AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques de Loustal (Illustrateur)
ISBN : 2361561719
Éditeur : Le Monde (01/03/2014)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Un crocodile peut en cacher un autre. En Australie, les rangers assènent cette vérité frappée au coin du bon sens aux touristes qu'ils accompagnent dans le nord du pays. Chaque année, deux d'entre eux, en moyenne, se font boulotter par un de ces monstres amphibies surgis d'un marais ou d'un bras de mer.
Simone le sait bien. Elle est ingénieure chez Urana, une compagnie qui veut creuser une mine d'uranium dans la région. A la grande fureur des tribus aborigène... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Epictete
  30 avril 2014
Une nouvelle sympathique, qui se déroule dans le Parc National de Kakadu, en Australie, qui abrite des milliers d'espèces d'insectes, et surtout de crocodiles et de serpents. Cela met dans l'ambiance !
L'histoire concerne sept personnages : quatre "baroudeurs" qui semblent ne pas se connaître et ont pourtant tous un bout d'histoire plus ou moins ancienne avec un autre membre de l'expédition, un ranger engagé pour les guider dans leur expédition, et deux flics qui ne rêvent que d'une chose : qu'on leur fiche la paix.
L'histoire est assez originale et bien écrite.
En revanche, on insiste sur des éléments de description que l'on a du mal à situer, parfois : Par exemple, l'auteur insiste deux ou trois fois sur le fait que l'un des policiers est gay. Cela n'apporte ni n'enlève rien à l'intrigue !
L'intrigue, elle même est simple, mais surtout se dénoue au-cours de quatre interrogatoires simplissimes, et sans véritablement de rebondissement ni de travail de déduction.
C'est donc agréable et vite lu, mais aussi, je pense, vite oublié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
christinebeausson
  27 mai 2014
Une petite question de rien du tout :
Est ce qu'on peut....
La réponse toute simple :
"Bien sûr, vous pouvez".
Et voilà toute l'histoire.
Un auteur, mettant en scène des hommes et des femmes amoureux et amoureuses, la question étant de savoir qui de qui ? Mais qu'importe. le lieu de l'action est exotique comme l'aime Hervé Claude, nous partons pour l'Australie, dans la chaleur qui rend fou et folle, avec des paysages suscitant des envolées lyriques.
Un illustrateur qui exacerbe les tensions palpables du récit à travers ces croquis acérés.
Une très bonne nouvelle !
Commenter  J’apprécie          70
zazimuth
  28 mai 2019
Un petit polar qui m'a attirée pour sa situation en Australie.
Une touriste meurt dévorée par un crocodile et l'enquête hésite entre jalousie passionnelle comme mobile ou crime aux motifs économico-éthiques.
Simone était draguée par un autre touriste sous le regard de son mari mais elle était également la responsable d'un projet d'exploitation d'uranium dans les sous-sols du parc naturel de Kakadu.
J'ai bien aimé découvrir la résolution de l'énigme qui est originale et fait une bonne chute.
Commenter  J’apprécie          30
StephG54
  10 février 2019
Je ne savais pas qu 'Hervé Claude est aussi écrivain, je ne le connaissais que comme journaliste sur Antenne 2!
C'est une nouvelle agréable à lire dans un magnifique décor du bush australien.
L'intrigue est simple, sans réel rebondissement. L'écriture est fluide.
Commenter  J’apprécie          00
AndreeLaPapivore
  07 avril 2014
Une lecture fluide et agréable, du dépaysement et une conclusion inattendue.
Lien : http://andree-la-papivore.bl..
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
LeMonde   08 avril 2014
En s'inspirant du personnage gay Dave Brandstetter, inventé par l'Américain Joseph Hansen, Hervé Claude va explorer des thèmes rarement abordés dans le polar hexagonal, comme la drague forcenée dans certains lieux homos ou les risques suscités par les sites Internet.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   28 mai 2019
C'est à ce moment qu'il a l'idée de leur préparer un joint. Il espère les calmer, il va seulement les emmener à la lisière de leur sauvagerie intime. (p.46)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   28 mai 2019
Presque toujours des histoires de disparitions. ces idiots de touristes, se perdaient, se noyaient ou s'évaporaient dans la nature tout simplement. Et très souvent on ne les retrouvait jamais. Cela n'empêchait pas de les chercher. (p.21)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuthzazimuth   28 mai 2019
Si Anthony avait réfléchi, il aurait vite compris qu'un gros ours comme lui n'aimait tout simplement pas les maigres. mais ce n'était pas son genre, tout gay qu'il était, d'exprimer le moindre sentiment de discrimination. (p.21)
Commenter  J’apprécie          00
Video de Hervé Claude (1) Voir plusAjouter une vidéo

Pierre Desproges : "Des femmes qui tombent"
Pierre DESPROGES interviewé par Monique ATLAN et Claude HERVE, présente son dernier livre, son premier roman : "Des femmes qui tombent". Il le présente comme "un long cri d'amour à 150 000 exemplaires". le sujet du livre, la disparition des femmes est une métaphore de la fin du monde. Il dit que le rire est sa façon d'exorciser ses angoisses : Lorsqu'un de ses proches est mort d'un cancer...
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1753 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre