AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782919806232
Éditeur : Thomas & Mercer (18/06/2019)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Le deuxième tome de la série de thrillers judiciaires de Marcia Clark, la célèbre procureure du procès d'O.J. Simpson.Pour l'avocate Samantha Brinkman, l'important n'est pas que ses clients soient coupables ou innocents, c'est qu'ils soient acquittés.Lorsqu’elle est embauchée pour représenter Cassie Sonnenberg, une adolescente dont le père et le frère ont été sauvagement assassinés et la mère laissée pour morte dans un état critique, le défi est immense. Hypermédiat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
SylvieBelgrandReims
  07 août 2019
L'héroïne de ce roman, Samantha Brinkman, est avocate, mais avec elle, on est loin de l'avocate conventionnelle. Elle se préoccupe plus des moyens de faire acquitter ses clients que de suivre sa conscience. Soit, c'est son job, mais elle franchit régulièrement la ligne rouge en rendant justice elle-même, au mépris de la loi.
Voilà qui me laisse plus que dubitative quant au fonctionnement de la justice américaine ( sans pour autant placer la justice française sur un piédestal )
Sur la forme, on n'est pas dans un thriller d'action, mais plutôt dans une étude psychologique des personnages et de leurs motivations.
J'ai du mal à accepter qu'on puisse faire passer pour des héros des monstres ordinaires. Ça me gêne. Dommage, du coup, je n'ai pas aimé cette lecture, mais peut-être que ça pourrait vous plaire ?
#lecture #livres #chroniques #LeDroitEtLaMrale #MarciaClark #NetGalleyFrance #AmazonPublishingFrance
Le quatrième de couverture :
Pour l'avocate Samantha Brinkman, l'important n'est pas que ses clients soient coupables ou innocents, c'est qu'ils soient acquittés.
Lorsqu'elle est embauchée pour représenter Cassie Sonnenberg, une adolescente dont le père et le frère ont été sauvagement assassinés et la mère laissée pour morte dans un état critique, le défi est immense. Hypermédiatisée, l'affaire déchaîne les passions et Cassie est au centre de toutes les interrogations : pourquoi Cassie a-t-elle survécu ? A-t-elle quelque chose à cacher ?
À mesure que son enquête progresse, Sam s'identifie de plus en plus à Cassie, faisant de ce dossier une affaire personnelle. Mais lorsqu'elle découvre ce que la jeune femme et elle ont en commun, elle se retrouve confrontée à un choix aux conséquences imprévisibles.
Après le best-seller le Droit du sang, Samantha Brinkman est de retour dans un nouveau thriller palpitant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          54
Sharon
  03 juillet 2019
J'ai lu le tome 1 en novembre, qui posait certaines questions d'ordre éthique. Ce tome 2 n'y répond pas vraiment, ou plutôt si : il ne laisse pas d'inquiéter sur l'état de la justice aux Etats-Unis.
Tout faire pour que ses clients soient innocentés, ou du moins qu'un doute raisonnable permette qu'ils recouvrent la liberté, tel est le métier de Samantha Brinkman, avocate qui fait de son mieux pour que son cabinet sorte du lot. Ce n'est pas facile, même si elle a déjà eu une enquête très médiatisée : le soufflet médiatique retombe vite, et, aux Etats-Unis, toutes les affaires judiciaires ne vont pas jusqu'au procès, parce que les charges peuvent être abandonnées avant, parce qu'un accord peut être trouvé. C'est bien pour le client, c'est moins bien pour le bilan financier du cabinet. La justice ? Je garde mon opinion pour moi.
Il est une ligne rouge à ne pas franchir, et Samantha l'a franchie depuis longtemps, dans plusieurs affaires, allant et venant entre les failles d'un système judiciaire perfectible (j'ai l'impression de remplir un bulletin scolaire en écrivant ainsi). le tout est maintenant de tâcher… de vivre avec ce qu'elle a fait ? Sa conscience va très bien, je vous remercie, par contre, sa vie même se retrouve sérieusement compliquée, pour ne pas dire en danger : trouver des solutions sans impliquer ses collaborateurs est tout sauf facile, tout comme empêcher ses collaborateurs de se douter de quoi que ce soit. Pire : empêcher son père, qu'elle a innocenté dans le premier volume, de découvrir ce qu'elle fait.
Surtout, une nouvelle affaire se présente à elle, et cette affaire a tout pour la bouleverser : une jeune fille, Cassie, est la seule survivante de sa famille, son père et son frère sont morts, sa mère ne vaut guère mieux. Qui a pu commettre pareil crime dans un quartier paisible, rempli d'américains moyens ? le tueur pourrait-il commettre d'autres crimes, venir finir le travail ? Puis, Samantha se sent véritablement concernée par ce qui arrive à l'adolescente : elle-même n'a pas eu une jeunesse facile, et elle se retrouve dans Cassie, cette ado qui a été adoptée et a eu du mal à trouver sa place dans sa famille. Thème intéressant, et pas si souvent traité dans la littérature policière : celui de la « reconnaissance » que doit l'enfant adopté à ses parents adoptants, que ce soit volontairement ou plus discrètement. Cassie doit donc faire avec – ou sans, au choix – unique survivante, désormais promise à être à nouveau ballotée de famille d'accueil en famille d'accueil.
Vous me direz : qu'en est-il du crime ? Je vous dirai que ce n'est pas, finalement, le caractéristique majeure de ce roman policer. le lecteur comprend assez vite qui a tué. C'est vraiment tout le reste qui est intéressant : le pourquoi de ce crime, le pourquoi réel, le pourquoi imaginé, fantasmé, version qu'il convient de faire croire (ou pas), tout ce que doit faire Sam pour tenter de trouver le véritable déroulement des faits, et ainsi faire libérer la personne qu'elle défend. Je n'oublie pas de mentionner le rôle des médias, la façon dont ils peuvent être utilisés, ou au contraire pas utilisés : il faut vraiment doser ce qui est dit, penser à ce qui peut être exploité, ou au contraire se retourner contre l'accusé. Sont également en présence celles et ceux qui prennent fait et cause pour « l'accusé (e) » : occuper l'espace, manipuler l'opinion, c'est un travail constant. L'autre question intéressante posée (une de plus) est le fait qu'un faux témoignage, de fausses révélations peuvent avoir des conséquences durables pour d'autres victimes.
Le droit et la morale est un polar judiciaire prenant, parce qu'il met la morale à mal.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MademoiselleMaeve
  25 novembre 2019
Il y a très déjà un moment, j'ai lu le premier roman de Marcia Clark, Mauvaises fréquentations. Je n'avais pas été totalement séduite, mais pas non plus rebutée au point de ne plus m'intéresser à cette autrice. Alors quand j'ai vu le droit et la morale de cette même autrice dans le catalogue Netgalley en libre accès alors que je cherchais un livre qui m'accompagnerait dans le train, je me suis dit : « Banco ! » (Je ne suis pas certaine que l'on dise encore « Banco ! » dans les soirées hip, mais tant pis.)
Marcia Clark a travaillé comme avocate avant de rejoindre le bureau du procureur de Los Angeles en 1981, où elle a plaidé lors des procès de Robert Bardo, condamné pour le meurtre de l'actrice Rebecca Schaeffer, et d'O.J. Simpson. Aujourd'hui, elle écrit des romans dans l'univers juridique et est correspondante judiciaire pour Entertainment Tonight.
En commençant ma lecture, j'ai découvert que le droit et la morale était en fait le second tome d'une série autour de l'avocate Samantha Brinkman. Damned. Je n'aime vraiment pas commencer une série en cours de route, j'ai l'impression de ne pas tout saisir et je me demande toujours si je ne vais pas regretter de ne pas avoir commencé par le début. Bref, je me retrouve dans une position qui n'est pas très confortable et donc pas idéale pour apprécier une lecture.
Je me souviens que j'avais été un peu déçue après avoir lu Mauvaises fréquentations parce que la quatrième de couverture me promettait un humour que vraisemblablement je n'avais pas trouvé. Mais je dois avouer que Samantha Brinkman est plutôt sympa – enfin façon de parler, disons plutôt qu'elle n'est pas très conventionnelle.
Elle se retrouve engagée pour défendre Cassie dont la famille adoptive a été assassinée. Difficile de croire que l'adolescente est celle qui a tué ses parents et son frère. Samantha va donc mener l'enquête pour prouver son innocence – ou du moins faire en sorte que le jury la considère comme telle. Quand la jeune fille lui parle des abus sexuels dont elle a été victime, Samantha ne peut s'empêcher de repenser à sa propre histoire.
En parallèle, elle doit trouver 100 000 dollars pour aider un type qu'elle a légèrement mis dans la panade et a aussi pour clients des gars dangereux dont elle se passerait bien, si elle n'avait pas tant besoin d'argent. Bref, sa vie est un peu compliquée…
Passé le début un peu difficile à comprendre – le temps de se mettre à jour, en somme – ce roman est plutôt pas mal. J'ai bien aimé les différentes intrigues et surtout Samantha et ses collaborateurs, Michelle son amie d'enfance, Alex un enquêteur efficace et gentil, ainsi que son père, un flic qu'elle a retrouvé dans le premier tome de la série, le droit du sang. Que je regrette un peu de ne pas avoir lu avant. Ce qui me laisse penser que s'il y a un prochain tome, il est bien probable que je le lise…
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Srhbb8
  24 juillet 2019
Deuxième tome des aventures de l'avocate Samantha Brinkman, Oui, on peut parler d'aventures dans son cas. Appelée au secours d'une adolescente seule rescapée du massacre de sa famille, la vérité ne sera pas aussi simple à appréhender que prévu.
L'affaire principale est intéressante à suivre, il y a également deux affaires secondaires en toile de fond.
Un avocat est lié à son client par une relation forte et complexe, il doit le soutenir et le protéger parfois de lui-même, parfois contre ses propres convictions profondes, mais jusqu'à quel point ? C'est la question qu'on en vient à se poser à la lecture.
Comme dans le premier tome, j'apprécie de découvrir les dessous de la justice, comparution, interrogatoires, "plaider-coupable". L'enquête menée par l'avocate permet un autre point de vue.
Sans adhérer à certains aspects de la personnalité de l'héroïne, je passe un bon moment donc je lirai le suivant avec plaisir.
Merci
Commenter  J’apprécie          50
croc1706
  15 juillet 2019
Dans le droit et la morale, on retrouve Samantha Brickman, avocate américaine pour le moins non-conventionnelle. N'hésitant pas à contourner la loi qu'elle défend à son propre avantage, elle fait tout son possible pour défendre ses clients coûte que coûte.
Au programme de ce deuxième tome, Samantha doit défendre une adolescente Cassie, rescapée et témoin de l'agression mortelle de sa famille. Elle trouve chez cette jeune fille traumatisée , un écho à son propre passé qui la lui rend attachante.
Sauf que de révélations en révélations, l'affaire se complique jusqu'à prendre un tour inattendu.
Entre conflit familial, quête du soi, trafic de drogue et guerre des gangs, les liens se créent peu à peu.
Je ne connaissais pas les polars écrits par Marcia Clark avant cette lecture, même si bien sûr je connaissais l'autrice pour ses autres activités. J'ai été agréablement surprise par le personnage principal, bien loin de l'image policée de l'avocate modèle. Elle apporte définitivement une note d'originalité à un récit certes bien construit mais qui reprend les ficelles classiques de ce type de polar. L'histoire se révéle donc sans surprise mais reste bien menée.
J'ai également beaucoup apprécié le prisme de résolution choisi. A savoir, faire mener l'enquête par cette avocate, accompagnée de ses deux associés avec très peu d'interventions policières au final. On découvre ici un milieu souvent fermé dans l'intégralité de ces facettes, certaines parfois douteuses.
Et même si on est encore loin de la précision d'un Michaël Connelly avec son avocat vedette, Mickey Haller, j'avoue que j'imaginerais bien un duo formé de Samantha et Mickey, qui aurait sans aucun doute beaucoup de panache et de crédibilité.
Lien : http://livresforfun.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   03 juillet 2019
Je me suis frayé un passage dans le couloir bondé, en essayant de ne pas trop repenser à mon adolescence. J'étais une jeune fille troublée, colérique. pas du tout le rayon de soleil que je suis aujourd'hui.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : AvocatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2042 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre