AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266244428
512 pages
Éditeur : Pocket (06/07/2013)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 646 notes)
Résumé :
Amour, sang, trahison et vengeance... les enjeux sont plus grands que jamais dans la cité des Anges . Simon Lewis a quelques soucis pour s'adapter à sa nouvelle vie de vampire, particulièrement maintenant qu'il voit à peine sa meilleure amie Clary , qui subit sa formation de chasseuse d'ombres - et passe tout son temps avec son nouveau petit ami Jace. Sans compter que Simon ne sait pas comment gérer la pression de "presque" sortir avec deux filles à la fois. Qu'est ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (103) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  15 août 2018
En général, dès qu'il y a plus de trois tomes à une série, je commence à me lasser, mais là il n'en est rien - à tel point que lorsque je suis allée chercher ce quatrième tome en librairie, j'en ai profiter pour commander les tomes 5 et 6. C'est ça l'avantage de ne pas commencer à lire une série sitôt sa sortie, c'est que l'on ne doit pas forcément attendre un an (voire plus parfois) que le tome suivant sorte enfin !
A la fin du tome précédent, nos héros, Clary et Jace étaient assez apaisés et tout aurait bien pu finir pour eux, se battant avec les Chasseurs de démons (normal, puisqu'ils en font partie me direz-vous) mais aussi de toutes les Créatures Obscures qui ont bien voulu signer le Pacte d'Alliance. Cependant, ici, notre histoire prend une toute autre tournure à partir du moment où ds cadavres de bébés sont retrouvés morts dans le territoire de chacune d'entre elle (excepté celle des vampires pour le moment). Clary ayant perçu en rêve d'étranges éléments révélateurs, elle ne peut se résoudre à ne pas agir et pourtant, voyant Jace s'éloigner de plus en plus d'elle en ce moment, elle ne s'ait pas trop à qui se confier. Entre sa mère qui prépare son mariage avec Luke et qui est déjà assez perturbée par cette histoire, Simon qui a déjà ses propres problèmes à résoudre, Alec qui convoie des jours heureux avec Magnus (attention, ne e faites pas dire ce que je n'ai pas dit, ces deux-là sont loin de se marier pour le moment ni même de finir leurs jours ensemble étant donné que l'un est un mortel et l'autre non) on ne sait trop où, Clary décide donc de se reporter vers le dernier choix qui lui reste, à savoir Isabelle, bien qu'elle ne la porte pas particulièrement dans son cour. C'est de là que vient toute l'intrigue aussi je n'en dirai pas plus afin d'une part, de ne pas trop vous choquer (oui, oui, je vous assure, ce tome-là est vraiment à part et est assez glauque je dois l'admettre) et d'autre part, de ne pas vous révéler toute l'intrigue.
Un quatrième volet que je ne peux que vous recommander mais que je suis dégoûtée d'avoir lu aussi vite alors un conseil : prenez votre temps ! Une écriture toujours aussi fluide et il est vrai qu'une fois qu'on s'est plongé dans cette lecture : on n'a qu'une envie : tourner la page pour savoir ce qui se passe derrière ! A découvrir et à dévorer (ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas à passer devant le conseil de l'Enclave afin de répondre de ces morsures-là) !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
florencem
  27 janvier 2016
J'avais adoré la première trilogie de The Mortal Instruments, si bien que quand le tome quatre est sorti, j'ai attendu… Oui, je sais, bizarre… Enfin pas tant que cela. Me connaissant, je préférais avoir les trois prochains tomes sous la main avant de me relancer dans l'histoire des Chasseurs d'Ombre. Et j'ai bien fait car La cité des anges déchus a été tout à fait à la hauteur des tomes précédents et je n'ai qu'une hâte : lire le tome cinq.
Pas de surprise, j'ai été envoûtée une nouvelle fois par l'histoire de Cassandra Clare. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, les pages se tournent sans qu'on s'en aperçoive et j'ai l'impression que le rythme est toujours aussi soutenu alors que La cité des anges déchus est, en soi, le premier tome de cette nouvelle trilogie. Je m'attendais à ce qu'on entre progressivement dans le vif du sujet, qu'il y ait quelques moments calmes, une sorte de lenteur qui nous préparerait à la suite. Eh bien non, et ce n'est pas pour me déplaire.
Clary n'est plus au centre des événements, ou plutôt, elle partage l'attention avec Simon. Ce dernier prend de plus en plus d'importance à mon plus grand plaisir. D'une part, j'adore ce personnage. Il est en quelque sorte l'anti-héros, le bon copain qui n'a rien demandé et qui se retrouve avec des dons qu'il ne contrôle pas. J'adore son humour, sa façon d'être, ce côté fragile et attendrissant. Il est le parfait opposé de Jace (que j'adore aussi, pas d'affolement) et je trouve cela juste parfait. D'ailleurs, les interactions entre ces deux-là sont magiques. D'autre part, Simon nous permet aussi d'avoir un point du vue « humain ». Il est pour moi, en un sens, l'ancrage du lecteur dans ce monde fantastique car il a toujours ce regard de découverte que Clary n'a plus. Et, cerise sur le gâteau, il nous offre aussi le point de vue d'une créature de l'obscure face au monde des Chasseurs d'Ombre. Un personnage dont la prise d'importance a été un vrai petit bonheur pour moi.
Je vais poursuivre avec les personnages. Isabelle. Ah Isabelle. Que j'aime ce personnage. Je l'adore de plus en plus, elle est une bouffée d'oxygène à chacune de ses apparitions, son sens de la répartie et de l'humour sont géniaux et elle se dévoile beaucoup plus. Sa relation avec Simon devrait d'ailleurs pousser cette découverte encore plus loin (du moins, je l'espère). Clary et Jace n'ont pas vraiment évolué dans ce tome. J'aime toujours autant les deux personnages, mais pour ma part, ils sont en quelque sorte restés bloqués à un certain point de leur histoire. Je n'ai rien contre le fait que leur relation soit encore une fois en péril, même si c'est clairement quelque chose que je déteste cordialement dans la littérature, mais j'avoue que même si cela m'énerve un peu, nous restons dans la continuité de l'histoire. Il n'y a pas de fausse note à ce niveau-là, et j'arrive toujours à garder espoir pour eux. L'arrivé d'un nouveau personnage, en la personne de Kyle, est aussi une bonne chose. Ce sang neuf donne encore un peu plus de piquant à l'histoire, même si Cassandra Clare avait plus ou moins préparé son arrivée. Je ne sais pas ce que va devenir le personnage mais il est attachant pour l'instant. A voir par la suite.
Quant à l'histoire, Cassandra Clare arrive toujours à me captiver. Elle sait jongler avec mes émotions, et ses touches d'humour font toujours mouche avec moi, et j'adore cela. Pouvoir rire à une réplique d'un personnage alors que le monde pourrait s'écrouler et toujours top. Les choses se complexifient aussi. Plus nous avançons et plus les différentes intrigues deviennent intéressantes. Il y a une continuité avec la première trilogie et je m'étonne de voir comment l'auteur tire les ficelles progressivement. Rien n'est laissé au hasard, et c'est pour moi, un gage de qualité. Sans compter que nous en apprenons encore un toujours plus sur le monde des Chasseurs d'Ombre.
La fin est assez sadique, mais comment vous dire qu'on finit par s'en douter et presque à s'y habituer. Cependant, même si selon moi, il n'y a pas forcément trop de suspens, j'ai hâte de découvrir comment Cassandra Clare va finir sa saga. Quelles idées va-t-elle développer ? Je vois assez bien quelque chose de semblable à la série Vampire Academy pour la fin, sur de nombreux aspects et si je ne me trompe pas, cela devrait beaucoup me plaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nono19
  01 septembre 2014
Clary et ses amis pensaient que le plus dur était passé: que nenni! Des chasseurs d'ombre retrouvés morts, un loup garou revenu pour son amour de jeunesse, un Jace torturé à souhait, des relations amoureuses pas toujours facile à gérer, une vampire millénaire qui tente d'embaucher Simon, d'atroces expériences faites sur des bébés, ... La liste est longue!
Mais nos héros sont loin d'imaginer qui se cache derrière les cauchemars de Jace et les disparitions de chasseurs d'ombre. Une nouvelle menace rôde ...
Après la fin de la première trilogie, je me demandais comment l'auteure allait rebondir et relancer notre intérêt. Et bien, elle y parvient sans problèmes.
Les personnages nous sont familiers maintenant et j'étais contente de les retrouver. Simon prend une place plus importante avec ses problèmes d'adaptation, ses histoires de coeur un peu foireuse et ses interactions avec Camille mais aussi avec ses amis chasseurs d'ombre.
La relation Simon-Jace m'a beaucoup plu. Leurs échanges sont plein d'humour et d'ironie.
La relation Clary-Jace m'a elle un peu lassée. Oui ils sont prêt à tout pour sauver l'autre, oui ils s'aiment, oui Jace souffre toujours seul et en silence, ... Mouais. J'aurais aimé le voir s'ouvrir un peu plus et partagé ses problèmes. le gars torturé, ça marche un temps :p.
Par contre, ceux que j'apprécie de plus en plus, ce sont Simon et Isabelle. Là il y a de l'évolution, des rapprochements, de l'humour, ... J'adhère!
L'intrigue est toujours aussi bien ficelée et on n'est pas à l'abri de quelques coups de théâtre. Tous les morceaux s'imbriquent et certains éléments des tomes précédents trouvent aussi leur place.
Une belle continuité que j'apprécie!
On en apprend plus sur l'expérience râtée (selon moi :p) qui a donnée naissance à Sébastien ou Jonathan :p. Pauvre Jocelyne obligée de revivre encore une fois ce qui s'est passé avec son premier enfant. Ca donne froid dans le dos!
Une deuxième partie qui commence donc plutôt bien! le tome suivant est déjà sur ma table de nuit :).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Hillel
  18 juillet 2012
Par quel bout commencer ?
Sûrement, par le choc qui ne manquera pas de frapper l'oeil des premiers lecteurs de cette série. Mais qu'est-il bien passé par la tête des éditeurs de chez « Pocket Jeunesse » pour avoir fait un tel changement de couverture. Excusez-moi, tous ceux qui trouvent les nouvelles couvertures agréables, je trouve, personnellement, que ce changement est la pire erreur qu'ils aient commise. Les anciennes couvertures étaient belles, lumineuses, et reflétaient bien l'ambiance de l'histoire, les personnages, l'atmosphère urbaine de New York. Là c'est sombre, c'est noir et à part la magie noire, ça n'évoque rien ! Grosse déception pour ma part.
Mais bien heureusement, ou malheureusement dans certains cas, un livre n'est pas sa couverture. Car si la couverture m'est apparue repoussante, le contenu a été un vrai bonheur de lecture.

Un bonheur de retrouver le style limpide et trépident de l'auteur. On ne s'ennuie pas une seconde. Bonheur de retrouver tous les personnages si attachants de la série, de retrouver New York, l'institut, les répliques arrogantes de Jace et les phrases piquantes d'Isabelle…De découvrir une nouvelle intrigue bien menée et bien corsée, avec pour la première fois, un narrateur omniscient et différents points de vue qui permettent aux lecteurs de suivre tour à tour le chemin de chaque personnage. Ainsi, on abandonne un peu – juste un peu - Clary pour suivre davantage Simon, Jace, Maia, Isabelle… et un petit nouveau Kyle.
Car encore une fois dans cette nouvelle histoire le destin de chaque personnage est lié à ceux des autres.

Je m'étais demandé à la fin du tome 3, dans quelle direction l'auteur allait bien pouvoir nous embarquer, puisque il y avait une véritable fin. Comment allait-elle trouver encore des idées originales et logiques pour nous captiver. Et bien j'ai découvert qu'elle en était capable, et bien capable.

Ainsi, on retrouve Simon. Il est désespéré, seul à porter son fardeau. Véritable phénomène parmi les vampires, rejeté par leur chef Raphaël, rejeté par sa mère, écarté des autres surnaturels… Il est seul et pourtant le plus puissant de tous. Il va faire l'objet d'une étrange chasse. Il ne maîtrise plus rien, ni sa vie sentimentale, il sort avec deux filles à la fois, ni sa condition de vampire, refusant de se nourrir, ni la confrontation avec sa mère… Son parcours est douloureux et j'ai plus d'une fois eu un pincement au coeur à lire son aventure.
Quant à Clary et Jace tout se complique. Pourquoi faire simple lorsque l'auteur peut faire compliqué. Jace ne cesse de faire des cauchemars qui le hantent et remettent sa relation avec Clary en question. Il s'écarte d'elle pour ne pas lui nuire. La séparation entre nos deux héros est douloureuse. Et dès qu'ils se retrouvent un violent désir les pousse l'un vers l'autre… et ce sont de belles scènes torrides qui ne manqueront pas de surprendre les lecteurs habitués à une relation plus chaste. Tout ceci, alors que des cadavres de chasseurs d'ombres sont retrouvés dans les rues de New York…

Que dire si ce n'est qu'il n'y a ni ennui, ni lassitude, tout n'est qu'émotions et passion. Voilà ce que j'ai ressenti à la lecture de ce dernier tome.
Et puis comme à son habitude l'auteur aime nous torturer jusqu'à la dernière ligne pour laisser le lecteur sur une attente insoutenable !!! Elle est très forte !

J'en viens à comparer ce volet aux précédents de la série. Si il est incontestable que le premier tome plonge le lecteur dans une série jeunesse, avec tout son lot d'aventures, de péripéties rocambolesques, d'amour de jeunesse, d'erreurs d'adolescents de 16 ans… Franchement, ici, tout est plus compliqué, noir, torturé. Les personnages ont juste un an de plus… mais ils sont si adultes, confrontés à de telles situations, qu'il paraît difficile de concevoir que se sont de simples jeunes. J'ai été troublée de me dire que cette lecture était si peu « jeune ». On est désormais dans le « young adult ». Tous les ingrédients des premiers tomes sont présents, mais en plus intenses. L'amour des deux héros prend une tournure passionnelle où le désir les enflamme à chaque regard… Et pourtant les deux souffrent. Les pérégrinations et la solitude de Simon nous font tout autant mal au coeur. L'ambiance diabolique et macabre de certaines découvertes nous feront froid dans le dos…
Les tourments amoureux ou familiaux, les jalousies et les tromperies, les plans machiavéliques…Tout ici est plus intense, plus difficile, les personnages sont malmenés et cela nous prend réellement aux tripes !

Alors je terminerais juste par dire que cette série est d'une grande qualité, qu'il y a de l'intrigue, de l'amour, de l'émotion…peut être un peu moins d'actions dans ce tome mais beaucoup plus de passion avec un grand P !
Pour ma part, aucune déception, je dirais même plus, un tome qui monte d'un petit degré, un réel coup de coeur.
Lien : http://leslivresdalily.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Kenehan
  13 mai 2015
Challenge Pavés 2014/2015
Challenge Variétés 2015
Catégorie : Une trilogie (1/3)
Un an et demi après ma lecture de la première trilogie, je me décide enfin à démarrer ce nouveau pan de la saga de Cassandra Clare. Une fois la poussière retirée, ce tome n'aura tenu que quelques jours entre mes mains. Et pourtant, ce n'est pas l'enthousiasme qui a précipité ma lecture…
"Les anges déchus" fait suite aux évènements provoqués par Valentin. le monde des Chasseurs d'ombres se remet encore de ses blessures et tente de maintenir la paix entre les clans malgré la persistance des vieux ressentiments. Au milieu de tout cela, nos héros poursuivent leurs petites vies amoureuses. La bonne nouvelle, c'est que ce tome promeut Simon au rang de personnage principal. On a même l'impression que le couple de Clary et Jace est secondaire au même titre que tout le reste du casting. Simon est véritablement au coeur de l'intrigue et ça change un peu.

L'histoire est pas mal mais pas aussi prenante qu'auparavant. le problème étant à mon avis le cycle vicieux dans lequel Clary et Jace sont enfermés. Il faut dire que Jace devient extrêmement lourding avec ses "je ne veux pas la faire souffrir alors je m'auto-torture/puni et favorise ainsi le boulot de mes ennemis". Je veux bien que les âmes torturées soient séduisantes (j'adore ce genre de personnage) mais cette fois ça n'a pas pris. Jace est si agaçant qu'il mérite quelques coups de poings, si ce n'est physique du moins verbaux. Mais bien entendu Clary (et je m'en rend compte seulement en rédigeant cette chronique) est si mollassonne qu'au lieu de lui rentrer dedans pour tenter de le sortir de sa spirale d'autoflagellations, elle ne fait que le conforter dans sa vulnérabilité et le pousse à se retrancher encore plus. Au final, je ne sais pas lequel des deux m'a le plus exaspéré, en tous les cas des claques se perdent !
Du côté de Magnus et Alec, rien de bien passionnant non plus. Entre des allusions expéditives pour mettre en avant l'extravagance de Magnus dans son tour du monde de la mode et un retour ponctué d'une dispute sur la différence mortalité/immortalité des deux amoureux, ce n'est pas très palpitant. D'autant que Cassandra Clare ne s'est pas foulée et aurait pu traité un peu mieux cette question. A voir peut-être dans la suite…
Pour ce qui est de Jocelyne et Luke, que dire si ce n'est qu'ils en sont réduits à être de vulgaires outils scénaristiques ?! C'est désolant de voir qu'ils ne servent ici à rien ou presque. Un prétexte pour un essayage de robe, puis un moyen d'introduire l'intrigue des enfants de Lilith, suivi d'une fête aussi vide qu'inutile (tout le monde vient, échange deux mots et repart, quel était le but ? Créer un nouveau décor ? Mouais...), etc. Ils ont droit à deux ou trois répliques et ce sont probablement les interventions de Luke qui relèvent le niveau.
En fin de compte, le plus intéressant c'est ce qui se passe dans l'environnement immédiat de Simon. Non seulement on le suit aux prises avec son adaptation en tant que vampire et les tourments qui vont avec, mais en plus c'est probablement celui dont la vie sentimentale est la plus rafraichissante. C'est également par son biais que de nouveaux protagonistes s'insèrent dans le récit que ce soit Camille, Kyle ou même Lilith. de personnage secondaire dans la précédente trilogie, il devient le moteur de tout un tome.

D'autres éléments, autre que relationnels, m'ont gêné dans ce tome. Tout d'abord, la place des adultes dans le récit. Comme je l'ai dit plus haut concernant Luke et Jocelyn, ils ne servent presque à rien. Il en va de même pour Maryse qui se contente d'entrer et de sortir d'une pièce en lâchant un ou deux ordres creux au passage. Elle n'est qu'une mascarade dans l'histoire. Si on comprenais parfaitement la mise en première lignes des plus jeunes (Jace, Clary, Isabelle, etc) dans la première trilogie, ce n'est plus si clair désormais. Certes, ils sont des éléments clefs dans l'intrigue mais cela doit-il se faire au détriment des personnages censés incarner une autorité par exemple ? Je trouve que cela nuit énormément à l'image que le lecteur peut se faire des Chasseurs d'ombres adultes. Pour faire simple, ce sont ceux qui ne saisissent jamais les tenants et les aboutissants des évènements qui se déroulent sous leur nez et ce sont ceux qui arrivent toujours après les méga batailles. Je ne les trouve pas assez impliqués par rapport à leur homologues dans les différents clans. Espérons qu'ils soient un peu plus actifs par la suite.
Le style pêche un peu par certaines lourdeurs notamment dans les descriptions. Les métaphores s'enchainent parfois un peu trop et nuisent au récit. Parfois, elles sont simplement maladroites. Ce n'est pas toujours agréable à lire.

