bookine   03 mai 2020
Alec termina sa dernière carte postale et Magnus s'apprêtait déjà à s'en emparer quand sa main retomba. Il lut ce que sont petit avait écrit et sourit, charmé et surpris.
Sur la carte adressée à sa sœur, Alec avait ajouté lui-même: "Pas tant que ça" à son "Tu nous manques" habituel. Il adressa à Magnus un petit sourire satisfait.
Commenter  J’apprécie          20
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   11 novembre 2020
- Je n’ai pas envie que notre histoire tourne court par ma faute. Je ne veux pas que tu t’éloignes de moi à cause d’une confidence que j’aurais pu te faire. Jusqu’où veux-tu connaître la vérité, Alexander ?
- Je veux tout savoir.
Commenter  J’apprécie          10
creamy_et_ses_livrescreamy_et_ses_livres   11 novembre 2020
Alors il pensa à Alec. Alec et ses contradictions déchirantes, sa timidité, son courage, sa dureté et sa tendresse. Alec et ses yeux bleu sombre, son regard avant de l’embrasser pour la première fois. Leur dernier baiser.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Cassandra Clare (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra Clare
CASSANDRA CLARE & HOLLY BLACK AT KINOKUNIYA!
autres livres classés : conspirationVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura