AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226621800X
Éditeur : Pocket Jeunesse (22/05/2014)

Note moyenne : 4.24/5 (sur 376 notes)
Résumé :
Le démon Lilith a été anéanti et Jace a été libéré de son emprise. Mais, lorsque les chasseurs d'ombres arrivent pour le sauver, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Le garçon que Clary aime n'est pas le seul à avoir disparu, mais celui qu'elle déteste aussi, Sébastien, le fils de son père Valentin : Un fils déterminé à réussir là où son père a échoué : mettre les chasseurs d'ombre à genoux.

Même l'enclave ne parvient pas à convoquer le garç... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (72) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  13 janvier 2019
Cela faisait un petit moment que j'avais abandonné cette suite, la mettant de côté pour plus tard...afin de faire durer le plaisir ! Ouvrage acheté en août dernier, ce n'est que maintenant que j'ai eu envie de m'y replonger dedans, de retrouver Jace et Clary et je ne le regrette ô combien pas. Cependant, étant donné qu'il ne me reste qu'un tome à lire, je crois que je vais essayer de faire durer cette lecture au maximum, tout en sachant que je n'y parviendrai pas car une fois que vous êtes plongé dedans, impossible de vous arrêter en chemin !
Ici, bien que Valentin, la menace grandissante sur tous les chasseurs d'ombres et sur les créatures obscures ait été anéanti, la menace persiste. Comment ? C'est Jonathan Morgenstern, qui se fait dorénavant appeler Sébastien puisqu'il a usurpé et volé la vie de ce dernier, jeune âme innocente, qui prend la relève. Tout comme son père, il a le désir de s'allier avec des démons mais pour un dessein bien plus diabolique encore. Ayant réussi à posséder Jace, Clarry se voit devant un choix qu'elle ne peut supporter : si elle blesse l'un, l'autre est automatiquement blessé, donc si elle tue son diabolique de frère, son amour périra avec lui. Comment faire pour anéantir la plus grande menace qui plane actuellement sur le monde entier (terrestre ou non) sans pour autant perdre celui qu'elle aime ?
Aidé de son ami de toujours, dorénavant vampire, Simon et des frères adoptifs de Jace, Isabelle et Alec, elle va tenter de sauver la prunelle de ses yeux tout en libérant le monde d'une terrible menace. Cependant, prévenir l'Enclave des risques qu'elle s'apprête à encourir pour délivrer Jace reviendrait à sa perte. Alors qu'ils viennent à peine de la déclarer innocente, elle ne peut pas se permettre de prendre un tel risque et sait désormais qu'elle ne pourra compter que sur elle-même et sur ceux qui la soutiennent.
Si ces deux personnages sont toujours aussi attachants, il en va de même pour Alec et son amant de sourcier Magnus qui vont connaître des hauts et des bas dans ce cinquième volet. En effet, Alec ne pouvant qu'il vieillira et mourra de façon certaine avec Magnus, qui, de par sa classe, est immortel, va s'allier avec les forces du mal pour essayer de rendre ce dernier mortel. ESt-ce par égoïsme ? Certainement pas mais par amour mais celui-ci ne se rendra compte que trop tard que ce n'est pas de cette façon que l'on doit considérer ce si beau mot que l'on appelle Amour !
Clary réussira-t-elle sa mission qui paraît suicidaire voire impossible ?
Un cinquième tome toujours aussi bien écrit et ce qui est super, c'est qu'avec de petits rappels de temps à autres sur les événements antérieurs,, le lecteur ne perd jamais le coche et j'ai beau avoir laissé autant de temps entre ma lecture du quatrième et du cinquième volet, pas une seule fois je me suis sentie perdue...bien au contraire ! Il me tardait de découvrir cet ouvrage mais je suis un peu déçue de l'avoir lu aussi vite. En même temps, quand on aime, peu importe me direz-vous ? C'est ce que Jace et Clary vont mesurer ici à savoir la force de leur amour...et ils ne seront pas les seuls mais si vous voulez savoir à qui je fais allusion, il ne vous reste plus qu'à vous plonger dans cette lecture que je ne peux, évidemment, que vous recommander !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
florencem
  19 janvier 2019
J'ai mis un peu plus de deux avant d'attaquer ce tome. Non pas que je n'avais pas envie de retrouver les héros et l'univers, bien au contraire, mais j'avoue que ce genre de pavé arrive souvent à me freiner. Et quand je regarde le dernier tome… Outch… Mais je ne vais pas attendre avec celui-là, je vais même directement enchaîner car j'ai plus qu'envie de savoir ce que Cassandra Clare nous réserve et après ma lecture du tome cinq, je veux passer plus de temps avec Clary et ses amis.
Après la mort de Valentin, je voyais mal Cassandra Clare introduire son fils, Sébastien (le faux) a.k.a Jonathan (le vrai – oui, on y perdrait son latin) et le laisser de côté sans l'utiliser plus en profondeur. Il est encore plus psychotique que son père et il n'a aucune limite. Un méchant « parfait » en un sens qui permet d'emmener les plans de Valentin à un tout autre niveau. Donc, aucune surprise à le voir de retour dans ce tome cinq.
L'approche de l'auteur, ici, est plutôt intelligente. J'entends par là qu'elle n'utilise pas seulement Sébastien avec ce côté caricatural, elle y ajoute un côté émotionnel plus complexe et met en plus Jace dans l'intrigue. J'ai beaucoup apprécié le traitement du libre arbitre, des choix que l'on fait pour les personnes que l'on aime, de l'aveuglement de l'amour même, des actes difficiles que l'on est parfois obligé de faire. Nous faisons tous des erreurs, et parfois, elles conduisent à des situations qui nous dépassent. Ce que j'aime, en plus de tout l'univers et des personnages, c'est cette vision « grise » du monde. Tout n'est pas blanc ou noir. Les gentils peuvent aussi faire des choses regrettables. La romance a quelque fois ce côté étouffant entre Jace et Clary, mais il y a pas mal de situations qui font échos, et cela quelque soit la personne.
Mais pour moi, le gros plus de cette saga sont les personnages. Je me suis faite la réflexion en lisant La cité des âmes perdues. Cette saga arrive à me faire sentir « chez moi » si cela peut vous parler. Les relations fortes que les adolescents ont su créer, la façon dont l'auteur arrive à les retranscrire. On a l'impression que tant qu'ils seront ensemble, rien ne pourra les arrêter. Et la tendresse qu'il y a semble réelle. Impossible de ne pas s'attacher. Même Alec avec qui j'ai toujours eu un peu de mal, car je le trouve quelque fois plus immature que ces amis, me donne envie de le voir poursuivre sa route. Et c'est assez magique de pouvoir ressentir cela. Il y a de plus, un équilibre entre eux. Si Clary se montre trop impulsive, Simon est là pour contrebalancer. Si Alec est trop rigide ou immature, Isabelle sort une tirade pour remettre les idées en place. Si Jace joue trop les héros… eh bien, il y aura quelqu'un qui finira par lui faire comprendre qu'il devrait penser à ceux qu'il aime.
Cet avant dernier tome réussit à poser les bases de la dernière bataille qui se profile. Beaucoup de choses changent, des camps se forment, les plans de Sébastien atteignent un tel niveau que nous en tremblons d'avance. Je vais m'avancer un peu mais je sens que le tome six sera assez épique. La cité des âmes perdues est déjà d'un certain niveau, mais je m'attends à bien plus avec La cité du feu sacré. Espérons que je ne me trompe pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Arrow_2206
  24 avril 2014
Le cinquième tome de la saga The Mortal Instruments est sans aucun doute mon préféré après La Cité de Verre (le tome 3). Je l'ai lu pour la première fois en juin 2012 (c'était un cadeau d'anniversaire) et je me souviens très bien de toutes les émotions que j'ai ressenties à ce moment là bien que j'ai oublié pas mal de choses assez importantes. En plus ma capacité à lire en anglais n'était pas aussi bonne qu'aujourd'hui donc beaucoup de passages ne m'ont pas sauté aux yeux. du coup cette relecture fut une totale redécouverte qui me fait encore plus aimer ce livre.
