AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226316561
300 pages
Éditeur : Albin Michel (29/04/2015)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition Source : Albin Michel - 05/2015)


Tout le monde sait qui a perdu la bataille de Waterloo. Même les Français doivent bien admettre que, le 18 juin 1815 au soir, sa Grande Armée en lambeaux, Napoléon Fr a capitulé. Il avait misé sur une grande confrontation avec ses ennemis et il a tout perdu. Personne ne peut le contester sérieusement. Enfin, presque...

Avec un humour très british, Stephen Clark... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Luigi78
  12 juin 2020
Livre après livre, le très britannique Stephen Clarke continue de faire son beurre en adoucissant la version française de ses livres (écrits en anglais), dont la version originale surfe pourtant sur la vague d'une solide défiance/haine des Français.
Et pourtant, il est toujours passionnant de lire la pensée de "l'ennemi" et de se voir en miroir inversé à travers ses yeux : c'est là l'intérêt des ouvrages de cet auteur - probablement francophile, en fait - à qui l'on doit reconnaître dès les premières pages l'honnêteté de ne pas nous asséner la contre-vérité selon laquelle "les Anglais ont battu les Français à Waterloo" mais au contraire de ne pas passer sous silence le rôle décisif des Prussiens dans cette bataille.
Le cadre étant posé, le lecteur apprend beaucoup sur ce sujet abordé de manière très transversale, et le lecteur "français" en particulier ne manquera pas d'être fort amusé par l'irritation/colère à peine contenue de l'auteur, qui ne peut que reconnaître que malgré la défaite militaire et la fin d'une certaine hégémonie française sur le continent, la bataille de Waterloo a surtout traversé les âges par l'image et le souvenir de son "perdant", Napoléon Bonaparte, célébré un peu partout en Europe, y compris dans les contrées envahies par ses armées… shocking ! ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Culturebox   07 mai 2015
Il aime souligner avec humour les travers des Frenchies dans des livres devenus des best-sellers. À l'occasion du bicentenaire de la défaite de Waterloo, il réitère et décrypte cette bataille.
Lire la critique sur le site : Culturebox

Lire un extrait
Videos de Stephen Clarke (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen Clarke
Stephen Clarke - Edouard VII, un roi anglais made in France
autres livres classés : Waterloo, Bataille de (1815)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2155 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre