AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2930839546
Éditeur : Livr's Editions (01/03/2017)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 7 notes)
Résumé :
David Mellow était un garçon tout à fait normal jusqu'à ce qu'il trouve la mort dans un accident de voiture. Il avait dix-sept ans.

Paradoxalement, son décès sera pour lui le début d'une nouvelle vie. En effet, au lieu d'atterrir au Royaume des Morts, le jeune homme se retrouve propulsé dans une dimension parallèle, nommée par ses habitants les Royaumes Éphémères.

Cet univers régi par la magie va s'avérer plein de surprises, car quico... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
jonatjackson
  07 mars 2018
- Ce que j'ai aimé
Tout d'abord, la couverture (et surtout celle de Livr'S Éditions). Des couleurs vives et chaleureuses pour appâter l'oeil du touriste égaré telle la sirène sur son rocher appelant le marin malheureux qui…. Ahem…. Bref, le travail est remarquable et lorsque vous détenez les six tomes, vous pouvez les aligner pour découvrir une magnifique mosaïque. Cette même version a été retravaillée et largement dégraissée de toutes ses éventuelles longueurs, coquilles et répétitions pour un rendu beaucoup plus fluide et avec une bonne centaine de pages en moins par rapport à la version de Mon Petit Éditeur.
L'écriture de l'auteur. Efficace, simple, sans fioriture. Elle a la particularité de nous entraîner à travers les yeux de David, et de Matthew par la suite, avec justesse et nappée d'émotions. Comme cité plus haut, la plume sait nous transporter et nous mettre à la place du héros, nous permet de nous identifier à lui malgré son jeune âge.
Toujours dans l'écriture, les scènes sont particulièrement bien détaillées, surtout les scènes de combat où l'auteur excelle. le combat final me renvoyait à cette époque où je regardais les mangas à la télé, où chaque adversaire se surpassait à chaque fois pour mettre à terre l'autre sur plusieurs épisodes, découvrant des ressources improbables. C'est imagé et détaillé pour une immersion complète de l'action.
Geoffrey nous accompagne, encore une fois à travers les yeux de David, dans un univers très différent du nôtre (le Monde des vivants est ici nommé le Monde des Réceptacles et lorsque l'on meurt dans les Royaumes Éphémères, notre âme retourne dans le Monde des vivants). L'on apprend l'existence de différents stades de magie (D, C, B, A et S), différentes castes (Les Bullomages, les Fulvus, les Shreid,…), une faune impressionnante (les Gnomes de Magma comme Nagmi, les loups d'écailles, les Méta-Tortues, les Flotticores,…), des potions (comme le Mimétisme Métallique, impressionnant), des villes et j'en passe et des bonnes idées pour enrichir cet univers.
Je pense que, pour une raison inconnue, on ne s'attend pas à une telle qualité pour un premier tome, avec une telle créativité et un divertissement de tous les instants. Même si le fond reste classique, la forme donnée par l'auteur nous plonge dans une aventure assez unique qui, malgré ses ressemblances avec d'éventuelles autres oeuvres, n'a pas à rougir face à la concurrence française et anglo-saxonne.
La fin du livre propose son lot de surprises et de questionnements pour la suite. On a hâte de se procurer la suite pour continuer cette fabuleuse aventure !
- Ce que j'aurai aimé, ce qui m'a dérangé
Pour le coup, j'ai lu la première édition du livre (de chez Mon Petit Éditeur). Heureusement, il y a une version corrigée. Car cette parution est truffée de fautes, de répétitions et d'oublis de mot. J'ai été inspiré d'attendre si longtemps avant de le chroniquer car j'aurai vraiment eu du mal à l'époque à donner un avis sur cette première version. Mais l'auteur a commis une erreur de jeunesse et je ne doute pas que la nouvelle édition est largement supérieure à celle que j'ai pu lire aujourd'hui. La première édition notait également en bas de couverture –>Science-fiction. La deuxième édition note en bas de couverture –> Fantastique. L'auteur annonce un livre Fantasy. Les personnages principaux ont tous vingt ans ou moins –> Young Adult. Faudra un jour tirer cela au clair mais ce livre n'entre clairement pas dans le rayon Science-Fiction (merci la réédition !), mais je chipote.
Sinon, pas de points négatifs majeurs.
On regrettera peut-être que Balin et Milia (et Garvin dans une moindre mesure) ne soient pas plus approfondit psychologiquement. Balin est souvent absent malgré un rôle très important et Milia est une réplique trop clichée de la dure au coeur tendre. Quant à Garvin, il est très (trop ?) lisse, trop juste dans sa psychologie. À voir comment ils évolueront au fil des tomes.
On peut éventuellement citer le manque total d'affection et de souvenirs de David vis-à-vis de ses parents une fois mort. Alors oui, il pense parfois à sa copine qu'il a laissée dans le Monde des Réceptacles et cherche à retrouver son frère Adam, décédé quelques années plus tôt, dans les Royaumes Éphémères, mais tout de même. Pas une mention de ses géniteurs lorsqu'il fait allusion à sa vie d'avant. Pareil pour Garvin lorsque son village se fait raser par les Shreid, il ne pense même pas à les retrouver. Bizarre. Ceci a peut-être été corrigé dans la deuxième édition (ou peut-être ai-je loupé un paragraphe, ce qui n'est pas impossible).
Certains soulignerons peut-être que c'est encore une fois un jeune sans expérience qui va venir à bout de dangers beaucoup plus gros que lui et vaincre des ennemis que même les plus expérimentés ont du mal à éliminer. Bon, si on est pas fan du genre, cela peut peut-être gêner. Si l'on est amateur de Young Adult, on peut se dire que la sauce a déjà été servie de la même manière dans d'autres plats. Mais à priori, vous vous immergerez sans soucis et prendrez plaisir à lire. Laissez-vous aller et appréciez l'évasion proposée par l'auteur.
Je suis généralement assez sévère, même pour les livres que j'aime. Mais pour le coup, mis à part ces deux-trois éléments qui n'entravent en rien une lecture agréable, je n'ai vraiment pas grand chose à redire.
- Conclusion
Du Harry Potter like tombé dans le jardin d'Alice au Pays des Merveilles avec des influences asiatiques (Mangaaaaaaa…..Hum) sur fond de quête initiatique Young Adult. Avec ces ingrédients sur le papier, l'on peut imaginer que cela a un goût de déjà vu ou bien que Tim Burton s'est proposé pour un nouveau tournage tordu après un voyage imbibé de saké au pays du Soleil Levant. Rien de tout ceci. Oui, le fond est peut-être relativement classique, mais la plume et la créativité de l'auteur nous emmènent dans une évasion où l'imaginaire est Roi, où la guerre entre Nephilims (mages purs) et Aceriis (mages aux pouvoirs développés par des implants cybernétiques) fait rage dans les Royaumes Éphémères (lieu où les âmes des morts renaissent pour y vivre éternellement jusqu'à une nouvelle mort pour redescendre dans le Monde des vivants), où un héros un peu pommé va se retrouver propulsé dans un univers où il ne contrôle rien et fera face à de multiples difficultés. Dans ce chaos, l'amitié et la force de caractère seront des atouts majeurs pour surmonter chaque obstacle.
Il manque peut-être ce petit quelque chose, un « je ne sais quoi » pour que cela soit un vrai coup de coeur, impression sans doute flouée par les fautes de la première version, corrigée dans une superbe réédition de chez Livr'S Éditions que je me procurerai avec grand plaisir. Peu amateur de Young Adult, j'ai été très enthousiaste par la qualité de l'histoire, mais ceux qui en connaissent les codes auront peut-être un goût de déjà vu, mais ils passeront sans aucun doute un très bon moment.
Bref, entrez sans hésiter dans cette aventure surprenante et fabuleuse, divertissante à souhait, façonnée par un auteur de plus en plus reconnu et qui fait partie de cette nouvelle vague d'auteurs belges prometteurs dans les univers de l'imaginaire.
La suite de l'article c'est par ici -->
Lien : https://evasionimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Virgil418
  22 août 2017
"Les royaumes éphémères" est actuellement une trilogie en cours de modernisation par son écrivain , Geoffrey Claustriaux. La première version (2012), plus longue, m'avait attiré par une certaine originalité dans la narration, et sa couverture présentait précédemment un Château centré avec deux animaux sur les côtés. La critique est présentée en question réponse , entre l'écrivain et moi !
Résumé :
David Mellow était un garçon tout à fait normal jusqu'à ce qu'il trouve la mort dans un accident de voiture. Il avait dix-sept ans. Paradoxalement, son décès sera pour lui le début d'une nouvelle vie. En effet, au lieu d'atterrir au Royaume des Morts, le jeune homme se retrouve propulsé dans une dimension parallèle, nommée par ses habitants les Royaumes Éphémères. Cet univers régi par la magie va s'avérer plein de surprises, car quiconque y pénètre se voit doté de capacités surnaturelles ainsi que d'une certaine forme d'immortalité. David fait rapidement la connaissance de Balin, un mage nomade à l'apparence enfantine, qui va devenir son mentor...
Début de l'analyse :
Je vais commencer par la nouvelle couverture :
Oui, il faut l'admettre l'idée d'emboîter ces deux tomes est très bien mais,
que suscite elle ?
Qu'entend il par fantastique ?
Quand on regarde sa couverture : on devine ;
-que le personnage va envoler dans une quête (encore inconnue)
-que les animaux vont jouer un place dans l'histoire.
-qu'il y aura un duel entre le bien et le mal(feu et eau -) bien et mal ) sous entendu.
Mais l'une des différences avec le fantasy est que le fantastique doit susciter le mystère, et doit être assez sombre,...Ex : Marina de Zafon,...
Or, quand je la vois cette couverture, je dirai au premier regard que c'est un fantasy, mais pourquoi ?
Tout d'abord pour cette planète au milieu que sous entend que c'est un monde imaginaire avec de la magie.
Donc, est-ce que vous diriez que c'est un fantastique vu que le récit démarre dans notre monde ?
Réponses de l'écrivain :
Pour le Fantastique, c'est tout simplement la nom de la collection de la maison d'édition. Ce n'est pas mon choix...
Le roman est évidemment de la Fantasy.
Vous dites qu'on devine avec la couverture :
-que le personnage va envoler dans une quête (encore inconnue)
-que les animaux vont jouer un place dans l'histoire.
-qu'il y aura un duel entre le bien et le mal(feu et eau -) bien et mal ) sous entendu.
ça me fait plaisir, puisque c'est exactement ce que je voulais faire comprendre 😃
Retour critique :
L'écriture :
C'est le problème majeur de ce livre.
Elle n'a pas sérieuse et semble avoir été écrite par un gosse.
Pour en revenir sur les pages 14-15 , c'est l'un des passages les plus importants de ce livre et semble bâclé (même si je sais que ce n'est pas le cas).
On peut constater de nombreuses erreurs comme le médecin qui s'exprime en JE, faute grave , un médecin ne s'exprime jamais en je , ce n'est pas lui qui s'est chargé du transfert et ce n'est pas le seul à avoir donné des soins.
Ensuite le ressenti de la famille est trop superficiel, essayez peut être de jouer sur un ton plus tragique et romantique avec effets de styles.
Puis lorsqu'il passe à sa transition "fantôme", cela semble insignifiant. Il est trop court, et si j'étais à votre place, j'aurais ajouté un être, une créature, qui accompagnerait les hommes jusqu'à votre monde comme le passeur en mythologie ou une faucheuse dans la bible.
Puis cette comparaison avec la grenouille,...Désolé de vous le dire comme ça mais cela est très nul, cela est très lourd dans ce genre de passage.
Page 181 : la fausse réflexion sexiste m'a coupée dans ma lecture.
Page 239 ; lorsque vous dites : "sacrée Milia" , c'est assez lourd dans un livre.
Page 262 : lorsque David à le nez dans l'assiette, c'est trop exagéré.
Page 266 : l'extraportation avec la survie en cas de démembrement,....
(Si le sang n'apporte pas l'O2 , le membre meurt)
D'accord la personne survit , mais selon moi, cela peut conduire à la perte de membres, cela serait plus crédible.
Voici les quelques exemples, il y a aussi quelque chose qui ne coïncide pas,...
Soit, la population vient de la terre, souvent d'époques différentes, mais comment se comprennent ils ?Certains sont restés au Francien,au latin,...Et puis imaginez les autres pays et contrées dont certains débarquent sur votre univers, comment font-ils ???
Pour finir cette analyse, je dirai que lors de ma lecture, j'ai eu l'impression de lire une adaptation d'un film fantastique assez lourd.
On m'a chargé de critiquer ce livre, et même si vous êtes quelqu'un de très sympathique, j'ai du analyser chaque phrases, vous êtes dans la critique cinématographique donc j'espère que vous comprendrez mes points relevés qui ont été confirmés par : conseillers en écriture, écrivains, maisons d'éditions,...(sans bien entendu citer votre nom).
Mais je dirais toujours que cette série possède un fond très intéressant mais à un publique qui préfère lire quelque chose de plus léger, de moins compliqué que "Le royaume de Tobin",...
Réponse écrivain :

Concernant l'écriture, je suis partiellement d'accord avec vous.
La plupart des maladresses proviennent du fait que c'est mon tout premier roman, et certains passages sont naïfs / maladroits / tout ce qu'on veut, et la réécriture n'a pas pu tout éliminer. En cela je suis tout à fait d'accord avec vous, et c'est pour ça que cette histoire ne sera jamais prise dans une grande maison d'édition.
Mais cela n'empêche pas les lecteurs de l'apprécier au vu des nombreux retours enthousiastes que je reçois 😊
Il faut bien se dire qu'avec cette histoire, je voulais proposer une aventure familiale, pour tout public. Je n'avais pas l'intention de faire quelque chose de "sérieux", d'où le focus est mis sur les péripéties et non pas sur la crédibilité à tout prix.
Pour les langues, j'ai tout simplement fait le choix que la magie fasse en sorte que tout le monde se comprenne. le bon vieux coup du "Ta gueule, c'est magique" 😃
En général, les gens ne relèvent pas ce point ^^
Suspension d'incrédulité, tout ça...
Cordialement,
Geoffrey
Petite conclusion de la critique :
L'auteur est quelqu'un de formidable et très ouvert à ses fans, car même si le livre n'est pas le livre de l'année, c'est un début prometteur qui le conduira loin. Ce roman est accessible à tous, c'est le point à retenir et avec bien entendu sa narration très innovatrice. Merci à Mr. Claustriaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Revesetimagines
  12 octobre 2017
Je remercie Livr'S Editions pour ce beau partenariat renouvelé cette année et qui m'a permis de découvrir le premier tome de la série Royaumes Ephémères de Geoffrey Claustriaux dont j'avais découvert la plume avec Année Nouvelles, l'an passé !
L'auteur nous offre un univers fantasy original puisque l'unique moyen d'y accéder est de mourir. Ainsi, il existe deux mondes distincts et complémentaires à la fois. le monde des Réceptacles est celui dans lequel nous vivons, et les Royaumes Ephémères, le monde des morts où règne la magie. En cas de décès dans ce dernier monde, l'âme retourne dans celui des réceptacles donnant ainsi une nouvelle définition de la réincarnation. C'est ainsi qu'après un accident de voiture, David se retrouve dans les Royaumes Ephémères et rencontre Balin et Milia. Ainsi, il va découvrir un univers étrange, devra apprendre à utiliser la magie sous l'apprentissage de Balin, et s'apercevra qu'un conflit règne entre les castes de ce monde.
Dans ce premier tome, l'auteur nous permet de découvrir ce nouvel univers. Nous n'avons pas encore toutes les cartes en main à la fin du livre et on s'aperçoit que le conflit politique est plus complexe qu'il n'y parait. Concernant les personnages, si Balin a l'apparence d'un enfant, c'est un grand sage ! Milia peut paraître comme une grande soeur. Quant à David, il ne parait guère téméraire, un peu capricieux et la venue de Matthieu dans leur petit groupe va faire naitre chez lui un sentiment de rivalité qui se transformera petit à petit en amitié.
Ce roman m'a fait penser par moment à Harry Potter. le fait que nous sommes dans un monde de magie, avec des formules, des potions, des créatures étranges dont certaines me rappellent celles de l'univers du petit sorcier. J'avoue que pour l'instant, je n'arrive pas à donner un avis tranché. La plume est très bien maitrisée, l'univers et les personnages également, l'intrigue s'est mise en place doucement, et la fin m'a laissé perplexe car je ne m'attendais pas à cette situation. En gros, j'attends de lire la suite pour plus en dire… Enfin, un dernier mot sur la couverture que je trouve splendide !
Lien : http://revesetimagines.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Devolivre
  10 mars 2018
En refermant ce livre, je ne me suis posée qu'une seule question : pourquoi personne ne m'a jamais parlé de ce livre avant?
Si vous avez aimé Harry Potter et son univers je pense pouvoir affirmer que vous aimerez aussi ce bouquin. On y retrouve tous les éléments clefs qui, pour moi, font la richesse d'un bon roman de Fantasy. le monde est complet, surprenant et bien pensé. J'ai particulièrement aimé découvrir les animaux qui peuplent les Royaumes Ephémères, découvrir tous les lieux, les paysages mais aussi toutes les nouveautés qu'apporte ce monde par rapport au notre.
Pour ce qui est des personnages, j'ai beaucoup aimé découvrir David et Milia ainsi que les autres. On s'y attache très facilement bien qu'au début j'ai été un peu septique sur le fait que David puisse si vite oublier sa famille dans l'autre monde. Mais après une centaine de pages, l'auteur nous emporte avec lui dans les péripéties des héros et arrive donc à nous faire oublier ce « détail » des vies passées. Je dois dire que j'ai plutôt apprécié l'absence d'histoire d'amour dans ce premier tome, ce qui m'a vraiment permis de me concentrer sur la découverte de la magie et des personnages.
Et puis notons tout de même que la couverture est absolument canon et qu'elle a été réalisée par l'auteur lui même!
Lien : https://devolivreblog.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
RevesetimaginesRevesetimagines   12 octobre 2017
Balin et ses élèves le regardèrent s’éloigner sans intervenir. Il s’arrêta devant les arbres et se mit à faire les cent pas.
- Qu’est-ce que la Loi Immuable ? demanda David.
- Oh, c’est vrai que je ne t’ai pas encore expliqué. Notre monde est régi par quatre lois fondamentales qu’il est impossible de transgresser même en utilisant les magies les plus avancées.
Il sortit sa baguette et traça une suite de lettres dorées sur le tronc d’un chêne :
Personne ne peut ressusciter les morts
Personne ne peut rajeunir
Personne ne peut avoir d’enfant
Le contrat magique qui lie une personne à un clan est éternel et indéfectible
- Voilà pour les grandes lignes. Sache qu’aucune dérogation n’est possible.
David lut et relut avec attention les phrases inscrites en surbrillance.
- Si je comprends bien, il faut choisir avec attention le clan auquel on souhaite appartenir, car on ne peut plus en changer par la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jonatjacksonjonatjackson   07 mars 2018
- ... Personne ne peut détenir tous les pouvoirs d'une nation, que ce soit ici ou dans le Monde des Réceptacles. Car le pouvoir corrompt, ne l'oublie jamais.
Commenter  J’apprécie          40
jonatjacksonjonatjackson   07 mars 2018
...Quelle mort étrange il allait connaître ! Dévoré par un arbre cannibale dans un endroit inconnu... Il aurait pu rire de cette situation s'il n'en avait pas été l'acteur principal.
Commenter  J’apprécie          10
jonatjacksonjonatjackson   07 mars 2018
- ...
- Je te déclare donc Jeune Fauve. Liactefulva !
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1436 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre