AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782277301455
Éditeur : J'ai Lu (14/05/2007)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Dieu existe-t-il ? Pour ce lama, chargé de trouver le véritable nom de Dieu parmi neuf milliards de combinaisons possibles, la question ne se pose pas. Avec un supercalculateur, en cent jours, il aura le compte. Et, au terme de l'opération, devinez quoi... La fin du monde... Divine surprise ! Le sort de la nébuleuse du Phénix relance le débat. Pourquoi détruire une civilisation dans la fleur de son essor ? Mystère ? Mais Dieu a-t-il besoin de se justifier ? Dans l'u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
  14 février 2014
Qu'importe le nom de Dieu : les êtres humains peuvent bien essayer de le désigner de neuf milliards de manières différentes, rien ne se produira tant qu'ils ne se seront pas arrêtés sur son véritable nom. Profitant des progrès technologiques réalisés au cours du 20e siècle, les moines tibétains font appel aux informaticiens américains afin que ceux-ci leur procurent un supercalculateur capable de s'atteler à cette tache combinatoire.

« Avec un programme convenable, une machine de ce genre peut permuter les lettres les unes après les autres et imprimer un résultat. Ainsi, conclut avec tranquillité le lama, ce qui nous aurait pris encore quinze mille ans sera achevé en cent jours. »

Mais oui mon petit… Les américains, sceptiques, livrent en toute confiance leur machine, mettant cependant beaucoup moins de foi dans les objectifs visés par les tibétains. Il n'empêche, ils ne peuvent s'empêcher de s'interroger sur l'intérêt de la démarche. Et si les tibétains avaient raison ? Si le nom de Dieu se trouvait parmi ces neuf milliards de combinaisons possibles ? Que se produirait-il si le véritable nom de Dieu était révélé ? Toute l'intrigue de la nouvelle tourne autour de cette question. Arthur C. Clarke parvient à la mener à un terme symbolique puissant, utilisant seulement la suggestion et jouant sur les propres croyances du lecteur.

J'aurais aimé que la nouvelle se prolonge, sans qu'elle ne soit forcément poursuivie par la plume d'Arthur C. Clarke –assez banale- mais plutôt par celle du Dalaï-Lama. Celui-ci ne resta pas insensible à cette nouvelle et se chargea personnellement d'en faire part à son auteur. Dommage que ces échanges, sans doute plus éloquents que la nouvelle en elle-même, ne nous soient pas parvenus…
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          205
brigittelascombe
  08 février 2013
"On ne triomphe pas de l'impossible" écrit Arthur C. Clarke (scientifique et inventeur anglais de haut niveau du XX° siècle et auteur de science fiction de génie dont la nouvelle La Sentinelle a servi de support au film L'odyssée de l'espace) dans son recueil de 8 nouvelles de science fiction: Les neuf milliards de noms de dieu et autres nouvelles.
"Cerner les limites du possible et s'aventurer au delà de l'impossible" est en effet l'un de ses fers de lance puisque ce thème se retrouve ici dans le mur des ténèbres, mur à un seul côté que le "peuple de Shervane" qui ignore la nuit, titillé par le démon de la curiosité, a envie de franchir. Qu'en sera-t-il de l'astronaute attiré par le miroir d'Icare?
Qu'en est-il de la miséricorde de Dieu? Détruit-il pour créer? s'interrogent les savants de retour de la nébuleuse de Phénix? Résoudre son énigme entrainera-t-il la fin du monde? Atteindre la perfection en termes de guerre peut-il mener au chaos? Ne contaminons-nous pas en explorant l'ailleurs?
L'énergie atomique pose "le choix ultime de vie ou de mort" constate un géologue du futur en attente d'aide suite à "la sonnette d'alarme" tirée.
Pas de petits hommes verts aux antennes de méduses, pas d'extraterrestres monstrueux, ici, mais des paysages insolites, des voyages interstellaires au bout de l'infini, des savants, des astronautes et des combattants, des plantes gloutonnes, de la haute technologie ...et des dangers!
Arthur C. Clarke, sous ses titres de science fiction (ex: Les fontaines du paradis, Rendez-vous avec Rama, qui ont été couronnés du prix Hugo et du prix Nébula du meilleur roman) et en particulier dans Les neuf milliards de noms de Dieu, cache des questions existentielles.
Comme Bernard Werber, qui s'interroge dans le Père de nos pères, sur Qui sommes-nous, Où allons-nous? D'où venons-nous? et dans le mystère des dieux, sur: Qui est Dieu? Qu'est-ce que la mort, qu'est-ce que la vie?; Arthur C. Clarke, auteur et scientifique surdoué, évoque Dieu (sa possible existence, ses pouvoirs), les limites de l'homme,l'inconnu; il élabore des théories de création ou de destruction du monde, d'immortalité, de civilisations extraterrestres.
Eden, enfer; vie,mort;fiction, réalité; homme,Dieu..................Un sacré dilemme! Avons nous le choix?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Lison50
  25 mars 2015
Lorsque j'ai exhumé ce recueil de huit nouvelles d'Arthur C. Clarke de ma bibliothèque, je ne me souvenais plus que l'une d'entre elles, la dernière, était remarquable.
Mais commençons par la première, celle qui a donné son titre à l'ouvrage : elle nous entraîne au Tibet où des lamas sont chargés de trouver le véritable nom de Dieu parmi neuf milliards de combinaisons possibles. Il leur faudrait environ quinze mille ans pour venir à bout de cette tâche. Profitant des progrès technologiques, ils font appel aux informaticiens américains pour que ceux-ci leur procurent une calculatrice en remplaçant les chiffres par des lettres. Mais que va-t-il se produire si le véritable nom de Dieu est révélé ?...
Suivent quelques récits d'intérêt inégal. Je cite toutefois "Le mur des ténèbres" : dans le monde de Shervane, un mur mystérieux et apparemment infranchissable est édifié au sud des zones habitables. Qu'y a-t-il derrière ? Shervane va consacrer une partie de sa vie à satisfaire sa curiosité…
La dernière nouvelle, écrite en 1948, s'intitule "La Sentinelle". Une pyramide de cristal, manifestement de nature extra-terrestre, est découverte par une expédition humaine sur la Lune. Cet objet est protégé par un champ de force ultra-résistant...
Si cet objet mystérieux placé sur la Lune et émettant un signal à destination d'un lointain récepteur vous évoque quelque chose, c'est normal : cette nouvelle inspira partiellement "2001 : l'Odyssée de l'espace" à Stanley Kubrick, dont le scénario a été coécrit avec Arthur C. Clarke. Celui-ci a écrit parallèlement son roman éponyme (celui que l'on lit parce qu'on n'a pas compris la fin du film…). Petit récit remarquable, donc, puisqu'à l'origine d'un monument du 7ème art, rien que ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
yuukikoala
  29 avril 2014
J'ai lu ce livre, mais pas entièrement finalement. Au début, je ne m'étais pas rendu compte que c'était de la science fiction, et donc j'ai bien aimé la première nouvelle que j'ai trouvée originale, et intéressante finalement, même si j'ai eut énormément de mal à lire, parce que le style ne plaisait pas tellement. Et puis, finalement, quand j'ai lu la deuxième nouvelle j'ai tout de suite moins accrochée, et ça ne m'a pas donner envie de continuer à lire la suite, vu que j'ai refermé le livre et que j'ai arrêté de lire. Mais ça doit être parce que je n'arrive pas à lire de la science fiction. Je sais pas pourquoi, j'aime pas ça, ça me révulse, et voilà.
Commenter  J’apprécie          00
pasba
  30 janvier 2019
Un rève d'enfant
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   14 février 2014
- Ils s’imaginent que lorsqu’ils auront inscrit tous ces noms –d’après leurs calculs, ils sont au nombre de neuf milliards environ –l’objectif de Dieu sera atteint. L’espèce aura mené à bien ce pourquoi elle avait été créée, et son existence sera désormais sans objet. Penser le contraire, évidemment, équivaut presque à un blasphème.
-Et qu’attendent-ils de nous ? Que nous nous suicidions ?
-Ce ne sera pas nécessaire. Lorsque la liste sera complétée, Dieu interviendra et liquidera tout…Rideau !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
colimassoncolimasson   19 février 2014
Le docteur Wagner parvint à se contenir. C'était méritoire. Puis il dit :
« Votre requête est un peu déconcertante. A ma connaissance, c'est la première fois qu'un monastère tibétain passe commande d'un calculateur électronique. Je ne veux pas être curieux, mais j'étais loin de penser qu'un tel établissement puisse avoir besoin de cette machine. Puis-je vous demander ce que vous voulez en faire ?»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   15 février 2014
Cette nouvelle a suscité une réponse charmante de la plus haute autorité possible : Sa Sainteté le dalaï-lama.

-Introduction aux "9 milliards de noms de dieu"
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   08 février 2013
Les Anglais ont deux religions-le cricket et la famille royale.Ne vous avisez pas de critiquer l'un ou l'autre.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombebrigittelascombe   08 février 2013
D'autres races s'étaient éteintes,sur la Terre même d'autres cultures avaient disparu,mais qu'une civilisation fut détruite aussi complètement dans la fleur de son essor,sans laisser de survivants...comment pourrait-on concilier cela avec la miséricorde divine?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Arthur C. Clarke (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur C. Clarke
Rendezvous avec Rama
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3143 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre