AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de zazimuth


zazimuth
  03 octobre 2020
J'ai lu ce roman historique dont la majeure partie est un huis-clos en pensant à Montserrat, lu quelques semaines auparavant et qui m'avait également marquée par le cas de conscience qui en forme le noeud.
Ici, c'est Ferdinand, un ancien cheminot extrêmement fort, puissant de ses bras, mais d'un tempérament doux et pacifique qui vit avec sa femme Maria dans une petite maison dans un village près de Dole. En septembre 1944, alors que les Allemands fuient devant l'arrivée des Alliés, un jeune officier vient réquisitionner une bicyclette chez le couple de retraités et pris d'une impulsion de désespoir, Ferdinand refuse et résiste, se retrouvant avec un officier prisonnier dans sa cave. Discutant avec son voisin Jérôme qu'il a envoyé sa femme chercher, Ferdinand regrette son geste mais ne peut pas relâcher le nazi sans risquer sa vie et celle de ses proches et menacer la sécurité du village... mais il ne peut se décider à tuer un ennemi si jeune, un gamin...
Le dilemme est plus intéressant que l'intrigue en elle-même et le personnage de Ferdinand extrêmement attachant je trouve. La fin n'en est que plus triste...
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (7)voir plus