AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Henri-l-oiseleur


Henri-l-oiseleur
  19 décembre 2015
Je n'ai eu aucun mal à lire "Le soulier de satin" : il m'a suffi d'aller le voir au théâtre dans la mise en scène d'Olivier Py, et après onze heures de représentation, une bonne nuit de sommeil et le retour chez soi, dans ma province, j'ai ouvert le livre et une semaine durant, j'ai revu la pièce page à page dans mon esprit, comme je lisais les mots et les versets de Claudel. La poésie, qui réclame, dit-on, de la lenteur et de la rumination, s'harmonise parfaitement avec le jeu scénique qui exige du rythme et une certaine rapidité ; l'enchantement de la langue et du style est constant. Claudel, après tout, n'a fait que retrouver les habitudes de ces auteurs d'opéras baroques vénitiens, dont les représentations duraient une journée entière : il instaure dans sa pièce, ou plutôt il restaure, une relation autre entre le lecteur et l'oeuvre d'art.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (7)voir plus