AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2234061423
Éditeur : Stock (27/02/2008)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Il me semble souvent que j'écris des romans comme le ferait un cinéaste, et j'ai eu le sentiment très net de réaliser mon film, "Il y a longtemps que je t'aime", comme un écrivain compose un roman. Une fois le tournage passé, une fois le film achevé, je n'en avais pas fini avec l'aventure. Le désir de la réexplorer avec le recul, et avec les mots -ceux de l'écrivain ? ceux du cinéaste ? -, s'est alors imposé. J'ai songé aux décors, aux comédiennes, aux techniciens, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LiliGalipette
  24 mai 2014
Il y a longtemps que je t'aime raconte le retour de Juliette dans sa famille, après plusieurs années de prison. Elle retrouve sa jeune soeur et doit réapprendre à vivre auprès des siens et en dépit du remords et des absents. Écrit et réalisé par Philippe Claudel, ce film est porté par la toujours sublime Kristin Scott Thomas et la très délicate Elsa Zilberstein.
Petite fabrique des rêves et des réalités est une réflexion sur le film, composée à la manière d'un glossaire, Philippe Claudel détaillant les mots ou les noms qui comptent pour comprendre l'oeuvre cinématographique. J'ai déjà beaucoup apprécié cette forme sous la plume de Philippe Claudel, avec son très beau Parfums.
Philippe Claudel revient donc sur le tournage et partage ses réflexions sur le film, le cinéma, ses choix d'auteur/réalisateur et la vie en général. Il partage avec le lecteur les livres, les films et les musiques qu'il aime, révélant un peu de la matière dont ses rêves sont faits. Cet auteur m'émeut toujours : son style à je ne sais quoi de subtilement poétique et d'incroyablement charnel, sensuel. de plus, je le trouve véritablement lucide et clairvoyant sur ce qui compose son monde. Philippe Claudel est un sage qui s'ignore, un maître à penser.
La deuxième partie de ce livre est le scénario du film Il y a longtemps que je t'aime. J'ai choisi de ne pas le lire, voulant garder les images du film telles que je les ai vues – même si je les ai un peu oubliées – et non pas les imaginer comme si ma lecture du scénario était ma première rencontre avec l'oeuvre. Pour une fois, j'ai voulu que les images priment le texte. Puisque Philippe Claudel nous a offert un film, pour une fois – pour une seule fois –, je ne veux pas de son texte.
Un passage a fait manquer un battement à mon coeur épris de cet auteur. « J'ai terminé l'écriture du Rapport de Brodeck juste avant de commencer la préparation du film. Durant le tournage, il a fallu que je relise les épreuves du livre. Ce fut très fastidieux, et complètement exotique. Je ne sais pas pourquoi j'ai eu alors le sentiment que c'était mon dernier roman, sentiment que j'ai encore. Est-ce parce que j'étais engagé dans une entreprise tellement différente et qui me comblait ? Étais-je en train d'abandonner un genre, comme un quitte une femme qu'on a longtemps aimée pour en suivre une autre ? » (p. 107) Si je n'avais pas lu L'enquête, publié trois ans après le rapport de Brodeck, voilà une réflexion qui m'aurait bien attristée.
Je continuerai à voir et revoir les films de Philippe Claudel. J'ai récemment beaucoup apprécié Tous les soleils et Avant l'hiver. Mais j'attends avec une impatience non dissimulée son prochain texte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
rabanne
  13 janvier 2016
Ce livre est le making off et le scénario du film de Philippe Claudel (2008).
Je ne connaissais pas ce projet, donc par conséquent passée à côté de la sortie de ce film.
J'avais seulement été intriguée par le titre de l'ouvrage, ayant beaucoup apprécié Les âmes grises et La petite fille de Monsieur Linh.
Le script (sous forme de dialogues essentiellement) raconte les retrouvailles entre deux soeurs, séparées par la longue incarcération de l'une d'elle.
Tandis que cette dernière tente de se reconstruire, sa soeur cherche à percer les zones d'ombre et les (terribles) secrets pesant sur leur passé familial...
Je me suis retrouvée en larmes à la fin de ma lecture, avec l'envie de voir la mise en scène de ce scénario touchant.
Ce que j'ai fait, mais je ne crois pas que l'émotion aurait été aussi forte si je n'avais pas d'abord savouré l'écriture de l'auteur-cinéaste...
Même si le jeu des actrices, Kristin Scott Thomas et Elsa Zylberstein, est parfaitement dosé.
Commenter  J’apprécie          220
missmolko1
  17 mai 2012
Chaque film devrait avoir un petit livre comme celui la pour l'accompagner.
Philippe Claudel signe ici un cours documentaire réalisé en deux parties.
La première présente le film et le complète, il nous parle des acteurs, du tournage, du scénario et des thèmes abordés dans le film.
La seconde est une partie du scénario, une partie des dialogues. Chaque scène m'a rappelé le film que j'avais tant aimé, le rôle grave et sur mesure pour Kristin Scott Thomas.
Un livre qui ne se lit qu'après avoir vu le film, je pense car c'est un excellent making-of qui complète le film et donne aux lecteurs la possibilité de se glisser derrière les caméras pour en découvrir un peu plus sur le septième art.
Commenter  J’apprécie          210
BVIALLET
  14 mai 2012
Ce livre comporte deux parties. La première présente, sous forme d'articles classés par ordre alphabétique, les idées de l'auteur sur le cinéma ainsi que la démarche qui l'a amené à mettre en scène son film, « Il y a longtemps que je t'aime » et la manière dont il s'y est pris. Une sorte de making of + bonus (écrit) comme on en trouve sur les DVD actuels. La seconde partie reproduit le scénario du film dans sa version de départ.
Bien sûr, on comprend qu'il ne s'agit pas d'un roman du niveau des « Ames grises » ou du « Rapport de Brodeck », mais ce genre de littérature peut être intéressant si l'on se sent proche de l'univers et de la démarche artistique de Philippe Claudel et surtout si l'on est vraiment passionné de cinéma. En effet, l'auteur nous entraîne dans les coulisses et ne nous cache rien des difficultés très particulières de cet art. Il nous montre combien il nécessite d'artifices, de subtilité et de techniques diverses pour arriver à donner au spectateur l'illusion du spectacle de la réalité.
le scénario qui explore le thème de l'amour fraternel, mais également celui de l'oubli, de l'abandon et du retour après une longue absence ne nous éloigne pas de celui des livres. On reste dans le triste, le gris pour ne pas dire le glauque. L'enfermement et l'euthanasie restent au coeur de cette histoire de famille et la fin optimiste ne suffit pas à égayer l'affaire. Un style de très grande qualité rend la lecture de ce livre facile et agréable. Il n'en demeure pas moins que ce livre n'est qu'une sorte de complément du film et n'est pas à classer dans le registre des autres textes de Claudel.
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VivianeB
  16 décembre 2008
L'histoire de ces deux soeurs est bouleversante mais la manière dont a été construit le livre m'a dérangée.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   17 mai 2012
Comment parvenons-nous à vivre dans l'absence des êtres aimés, que cette absence soit brutale et définitive comme celle que la mort installe ou qu'elle soit temporaire, passagère. Pierre, son fils, est mort, et Juliette reste en vie, mais toute sa vie, elle la centre sur cette absence, choisissant, elle-même de s'absenter de toute forme d’existence sociale, familiale, humaine, amoureuse pour n'être plus qu'un être creusé par le vide et la perte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
LiliGalipetteLiliGalipette   24 mai 2014
« J’ai terminé l’écriture du Rapport de Brodeck juste avant de commencer la préparation du film. Durant le tournage, il a fallu que je relise les épreuves du livre. Ce fut très fastidieux, et complètement exotique. Je ne sais pas pourquoi j’ai eu alors le sentiment que c’était mon dernier roman, sentiment que j’ai encore. Est-ce parce que j’étais engagé dans une entreprise tellement différente et qui me comblait ? Étais-je en train d’abandonner un genre, comme un quitte une femme qu’on a longtemps aimée pour en suivre une autre ? » (p. 107)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
IsalaynaIsalayna   28 novembre 2011
J'aime les gens qui fréquentent les livres et qui ne peuvent vivre sans eux. Je crois que cela leur donne une humanité que les autres n'ont pas.
Commenter  J’apprécie          70
Sophie_BazarSophie_Bazar   16 juillet 2010
AUTRES
Car c'est un film sur les autres, sur ce que les autres font ou ne font pas pour nous, sur le regard qu'ils posent sur nous, sur la façon dont ils nous excluent de leur vie et sur leurs tentatives pour nous y inclure de nouveau, sur la richesse qu'ils représentent pour nous, sans que nous le sachions toujours, sur notre difficulté à nous ouvrir à eux et à leur dire que sans eux, nous ne serions rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   24 mai 2014
« On raconte tellement de choses à propos de la relation d’un metteur en scène et de ses comédiennes. Et puis le cinéma, qui est aussi une formidable mécanique à fabriquer des histoires, enfante ses propres mythologies qui mélangent le vrai et le faux, les fantasmes et les suppositions. » (p. 18)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Philippe Claudel (91) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Claudel
Philippe Claudel remet le Goncourt du premier roman 2019 à Marie Gauthier pour "Court vêtue" et brosse un rapide portrait des autres livres en lice.
autres livres classés : scénario filmVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philippe Claudel

Philippe Claudel est professeur. Auprès de quel public particulier a-t-il enseigné ?

des aveugles
des prisonniers
des immigrés

5 questions
122 lecteurs ont répondu
Thème : Philippe ClaudelCréer un quiz sur ce livre