AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226093660
220 pages
Albin Michel (29/05/1997)
3.78/5   46 notes
Résumé :
La Guinguette est de cette race de femme exceptionnelles qui, de mère Courage à Ennemonde, de Casque d'Or à Gervaise, marque la littérature universelle. Elle se bat dans la pauvreté du petit peuple des bords du Rhône. Faite aux folies du fleuve, elle ne se se résigne pas à celles, plus meurtrières encore, des hommes.
Pour venger son fils, sauvagement assassiné dans un commissariat, elle sacrifiera tout jusqu'à ce que justice soit faite. Nous ne pourrons pas o... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 46 notes
5
7 avis
4
3 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

patatarte2001
  18 novembre 2020
L'histoire de cette femme ,surnommée la Guinguette, qui perd son fils dans une bavure policière a pour arrière plan le Rhône. La colère de cette femme rejoint celle du fleuve dont la crue est relatée dans ce roman. le désir de vengeance de la Guinguette fermente tout comme le fleuve dont le niveau des eaux ne cesse de monter. Jules Michelet, écrivain et historien français du XIXème siècle, avait qualifié ce fleuve de taureau furieux. Ce qualificatif sied parfaitement à cette femme que rien n'arrêtera. La vitesse du courant d'un fleuve est plus fort en temps de crue, celle de votre lecture le sera également grâce à ce talentueux romancier.
Commenter  J’apprécie          110
anne-7
  06 août 2015
La Guiguette, c'est l'histoire de cette femme qui a vu son fils mourir sous les coups d'un policier sans scrupules. Cette femme crie sa peine et son désir de vengeance à travers tout le livre. Elle se sent abandonnée car la justice ne veut pas l'aider et défend le policier. pour finir elle devra faire vengeance elle-même.
Commenter  J’apprécie          90
aurore_fleury
  14 mai 2022
Quelle femme que la Guinguette ! Grande, impressionnante, forte comme un homme, un peu rude parfois mais derrière ces apparences se cachent un grand coeur, et une certaine fragilité.
Ce roman m'a fait m'interroger, que ferais-je à la place de la Guinguette ? Quel choix aurais-je fait ?
J'ai aimé trembler avec elle, j'ai été remuée par ce qui lui arrive.
J'ai aimé l'écriture de Bernard Clavel, très réaliste. Sa manière de décrire la vie des pirates du Rhône. le rôle du fleuve est important dans ce roman car il fait partie intégrante du quotidien, c'est lui qui mène la danse et les habitants des berges s'adaptent à ses humeurs. Lorsqu'il déborde, on fait de la place pour l'accueillir pleinement.
La solidarité entre ces gens de peu est forte : tout le monde s'entraide et même si l'on n'a pas grand chose, il y a toujours assez pour partager.
Une lecture qui prend aux tripes.
Commenter  J’apprécie          50
Patroth
  16 mai 2021
La Guinguette , c'est le surnom que l'on donne à cette forte femme qui tient un petit " Boui - Boui" , sur les bords du Rhône . Elle travaille dure pour y arriver , mais s'en sort par courage et volonté .
Un jour inquiète du retard de son fils , elle va apprendre qu'il a été tué par un flic après une altercation .
La vie s'écroule et n'a qu'une idée en tête , la vengeance .
*******************************
Bernard Clavel dans ce magnifique roman dramatique , nous raconte la vie d'une femme touchée en plein coeur par un drame terrible , mais aussi la vie des gens d'en bas sur les bords du Rhône . Dès le début , on est imprégné par le fleuve qui entoure cette histoire . Les personnages sont magnifiques de solidarité , de courage entre eux.
On sent l'attachement de Clavel pour cette région et pour les chats qui ont une leur place dans ce roman .
Quand votre vie s'arrête et qu'il ne vous reste plus rien , alors autant aller au bout des choses . C'est un peu la devise de cette femme démolie.
Un roman à lire absolument .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ma_vie_en_livres
  05 février 2018
C'est l'histoire d'une femme, c'est l'histoire d'un fleuve, c'est l'histoire d'une femme qui ne renonce pas, malgré la souffrance, au temps où ce fleuve était plus sauvage, tout comme les personnes qui l'entouraient... On respire au rythme de la Guinguette, on a mal comme elle, on voudrait l'aider, mais on ne peut pas... elle a perdu son fils, et c'est trop. C'est souvent très cru, sans détour, tellement vrai... Bernard Clavel exerce une fois encore son talent d'écrivain proche des hommes et de leurs sentiments, dans un contexte régional toujours documenté et qui apporte un véritable plus à chaque livre. Il est de ces écrivains que j'aurais aimé rencontrer...
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
patatarte2001patatarte2001   22 novembre 2020
Deux chats se vautrent sur la table. Assis à côté d'eux, Tosca regarde sa maîtresse comme si elle buvait ses paroles. Une larme qu'elle ne peut retenir roule sur la joue de la Guinguette :
- Toi, ma toute noire, tu sens ce qui vient....Mais t'as treize ans passés. T'es plus pour longtemps sur cette terre de chien !
Commenter  J’apprécie          90
patatarte2001patatarte2001   21 novembre 2020
Les chats qui ont fini de manger vont et viennent sur la galerie et dans les pièces. Obéron est même monté sur le cercueil. Comme Honoré voulait le chasser, la Guinguette s'y est opposée :
- Laisse-le dire adieu à son maître. Y a bien des hommes qui valent pas cette bête- là et qui suivront peut être l'enterrement.
Commenter  J’apprécie          60
andreepierretteandreepierrette   24 mai 2014
Elle passe un manteau par-dessus sa chemise de nuit trempée et enfile ses pieds glacés dans ses souliers à boucles. Elle descend. ses deux chats qui la précèdent et filent rejoindre les autres qui mènent le bal dans la cuisine. La Guinguette va ouvrir et fait entrer l'homme ruisselant qui montre sa moto en disant: -: Y a pas un coin où je peux la mettre au sec ? J'ai peur qu'elle ne parte plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
BoutonBouton   13 juin 2020
Ils ont allumé une torche électrique pour descendre. On les entend tirer sur la chaîne. Comme Vergeron sort à son tour, le grand Lamure qui a entendu son pas sur la galerie lui crie :
- L'eau est déjà à la deuxième marche.
- Est-ce que toutes les portes sont bien ouvertes, en bas ?
- Je vais vérifier.
On l'entend patauger avec ses bottes. Il revient et monte dans la barque en annonçant :
- Tout est ouvert. Le fleuve peut entrer. Il est chez lui. Et personne l'empêchera de sortir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
patatarte2001patatarte2001   19 novembre 2020
- Ramenez Constance. La laissez pas toute seule sans bateau. On sait jamais. Pas besoin d'appeler le malheur, y sait bien venir tout seul !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Bernard Clavel (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Clavel
Bernard Clavel
autres livres classés : rhôneVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Bernard Clavel

Né dans le Jura en ...

1903
1913
1923
1933

12 questions
44 lecteurs ont répondu
Thème : Bernard ClavelCréer un quiz sur ce livre