AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2916323635
Éditeur : Lynks Editions (04/05/2017)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Chora se réveille dans un lit d'hôpital, orpheline. Ses parents, scientifiques reconnus, sont morts dans l'explosion d'une machine capable de renverser le cours du temps. Sabotage ? Attentat ? Aidée par Théo, jeune gendarme aux traits familiers, Chora décide de découvrir la vérité.

Sauf que... les heures lui sont comptées. Car si le drame l'a dotée du pouvoir de se déplacer dans le fil de sa propre histoire, chaque voyage détraque un peu plus le ryth... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  21 août 2017
Derrière cette quatrième de couverture assez énigmatique, c'est en fait une histoire assez élaborée de voyage dans le temps que nous propose Fabien Clavel. Et c'est en un seul tome.
Le résumé nous fait comprendre que l'héroïne souffre d'une maladie cardiaque et qu'elle est sur le point de mourir. Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais, mais certainement pas à ce que j'ai trouvé dans ce court roman. La surprise a donc été grande… et plutôt très bonne.
Je me demande donc s'il est nécessaire de vous donner plus d'éléments de l'intrigue ou si, comme moi, vous préférerez être surpris ? En même temps, si j'en avais su plus dès le départ, j'aurais été encore plus interpellée par Asynchrone
Chora est une jeune fille au coeur fragile. Enfant unique d'un couple de scientifiques renommés, elle vit dans une pension parisienne et n'a qu'assez peu de contacts avec ses parents. Pourtant, pour la première fois, ils l'invitent à venir passer quelques jours près d'eux, ils veulent lui présenter le résultat de leur travail autour d'un accélérateur de particules. le jour de la visite, une explosion survient, tuant sur le coup plusieurs personnes… dont les parents de Chora. Celle-ci survit mais se rend compte que, touchée par l'impact de l'explosion de l'accélérateur de particules, elle est dorénavant capable de voyager dans le temps. Malheureusement, son coeur fragile lui rappelle à chaque fois le danger et l'incertitude liés à ces sauts dans le temps.
Finalement, cette histoire de maladie cardiaque, ce n'est qu'un élément permettant d'accentuer l'urgence, les risques et la gravité de la situation. Ce n'est pas autour de ça que tourne l'intrigue, comme j'avais d'abord pu l'imaginer. Non, ce qui « importe » vraiment ici, c'est la capacité de Chora à voyager dans le temps et surtout, les questions qui reviennent régulièrement à ce sujet : si je change un événement du passé, est-ce que ça aura un impact dans le présent et le futur ? Est-ce que le temps est une ligne unique ou au contraire, est-ce qu'il s'agit d'un arbre possédant de nombreuses ramifications ? Est-ce que l'héroïne peut se retrouver au même endroit mais en plusieurs « exemplaires » (plusieurs Chora) ? Mais dans ce cas se pose aussi la question de la mémoire qui reste (ou non) d'un saut à l'autre. Des questions assez passionnantes mais qui finissent par donner le tournis. Un peu comme dans le tome 3 (le film) de Harry Potter, quand Harry et Hermione utilisent le retourneur de temps pour changer les événements et que les personnages de la première boucle temporelle agissent sur le présent des mêmes personnages d'une autre boucle… mais on peut se demander pourquoi leurs actions n'avaient pas fonctionné la première fois (pourquoi ils n'ont pas réussi à sauver Buck et Sirius alors qu'Hermione avait déjà lancé les graines par la fenêtre et qu'elle avait déjà imité le loup-garou ?). Bref, c'est un casse-tête.
Fabien Clavel creuse un peu les hypothèses et apporte des références scientifiques assez poussées au niveau de l'accélérateur de particules. Je dois avouer que je n'ai pas toujours tout saisi et je ne sais pas si tout est avéré ou si quelques extrapolations de l'auteur apparaissent ici et là, mais se baser sur des théories scientifiques donne une certaine profondeur et richesse au texte. Ce n'est pas un énième roman Young Adult simpliste qui effleure les choses, non. Et c'est tant mieux.
Après, comme dans tout roman adolescent, j'ai l'impression qu'on ne peut pas passer à côté de la romance un peu trop facile et c'est un peu dommage. Oui, Chora va être épaulée, dans ses voyages dans le temps et dans l'enquête qu'elle va mener pour découvrir le nom de celui ou celle qui a posé la bombe, par un tout jeune flic baptisé Théo. Et évidemment, ils vont tomber amoureux.
Bon, en même temps, le fait que la romance paraisse si évidente et si artificielle s'explique au fil des pages par ces sauts dans le temps, justement. Mais quand même, moi qui n'ai pas l'âme romantique (ou peut-être trop justement ?), je n'y suis pas particulièrement sensible et ça me paraît toujours un peu niais. A part la toute fin peut-être, que j'ai trouvée assez émouvante.
Les chapitres sont courts, dynamiques et la construction globale de l'intrigue est bien pensée. Tout fonctionne bien et tous les éléments trouvent leurs explications à la fin de ce roman. J'ai particulièrement aimé les titres des chapitres choisis par Fabien Clavel. Au début c'est assez énigmatique – comme tout le reste de cette histoire – mais l'on comprend petit à petit le pourquoi du comment, jusqu'au douzième et dernier chapitre de Asynchrone.
L'histoire m'a plu, la façon dont elle est racontée aussi, mais j'ai peut-être manqué un peu d'empathie pour l'héroïne. Sa jeunesse ou son caractère, je ne sais pas, mais j'ai gardé une certaine distance avec elle tout au long de ma lecture ce qui fait que je n'ai pas vécu intensément son aventure en même temps qu'elle et que j'ai manqué un peu d'émotions.
Asynchrone est un roman surprenant. Fabien Clavel met en scène une jeune fille capable de voyager dans le temps et qui profite de cette singularité nouvelle pour résoudre le meurtre de ses parents scientifiques, tués dans l'explosion de l'accélérateur de particules sur lequel ils travaillaient. Science-fiction, enquête, histoire d'amour adolescente… plusieurs éléments qui offrent un récit dynamique et assez passionnant. Il m'a juste manqué de l'émotions pour en faire une lecture inoubliable ; mais sur si peu de pages, difficile pour l'auteur de croquer des personnages auxquels on peut véritablement s'attacher.
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lessortilegesdesmots
  29 octobre 2017
Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre en une seule fois (si, si, c'était en juillet la dernière fois). Ça sent bon, n'est-ce pas? J'ai déjà lu deux romans de Fabien Clavel : "feuillets de cuivre que j'ai adoré" et "le choix de Bérénice" que j'avais moyennement apprécié (je sais pourquoi. Rien à voir avec l'auteur). du coup, au moment de commencer celui-ci, je ne savais pas du tout ce que j'en penserais.

Chose à savoir : j'ai complètement oublié le résumé du livre avant de le lire. Ce n'est pas plus mal. On rentre dans le vif du sujet. On rencontre Chora, une gothique qui sait ses jours comptés mais rien ne va se passer comme elle le pensait. Déjà, elle ne va pas mourir (voir le résumé si vous voulez savoir). de là, il va se passer plein de chose. Je ne dis rien parce qu'il est très facile de spoiler l'histoire. Sur le site de l'éditeur, il y a le résumé que je vous ai mis qui n'est autre que le début du roman mais il y en a un autre. Je ne l'ai pas aimé. Je pense que ça gâche le plaisir de lecture. Je préfère découvrir ce genre de roman en en sachant le moins possible. du coup, je vais m'arrêter là.

Je rigole! Je vais quand même vous en dire une peu plus sur l'écriture et les personnages et surtout les thèmes abordés. L'écriture correspond à une jeune femme très cultivée. Cela reste tout à fait simple concernant la lecture. Et oui, on sent la grande lectrice au vu des nombreuses citations que l'on croise au fil de notre lecture (ou comment augmenter la wish list. Merci Fabien Clavel). Certes, il s'agit de classiques mais qui les a vraiment lu? Ses choix littéraires croisés à son look gotique (j'en ai rêvé de ce genre de look mais je n'ai jamais été jusque là) en font une romantique comme dans le tim burton "Dark Shadows". Ses aventures vont la faire évoluer, lui donner envie de se battre et de vivre alors qu'elle avait appris à vivre avec sa maladie.

Dans ce roman, on y croise également Théo que beaucoup vont adorer. Bien sûr, on pourrait reprocher le fait qu'étrangement il soit beau gosse et en plus gendarme (le fantasme de l'uniforme) donc un peu classique. Néanmoins, l'auteur est malin. Il a cassé les codes puisqu'on s'aperçoit qu'il est loin d'être le gendarme classique. Il est vachement ouvert d'esprit et surtout il est complètement accro au livre de SF. Ça le rend sympathique et surtout ça apporte une ironie à ce personnage. Snevi, je l'ai détesté dès le début. Enfin, madame Epone est épouvantable. J'aurais bien aimé la voir un peu humaine.