Après la fin affreuse du tome 4 qui nous laisse sur un suspens insoutenable, ce cinquième tome est une transition vers quoi ils vont se battre dans le tome ultime. du coup il regorge d'informations capitales, il met en place les différentes pièces du puzzle pour la bataille finale et du début à la fin on est totalement captivé par ce qui se passe. La pression monte petit à petit, on s'interroge énormément sur la finalité de tout ça et quand on l'apprend enfin la seule chose qui nous vient à l'esprit c'est « Oh pu**** !!! ca va être la m**** !!!! ». Très franchement c'est comme ça que je l'ai vécu il y a deux ans et je l'ai revécu encore pendant ma lecture récemment. C'est un truc de fou. Je ne peux pas vous en dire plus pour ne pas vous gâcher la surprise, mais c'est intense. Si vous avez peur de ce qui peut se passer en commençant le tome, cette peur va être décuplée à la fin. Accrochez vous bien, c'est moi qui vous le dis.
Ce qui se passe dans ce livre n'aurait pas pu être intense sans ses personnages fabuleux. Tout comme la Cité des Anges Déchus il y a Clary et Jace au centre mais les autres sont tout aussi importants car on suit leur parcours. Chaque point de vue compte et apporte des détails qui ne paraissent pas important au début mais qui ont toutes leurs importances à la fin.
Déjà Clary n'est plus agaçante du tout et c'est une vraie guerrière. Elle fonce toujours tête baissée mais cette fois ce n'est pas une mauvaise chose car on a besoin qu'elle le fasse. Elle a grandit en tant que personne et s'est améliorée dans son statut de Chasseuse d'Ombre. Je l'ai beaucoup admirée pour sa patience et son courage car ce qui lui arrive n'est pas du tout facile.
Pour les fans absolus de Jace j'espère que vous avez les nerfs solides car ça va vous servir. Vous vous souvenez de votre inquiétude pour lui dans le tome 4 ? Et bien multipliez la par cent car vous aurez certainement l'impression d'halluciner. Jace m'a fait passer par des émotions en tout genre mais ce qui lui arrive est vraiment nécessaire pour la suite.
Les personnages secondaires aussi se mettent en place pour le grand final. Simon a une importance capitale durant les différents évènements qui font qu'on l'admire de plus en plus. Et ce qu'il vit avec Isabelle fait parti des meilleurs moments du roman. C'est Simon quoi ! Drôle, courageux mais avec une certaine fragilité et avec Isabelle ils sont merveilleux. Isabelle m'a énormément touchée car on ressent plus sa fragilité et à qu'elle point elle a besoin d'être rassurée. Elle est forte au combat mais il réside au fond d'elle beaucoup d'insécurité et un certain manque de confiance en elle surtout dans tout ce qui concerne les relations amoureuses. C'est sans aucun doute mon personnage préféré de la saga. J'aime beaucoup Clary mais Isabelle me touche plus.
Alec est très présent également et on sent beaucoup de doute venant de lui. J'aimerais tellement pouvoir en dire plus mais je préfère vous laisser découvrir par vous-même et ne rien dire parce que… Vous n'êtes pas au bout de vos peines.
Deux autres personnages sont très présents : Maia et Jordan. On les observe beaucoup et dans ce tome je ne comprends pas encore leur utilité à part être les messagers auprès de tel ou tel personne, mais selon Cassandra Clare ils vont être très importants pour le dernier tome donc il ne faut pas les négliger. Et ce sont des personnages plutôt sympathiques donc ce n'est pas une torture. Ils apportent même une certaine douceur pas désagréable qui nous permet de souffler un peu entre deux passages intenses.
Et maintenant parlons du seul et unique Sébastien. Comment vous dire… ce personnage vous retourne le cerveau. Il est vraiment mauvais et on le ressent dans toutes les fibres de notre être. A côté de lui, Valentin c'est un enfant de coeur. On passe par le doute, l'hallucination, l'horreur, le dégout… mais en même temps on est à deux doigts de ressentir de la compassion, limite de la sympathie par son côté humain, mais on ne veut pas alors on a envie d'hurler. C'est un personnage unique en son genre qui sait retenir l'attention. Il m'a beaucoup remué et au final même si on sait très clairement que c'est l'ennemi on se demande comment ça va se terminer pourlui car tout est possible. Ce personnage secondaire important du tome 3 prend une place toute autre ici et il est l'élément central de ce qui va se passer dans le dernier volet de la saga.
Il y a autre chose qui a énormément retenu mon attention donc ce tome 5 ce sont les petits liens avec la trilogie des Origines. Lors de ma première lecture je ne connaissais pas encore la trilogie du coup ces petits détails ne m'apportaient rien du tout. Mais maintenant que j'ai terminé les livres je vois les choses différemment. C'est fou le nombre de petits truc qui font références aux aventures de Tessa, Will et Jem. J'aime tellement cette trilogie que voir ça dans La Cité des Âmes Perdues m'a fait vivre énormément d'émotions liées au prequel. Ça m'a donné les larmes aux yeux car j'étais très émue. Et du coup j'ai encore plus apprécié le roman. Ca apporte un incroyable plus surtout quand on a fini la trilogie!
La Cité des Âmes perdues est une excellente transition vers la fin des aventures de Clary, Jace & Cie. Cassandra Clare a vraiment fait mûrir son univers et ses personnages, et nous offre un cinquième tome très sombre et intense. le roman met vos émotions sans dessus dessous, et vous en ressortez tout chamboulé mais aussi effrayé par ce qui peut se passer dans la Cité du Feu Céleste qui sortira le 27 Mai en VO. Quant au tome 5, ce sera dans les libraires le 22 mai et je vous ordonne de vous jeter dessus (bon quand même pas, mais je vous le conseille très, très, trèèèèèèèès vivement ^^)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Zaureole
  31 mai 2014
J'ai adorée ce tome. Quel belle suite. Je suis encore toute chamboulée par la lecture de la cité des âmes perdues.
Il m'a à peine fallu une page pour tout de suite être de nouveau plongé dans le monde fabuleux de nos personnages.
J'aimais déjà l'univers des chasseurs d'ombres et des créatures obscures mais là, je dit tout de suite oui pour intégrer leur monde sans retour possible! :)
Je peux le dire haut et fort, j'adore Cassandra Clare!
Depuis que le démon Lilith a été anéanti, Jace n'est plus sous son emprise. Cependant, quand les chasseurs d'ombres arrive sur le toit, celui ci à disparu, ainsi que Sébastien. Pendant deux semaines, l'enclave et tout les chasseurs d'ombres vont se mettre à la recherche des deux jeunes hommes mais sans succès. Alors que la recherche passe en second plan, Clary et sa bande d'amis ne vont pas laisser tomber.
Sébastien et Jace réapparaitrons cependant assez vite, en s'invitant un soir chez Clary. Une horrible vérité va laisser place à la joie des retrouvailles. Les deux garçons sont liés. Si l'un est blessé, l'autre le sera aussi. Il en sera de même pour la mort. Si l'on essaie de tuer l'un, alors l'autre mourra aussi.
Clary et ses amis croient qu'il est encore possible de sauver Jace. Magnus, Alec, Isa et Simon chercheront un moyen d'aider Jace. Clary prend le pari de s'allier à son frère afin de découvrir ses plans et de sauver l'amour de sa vie, quitte à mettre sa vie en danger ainsi que âme de Jace. La question qui subsiste est: Existe t-il encore une chance de le sauver? Et à quel prix?
Les points de vue sont très divers dans un chapitre. A chaque fin de point de vue d'un personnage, l'auteur nous laisse avec une mini-intrigue. On a qu'une envie, de continuer de tourner les pages pour trouver la suite. Chaque personnages nous apprend de nouveaux éléments sur les recherches et on fait des découvertes. J'aime connaitre les pensées de chacun, c'est enrichissant. J'aurai souhaitée avoir celui de Sébastien. Il est très mystérieux et je me demande souvent ce qui lui traverse l'esprit.
Dans ce tome, Clary a bien grandit. Elle est plus mature et s'affermit dans ses décisions. Il lui arrive encore d'être à la «ramasse» de temps en temps mais elle ne connaît pas tout du de la vie des chasseurs d'ombres, donc on lui pardonne. Elle est plus forte, courageuse et déterminée. Clary est forte et combattante. On est très loin de la jeune fille qui découvrait qui elle était. Les scènes où elle est en pleine action sont délectante. On la découvre en tant que chasseuse d'ombre et non en adolescente humaine. Ce qu'elle vit est horrible. Elle est a côté de de celui qu'elle aime, et pourtant a 1000 lieu de lui et sans soutien. Clary va énormément douter mais son amour restera toujours aussi fort!
Isabelle change complètement. C'est une bâtante et a un caractère très prononcé. Ici, on découvre son côté sensible. Elle se révèle aux yeux du lecteur et sa fragilité est mise en avant. Pour une fois, elle a besoin de quelqu'un et de vient un peu plus humaine. Je l'ai trouvée attendrissante.
Simon. J'avais un peu de mal avec lui au début mais je l'apprécie de plus en plus. Il est toujours aussi fidèle à Clary et est le premier à se sacrifier. Il s'accepte peu a peu comme il est en tant que vampire. Il est torturé et triste quant à sa mère et sa soeur. Cependant, il fait preuve de beaucoup de cran surtout en prenant un risque inconsidérable. Il m'a vraiment étonné. Il manque de réparti comme Jace mais il est courageux.
Jace.... j'ai adore le retrouve même si ça m'a fait de la peine. Il était pas tout a fait lui a cause de son lien avec Sebastien. Il est toujours autant amoureux de Clary mais on sent qu'il est différent. le vrai Jace m'a manque avec ses blagues et son côté dérisoire.
J'ai même appréciée Jonathan Morgenstern, ou Sebastien. On apprend pourquoi on l'appel comme ça dans le livre. C'est un monstre, un démon sans coeur et pourtant j'ai eu pitié de lui à certains moment. Derrière son regard noir de glace, je pense qu'il souffre de sa solitude. Il joue franchement bien la comédie par moments. N'empêche, il a un charme fou et il n'a rien à envier à Jace. Je pense que malgré tout, il est attache a sa soeur et a Jace. Il est incapable d'aimer et ne sait ce qu'est ce sentiment. Je ne dis pas que je l'adore mais s'il n'était pas aussi sombre et méchant, je pourrai craquer! ^^

Pour ce qui du couple Clary/Jace sont toujours aussi soudés et attachant. C'est a travers ce tome qu'on se rend compte qu'ils sont vraiment fait pour être ensemble. ce sont des âmes soeurs! Les moments ensemble sont magique même si c'est pas tout a fait Jace. J'espère qu'ils sauteront le pas... enfin, pour le moment, les événements ne le permettent pas.
J'ai vraiment été triste en apprenant ce que devenait le couple Magnus/Alex. Certes, j'aime beaucoup celui de Jace et Clary, mais j'apprécie beaucoup ceux des deux hommes. Ils ont beau s'aimer, ce n'est pas tout beau tout rose dans leur vie. Alec a peur de se voir vieillir alors que Magnus est immortel et ne vieillira pas. Magnus est très secret et ne se dévoile quasiment pas, voir pas du tout. Tout ses secrets pèseront lourd chez le couple. Alec décide de se tourner vers Camille avide de réponses. mais celle-ci se révèlera être plus qu'un poison qu'autre chose!

Les style est toujours aussi addictif que pour les tomes précédent. J'ai dévorée ce tome. J'ai essayer de prendre mon temps et j'ai réussi a le lire en deux jours, a la place d'un seul ! Quel record :P
Le changement «vrai-Jace/ faux-Jace» est sympathique est relativement bien fait. La jonglage de personnalité est bien amené.

La cité des âmes perdues n'est pas essentiellement concentré sur l'action mais plus sur les sentiments des personnages et leurs relations. Je ne dis pas que l'action n'est pas présente, mais ce n'est pas ce qui ressort en premier de la lecture.
Les sentiments sont bien mis en avant et le lecteur arrive bien à les ressentir. C'est une lecture assez intense sur ce plan là. je me suis laisser envahir par ce qu'ils ressentaient et c'était vraiment euphorisant par moments! ^^
Le pire risque d'arriver. Si ce tome était ombrageux, le suite risque de l'être encore plus!
On va de rebondissements en rebondissements. L'auteur nous tient en haleine tout du long! Il est encore plus prenant que les autres tomes. Il y a des retournements de situations auquel je ne m'attendait pas.
Le tome 5 fini avec beaucoup de talent venant de la part de l'auteur. La fin m'a rendue un peu triste sur certains points. J'ai été totalement émerveillé par la lecture du tome 5 ! le tome 6 risque d'être encore plus troublant et fascinant.
j'ai hâte de voir ce que va devenir les couples dans ce prochain tome surtout Magnus et Alec que je trouve trooooop mignon. Ils m'ont déchiré dans ce volume.
Ce tome est un chef d'oeuvre à lui tout seul. C'est un gros coup de coeur.
Je maudit le monde entier de devoir attendre un an avant la sortie française du tome 6. Moi qui ne lit pas en anglais, je sent que je vais innover et lire ce tome 6 en VO. Je ne définitivement pas attendre la suite une année!! C'est de la torture! ^^
Lien : http://sur-la-route-de-nos-l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Keikana
  07 septembre 2015
Attention: cet article est autant mon avis sur la première saga de Cassandra Clare qu'un petit laïus du genre mylife.com, il n'en est pas moins très intéressant ;)

Le livre de ce lundi est en fait une relecture. En effet, j'ai lu les cinq premiers tomes de cette série en automne ou hiver 2013, et , en fait, je les ai tous dévoré d'une traite! Les quatre premiers étaient sortis en français chez PKJ mais je n'ai pas eu la patience d'attendre la sortie du cinquième et me le suis donc fait livrer en V.O.
Le sixième et dernier tome est sorti lorsque j'étais à Tokyo et faute d'argent et de place, je me suis dis que j'attendrai mon retour en France pour le dévorer. Je sais, je suis rentrée depuis un bail mais ça ne veut pas dire que j'ai oublié ce livre, j'ai toujours su que je le lirais tôt ou tard mais plus le temps passait et plus je me disais qu'il fallait que je relise la série avant d'acquérir le dernier volume, histoire de me rappeler de tous les détails.
Cet article accompagne donc ma relecture du cinquième tome : City of Lost Souls.
A ce stade, un résumé n'a d'intérêt que le spoil si on ne connaît pas les précédents volumes, je résumerais donc l'histoire à ceci : Clary est une ado ordinaire qui vit à New York. Un peu artiste, pas très grande et remarquablement rousse, sa vie va basculer lorsqu'elle va faire la connaissance des Chasseurs d'Ombres, ces êtres mi-anges mi-humains qui traquent les démons.
Je dois avouer que j'appréhendais un peu de replonger dans ces livres : et si mon enthousiasme pour cette série n'était du qu'au savant mélange de péripéties et de cliffhanger ? le besoin de savoir ce qui va arriver après ? Ça vous ait déjà arrivé, non ? de relire un livre que vous aviez adoré pour finalement lui trouver plein de défauts, d'incohérences et d'ennui ? kofkofTwilightkofkof
Mais à mon plus grand soulagement, c'est avec plaisir que j'ai retrouvé ces personnages, cet univers et surtout, cette ambiance si particulière qui n'a pas changée.
Pour la petite histoire, j'ai découvert cet univers un peu bizarrement. J'étais fan de la série anglaise Misfits et surtout du personnage joué par Robert Sheehan que je trouvais à la fois mignon et hyper déroutant dans le rôle de Nathan. Mais voilà qu'après deux saisons, Sheehan quitte la série pour se concentrer sur sa carrière au cinéma. Que ne fut pas mon mécontentement !
J'ai appris un peu plus tard qu'il jouait dans l'adaptation de The Mortal Instruments (série qui ne m'avait pas plus attirée que ça jusqu'alors, c'était même tout le contraire « oh, encore un Twilight ».) et c'est, je dois l'avouer, avec un peu de dédain que je suis allée voir le film pour juger ce pour quoi Sheehan avait oser abandonner Misfits.
Non pas que le film soit un chef d'oeuvre, mais je ne me suis pas du tout ennuyée et j'ai quand même découvert cet univers nouveau, sombre et attirant (et Jamie Campbell Bower qui n'était pour moi que Johanna jusqu'alors*). Et bien sûr, il fallait que je sache la suite, il le fallait. J'ai donc foncé à la Fnac, j'ai empilé les volumes sur mes petits bras, je suis passé vite-fait à la caisse et j'ai re-foncé à la maison pour me planter dans mon canapé et lire.
La plume de Clare, sans être d'une poésie folle est très efficace et pleine d'humour. L'auteure prend le temps de construire chaque personnage entièrement, ils ont chacun une personnalité complexe, des qualités mais aussi des défauts et un passé. L'univers est très approfondi et original, j'ai adoré plonger dans les mystères de ce monde, où la magie et une certaine noirceur se cachent des yeux des Mundanes (Terrestre en français, sorte de Moldus made in Cassandra Clare). La cohérence du récit est aussi très travaillée: rien n'arrive sans raison ni sans explication crédible. Et ceux qui ont lu la trilogie des origines de The Mortal Instruments, The Infernal Devices, retrouveront parsemé ici et là des clins d'oeil et des références tout au long des cinq premiers tomes ce qui prouve que Clare connaît son univers comme sa poche et le manipule parfaitement.
J'ai aussi lu cette série à une période où je pouvais m'enrouler dans un plaid avec un thé et un cinnamon roll de chez Picard pour lire. Et j'associe cette lecture à de bons souvenirs de marrons chauds et cet univers à un cocon où j'ai trouvé ma place. Je vais donc bientôt me procurer le sixième tome pour pouvoir finir la saga dans les mêmes adorables conditions et clore ces aventures.
Lien : https://thebmuffin.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
alucinealucine   05 juillet 2014
- Ce n’est pas ça. Il est des gens…des gens que l’univers semble avoir promis à un destin exceptionnel. Et à des souffrances exceptionnelles. Dieu sait que nous sommes tous attirés par ce qui est beau et abîmé par la vie. C’est mon cas, mais l’on ne peut pas guérir les autres de leurs blessures. Et si on y arrive c’est au prix de sacrifices si grands qu’ils finissent par nous détruire.
Isabelle secoua la tête.
- Je ne te comprends pas. Jace est notre frère mais c’est aussi le parabatai d’Alec.
- J’ai connu des parabatai tellement proches qu’ils étaient presque devenus une seule et même personne. Tu sais ce qui arrive à celui qui reste quand l’autre meurt…
- Arrête ! s’écria Isabelle en se bouchant les oreilles. Comment oses-tu, Magnus Bane ? Tu ne fais que rendre les choses pires.
- Isabelle…
Magnus semblait un peu hébété, comme si son emportement passager le surprenait lui-même.
- Je suis désolé. J’oublie parfois que malgré ta force et ton sang-froid, tu as la même vulnérabilité qu’Alec.
- Alec n’a rien de vulnérable, protesta Isabelle.
- Non, c’est vrai. Pour aimer librement, il faut être fort. Mais c’est pour lui que je voulais que tu viennes. Il y a des choses que je ne peux pas lui donner.
Pendant un bref moment, Magnus sembla lui-même très vulnérable.
- Tu connais Jace depuis aussi longtemps que lui, poursuivit-il. Tu le comprends forcément mieux que moi. Et puis, il t’aime.
- Bien sûr qu’il m’aime. Je suis sa sœur.
- L’amour n’a rien a voir avec les liens du sang, objecta Magnus d’un ton amer. Demande à Clary.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
florencemflorencem   17 janvier 2019
- Je peux te poser une question ? C’est un peu personnel mais il faut que je sache.
- Qu’est-ce qu’il y a ? demanda-t-il d’un ton soupçonneux.
- Avec ta Marque de Caïn, si je te donne un coup de pied en dormant, je vais recevoir sept coups dans le tibia en représailles ?
Il rit.
- Dors, Fray.
Commenter  J’apprécie          140
AdelineTMICJAdelineTMICJ   21 mai 2015
-Tu peux me faire la lecture?demanda-t-elle soudain.
Il la regarda, l'air abasourdi.
-Hein?
Elle désigna les livres posés sur sa table de nuit.
-Ça fait beaucoup à digérer. Ce que Sébastien a dit, ce qui s'est passé hier soir. J'ai besoin de sommeil, mais je suis trop à cran. Quand j'étais petit et que je n'arrivais mais à dormir, ma mère me lisait des histoires pour me détendre.
-Je te rappelle ta mère, maintenant? Il faut que je me trouve un parfum plus viril.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cicou45cicou45   12 janvier 2019
"_Il est des gens...des gens que l'univers semble avoir promis à un destin exceptionnel. Et à des souffrances exceptionnelles. Dieu sait que nous sommes tous attirés par ce qui est beau et abîmé par la vie. C'est mon cas, mais on ne peut pas guérir les autres de leurs blessures. Et si on y arrive, c'est au prix de sacrifices si grands qu'ils finissent pas nous détruire."
Commenter  J’apprécie          80
florencemflorencem   18 janvier 2019
- J’ai un plan.
Il poussa un grognement.
- C’est bien ce que je craignais.
- Mes plans ne sont pas si désastreux.
- Les plans d’Isabelle sont désastreux. Les tiens sont suicidaires. Dans le meilleur des cas.
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Cassandra Clare (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra Clare
CASSANDRA CLARE & HOLLY BLACK AT KINOKUNIYA!
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..