AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266282719
Éditeur : Pocket Jeunesse (18/10/2018)

Note moyenne : 4.48/5 (sur 108 notes)
Résumé :
Tessa devrait être heureuse, n'est-elle pas sur le point de se marier ? Pourtant, alors qu'elle se prépare pour la cérémonie, l'étau se resserre autour des Chasseurs d'Ombres. Un nouveau démon est apparu, intimement lié par le sang et les secrets à Magister, l'homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Pour parfaire son armée d'automates sans pitié, Magister ne manque plus que d'un seul élément : Tessa. Mais pour mettre la main sur elle, il devra d'abord affronter... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
Laure705
  26 juin 2016
Je vous avouerai ne pas avoir eu autant d'enthousiasme pour les deux premiers tomes de cette trilogie que pour la saga principale. J'avais bien aimé mais ce n'était pas le coup de coeur, par contre ce troisième volume était juste extraordinaire. Ce roman démontre l'étendue du talent de Cassandra Clare pour écrire de fantastiques séries et, accessoirement nous retourner la cervelle.
Nous continuons de suivre, Tessa, Will et Jem à Londres. Ce trio un peu improbable va vivre de nombreux rebondissements et la seule dont vous pouvez être surs : ils vont souffrir. (En même temps, c'est du Cassandra Clare...) Je ne vais pas approfondir mon résumé puisque c'est un troisième tome.
Je n'ai pas pu lâcher ce roman, je crois que je l'ai fini à quelque chose comme 2h du matin, mais vraiment à partir d'un certain point du livre tout s'enchaine sans qu'on puisse s'arrêter. On passe du rire aux larmes en un rien de temps !
Les personnages sont tellement caractéristiques... Je vous disais dans ma chronique du premier tome que les personnages me rappelaient étrangement ceux de TMI, mais particulièrement dans ce volume ils s'en sont démarqués. Tessa est une jeune femme forte qui s'adapte à sa situation, qui se bat ... ce que je veux dire c'est que c'est une vraie héroïne, pas le genre nunuche qui passe sa vie à se demander avec qui elle va se marier. Je ne vais pas vous mentir, il y a un triangle amoureux, mais il est tellement bien écrit ! Je suis réellement attaché aux deux personnages masculins - soit Jem et Will -, je ne peux pas dire lequel je préfère, d'un côté il y a Jem, qui est la douceur, un courage incroyable et qui malgré tous ses problèmes, donne énormément aux autres. Et de l'autre, Will nous révèle une autre partie de lui-même, il est un peu moins détestable dans ce tome puisqu'on apprend à la connaître sans son bouclier. (Ce que je dit peut paraître très confus, mais si vous avez lu ce livre, je pense que vous comprenez ce que j'essaye d'exprimer) Et puis il y a les frères Lightwood, Gideon et Gabriel, qui sont juste hilarants (et trop mignons ^^).
J'ai aussi trouvé que le récit était plus sombre que les précédents, il y a eu des passages qui donnaient franchement envie de vomir (le glamour toujours présent dans mes chroniques of course ^^). Ca reflète l'évolution qu'on trouve aussi dans TMI, les derniers tomes sont plus darks que les premiers.
Je vous parlais au début de l'incroyable talent de Cassandra Clare; j'étais comme une folle en lisant ce livre : tout est lié ! Outre les clins d'oeil fait à la saga principale (principalement par le biais de Magnus), mais là on découvre des liens entre les deux sagas qui nous font voir la première avec des nouveaux yeux .
Et pourtant, quand j'y réfléchie je me dis qu'on a pas besoin de lire les deux sagas pour lire l'une ou l'autre (la clarté ^^).
Je me rend compte que c'est plus une déclaration d'amour qu'une chronique ça ^^
En bref, je vous recommande cette trilogie à 200% !

Je vous avouerai ne pas avoir eu autant d'enthousiasme pour les deux premiers tomes de cette trilogie que pour la saga principale. J'avais bien aimé mais ce n'était pas le coup de coeur, par contre ce troisième volume était juste extraordinaire. Ce roman démontre l'étendue du talent de Cassandra Clare pour écrire de fantastiques séries et, accessoirement nous retourner la cervelle.
Nous continuons de suivre, Tessa, Will et Jem à Londres. Ce trio un peu improbable va vivre de nombreux rebondissements et la seule dont vous pouvez être surs : ils vont souffrir. (En même temps, c'est du Cassandra Clare...) Je ne vais pas approfondir mon résumé puisque c'est un troisième tome.
Je n'ai pas pu lâcher ce roman, je crois que je l'ai fini à quelque chose comme 2h du matin, mais vraiment à partir d'un certain point du livre tout s'enchaine sans qu'on puisse s'arrêter. On passe du rire aux larmes en un rien de temps !
Les personnages sont tellement caractéristiques... Je vous disais dans ma chronique du premier tome que les personnages me rappelaient étrangement ceux de TMI, mais particulièrement dans ce volume ils s'en sont démarqués. Tessa est une jeune femme forte qui s'adapte à sa situation, qui se bat ... ce que je veux dire c'est que c'est une vraie héroïne, pas le genre nunuche qui passe sa vie à se demander avec qui elle va se marier. Je ne vais pas vous mentir, il y a un triangle amoureux, mais il est tellement bien écrit ! Je suis réellement attaché aux deux personnages masculins - soit Jem et Will -, je ne peux pas dire lequel je préfère, d'un côté il y a Jem, qui est la douceur, un courage incroyable et qui malgré tous ses problèmes, donne énormément aux autres. Et de l'autre, Will nous révèle une autre partie de lui-même, il est un peu moins détestable dans ce tome puisqu'on apprend à la connaître sans son bouclier. (Ce que je dit peut paraître très confus, mais si vous avez lu ce livre, je pense que vous comprenez ce que j'essaye d'exprimer) Et puis il y a les frères Lightwood, Gideon et Gabriel, qui sont juste hilarants (et trop mignons ^^).
J'ai aussi trouvé que le récit était plus sombre que les précédents, il y a eu des passages qui donnaient franchement envie de vomir (le glamour toujours présent dans mes chroniques of course ^^). Ca reflète l'évolution qu'on trouve aussi dans TMI, les derniers tomes sont plus darks que les premiers.
Je vous parlais au début de l'incroyable talent de Cassandra Clare; j'étais comme une folle en lisant ce livre : tout est lié ! Outre les clins d'oeil fait à la saga principale (principalement par le biais de Magnus), mais là on découvre des liens entre les deux sagas qui nous font voir la première avec des nouveaux yeux .
Et pourtant, quand j'y réfléchie je me dis qu'on a pas besoin de lire les deux sagas pour lire l'une ou l'autre (la clarté ^^).
Je me rend compte que c'est plus une déclaration d'amour qu'une chronique ça ^^
En bref, je vous recommande cette trilogie à 200% !

Je vous avouerai ne pas avoir eu autant d'enthousiasme pour les deux premiers tomes de cette trilogie que pour la saga principale. J'avais bien aimé mais ce n'était pas le coup de coeur, par contre ce troisième volume était juste extraordinaire. Ce roman démontre l'étendue du talent de Cassandra Clare pour écrire de fantastiques séries et, accessoirement nous retourner la cervelle.
Nous continuons de suivre, Tessa, Will et Jem à Londres. Ce trio un peu improbable va vivre de nombreux rebondissements et la seule dont vous pouvez être surs : ils vont souffrir. (En même temps, c'est du Cassandra Clare...) Je ne vais pas approfondir mon résumé puisque c'est un troisième tome.
Je n'ai pas pu lâcher ce roman, je crois que je l'ai fini à quelque chose comme 2h du matin, mais vraiment à partir d'un certain point du livre tout s'enchaine sans qu'on puisse s'arrêter. On passe du rire aux larmes en un rien de temps !
Les personnages sont tellement caractéristiques... Je vous disais dans ma chronique du premier tome que les personnages me rappelaient étrangement ceux de TMI, mais particulièrement dans ce volume ils s'en sont démarqués. Tessa est une jeune femme forte qui s'adapte à sa situation, qui se bat ... ce que je veux dire c'est que c'est une vraie héroïne, pas le genre nunuche qui passe sa vie à se demander avec qui elle va se marier. Je ne vais pas vous mentir, il y a un triangle amoureux, mais il est tellement bien écrit ! Je suis réellement attaché aux deux personnages masculins - soit Jem et Will -, je ne peux pas dire lequel je préfère, d'un côté il y a Jem, qui est la douceur, un courage incroyable et qui malgré tous ses problèmes, donne énormément aux autres. Et de l'autre, Will nous révèle une autre partie de lui-même, il est un peu moins détestable dans ce tome puisqu'on apprend à la connaître sans son bouclier. (Ce que je dit peut paraître très confus, mais si vous avez lu ce livre, je pense que vous comprenez ce que j'essaye d'exprimer) Et puis il y a les frères Lightwood, Gideon et Gabriel, qui sont juste hilarants (et trop mignons ^^).
J'ai aussi trouvé que le récit était plus sombre que les précédents, il y a eu des passages qui donnaient franchement envie de vomir (le glamour toujours présent dans mes chroniques of course ^^). Ca reflète l'évolution qu'on trouve aussi dans TMI, les derniers tomes sont plus darks que les premiers.
Je vous parlais au début de l'incroyable talent de Cassandra Clare; j'étais comme une folle en lisant ce livre : tout est lié ! Outre les clins d'oeil fait à la saga principale (principalement par le biais de Magnus), mais là on découvre des liens entre les deux sagas qui nous font voir la première avec des nouveaux yeux .
Et pourtant, quand j'y réfléchie je me dis qu'on a pas besoin de lire les deux sagas pour lire l'une ou l'autre (la clarté ^^).
Je me rend compte que c'est plus une déclaration d'amour qu'une chronique ça ^^
En bref, je vous recommande cette trilogie à 200% !

Je vous avouerai ne pas avoir eu autant d'enthousiasme pour les deux premiers tomes de cette trilogie que pour la saga principale. J'avais bien aimé mais ce n'était pas le coup de coeur, par contre ce troisième volume était juste extraordinaire. Ce roman démontre l'étendue du talent de Cassandra Clare pour écrire de fantastiques séries et, accessoirement nous retourner la cervelle.
Nous continuons de suivre, Tessa, Will et Jem à Londres. Ce trio un peu improbable va vivre de nombreux rebondissements et la seule dont vous pouvez être surs : ils vont souffrir. (En même temps, c'est du Cassandra Clare...) Je ne vais pas approfondir mon résumé puisque c'est un troisième tome.
Je n'ai pas pu lâcher ce roman, je crois que je l'ai fini à quelque chose comme 2h du matin, mais vraiment à partir d'un certain point du livre tout s'enchaine sans qu'on puisse s'arrêter. On passe du rire aux larmes en un rien de temps !
Les personnages sont tellement caractéristiques... Je vous disais dans ma chronique du premier tome que les personnages me rappelaient étrangement ceux de TMI, mais particulièrement dans ce volume ils s'en sont démarqués. Tessa est une jeune femme forte qui s'adapte à sa situation, qui se bat ... ce que je veux dire c'est que c'est une vraie héroïne, pas le genre nunuche qui passe sa vie à se demander avec qui elle va se marier. Je ne vais pas vous mentir, il y a un triangle amoureux, mais il est tellement bien écrit ! Je suis réellement attaché aux deux personnages masculins - soit Jem et Will -, je ne peux pas dire lequel je préfère, d'un côté il y a Jem, qui est la douceur, un courage incroyable et qui malgré tous ses problèmes, donne énormément aux autres. Et de l'autre, Will nous révèle une autre partie de lui-même, il est un peu moins détestable dans ce tome puisqu'on apprend à la connaître sans son bouclier. (Ce que je dit peut paraître très confus, mais si vous avez lu ce livre, je pense que vous comprenez ce que j'essaye d'exprimer) Et puis il y a les frères Lightwood, Gideon et Gabriel, qui sont juste hilarants (et trop mignons ^^).
J'ai aussi trouvé que le récit était plus sombre que les précédents, il y a eu des passages qui donnaient franchement envie de vomir (le glamour toujours présent dans mes chroniques of course ^^). Ca reflète l'évolution qu'on trouve aussi dans TMI, les derniers tomes sont plus darks que les premiers.
Je vous parlais au début de l'incroyable talent de Cassandra Clare; j'étais comme une folle en lisant ce livre : tout est lié ! Outre les clins d'oeil fait à la saga principale (principalement par le biais de Magnus), mais là on découvre des liens entre les deux sagas qui nous font voir la première avec des nouveaux yeux .
Et pourtant, quand j'y réfléchie je me dis qu'on a pas besoin de lire les deux sagas pour lire l'une ou l'autre (la clarté ^^).
Je me rend compte que c'est plus une déclaration d'amour qu'une chronique ça ^^
En bref, je vous recommande cette trilogie à 200% !

Je vous avouerai ne pas avoir eu autant d'enthousiasme pour les deux premiers tomes de cette trilogie que pour la saga principale. J'avais bien aimé mais ce n'était pas le coup de coeur, par contre ce troisième volume était juste extraordinaire. Ce roman démontre l'étendue du talent de Cassandra Clare pour écrire de fantastiques séries et, accessoirement nous retourner la cervelle.
Nous continuons de suivre, Tessa, Will et Jem à Londres. Ce trio un peu improbable va vivre de nombreux rebondissements et la seule dont vous pouvez être surs : ils vont souffrir. (En même temps, c'est du Cassandra Clare...) Je ne vais pas approfondir mon résumé puisque c'est un troisième tome.
Je n'ai pas pu lâcher ce roman, je crois que je l'ai fini à quelque chose comme 2h du matin, mais vraiment à partir d'un certain point du livre tout s'enchaine sans qu'on puisse s'arrêter. On passe du rire aux larmes en un rien de temps !
Les personnages sont tellement caractéristiques... Je vous disais dans ma chronique du premier tome que les personnages me rappelaient étrangement ceux de TMI, mais particulièrement dans ce volume ils s'en sont démarqués. Tessa est une jeune femme forte qui s'adapte à sa situation, qui se bat ... ce que je veux dire c'est que c'est une vraie héroïne, pas le genre nunuche qui passe sa vie à se demander avec qui elle va se marier. Je ne vais pas vous mentir, il y a un triangle amoureux, mais il est tellement bien écrit ! Je suis réellement attaché aux deux personnages masculins - soit Jem et Will -, je ne peux pas dire lequel je préfère, d'un côté il y a Jem, qui est la douceur, un courage incroyable et qui malgré tous ses problèmes, donne énormément aux autres. Et de l'autre, Will nous révèle une autre partie de lui-même, il est un peu moins détestable dans ce tome puisqu'on apprend à la connaître sans son bouclier. (Ce que je dit peut paraître très confus, mais si vous avez lu ce livre, je pense que vous comprenez ce que j'essaye d'exprimer) Et puis il y a les frères Lightwood, Gideon et Gabriel, qui sont juste hilarants (et trop mignons ^^).
J'ai aussi trouvé que le récit était plus sombre que les précédents, il y a eu des passages qui donnaient franchement envie de vomir (le glamour toujours présent dans mes chroniques of course ^^). Ca reflète l'évolution qu'on trouve aussi dans TMI, les derniers tomes sont plus darks que les premiers.
Je vous parlais au début de l'incroyable talent de Cassandra Clare; j'étais comme une folle en lisant ce livre : tout est lié ! Outre les clins d'oeil fait à la saga principale (principalement par le biais de Magnus), mais là on découvre des liens entre les deux sagas qui nous font voir la première avec des nouveaux yeux .
Et pourtant, quand j'y réfléchie je me dis qu'on a pas besoin de lire les deux sagas pour lire l'une ou l'autre (la clarté ^^).
Je me rend compte que c'est plus une déclaration d'amour qu'une chronique ça ^^
En bref, je vous recommande cette trilogie à 200% !

Lien : http://lemondelaure.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MelM
  24 janvier 2016
20/20
Coup de coeur
Depuis son arrivée à Londres, Tessa a mûrit, elle a grandit, elle a apprit énormément de choses à son sujet ainsi que concernant la réalité du monde qui l'entoure. Elle a dû apprendre à vivre dans ce nouveau monde, avec les Chasseurs d'Ombres et les Créatures Obscures, et elle a été contrainte de faire des choix. Si tout semble désormais s'être apaisé, Tessa, Will et Jem n'en oublient pas pour autant la menace que représente le Magistère pour la jeune femme ainsi que pour les Chasseurs d'Ombres. En effet, leurs aventures sont loin d'être terminées et ils vont encore devoir tenter de déjouer les plans toujours plus diaboliques du Magistère. Pourquoi Tessa représente-t-elle tellement à ses yeux? Pourquoi en veut-t-il tellement aux Chasseurs d'Ombres? Parviendront-ils à contrecarrer ses plans et à sortir indemnes de cette guerre d'un nouveau genre? La survie de toute une espèce est en jeu....
Et voilà, avec La Princesse Mécanique, c'est une merveilleuse trilogie qui se clôt. Encore une fois, ce troisième et ultime tome fut totalement à la hauteur de mes espérances et le digne successeur des deux tomes précédents puisque ce fut une fois de plus un immense coup de coeur pour moi. Cassandra Clare a vraiment su mener sa trilogie haut la main, sans aucun temps mort, sans que jamais elle ne s'essouffle, faisant de celle-ci une véritable pépite dans le genre young adult fantastique. Ce troisième tome ne fait pas exception à la règle puisqu'il est encore une fois extrêmement riche en action et qu'il repose sur une intrigue toujours plus complexe et addictive. de plus, je suis toujours autant subjuguée par l'univers mis en place dans cette trilogie et amoureuse des différents personnages qui y vivent. Après cette sublime expérience dans l'univers de The Mortal Instruments grâce à cette trilogie, j'ai extrêmement hâte de découvrir les autres histoires imaginées par l'auteur dans le même univers. Je ne peux vraiment que vous conseiller cette trilogie.
Ce troisième et ultime tome des Origines démarre vraiment sur les chapeaux de roues. En effet, Cassandra Clare ne prend que très peu de temps pour nous replonger dans le contexte, l'atmosphère et l'intrigue qui animait la fin du tome précédent. Néanmoins, cette rapidité n'est selon moi pas un défaut puisque l'auteur fait tout de même les rappels nécessaires à tout début de tome pour que le lecteur ne se sente pas perdu. C'est donc tout bon dès les premières pages et les premiers chapitres, dans lesquels l'auteur nous montre encore une fois qu'elle maîtrise son sujet en nous offrant directement de quoi titiller notre curiosité. de l'action, des rebondissements et de l'émotion sont au rendez-vous immédiatement; aucun risque de s'ennuyer avec des rappels ou une mise en place trop longue. J'ai vraiment adoré ce début de tome, très cadré, très bien imaginé et qui permet vraiment de reposer toutes les choses essentielles de cet univers, de l'intrigue et de ce que vivent les différents personnages, pour mieux relancer l'action de cet ultime tome.
Un troisième tome de trilogie dans lequel Cassandra Clare est en très grande forme, nous offrant une plume toujours plus parfaite. J'ai l'impression de me répéter mais j'adore la façon d'écrire de cette auteur, j'adore l'atmosphère qu'elle arrive à créer en mêlant deux univers opposés, j'adore les émotions qu'elle fait passer avec ses mots, c'est sublime. Toujours aussi fluide, souple et poétique, prenante, énergique et vive, la plume de l'auteur est sans conteste l'aspect de cet univers sans lequel tout aurait été différent. C'est le point positif qui fait de ce roman le coup de coeur, la petite pépite qu'il est. Encore une fois tout est parfaitement bien pensé et maîtrisé, de la scène d'action sanglante au moment d'émotion qui vous tire une larme en passant par des rebondissements qui laissent bouche bée, Cassandra Clare gère toutes les situations à la perfection, les mixant à merveille pour offrir un rythme vraiment palpitant à ce troisième tome.
On pourrait penser que dans ce troisième tome, l'univers n'est pas plus approfondi que dans les tomes précédents, que tout a déjà été installé. C'est faux. Cassandra Clare parvient encore à le complexifier, en nous offrant de nouveaux détails sur l'univers dans lequel évoluent les Chasseurs d'Ombres. Nous en apprenons un peu plus concernant les Frères Silencieux, nous découvrons la véritable ampleur de la folie du Magistère ainsi que l'impact que peuvent avoir ses automates sur les Chasseurs d'Ombres. L'univers est tellement riche et profond que l'auteur n'a aucun mal à nous en offrir toujours plus, ce qui est vraiment très positif et donne toujours plus envie de découvrir les autres histoires de The Mortal Instruments. Je suis toujours admirative de l'univers mis en place et approfondi par l'auteur, qui mêle vraiment à la perfection fantastique, young adult et romance. J'aime toujours autant l'atmosphère qui se dégage de ce récit, l'ambiance historique cassée par l'aspect fantastique a vraiment un charme immense selon moi et l'action est on ne peut plus au rendez-vous pour ce final explosif.
Dès les premières pages, l'action reprend ses droits sur le récit et nous réserve une grande part de rebondissements en tous genres. L'auteur introduit des nouveautés très intéressantes qui renforcent les risques qui planent au-dessus des Chasseurs d'Ombres et de Tessa, ce qui ne peut qu'augmenter notre curiosité et notre intérêt pour la suite du roman. Ce troisième et ultime tome est encore une fois très dense, tant au niveau de l'intrigue principale que constituent le Magistère et ses automates qu'au niveau des intrigues secondaires concernant chaque personnage. L'auteur a vraiment introduit énormément de choses dans cette trilogie, qui vont trouver leurs réponses et leurs fins dans cet ultime tome mené d'une main de maitre sur tous les points. Chaque aspect est traité avec la même importance, la même intensité et l'ensemble, porté par des personnages merveilleux, est un pur délice.
Les personnages imaginés par Cassandra Clare sont vraiment magnifiques, tellement humains, profond et crédibles. Chacune de leurs paroles, chacun de leurs actes est parfaitement représentatif de leurs différents caractères et nous donne toujours plus l'impression d'évoluer à leurs côtés. Leur guerre contre le Magistère et leurs vies personnelles sont toujours plus explorés dans ce dernier tome et c'est avec plaisir que l'on découvre ce qui attend réellement tous ces superbes personnages, auxquels on s'attache toujours plus au fil des tomes et des pages.
Tout d'abord, il y a notre trio principal formé par Tessa, Will et Jem qui sont toujours aussi touchants dans ce troisième tome. Tessa a énormément mûrit depuis son arrivée à Londres, elle a beaucoup apprit sur elle et sur le monde des Chasseurs d'Ombres et c'est avec toujours plus de plaisir que nous la suivons dans de nombreuses péripéties. Will est celui qui a le plus fait palpiter mon coeur dans ce tome, il est tellement mélancolique, passionné et aimant et pourtant il émane de lui une grande tristesse qui le rend extrêmement attachant. Et Jem reste toujours aussi doux et sensible, courageux malgré la maladie, il est très attendrissant. Ce trio est vraiment un magnifique pilier central de la trilogie. Leurs rapports les uns avec les autres sont pleins d'amour, de pureté et de bonté. Comment ne pas les aimer?
Concernant les autres personnages, je suis toujours aussi fan du couple formé par Charlotte et Henry, complètement aux antipodes l'un de l'autre et pourtant tellement amoureux. J'adore Magnus et sa façon de penser propre à sa nature, qui apporte un vent de fraicheur et d'humour très agréables. Jessamine joue aussi un rôle important dans ce tome et ce qu'elle traverse m'a beaucoup touchée et me l'a rendue plus attachante. Et il y en a beaucoup d'autres, tous attachants pour des raisons différentes.
Et il y a le Magistère, le personnage contre lequel toute la haine du lecteur se déverse pendant sa lecture. le personnage à l'esprit fou, fourbe et violent, il en veut aux Chasseurs d'Ombres et compte bien leur faire payer à tous l'erreur d'un seul homme. Mais c'est aussi un personnage très intéressant à découvrir de par sa grande intelligence et son imagination concernant ses automates. J'ai adoré approfondir plus cet aspect qui permet de mieux le comprendre, de mieux le connaitre, de décortiquer les méandres de son esprit tordu. Un personnage sombre vraiment très intéressant et bien construit.
le rythme de ce troisième est vraiment excellent. Palpitant et prenant dès le tout début, le rythme va crescendo au final des pages, sans aucun temps mort, jusqu'à l'incontournable fin. Les différents points de vus instaurés par l'auteur dans ce tome contribuent encore à rendre l'intrigue du récit addictive et totalement prenante, de par les effets de suspense qu'ils installent. Les nombreuses intrigues trouvent leurs conclusions dans ce tome, sans nous laisser de question en suspend ce qui est vraiment agréable. Action, morts, rebondissements en tous genres et fausses pistes constituent le coeur de ce roman, amenant à des révélations magistrales et des scènes sublimes totalement imprévisibles. J'ai adoré le rythme de ce troisième tome, vraiment très bon, très entrainant et qui amène à penser que ce troisième tome est vraiment la meilleure conclusion possible à l'ensemble de la trilogie, menée d'une main de maitre. En effet, c'est à la lecture de ce troisième et ultime tome que l'on comprend que l'auteur a magnifiquement orchestré son récit, de la première page du premier tome jusqu'à la toute fin de ce troisième tome.
Et quelle fin! Vraiment extrêmement riche en actions et en rebondissements en tous genres, la fin de ce troisième tome malmène le lecteur autant que les personnages. On ne sait parfois plus sur quel pied danser, on a peur pour les personnages, on va de surprises en surprises et c'est vraiment agréable de lire une fin aussi poussée. En effet, Cassandra Clare nous offre vraiment une fin très prenante, très poignante, nous faisant passer par toutes sortes d'émotions et pleine de reliefs, qui ne peut donc qu'être satisfaisante. Concernant le dénouement de la trilogie dans son ensemble, j'ai beaucoup aimé le cheminement que l'auteur a imposé à ses personnages et leur évolution très claire après ce qu'ils ont dû traverser nous les rend encore plus attachants même si c'est avec une grande nostalgie que se clôt cette trilogie. Petit point négatif, très vite pardonné néanmoins, concernant la petite facilité utilisée par l'auteur pour résoudre le triangle amoureux mis en place. Ce dénouement reste tout de même vraiment à la hauteur de cette magnifique trilogie qui n'a pas volé sa réputation puisqu'elle fut un véritable et immense coup de coeur pour moi du début à la fin.
Les +: une plume toujours aussi envoûtante et poétique, une réintroduction dans l'univers se faisant très facilement, une intrigue toujours aussi prenante et intéressante, un rythme parfait du début à la fin, des personnages extrêmement attachants et humains, un dernier tome très riche en action et rebondissements, une fin à la hauteur de la trilogie
Les -: une petite facilité au niveau du triangle amoureux qui est quand même assez vite pardonnée
La Princesse Mécanique, troisième et ultime tome de la superbe trilogie des Origines de The Mortal Instruments, est vraiment à la hauteur de mon coup de coeur pour les deux tomes précédents et clôt à merveille une trilogie parfaite à mes yeux. Cassandra Clare a su gérer à la perfection tous les aspects de son récit, menant avec une plume fluide, poétique et très touchante un nombre incalculable d'intrigues différentes. Les personnages qu'elle a construit sont merveilleux, tant au niveau du trio principal Tessa, Will et Jem, que des personnages secondaires, et que dire son univers? Vraiment épatant et addictif, il se complexifie et évolue énormément, pour notre plus grand bonheur. le rythme est parfait, riche en action, rebondissements et révélations scotchantes, ce dernier tome ne peut que toucher le lecteur, lui donner des sueurs froides, lui réchauffer le coeur et surtout: lui donner envie de lire les autres histoires se déroulant dans l'univers de The Mortal Instruments. Cette trilogie fut vraiment un énorme coup de coeur pour moi et je compte bien suivre cette auteur et ses écrits de près.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meghan74
  18 août 2017
En commençant ce troisième et dernier tome de The Mortal Instruments-Origines, je n'avais pas le même enthousiasme que les deux premiers. le début est légèrement long, mais a partir de la page 100 à peu près, tout s'accélère et on retrouve tout ce qu'on a aimé dans les premiers tomes ! L'histoire avec Benedict Lightwood ne m'a pas réellement intéressé bien que cela fasse parti intégrante de l'histoire et ait des répercussion sur la suite du livre.
Au début de ce tome, Tessa a mûrit, grandit et a appris beaucoup de chose sur le monde qui l'entoure. Les Chasseurs d'ombres et les Créatures obscures font maintenant parti intégrante de sa vie. Elle est sur le point d'épouser Jem, qui ignore tout de ces sentiments pour Will, sentiments réciproque. La menace du Magistère est toujours bien présente et ils vont une nouvelle fois essayé de déjouer ses plans. Pourquoi en veut-il tellement aux Chasseurs d'Ombres ? Que représente Tessa à ses yeux ? Arriveront-ils à déjouer ses plans assez tôt pour que personne ne meurt ?
Bien que le début ne m'a pas vraiment passionné, ce livre était totalement à la hauteur des autres par la suite ! L'intrigue se finit enfin et l'envie de savoir ce qu'il va se passer nous incite à lire encore plus !
Dès le début, sans aucun répit, on est replongé dans l'intrigue qui a clos le deuxième tome. On débute donc deux mois après la fin du deuxième tome, directement avec les préparatifs du mariage de Jem et Tessa, l'entraînement de Cecily et la vérole démonique de Benedict Lightwood qui a empiré. Bien que l'action soit bien présente avec l'intrigue bien posé et des rebondissements mêlé à de l'émotion, je n'ai pas adoré ce début de livre. Mais la suite était parfaite, triste, joyeuse et tout simplement belle !
Au début, on peut penser que l'univers était moins approfondit que les deux premiers, mais c'est faux. Cassandra Clare les complexifie, créant de nouveaux liens entre les personnages, offrant de nouveaux détails sur l'univers qu'elle a créé. Les Frères silencieux, dont on parle que très peu dans les autres livres, ont une place très importante dans celui-ci. La folie du Magistère est amplifié et ont commence à comprendre ses raisons et ce qu'il veut faire.
L'action avec ces rebondissements en tous genres est présentes du début à la fin. Notre curiosité et notre intérêt est obligatoirement multiplié par 100 grâce aux nouveautés qu'apporte l'auteure. Les intrigues, la principales et les secondaire, sont très dense et ne nous laisse pas sur notre fin !
Cassandra Clare a inventé des personnages humains et crédibles qui paraissent réel, grâce à leur parole, à leurs actes, à leurs caractères… Et on a l'impression d'être plongé dans l'histoire avec eux, et de la vivre en même temps qu'eux. Dans ce dernier tome, on apprend ce qui attends réellement nos personnages et c'est avec plaisir que l'on vit cette histoire avec eux !
Le trio principale (Tessa, Jem et Will) n'est plus le même que dans les deux premiers livres. Tessa et Jem vont se marier, Tessa aime Jem mais elle aime aussi Will, qui lui a avoué ses sentiments et qui croit qu'elle ne l'aime pas. Et Jem ne sait rien des sentiments qu'éprouve son parabatai pour sa fiancée. Will a totalement changé de caractère dans ce livre et on découvre une nouvelle facette de sa personnalité. En effet, à la fin du deuxième tome, on apprend que la malédiction n'a jamais existé, alors, dans ce tome, il devient quequ'un de bon, de gentil, qui se soucient des autres et qui ne repoussent plus les personnes qu'il aime et qui l'aiment. J'aimais vraiment beaucoup ce personnage avant, c'était mon coup de coeur, et maintenant, ça l'ai encore plus ! Jem est toujours le même mais le yin fen le tuent et cela le rend d'autant plus courageux et attendrissant dans ses actes.
Les autres personnages sont tout aussi magnifiques. Henry et Charlotte, les frères Lightwood, Cecily, Sophie, Magnus… Les directeurs instituts sont attendrissant et, malgré leurd différences, tellement fous l'un de l'autre que l'on ne peut que ressentir de la tristesse si quelque chose arrive à l'un d'eux. Gideon et Sophie forme un très beau couple et leur relation, légèrement tendu tout le long, est comique par moment. Sophie est comme dans les premiers tomes et on découvre un peu mieux Gideon qui fait tout pour entrer dans la vie de Sophie et pour aider l'Institut. Gabriel, que je trouvais prétentieux, a un rôle très important, tout comme Jessamine qui, avec son action, devient beaucoup plus attachante et humaine. Cecily arrive à la fin du deuxième tome et essaye de faire rentrer son frère chez eux, amis elle va se plaire à l'institut et son rôle, à elle aussi, sera important. Magnus me fait rire, avec ses paroles, ses gestes et tout ce qui fait sa personnalité. C'est la seule personne à être immortel en plus de Tessa et sa vision de la vie va l'aider.
Enfin, le Magistère. La haine est totalement projeté sur lui, bien que j'en ai eu aussi pour le Consul, mais on comprends cela qu'en lisant le livre. Mortmain est violent, fou et on va enfin comprendre d'où vient son envie de vengeance. Bien qu'on ne l'aime pas, on prends plaisir à découvrir cet homme tout de même intelligent et imaginatif. On le comprends mieux, c'est un personnages, certes sombre, mais très intéressant.
Toutes les questions trouvent leurs réponses dans ce tome, sans aucune question concernant la suite. La trilogie se termine parfaitement avec des rebondissements tout au long de ce dernier tome. LA lecture de la trilogie The Mortal Instruments-Les Origines étant fini, c'est avec le plus grand bonheur que je commencerais The Mortal Instruments très bientôt et me replongera dans l'univers magique qu'a créé Cassandra Clare !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cats26
  07 août 2015
C'est extrêmement rare que je mette cinq étoiles à deux tomes qui se suivent. C'est vous dire la qualité de ce troisième opus des aventures de Tessa, Will et Jem.
La trilogie se clôt avec ce tome que j'ai dévoré du début jusqu'à la fin.
On retrouve les protagonistes avec la même menace que précédemment : Montmain qui veut se venger des Chasseurs d'Ombre complote en secret et le triangle amoureux Will/Tessa/Jem est poussé à son extrême.
Je m'y connais en triangles amoureux en littérature jeunesse/jeune adulte et là, je crois que c'est un des plus aboutis et réussis que j'ai lus.
Ce n'est pas seulement pour pimenter la romance, comme dans la plupart des séries qui le proposent. Là, il fait partie intégrante de la relation entre les trois personnages et est d'autant plus poignant que Jem et Will sont parabatai, frères de serment et d'armes (serment qui lie le corps et l'âme).
Et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle qu'ils s'éprennent de la même jeune fille qui tombe amoureuse des deux garçons si différents et si semblables.
J'ai adoré comment l'auteure a traité le déroulement et le dénouement de la relation : à la fois plein de délicatesse et de tourments, très romantique (dans le sens du courant littéraire).
Ah, la déclaration d'amour de Will à Tessa qui sonne très "Heathcliffien" et que dire de sa lettre....
Mon seul bémol est la floraison d'histoires d'amour dans ce tome. Il y en a pour tout le monde et cela m'a fait un peu sourire.
Mes personnages préférés sont évidement Will et Tessa, ne serait-ce que parce qu'ils sont grands lecteurs pétris de références littéraires (ils m'ont donné envie de relire les classiques de Dickens pour comprendre leurs références et les apprécier à juste titre) et surtout Will qui passe son temps à rimailler.
Dans ce roman, l'auteure encore une fois a démontré sa maîtrise de l'art de la citation: ses citations correspondent tellement bien aux chapitres qu'elles ouvrent que je suis allée chercher si elles existaient pour de vrai!
Bref, encore une fois on a un exemple de ce qui se fait de mieux en matière de séries fantastiques : une intrigue qui se tient (hormis le deus ex machina qui sauve la mise au dernier moment et que je pardonne au vu de tout le reste), une romance belle et complexe, des personnages au caractère fouillé et même des moments de grande drôlerie (la lettre des frères Lightwood au Consul). Ce fut jubilatoire pour la fan que je suis.
Néanmoins, fidèle à mon habitude de lectrice pointilleuse: j'ai noté quelques "fausses notes" : à 17-18 ans, on dit qu'il est un peu jeune pour Tessa pour se marier. Alors qu'en fait, dans les bonnes familles, à l'époque victorienne, on faisait son entrée dans le monde à cet âge là et on se mariait parfois dans l'année. Et c'est ce qui pour moi, dès le tome précédent, expliquait la maturité des personnages de cette série par rapport à la première (avec Clary et Jace) : au même âge, selon l'époque, on n'a pas les mêmes responsabilités.
Quand Will s'enfuit en ville et que Cecily le suit, elle était en vêtements de ville et se retrouve en vêtement de combat quand son frère l'intercepte. Pourtant, elle n'aurait pas eu le temps de se changer en partant à sa poursuite.
J'ai relevé ainsi quelques autres incohérences mais elles ne m'ont pas empêché d'adhérer totalement au récit;
L'épilogue lui-même est surprenant et rare car dans les séries "littérature jeunesse" que j'ai lues jusqu'à présent, aucune ne s'était projetée aussi loin dans le temps et n'avait offert de cette manière "une deuxième chance" .
En conclusion, un roman qui restera certainement dans ma mémoire de lectrice.
Ce qui n'est pas rien.
A partir de 16 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hillel
  04 mai 2015
Si tôt commencé, je n'ai eu de cesse de terminer ce livre. J'ai été complètement happée par l'histoire, heureuse de retrouver tous les personnages qui m'avaient tant séduite dans les précédents tomes. Ravie d'avoir enfin les réponses tant attendues, de voir encore une fois les sacrés tourments que propose l'auteur.
Pour ma part, cette série est un petit bijou, un pré-quel à "La cité des ténèbres" mais dans un pays et un siècle différent, si bien que rien n'est semblable. C'est une série à part entière qui n'a rien à envier à l'autre.
J'aime particulièrement lire ce registre si soutenu et soigné lié au langage de l'Angleterre du XIXème siècle, les références et citations à la littérature, la psychologie si travaillée... Tout est finement présenté, minutieusement écrit.
Ainsi, ce tome présente enfin toutes les facettes d'un récit à l'engrenage très riche. Tout m'est apparu parfait, impeccable et jubilatoire. Je n'arrivais pas à lâcher le livre. Et pourtant, la fin termine sur cet épilogue qui nous annonce clairement que "la boucle est bouclée".
Pour tout cela, ce tome est mon tome préféré, et cette trilogie, une de mes séries incontournables en fantasy young-adult.
On ne s'ennuie pas une seconde, il y a des manigances, des histoires de coeur, de l'action, de la psychologie, toujours une pointe d'humour et beaucoup d'émotion... bref un récit complet, documenté, finement décrit et pleinement maîtrisé!
Nous retrouvons dés le départ Tessa essayant sa robe de mariée.... le tout s'enchaîne à une allure folle, toute la troupe de l'institut se retrouve en un clin d'oeil sur les traces d'un démon qui n'est autre que le père de Gidéon et Gabriel Lighwood. Et voilà que Tessa en robe de mariée, Will armé de son sarcasme habituel, Charlotte enceinte, Henry, toujours à la recherche de quelques mystères, Cécily la soeur de Will se retrouvant dans la mêlée, Gabriel, Gidéon et Jem dans une bataille contre un ver géant.
Nous allons suivre dans ce nouveau volet la route de chacun de ces personnages... Ce que j'aime avec Cassandra Clare, c'est qu'elle nous permet de nous attacher à ses personnages phares, mais très vite, sans les abandonner nous propose d'en découvrir de nouveaux. Elle passe des uns aux autres, maintenant un certain rythme et suspense.
Nous faisons ainsi la connaissance de Cécily, qui comme son frère a un caractère bien trempé. Nous apprenons à mieux connaître Gidéon, et nous amusons de le voir, maladroit, essayer de gagner le coeur de Sophie, la gouvernante de l'institut. Nous en découvrons plus sur son frère Gabriel, l'ennemi juré de Will. Nous suivons les affres des manigances de pouvoirs qui mettent des battons dans les roues au travail de l'irréprochable Charlotte. Mais surtout nous suivons, dés les premières pages la longue descente aux enfers du trio Jem, Will et Tessa. Trois personnages intrinsèquement liés, qui s'aiment et ne peuvent se faire souffrir. Sauf que la maladie de Jem est en train de le pousser un peu plus vers la mort. le triangle amoureux que forme ces trois personnages va prendre, encore une fois, un chemin bien compliqué.
De plus, l'ennemi des chasseurs d'ombre, le Magistère, n'a pas dit son dernier mot et prépare un plan diabolique pour les anéantir.
J'ai réellement tout aimé dans ce tome. le récit est savamment équilibré entre action et émotion, entre suspense et romance, entre humour et tourment... Tout est très rythmé, tout s'enchaîne. Nous présentant au fil des pages, au compte goutte, les réponses que nous attendons depuis déjà deux tomes. Nous saurons enfin quelle est la nature de Tessa, pourquoi le Magistère veut s'emparer d'elle. Mais surtout nous avancerons à pas hésitants dans les histoires de coeur de chacun des personnages.
Enfin, l'auteur nous réserve, quelques surprises, un très bel épilogue, et puis la possibilité de réfléchir et tenter de faire les regroupements de personnages, s'amuser à faire les arbres généalogiques et trouver qui est l'ancêtre de qui dans l'autre série.
Ce fut pour moi une très belle surprise, un nouveau coup de coeur incontestable, la confirmation que cette saga est excellente et que Cassandra Clare est une auteur brillante !!!
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
EppupuceEppupuce   07 juin 2016
Tess,Tess,Tessa.
Existe-il de plus belles sonorités que celles de ton nom?Il me suffit de le prononcer à voix haute pour que mon coeur se mette à sonner comme un carillon. Drôle d'image que celle d'un coeur qui sonne, n'est ce pas? Mais chaque fois que tu me touches , c'est l'impression que j'ai : mon coeur sonne dans ma poitrine, et le bruit se répercute gaiement jusque dans mes os.
Pourquoi avoir choisi ce livre pour t'écrire ces lignes ? Parce que tu m'as appris à l'aimer, moi qui le méprisais. Quans je l'ai lu pour la seconde fois, avec un coeur et un esprit ouverts, j'ai éprouvé un profond désespoir et une grande jalousie à l'égard de Sydney Carton car, même s'il n'avait aucun espoir que la femme qu'il aimait l'aime en retour, au moins pouvait-il lui parler de ses sentiments et faire en sorte de lui prouver son amour, fût-ce en mourant.
J'aurais volontiers accepté de mourir pour avoir la chance de t'avouer la vérité, Tessa.Et c'est pourquoi j'enviais Sydney, car il était libre.
Désormais, me voilà enfin libre, moi aussi, libre de te dire, sans craindre pour ta vie , tout ce que je ressens pour toi.
Tu n'es pas, pour reprendre ses mots, le dernier rêve de mon âme.Tu es le premier, le seul que je n'ai pas pu étouffer. Tu es le premier rêve de mon âme, et jespère qu'il en engendrera d'autres, les rêves de toute une vie.
Will Herondale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JumaxJumax   14 avril 2017
Elle s'était toujours demandé comment on pouvait être seule avec quelqu'un, à vrai dire. Car si l'on était avec quelqu'un, on était, par définition, plus seul. Pourtant, en l’occurrence, elle se sentait accablée d'une solitude immense, car Will semblait être ailleurs.
Commenter  J’apprécie          90
JumaxJumax   12 avril 2017
- Tu ne sais même pas où je vais ! protesta-t-il. Et si c'était en enfer ?
- J'ai toujours voulu le visiter, répondit calmement Cécily. Comme tout le monde, non ?
- La plupart d'entre nous essaient plutôt de s'en tenir éloignés.
Commenter  J’apprécie          100
JumaxJumax   11 avril 2017
- Et à part crier, qu'avez-vous fait pour lui venir en aide ? demanda Will.
- Mais j'ai beaucoup crié ! Protesta Tatiana d'un ton indigné.
Commenter  J’apprécie          130
Ali83600Ali83600   21 juillet 2015
"Si Jem meurt, je ne pourrais pas être avec Tessa," dit Will. "Parce que ce serait comme si j'avais attendu qu'il meure, ou éprouvé de la joie à sa mort, s'il me laissait être avec elle. Et je ne serais pas cette personne. Je ne profiterai pas de sa mort. Donc, il doit vivre." Il baissa son bras, sa manche ensanglantée. "C'est la seule façon pour que tout cela ait un sens. Autrement, c'est seulement -"
"Souffrance et douleur vaine et inutile. J'imagine que ça n'aide pas si je vous disais que c'est la vie. Les bons souffrent, les mauvais prospèrent, et tout ce qui est mortel finit par mourir," dit Magnus.
"Je veux plus que cela," dit Will. "Vous m'avez donner envie d'en vouloir plus. Vous m'avez montré que j'avais été maudit uniquement parce que j'avais choisi de croire que je l'étais. Vous m'avez dit qu'il y avait une possibilité, un sens. Et maintenant, vous voudriez tourner le dos à tout ce que vous avez créé."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Cassandra Clare (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra Clare
CASSANDRA CLARE & HOLLY BLACK AT KINOKUNIYA!
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr