AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2363762827
Éditeur : Walrus (16/12/2015)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
La nature est hostile e n dehors des cités, mais la société se porte mieux depuis la révolution misandre : désormais, devenir un esclave castré est ce qui peut arriver de mieux à un « chamallo » ( Cisgenre Hetero Male Low Life ). T raqués dans les jungles qui bordent les villes, les mâles sont r amenés à leur condition de matière première et servent de cobayes à des expériences souvent sanglantes et rarement pratiquées sous anesthésie. Ainsi exploités, ils contribu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
kobaitchi
  18 août 2017
Là où je m'attendais à trouver un court roman humoristique et très second degré (franchement, tu as lu le résumé ? Ça ressemble à une blague, non ?) j'ai trouvé une histoire que je n'arrive toujours pas à classer plusieurs jours après l'avoir terminée.
Un monde très caricatural, des personnages qui ne le sont pas moins et pas franchement trace d'humour… Finalement cette nouvelle est peut-être à classer comme une sorte d'essai post-apo féministe. Mais est-ce que ça existe, seulement ?
Les héroïnes, Flora, Maddy, Selma et Jena sont des brutes épaisses. Dans un monde dévasté 300 ans plus tôt, et quasiment débarrassé des hommes hétéros cisgenres, elles traquent les rares chamallos encore sauvages ou évadés dans l'intention de les transformer en ressources.
Le chamallo, ou homme hétéro cisgenre décadent, est représenté comme un être sans âme ou intelligence. Fonctionnant seulement à l'instinct, il n'est rien de plus qu'une bite sur pattes. Une caricature (assez grossière s'il en est) d'un certain type d'homme encore en fonction aujourd'hui.
Loin de totalement idéaliser ce monde libéré de tout patriarcat (mais dans lequel nombre de choses vont quand même mieux qu'avant la révolution des féministes extrémistes) l'autrice dépeint des personnages qui, sous couvert de protéger des idéaux qu'on ne peut qu'approuver, s'enlisent elles mêmes dans une partie des travers que leurs prédécesseures* se sont efforcées de supprimer de la surface de la Terre en réduisant considérablement ceux qu'elles tenaient (à juste titre) pour responsables d'un grand nombre de problèmes tant humains qu'environnementaux.
Par moment on frise tellement la caricature grossière des féministes extrêmes telles que certaines personnes tentent de les faire paraitre que j'ai été incapable de trancher si le livre avait été écrit par une féministe convaincue ou une opposante un peu lourdingue.
[...]
Lire la suite sur le blog.
Lien : http://kobaitchi.com/scumlan..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
eterlutisse
  26 décembre 2015
Ce concentré de SF m'a mis une claque. Une dystopie hyperhard et drôle. L'auteure renverse les archétypes sans tabou.
Électrochoc, l'histoire mêle les clichés de l'imagerie pulp à une civilisation extrême : une société féministe après un changement de polarité révolutionnaire des valeurs patriarcales. J'avais ressenti un peu cet état d'adhésion perplexe en lisant Gilgamesh, roi d'Ourouk.
La technomagie apporte une petite touche de fantasy à l'ensemble.
Lien : http://baobabcity.over-blog...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   13 avril 2016
Il y a trois siècles, les Misandres ont découvert les preuves génétiques de leur infériorité et les chamallos ont été déchus de leurs droits. Leur nature binaire et leur virilité ont été reconnus comme les symptômes d'une maladie qui a touché une frange importante de l'espèce humaine. Les Misandres se sont longuement questionnées sur l'utilité de ces êtres inférieurs et leur place dans la société. Ce sont les spécialistes technomagiques qui ont découvert l'intérêt de la force chamallienne en tant que biomasse. Leur corps est une source de matière première renouvelable. Elles ont donc développé la technologie pour l'exploiter. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, les mâles furent utiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          184
kobaitchikobaitchi   07 juillet 2017
Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, les mâles furent utiles.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : pulpVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2650 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre