AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290114452
J'ai Lu (03/01/2018)
2.9/5   5 notes
Résumé :
Grace vient de décrocher le premier rôle d’une série télé, une chance en or pour sa carrière ! Hélas, son producteur lui demande de perdre sept kilos : décidément, la célébrité n’est pas une mince affaire… Et voilà qu’en quelques jours Grace devient la mascotte d’un fan-club, luttant pour le droit aux rondeurs. L’apparence importerait donc plus que son talent ? Une chose est sûre : Jack, son amant, s’encombre de beaucoup moins de scrupules. Élu « homme le plus sexy ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  24 janvier 2018
Je ne dirais pas que j'ai détesté ce dernier tome mais j'ai un avis assez mitigé sur ce roman qui était peut être le tome de trop. Je me suis parfois ennuyée et j'ai même fini par être agacée par le héros qui était pourtant adorable dans les précédents tomes. Alice Clayton nous a plongé dans le monde d'Hollywood et de ses travers et justement la résolution de l'intrigue arrive à la fois trop lentement mais elle s'achève trop rapidement aussi en ne nous apportant pas de réponses à toutes les questions.

Notre Fofolle , Grace Sheridan, est de retour pour un nouvel épisode concernant sa carrière mais aussi sa vie amoureuse. Après le succès de la pièce de théâtre Mabel, elle a signé pour adapter sur le petit écran en série TV les aventures de ce personnage qui lui colle à la peau. Elle fait donc un pas de plus passant de Broadway à Venue , la nouvelle chaîne TV qui va faire parler d'elle. Elle continuera de travailler avec Michael O'Connell qui sera un véritable ami dans ce nouveau tome . Il est devenu le scénariste de la série TV et sera en quelque sorte un rempart contre le producteur qui ne va pas y aller de main morte avec Grace. Cette dernière a dû faire face aux attaques sur son âge et désormais , elle devra faire face à des "soucis" de poids. Elle va donc reprendre sa vie en main pour manger de manière plus saine et ce sera un mal pour un bien et j'ai aimé la manière dont elle fait face à ces nouvelles attaques. Au niveau de sa carrière, elle la gère donc plus au moins bien et va devoir apprendre à gérer tout ce qui entoure la promotion d'un film ( que ce soit les press junket et les tapis rouges ou encore les projections et les incessants articles dans la presse) . de plus, elle pourra compter sur son amie et agent Holly pour l'aider dans ce parcours du combattant.
Non le souci ce sera sa vie amoureuse car j'ai trouvé que ça tournait vraiment en rond entre Jack et elle. Lui doit partir dans le désert pour le tournage de son nouveau film, il aimerait aussi que le moindre de ses gestes ne soient pas étalés à la une des journaux mais c'est le prix à payer. Grace va donc devoir supporter le fait que la carrière de Jack empiète sur sa vie personnelle. Sur les ordres d'Holly , ils ont toujours interdiction formelle de vivre leur amour au grand jour. Là n'est pas le problème de Grace car elle est très compréhensive à ce sujet. Elle sait que chaque sortie peut se transformer en carnage à cause de ces vautours de paparazzis qui sont toujours là . J'ai donc trouvé qu'ils avaient un énorme souci de communication dans ce tome car à chaque nouveau problème , ils se ruent l'un sur l'autre mais le sexe aussi jouissif soit il n'apaisera pas les vrais problèmes et la source de ces disputes . Grace est plus âgée que Jack mais j'ai trouvé l'excuse de l'âge pour justifier l'attitude déplorable de Jack incohérente . J'aurais sans doute aimé que Grace prenne plus le taureau par les cornes comme elle le fait en fin de roman mais elle ne pouvait pas non plus mener tous les combats d'un même front.
Jack Hamilton est donc la nouvelle coqueluche d'Hollywood et depuis son rôle dans Time , il est devenu une icône sexy pour des tas de fans qui ne jurent que par sa beauté. Elles le suivent au niveau de sa carrière et certaines seront très virulentes vis à vis de Grace, la rousse qui est désormais identifiée. La pression est de plus en plus forte de la part des médias et Jack ne va absolument pas gérer et même tomber dans une caricature de la star Hollywoodienne qui tombe dans les excès les plus basiques. On sent dès le début où va nous mener l'intrigue et comme je vous ai dit plus tôt, j'avais envie de secouer Jack car autant je l'avais trouvé adorable dans les précédents tomes , autant là il ne m'a plus séduite et m'a même agacé. Il ne va absolument pas gérer l'ascension fulgurante de sa carrière et va se lier d'amitié avec un autre abruti Adam Kasen , qui est déjà connu pour ses déboires et la chute de sa carrière. C'est un personnage insipide, imbuvable et superficiel qu'on n'a pas l'occasion de comprendre. Avec lui, on reste dans les apparences et je trouve ça dommage qu'une confrontation finale n'ait pas lieu.
Jack va donc incarner la descente aux enfers et les excès en tout genre . Il va en devenir ridicule car il fera preuve d'un grand manque d'intelligence, de lucidité et de maturité. Certes sa vie n'est pas facile mais en choisissant de devenir acteur et en acceptant un rôle adulé par les fans du livre, il savait un peu à quoi s'attendre. Son humour m'a manqué dans ce tome et les trop nombreuses scènes de sexe ont fini par me lasser. de plus , la résolution du problème arrive à mon sens très rapidement car une addiction , telle qu'elle soit, ne peut se résoudre en un claquement de doigt. Il va toucher le fond et il s'agira de voir s'il parviendra à remonter à la surface au risque de perdre des personnes chères à son coeur. Sachant que la précédente saga Wallbanger avait été une fanfiction, je ne peux m'empêcher de penser que cette saga a dû elle aussi exister en tant que fanfiction et que les aventures de Jack et Grace ressemble très étrangement à celles des acteurs d'une saga qui a été mondialement connue. Je me trompe peut être mais en lisant ce nouveau tome , je ne cessais d'y voir des coïncidences troublantes.
Bref, ce dernier tome m'a déçue et j'attends donc plus de chose de cette comédie romantique qui avait sur capter mon attention dans les précédents tomes en abordant des thèmes sympathiques avec des personnages attachants. Alice Clayton est connue pour nous proposer de belles comédies mais malheureusement Enivrée n'a pas su répondre à mes attentes et je trouve dommage que la saga se termine sur une note moins positive de ma part.
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeLaDiablotine
  14 août 2018
Au risque de vous étonner, j'ai beaucoup moins apprécié ce tome et c'est dommage parce que le premier démarrait fort. J'ai un avis assez mitigé sur ce dernier tome qui n'était pas essentiel pour moi. Je me suis parfois ennuyée en cours de lecture alors j'ai fait des pauses, j'ai alterné avec un autre livre pour ne pas m'énerver après nos protagonistes que j'appréciais. Alice Clayton a eu une idée originale au départ, vraiment géniale en nous montrant l'envers du décor d'Hollywood mais elle a trop étiré son récit, l'intrigue a perdu de peps mais va à contrario se terminer beaucoup trop rapidement et ne répondra pas aux nombreuses questions que l'on se pose.

Après le succès tonitruant de la pièce de théâtre, Grace a signé un contrat pour une série télé qui va adapter son personnage qui lui va comme un gant sur le petit écran. Elle va donc quitter les planches de Broadway pour les scènes de tournage pour la nouvelle chaîne de télé qui va faire parler d'elle. Elle continue à travailler pour Michael qui va se trouver être un véritable ami pour elle. Dans ce tome, il est devenu scénariste, ce qui lui permettra de garder la main sur son oeuvre original mais surtout de faire tampon entre le producteur et elle qui est loin d'être tendre avec cette pauvre Grace.

En effet, après avoir dû faire face à des problèmes liés à son âge, elle va devoir batailler sévère concernant son poids ! A côté de ça, elle va devoir gérer la promo de sa nouvelle série mais elle pourra compter sur sa comparse de toujours : Holly.

Jack quant à lui doit partir faire un tour dans le désert pour le tournage d'un nouveau film. Il a perdu de son charme et de son attrait. Sa naïveté du début est aux abonnés absents dans ce tome et c'est dommage. Il aimerait avoir un peu une vie privée et ne plus la voir étalée dans la presse mais c'est le prix de la célébrité à payer ! Grace et lui vont devoir composer avec le fait que ça va empiéter un peu/beaucoup sur leur vie intime. Mais ce n'est pas tout, Holly leur interdit toujours de dévoiler leur amour à toute la population, cela doit rester secret ! Grace comprend l'enjeu de cette décision et le prend très bien. En revanche, entre elle et Jack rien ne va plus ! le mot communication est banni de leur vocabulaire, ils n'ont pas l'air de savoir ce que cela veut dire ! Pour apaiser les tensions, ils se servent du sexe. Si cela soulage sur le moment, le problème n'est pas réglé pour autant. J'aurai aimé que Grace prenne les choses en main et qu'elle secoue un peu le cocotier...

Jack est la star du moment qui fait battre les coeurs des jeunes femmes. Il a une carrière florissante et il est très suivit, un peu de trop peut-être car le secret qu'il a bien gardé sous clé avec Grace va être révélé au grand jour ! La pression accrue des paparazzis va faire chavirer Jack dans le mauvais côté de la force. Il perdra les pédales et va tomber dans les excès hollywoodiens que l'on peut connaître à travers la presse. Il va se lier d'amitié avec un abruti qui n'est plus rien dans le monde hollywoodien. Adam Kasen est un personnage que l'on a envie de baffer ! Malheureusement, Jack a pris le même chemin que ce dernier. Comme je vous le disais au début, le Jack qui a fait battre mon coeur dans le premier tome a complètement disparu ici...

Les scènes érotiques sont trop nombreuses à mon goût, elles n'apportent pas grand chose au récit assez chaotique. Je pense qu'il aurait fallu que l'auteur aille directement à l'essentiel parce que pour ma part, ce dernier n'a pas apporté grand chose à cette saga qui avait pourtant si bien commencé.

En conclusion, ce dernier tome m'a clairement déçu. Les ingrédients du premier opus n'étaient plus présents ici et c'est dommage car je n'ai pas pu être transporté, enivré par ce roman qui clôture cette saga. Je suis tristoune de devoir clôturer sur une aussi mauvaise impression alors que ça démarrait tellement bien au début...
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesTentatrices
  09 février 2018
Je remercie les éditions J'ai lu Pour elle pour ce service presse.
Tout comme Julie le disait la semaine dernière, lors de son avis sur Espiègle ( le tome 2 de la série Redhead) , j'ai aussi adoré Wallbanger d'Alice Clayton. J'ai beaucoup apprécié la plume fluide de l'auteure et les touches d'humour qu'elle place dans le récit.
Je dois avouer que j'ai moins accroché avec cette trilogie « Redhead ». C'est certainement lié à l'univers choisi par l'auteure. le monde des acteurs et les dessous d'Hollywood ne m'attirent pas plus que ça. Et pourtant dans ce troisième opus, l'auteure en parle beaucoup et décrit plus que jamais un monde impitoyable…
Grace et Jake sont toujours en couple mais comme on dit souvent: » pour vivre heureux vivons cachés« : elle va commencer le tournage d'une série télévisée dont elle tient le premier rôle et lui va entamer un nouveau tournage. Leur amie et agent Holly, leur conseille de garder leur relation secrète pour éviter l'acharnement médiatique…Le décor est planté!! Si nos 2 tourtereaux sont très amoureux et soudés, la pression de ce milieu est trop forte. Grace doit perdre du poids pour ressembler au modèle standard hollywoodien taille 36 max! Jake a de plus de plus de mal à supporter de faire semblant, pour garder son côté » beau gosse célibataire tant convoité« , alors qu'il n'a d'yeux que pour Grace. Leur union est forte, très forte même, mais pourra-t-elle résister aux conséquences collatérales liées à leur carrière respective?
Alice Clayton décrit vraiment bien l'envers du décor de la vie des « stars » à Hollywood. Votre vie appartient aux médias qui s'autorisent un droit de regard sur tout ce que vous faites. Les actrices qui font une taille 40 sont considérées comme ronde…Elle montre aussi combien les médias, plus particulièrement les magazines et les blogs de potins, peuvent interpréter la vie des acteurs et influencer la perception que l'on peut avoir de cet univers. Bref, c'est...la suite sur: https://wp.me/p6618l-dD2
Lien : https://wp.me/p6618l-dD2
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
3Moopydelfy
  12 février 2018
En bref, Grace et Jack ne resteront pas dans mes héros favoris. Mon ressenti est allé de plus en plus dans le tréfond. Je n'ai pas eu la magie à laquelle je m'attendais. Les étincelles n'ont pas fusée. Mon coeur est resté sur le bas côté. Les teintes de comédies qui m'ont ravie m'ont manqué ici. Enivrée n'a pas répondu à mes attentes. le monde d'Hollywood n'a pas su me faire rêver. Dommage… Il devrait ravir d'autres lecteurs. Pour moi, c'est un petit raté…
Lien : http://www.newkidsonthegeek...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2018
J’étais là depuis tôt ce matin, à me faire coiffer et maquiller à la perfection. C’était le monde dont je rêvais depuis que j’étais toute petite et tout était là à présent, juste devant moi. Depuis que nous avions tourné le pilote et que tout le monde s’était enfin aperçu à quel point j’étais novice, j’avais été expédiée dans un cours de « jeu d’acteur au cinéma ». Je savais désormais la quantité de travail qu’impliquait la production télévisée, après l’avoir prise pour acquise tant d’années comme téléspectatrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2018
À présent, l’histoire de Mabel, une reine de beauté vieillissante confrontée à un divorce et à la redéfinition de sa vie selon ses propres termes, avait pour toile de fond Los Angeles – ville idéale pour refléter la perception déformée qu’avait notre société des femmes par rapport à la vieillesse. La comédie était désormais un hybride entre Glee, The Real Housewives of Beverly Hills et Sex and the City. Elle était pleine d’esprit, sexy, et j’en étais la vedette.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2018
À quelques pas à peine de là où attendaient les paparazzis, j’avais permis au plus beau des hommes de s’introduire en moi. Il me fallait être plus prudente. Mais quand ses mains étaient sur moi, il m’était difficile de me maîtriser. Néanmoins, à la pensée de toutes ces pétasses de Hollywood autour de nous hier soir, qui savaient toutes twitter plus vite que leur ombre et auraient pu diffuser notre porno soft à travers toute la planète…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2018
Je t’aime, ma p’tite caille en sucre, mais c’est comme ça. On t’a offert une opportunité inouïe, pour laquelle d’autres actrices se démènent depuis des années. Elles ne se nourriraient volontiers que de laitue et de coca zéro pendant des mois pour la décrocher. Mais c’est toi qui l’as eue. Ça fait partie du jeu.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 janvier 2018
La dangerosité de la chose la rendait encore plus jouissive, et je fus au bord du gouffre quelques secondes à peine après le contact de sa peau sur la mienne.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le chevalier au bouclier vert (partie 1)

Le jeune héros se nomme :

Thibault de Salvagny
Thibault de Sauvigny
Thibault de Sautigny

20 questions
184 lecteurs ont répondu
Thème : Le Chevalier au bouclier vert de Odile WeulersseCréer un quiz sur ce livre