AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9780353791428
98 pages
Éditeur : Wentworth Press (10/02/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
5Arabella
  11 mars 2019
Cette pièce a été écrite et créée en 1913 ; Claudel l'a conçue pour la scène avant tout. Darius Mihaud va contribuer à la pièce en composant une musique de scène à la demande de l'auteur.
L'oeuvre est très différente des précédentes pièces de Claudel. Il s'agissait pour lui d'écrire un drame satyrique, cette quatrième pièce qui accompagnait les trois tragédies proposées par les auteurs grecs au cours des Dionysies. Claudel est en pleine traduction de l'Orestie d'Eschyle, du drame satyrique qui complétait la trilogie, il ne restait qu'un titre, Protée . L'auteur de l'Annonce faite à Marie va l'imaginer. Ce n'est pas une tentative de récréer une oeuvre antique, plutôt une sorte de farce facétieuse et au second degré, sans doute plus proche dans l'esprit des opérettes d'Offenbach à sujet mythologique que d'une imitation de l'antique.
Nous somme à Naxos, régit par Protée, dieu mineur qui a la capacité de se transformer à volonté. Il retient à son service, une nymphe, Brindosier et une troupe de satyres, tout ce petit monde n'a qu'une seule envie : s'enfuir de l'île. Voilà qu'un bateau est en vue, il s'agit de Ménélas ramenant Hélène à l'issue de la guerre de Troie. Brindosier va tenter de le persuader de l'amener, elle et les satyres, et lui explique en échange comment vaincre Protée et récupérer les objets nécessaires aux réparations des bateaux grecs. Mais Ménélas n'est pas le premier à promettre et à ne pas tenir ses promesses : Brindosier persuade donc Protée de pourvoir Ménélas de lunettes magiques, qui lui feront voir la nymphe avec l'apparence d'Hélène, et on racontera à Ménélas, que l'Hélène qu'il ramène de Troie n'était qu'une image trompeuse forgée par les dieux, pendant que sa véritable épouse, sage et amoureuse, l'attendait à Naxos. Brindosier et les satyres y gagneront leur liberté, et Protée la belle Hélène. Cela marche jusqu'à un certain point, le dénouement déjoue quelque peu les espérances du dieu…
Il est assez surprenant de voir Claudel écrire une pièce si loufoque, et tellement différente du reste de son oeuvre. Il paraît qu'il avait en réalité beaucoup d'humour, ce qui est difficile à imaginer au vue de la plus grand partie de sa production. C'est certes mineur, mais il est intéressant de découvrir une autre facette, plus inattendue, du grand dramaturge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
c_sabrina7
  15 décembre 2019
Protée a été écrite en 1913 sous le succès de la pièce L'Annonce faite à Marie. le fait que sa soeur, Camille Claudel, célèbre sculptrice ait été interné et que l'on soit à la vieille de la Première Guerre mondiale font que le poète et dramaturge se réfugie dans le comique.
J'ai trouvé la pièce très distrayante bien que sur la fin elle ne le devienne moins. le fait d'avoir utilisé beaucoup d'anachronismes était un choix risqué de l'auteur mais qui ne m'a pas déstabilisé pour autant et qui n'a pas supprimé la poésie et la magie du mythe, en effet, cela peut rapprocher le lecteur de la pièce et ne pas simplement le laisser se maintenir dans son temps et juger les époques antiques sous le prisme de la modernité.
Je n'ai pas réussi à apprécier le personnage d'Hélène qui notamment lors de la scène III Acte II devient très superficiel.
C'est la dernière tirade qui est à mon sens le passage le plus intéressant. La pièce s'oriente vers une satire importante de notre société actuelle.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
5Arabella5Arabella   12 mars 2019
N'est-ce point mon visage ? N'est-ce point mon corps ? N'est-ce point mon sein que soulève ce souffle indigné ?
Qu'as tu fait, pendant que je dormais, ô image de moi-même ! et quel usage les dieux ont-ils fait de mon sommeil ?
C'est moi pour qui Troie a brûlé pendant que je dormais, c'est moi qui l'ai rasée comme avec la faux, pendant que je n'étais troublée d'aucun songe !
Mon corps est-il si puissant que sa seule image suffise à la volonté d'un dieu ?
Mon âme est-elle si puissante qu'elle suffise à faire vivre deux corps ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
c_sabrina7c_sabrina7   15 décembre 2019
« Où est le bon sens dans tout cela ? Je vous le demande.

Où est la justice ? Où est le bon ordre et le bon tempérament ?

Et dire qu’il en sera toujours ainsi tant que le monde sera gouverné par les poètes ! Ah, ça n’est pas près de finir !

Quel malheur ! Quel malheur ! »
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Paul Claudel (165) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Claudel
Paul CLAUDEL — Les Mémorables (DOCUMENTAIRE, 1963) Émission de télévision "Les Mémorables", diffusée en 1991, présentée par Pierre Dumayet, réalisée à partir de deux émissions produites en 1963.
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des pièces de Paul Claudel

Quel est le titre correct ?

Potage de midi
Partage de midi
Carnage de midi
Bardage de midi

11 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Paul ClaudelCréer un quiz sur ce livre