AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B082FK7RZB
437 pages
Éditeur : Moonlight (18/12/2019)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 76 notes)
Résumé :
Paris. Au fond d’une cave d’un immeuble de Belleville, douze corps sont retrouvés morts, exsangues.

Le 36 est sur la brèche. Ces faits rappellent à la capitaine Julie Delorme sa première scène de crime, treize ans plus tôt, celle d’un enfant apparemment atteint de démence qui avait tué ses parents pour se nourrir de leur sang. Convaincue qu’il existe un lien entre les deux affaires, Julie va affronter son plus vieux démon et se lancer dans une enquête... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
nadiouchka
  18 janvier 2020
😈 AVIDES 😈
Après avoir eu la chance de lire « L'Essence des ténèbres » et « Tréfonds », cette fois je vais vous parler du dernier livre de Thomas Clearlake : « Avides ». Et c'est avec avidité que je me suis plongée dans la lecture de cet ouvrage paru tout récemment et que j'ai reçu gracieusement de la part de l'auteur, par l'intermédiaire de sa Maison d'Éditions : EditionsMoonlight.
Comme j'avais été passionnée et encore plus, par les deux premiers ouvrages, j'étais certaine de l'être pour celui-ci. Quand on a du talent, on le démontre bien.
L'histoire débute en 2006, avec une vieille femme qui observe attentivement un petit garçon de dix ans, Rémi Delattre, qui est venu dans un parc jouer avec son vélo, en compagnie de sa mère. Mais Rémi ne se méfie pas et se laisse approcher par cette dame (bien sous tous rapports), et qui lui propose une friandise. Et là, commencent les problèmes : le comportement de Rémi change : disons qu'il devient assoiffé de sang. Pour ne pas raconter les faits, je peux dire que, interné dans une unité pour malades difficiles, « Au fil des des semaines, son état ne faisait que s'aggraver. Comme les semaines, les mois passèrent. Puis les années. » (p.35)
On passe à 2019. « Cette matinée-là, Julie Delorme s'en souviendrait pour le restant de sa vie. Sa première scène de crime. Une entrée en matière brutale, un incontournable dans une vie d'officier de police. » (p.26)
Arrive ensuite : « Flash spécial : un charnier de douze corps découverts dans une cave de Belleville. » (p.55) Cela rappelle à Julie une affaire remontant à treize ans plus tôt, l'affaire Rémi Delattre, une affaire non résolue et qui présente des similitudes…
Le groupe d'enquêteurs avec elle, s'est donné le nom de « groupe croix-de-pierre »
Mais je ne voudrais pas trop en dévoiler de cette histoire dont le fil conducteur est bien un fil rouge mais un « fil rouge sang ». Ce que je peux dire c'est que l'auteur a amélioré encore plus son sens de l'intrigue, son imagination, pour nous entraîner avec lui dans cet ouvrage carrément « addictif ».
On suit Julie (qui en a), avec son équipe et arrive également un enquêteur privé, Paul Sorovski, ne manquant pas de charme et qui ne laisse pas Julie indifférente.
C'est sur une enquête menée, tambour battant, que l'auteur nous emmène, nous happe dès les premières pages. Il est possible de signaler qu'il s'agit bien de psychopathes vampires avec « le secret du sang ».
Ce dernier signalement se trouve dans la seconde partie de l'ouvrage et dont le titre est « Renaissance ». Ici, tout est très différent – on y évoque « Draculea » (Dracula). Mais je ne peux pas en dire plus, car ce serait trop dommage, sauf que ceux qui aiment ce genre de récits auront de quoi satisfaire leur envie de suspense pur et dur. On y trouve tout de même parfois de la tendresse, de l'amour, au milieu de toute l'horreur monstrueuse dans laquelle on baigne.
Je dois dire à #ThomasClearlake, un grand « BRAVO » et un grand « Merci » pour ce livre qui m'est arrivé pile pour mon anniversaire (un joli cadeau), et merci aux #EditionsMoonlight qui ont participé à l'envoi de de service de presse. 👍
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          354
celine85
  09 mai 2020

Emile Langlois s'inquiète de ne plus voir ses voisins les Delattre. Il décide d'aller sonner chez eux et constate qu'il y a des relents de putréfaction dans l'air. Pensant que quelque chose de terrible s'est produit chez eux, il appelle la police.
Julie Delorme officier de police arrive sur sa première scène de crime. Une entrée en matière brutale. A son arrivée, elle découvre un enfant, Rémi, terrorisé, caché sous la table du salon et dans la chambre les corps de ses parents décédés exsangues. C'est Rémi qui a été accusé d'être le coupable. Il n'a pas été reconnu responsable de ses actes et il a été interné dans un hôpital psychiatrique. Son état n'a fait que s'aggraver au fil du temps, il se mutilait et agressait le personnel pour boire leur sang.
Quelques années après un charnier est découvert à Belleville, 12 corps vidés de leur sang. Julie ne peut que repenser à sa première scène de crime avec le petit Rémi et décide de mener l'enquête.
Comme j'avais bien aimé « Tréfonds », j'ai voulu découvrir cet autre roman de l'auteur. J'ai totalement adoré et adhéré à la première partie (celle décrit dans mon résumé) mais alors j'ai trouvé que la suite partait dans une direction où l'auteur allait me perdre. J'ai donc terminé le livre avec un sentiment mitigée, de légère déception. Cette deuxième partie étant surprenante soit vous adhéré à 100% soit vous décrochez. Ca reste un bon thriller, belle plume, l'auteur arrive bien a créer une ambiance qui va ravir le lecteur de ce genre. le mieux est de le lire pour vous faire votre prope avis car ce roman peut être un coup de coeur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          281
Zazaboum
  18 juillet 2020
#Avides #NetGalleyFrance
Le thème est alléchant : des cadavres exsangues retrouvés dans des charniers et dans plusieurs pays d'Europe !
Le petit côté fantastique-horrifique de la vieille femme étrange qui transforme de jeunes enfants en “assoiffés de sang”. Mais.... la première victime de cette transformation est Rémi qui est sensé avoir 10 ans... sauf qu'il est beaucoup plus jeune si on se fie à ses réactions et son langage. Retour en arrière pour voir si j'ai mal lu, non il a 10 ans !
L'inspectrice stagiaire Julie est sérieuse et investie et à tout pour devenir un membre efficace de la Brigade Criminelle. Elle intervient sur un double homicide à Sèvres, à la demande du Brigadier de Gendarmerie, premier arrivé sur le lieu.
Non, non, la Gendarmerie n'intervient pas dans Paris, elle n'y est pas présente, son champ d'action est la Province ! Hauts de Seine, Seine Saint Denis et Val de Marne font partie de la SRPJ parisienne.
13 ans plus tard, elle a pris du galon et de l'aplomb et fait le rapprochement entre les morts de 2006 et un ceux d'un charnier découvert à Belleville ! Deux jeunes filles de bonne famille, sont en boîte et se font embarquer à leur corps consentant par un homme charmant et charmeur qui va se révéler être un maniaque et un sadique qui va les préparer pour celui qui va les vider de leur sang.
Plus tard un tueur à gages se faisant passer pour un détective privé s'intègre à l'équipe, le père d'une des jeunes filles ayant demandé ses services, via un ami à lui !! Sauf que non, jamais un Privé ne pourra s'immiscer dans une enquête officielle et encore moins avoir connaissance de la totalité du dossier.
A partir de là, on part dans des approximations voire erreurs géographiques qu'il aurait mieux valu passer sous silence !
Non en venant d'Amsterdam, on n'arrive pas à la Gare de Montparnasse !
Non il n'y a pas de sortie spécifique sur le périphérique pour les Yvelines ou Melun, il y a 2 autoroutes à emprunter pour y aller et plein de sorties entres les deux ! Non, Fontainebleau n'est pas à 30 km de Paris mais plus du double et non Fontainebleau n'est pas en Province mais en Seine et Marne, grande banlieue ! Je sais que là je pinaille !
Questions de détails mais le mot “cellulaire” n'est pas utilisé en France pour désigner un téléphone portable mais au Québec !
Non la RATP ne conserve pas ad vitam aeternam les enregistrements vidéo, la CNIL veille (du moins on l'espère) et le délai légal est de maximum 1 mois, sauf saisie judiciaire bien évidemment.
Non, un tueur à gages confirmé ne perd pas les pédales et ne s'acharne pas sur un homme dont il veut des réponses ! Sinon il faut changer d'orientation professionnelle mais il a 58 ans !
Non une policière chevronnée et un tueur à gages, froid, indifférent et rébarbatif ne se mettent pas à baiser sur le capot d'une voiture !
Non des policiers n'entrent pas dans la chambre d'un prisonnier des unités carcérales, psychiatriques ou pas avec leurs armes !!
Du coup j'en ai perdu le fil de l'enquête et des horreurs, la suite ayant défilé juste pour faire une fin ! Gros gout de raté et de regret pour un roman alléchant mais massacré !
Franchement c'est dommage mais les recherches et relectures attentives font parties du métier d'auteur et d'éditeur ou alors on évite les détails erronés, les clichés et les approximations, en s'en tenant au thème !
La structure du roman est mal maîtrisée, il donne l'impression d'avoir été écrit par 2 ou 3 personnes aux antipodes les unes des autres !
Je conçois avoir quelques restes de réactions professionnelles mais j'estime qu'un lecteur est en droit d'attendre autres choses que du saugrenu sur des lieux et des faits réels intangibles !
CHALLENGE MAUVAIS GENRE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          155
Elodieuniverse
  02 avril 2020
J'ai beaucoup aimé ce livre. Tom Clearlake a su créer une atmosphère lourde, pesante et poisseuse. Âmes sensibles s'abstenir! Il y a pas mal de détails glauques, une bonne dose d'hémoglobine et certaines scènes sont assez violentes. L'auteur arrive à nous captiver dès les premières pages grâce à sa plume entraînante et son histoire addictive. Il y a de l'action, des rebondissements, des personnages forts. Tom Clearlake nous emmène dans un thriller glauque et prenant. L'histoire est tellement bien ancrée dans la réalité que c'est perturbant! Frissons garantis! (...)
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          270
bagus35
  15 février 2020
Merci à NetGalley et à Moonlight éditions de m'avoir permis la lecture de ce bon polar. Julie Delorme ,jeune stagiaire à la police ,est amenée sur une scène de crime où elle découvre un enfant qui a tué ses parents et s'est nourri de leur sang.Quand des années plus tard ,un charnier est découvert à Belleville avec des corps vidés de leur sang ,elle repense à cet enfant et décide de découvrir comment un enfant a pu se transformer en monstre sanguinaire.Encore un bon Tom Clearlake.
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
nadiouchkanadiouchka   18 janvier 2020
La société est ainsi faite que les criminels sont plus nombreux que les personnes chargées de les poursuivre, si bien que les flics se voient régulièrement contraints de trier dans la lie, au même titre qu’un urgentiste est obligé d’établir une hiérarchie entre les blessés dont il a la charge, en cas de crise.
Dean R. Koontz
Épigraphe
Commenter  J’apprécie          160
bagus35bagus35   26 janvier 2020
Comment une jeune femme de 25 ans ,assez grande avec de longs cheveux châtains bouclés , de grands yeux verts , des mensurations parfaites et un sourire à défroquer une confrérie monacale , pouvait-elle passer inaperçue aux yeux de ces meutes de gars qui répondaient avec zèle , ou parfois malgré eux , à la nécessité de reproduction de l'espèce humaine.
Commenter  J’apprécie          120
nadiouchkanadiouchka   20 janvier 2020
L’âme du novice qui a transmigré vers nous est encore pleine de souillures. Comme le nouveau-né qui vient au monde, il a tout à apprendre.
Transmigration – Livre premier - Le Chant de la Mère.
P.297
Commenter  J’apprécie          130
nadiouchkanadiouchka   19 janvier 2020
Heureux celui qui va seul, car il détient le joyau de son esprit.
P.188
Commenter  J’apprécie          90
LectureChronique2_0LectureChronique2_0   14 juillet 2020
L'esprit est trompeur. L'imagination se génère sur la base d'un mécanisme qui échappe à notre contrôle et nous amène parfois à échafauder les suppositions les plus inconcevables.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Thomas Clearlake (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Clearlake
Tréfonds - Tom Clearlake
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'essence des ténèbres" de Tom Clearlake.

Qui est Clarence ?

un chat
un chien
un lapin
un rat

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'essence des Ténèbres de Thomas ClearlakeCréer un quiz sur ce livre

.. ..