Malgré la déception, je vais continuer avec les deux tomes suivants (en anglais cette fois). Après tout, ils sont déjà dans ma PAL alors pourquoi s'en privé ? Et puis j'ai bien envie de connaître le fin mot de l'histoire. J'avais apprécié la première trilogie et ce n'est pas parce que la suite démarre sur une note mitigée que je vais lâcher l'affaire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          53

Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   12 août 2018
_J'aimerais que Robert rentre d'Idris, soupira Clary. Je ne vois pas pourquoi elle devrait surmonter cette épreuve toute seule. Ce doit être horrible.
_Beaucoup de mariages se brisent quand un enfant meurt. Dans ces cas-là, on ne peut pas s'empêcher de se renvoyer la faute, ou de s'en vouloir dans son coin. J'imagine que Robert est parti parce qu'ils avaient besoin d'air.
_Mais ils s'aiment, protesta Clary, désemparée.C'est bien ça, l'amour, non ? On est censé être là l'un pour l'autre quoi qu'il arrive !
Luke se tourna vers les eaux noires du fleuve qui clapotaient doucement sous le clair de lune automnal.
_Parfois, Clary, l'amour ne suffit pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
BonluookBonluook   05 juillet 2013
-Je...je vais me faire aider. Je vais guérir. Je te le promets.
- C'est vrai, promis?
- Je le jure sur l'Ange.(Il se pencha pour l'embrasser sur la joue.) Rectification. Je le jure sur nous.
Clary glissa les doigts dans la manche de son tee-shirt.
-Pourquoi nous?
-Parce que c'est en ça que je crois.
Commenter  J’apprécie          350
chilisschiliss   22 septembre 2012
- On ne peut pas avoir deux pères.
- Bien sûr que si. Qui a décrété le contraire ? Il faudrait t'acheter un de ces livres destinés aux jeunes enfants. "Tom a deux papas." Bon, je ne crois pas qu'il en existe un qui soit intitulé "Tom a deux papas et l'un d'eux était le mal incarné". Pour cet aspect-là de l'histoire, tu devras te débrouiller tout seul.
Commenter  J’apprécie          290
JumaxJumax   21 février 2016
- Plus sexy que moi ?
- Ça existe. Enfin, en théorie.
- En théorie, l'univers pourrait brusquement s'ouvrir en deux, me laisser d'un côté et toi de l'autre, nous séparer à jamais, mais je ne m'inquiète pas pour ça non plus. Certaines choses, poursuivit Jace avec son éternel sourire en coin, sont trop improbables pour qu'on s'en occupe.
Commenter  J’apprécie          280
alucinealucine   22 octobre 2013
- On est venus ici pour s’entrainer. Si on passe tout notre temps à s’embrasser, ils ne me laisseront plus m’en charger.
- Ils ne sont pas censés embaucher quelqu’un pour me former à temps plein, de toute manière ?
- Si répondit-il en se levant et en la hissant sur ses pieds, et j’ai bien peur, si tu prends l’habitude d’embrasser tes instructeurs, que tu finisses par te jeter à son cou.
- Ne sois pas sexiste. Ils pourraient très bien me confier à une femme.
- Dans ce cas, tu as ma permission de l’embrasser tant que je peux regarder.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Videos de Cassandra Clare (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra Clare
CASSANDRA CLARE & HOLLY BLACK AT KINOKUNIYA!
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






.. ..