AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070410943
Éditeur : Gallimard (14/09/1999)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
«Le Bréviaire poétique»a été composé sur le même modèle que le recueil des offices, avec des textes se rapportant aux grandes fêtes de l'année chrétienne extraits de divers recueils. Les dates des poèmes s'échelonnent de 1909 à 1946.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
M_a_r_c
  03 novembre 2017
Encore un livre que j'ai failli ne jamais terminer… Commencé il y a des mois, abandonné, repris, abandonné de nouveau… Je n'ai réussi à en venir à bout qu'en raison de sa brièveté.
Même si le catholicisme était la religion de son enfance, Paul Claudel n'est véritablement devenu croyant qu'à l'âge de 18 ans, après avoir entendu, le 25 décembre 1886, le Magnificat chanté en la cathédrale Notre-Dame de Paris.
A l'instar du recueil homonyme nécessaire à l'accomplissement de leurs prières quotidiennes par les ecclésiastiques, le Bréviaire Poétique de Paul Claudel est une compilation de textes tirés de différents recueils et se rapportant aux grandes fêtes chrétiennes.
Le rythme adopté dans cette oeuvre, le « verset claudélien », est tout à fait particulier, à mi-chemin entre la prose traditionnelle et la poésie. le texte adopte tantôt une structure classique, proche d'un sermon, tantôt une scansion plus ample, semblable à celle d'une litanie.
La forme compliquerait donc l'appréhension du fond si celui-ci, marqué d'un mysticisme confinant à la bigoterie, n'était pas dépourvu de (bon) sens pour les personnes de raison. le Bréviaire est seul compréhensible, vous me passerez l'expression, par les grenouilles de bénitier, qui n'auront aucun mal à le prendre pour ce qu'est à mes yeux tout texte dévot : des mots, alignés les uns à la suite des autres, n'ayant d'autre finalité que de glorifier un quelconque être supérieur, quitte à ne rien signifier, stricto sensu, dans la langue séculière.
Bref un texte religieux parmi d'autres, auquel il n'est possible de trouver un intérêt que si l'on croit – ou plutôt si l'on a besoin de croire – et que l'on a dès lors ce besoin, pour ne pas dire cette faiblesse, d'être rassuré, même si c'est par un salmigondi de bêtises telles celles que Paul Claudel aligne du début à la fin de son ouvrage.
Inutile de vous dire qu'en terme de faiblesse spirituelle, je suis aux antipodes du public qui est le sien… Une première incursion qui sera aussi la dernière dans l'oeuvre littéraire du frère cadet de Camille.

Lien : https://livrelecteur.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DLNDLN   15 avril 2018
C'est fini. Nous avons jugé Dieu et nous l'avons condamné à mort.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Paul Claudel (158) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Claudel
Mort de Jésus sur la Croix, Paul Claudel dit par Jean Negroni
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des pièces de Paul Claudel

Quel est le titre correct ?

Potage de midi
Partage de midi
Carnage de midi
Bardage de midi

11 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Paul ClaudelCréer un quiz sur ce livre