Dernière chose : les thèmes abordés. On y parle de la maladie par le biais du coeur de Chora. On y aborde des thèmes en rapport avec la science (je ne dirais pas par quoi). On y dénonce l'influence notable des sociétés scientifiques sur le monde et de l'argent que ça rapporte peu importe le danger qui y est relié. Les limites humaines de la science sont démontrées. On y parle des relations entre les parents et leurs enfants. On y parle de l'importance des choix et de leur conséquence sur l'avenir.

En bref, j'ai passé un excellent moment avec ce roman. Je serais curieuse de lire d'autres romans de cet auteur et de cette maison d'édition.
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Emilie_Milon
  22 septembre 2017
Le rythme est très rapide, ce qui est courant en littérature jeunesse et est toujours un peu déroutant pour moi. Néanmoins l'auteur sait de quoi il parle et il n'abuse pas des phrases choc et courtes très à la mode en ce moment. Il y a suffisamment de descriptions et d'introspection dans ce roman qui amène le lecteur à une certaine réflexion, en particulier pour comprendre comment fonctionnent les sauts dans le temps et pouvoir ensuite emboîter les pièces du puzzle temporel.
Quelques points m'ont chiffonnée suffisamment pour que je vous en parle, donc je commence par eux pour terminer sur le positif. J'ai eu du mal avec Chora au départ. Notre héroïne vient de perdre ses parents dans une explosion assez étrange. Ses réactions au début m'ont dérangée, surtout vis-à-vis de Théo, le beau gendarme de 20 ans (elle en a 16), qu'elle tutoie très vite alors que c'est la première fois qu'elle le voit et qu'il est un représentant de l'ordre et non son petit voisin. Elle est orpheline depuis un jour et songe déjà à flirter... Son comportement général est assez difficile à cerner. D'un autre côté, c'est une adolescente qui se sait en sursis : son coeur peut lâcher à tout moment. Cela fait relativiser, elle n'a pas de temps à perdre.
Théo est présenté de manière grossière. J'entends, qu'un panneau clignotant au-dessus de sa tête annonçant "je suis le flirt de l'héroïne dans cette histoire" aurait été tout aussi subtil. Les autres adultes sont un peu stéréotypés à mon sens : la cheffe de la sécurité "méchante" qui surgit toujours au bon moment juste pour mettre la pression et le savant fou physicien (qui veut envoyer des déchets radioactifs dans le passé pour réduire la pollution de la terre... il lui manque des notions d'écologie à ce brave monsieur). Bref, le départ aurait mérité qu'on s'y attarde un peu plus.
Heureusement, ces défauts sont ensuite gommés au fil de l'histoire. le lien entre Théo et Chora se développe et trouve tout son sens avec les sauts dans le temps. Les deux jeunes gens sont très touchants et leur évolution respective est très appréciée. Ils murissent chacun au contact de l'autre et toutes les questions trouvent leur explication. Je les ai beaucoup aimés une fois les premières maladresses passées, surtout Théo qui s'avère bien plus profond que les premières pages ne le laissaient entendre.
La vision de l'auteur sur le voyage dans le temps est originale, attrayante et passionnante. C'était une très bonne surprise à ce niveau-là où j'ai pu donner libre cours à mon imagination pour essayer de deviner la solution. Tout du long du roman j'étais aux côtés de Chora pour essayer d'en apprendre davantage sur ce phénomène et si ça avait un lien avec sa pathologie cardiaque (ma seule déception, on ne s'en sert que pour accentuer l'urgence).
Le roman est prenant et rempli d'une émotion à laquelle je ne m'attendais pas. le plus de cette histoire concernait tous les passages dans le passé où l'on découvre des éléments sur plusieurs des personnages. J'ai été touchée et le tout était très bien mené.
Donc au final, malgré un début un peu mitigé, la suite m'a bien plu et j'ai passé un agréable moment.
Lien : http://dryade-intersiderale...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
belinda-v10
  05 janvier 2019
Le résumé de ce roman m'intriguait mais je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à ça.

Les parents de Chora travaillaient sur un accélérateur à particules mais celui-ci a malheureusement explosé

et tué les parents de Chora par la même occasion.

L'intrigue est bien menée et le sujet est très intéressant, cependant j'ai un peu été déçue par les personnages,

qui manquaient parfois un peu de caractère.

Je n'ai pas réussi à m'attacher à Chora et je l'ai trouvé pénible au début de l'histoire.

Bien évidemment, elle va gagner en maturité au fur et à mesure mais je n'ai pas été convaincue par Chora et Théo.

Le petit côté romantique de l'histoire ne m'a pas transporté non plus.

J'étais plus intéressée par le côté scientifique ou surnaturel du roman.

C'était intéressant de voir les pouvoirs de Chora se développer

et de voir comment certaines scènes s'emboitent parfaitement dans l'histoire.

Je félicite l'auteur pour son audace et pour l'originalité de son roman

même si je pense qu'il aurait pu développer certains aspects de son roman.

La plume de l'auteur est très fluide et agréable donc le livre se lit très vite.

Je trouve l'histoire très bonne dans sa globalité et certains passages m'ont beaucoup plu.

J'ai aimé l'aspect science-fiction du roman et ça m'a même un peu fait penser à la série « Flash ».

L'auteur a dû passer un certain temps à voir et revoir les scènes dans sa tête pour que tout s'emboite

car au bout d'un moment, ça devient très compliqué.

Le don de Chora est intéressant et bien choisi mais l'auteur aurait pu aller plus loin encore.

Dans l'ensemble, j'ai plutôt passé un bon moment et c'était une bonne découverte.

Vous ne serez peut-être pas du même avis que moi.

Peut-être que ce roman sera l'un de vos coups de coeur, peut-être pas.

En tout cas si vous cherchez un roman original et à voyager, laissez-vous tenter.

Pour terminer, je remercie les éditions Lynks pour l'envoi et leur confiance en moi !
Lien : http://bblog.eklablog.com/as..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LauBlue
  16 janvier 2018
Les premières pages laissaient présager une histoire plus prometteuse que ce qu'elle fut. le récit tombe malheureusement souvent dans le cliché réduisant les protagonistes à des caricatures. Peu d'accroche donc concernant les personnages en dépit d'un thème original où le temps et sa perception sont un facteur essentiel à l'intrigue. Des sauts temporels en sauts temporels, la jeune Chora met en place le moyen de sauver ses parents d'une mort certaine et tente de déjouer les plans machiavéliques d'un scientifique, le tout saupoudré de romance pour accrocher le lectorat. Résultat ? Une recette assez classique pour un roman pour ado. Prévisible et très vite oublié.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Ricochet   28 septembre 2018
L'ouvrage est construit comme un long flash-back, utilise les souvenirs de l'héroïne, nous promène régulièrement dans un hôtel aux longs couloirs : l'intrigue resserrée n'en est que plus cérébrale. Cela se fait un peu au détriment des émotions.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CatampiresunseaCatampiresunsea   10 août 2017
Un océan de douleur va bientôt presser ses flots contre mes fenêtres. Je voudrais me fermer comme un sous-marin, rentrer dans ma coquille et oublier le monde. Être un coquillage fixé à son rocher et qui reste indifférent aux marées et aux tempêtes.
Commenter  J’apprécie          10
CatampiresunseaCatampiresunsea   10 août 2017
Il n'y a pas de calme, seulement un manque, un vide venimeux, un trou que rien ne viendra combler. Comment puis-je mourir alors que mon coeur n'est plus là ?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Fabien Clavel (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabien Clavel
En 2018, Libretto fête ses 20 ans ! Une bonne occasion pour revenir avec son Directeur éditorial sur l'histoire de cette maison d'édition emblématique. Dans cette vidéo, il nous fait (re)découvrir les littératures de l'imaginaire à travers une sélection de titres incontournables.
0:37 Melmoth, de Charles R. Mathurin 1:15 Vathek, de William Beckford 1:38 Le Cavalier suédois, de Leo Perutz 2:20 La Source au bout du monde, de William Morris 3:12 Feuillets de cuivre, de Fabien Clavel 4:23 Les Aventures du chevalier Jaufré
Site dédié pour les 20 ans de Libretto : https://libretto20ans.fr/
La page Babelio pour les 20 ans de Libretto : https://www.babelio.com/20-ans-libretto
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Décollage immédiat


8 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Décollage Immédiat de Fabien ClavelCréer un quiz sur ce livre
.. ..