AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782956131632
392 pages
Éditeur : (11/05/2018)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 101 notes)
Résumé :
La petite ville de St. Marys est frappée par des disparitions d’enfants inexpliquées. Cinq au total, en l’espace de quatre mois. Bien qu’aucun indice formel n’ait été relevé par les forces de police, tout porte à croire qu’il s’agit d’enlèvements. Le FBI est chargé du dossier.
L’agent spécial Eliott Cooper est envoyé sur place pour enquêter.
Peu à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences d’agent, mais de sa capaci... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (101) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  04 juillet 2019
c'est le second roman de Thomas Clearlake que je lis. Je suis toujours aussi séduite par sa plume. Une écriture franche , directe , agréable, assez addictive en fait.
J'ai donc passé un moment agréable de lecture.
Mais chez moi malheureusement le trop est l'ennemi du bien. C'est a dire que le trop plein d'idées a nuit, a mon sens a la qualité de ce roman. J'aurais trouvé plus judicieux d'en mettre moins ( thriller + ésotérisme + sf + des certaines théories+... ) . Et d'en garder un peu sous le coude pour un futur roman.
Après ce genre de roman très fournis peut convenir a d'autre lecteurs que moi.
Mais je reste convaincue du potentiel de l'auteur, et je continuerais a jeter un oeil curieux sur ses futurs romans.
Commenter  J’apprécie          704
nadiouchka
  05 novembre 2019
😈🏹🔪 🌟🎇🎋✨😈
Le premier contact avec Thomas Clearlake (pour « Tréfonds »), s'étant plutôt bien passé, j'ai reçu gracieusement de sa part, « L'Essence des ténèbres ». Quelle joie ! Et cette nouvelle lecture m'a confortée dans mon jugement : Thomas Clearlake gagnerait à être très connu dans ce domaine qu'est le thriller fantastique. Il faut y faire preuve d'un peu d'imagination – se laisser entourer par l'ambiance et on plonge dans ces ténèbres, dans ce thriller qualifié de « horrifique . »
En tout cas, pour ma part, j'ai totalement adhéré et je peux dire comme « L'Instant des lecteurs » : « Je pensais avoir tout lu en matière de thriller … j'en étais loin … vraiment très loin ! ».
Nous sommes à St. Marys (état de Pennsylvanie – États-Unis), où l'agent Eliott Cooper (un des fins limiers des renseignements généraux - FBI), doit enquêter sur des disparitions inquiétantes d'enfants. Et c'est à présent que débute le cauchemar : « Que les portes de l'enfer s'ouvrent ... » 🎇🎋✨
J'ai accompagné Lauren, venue pour aider Eliott, poussé par une force maléfique mystérieuse.
On trouve des êtres qui ne semblent pas appartenir à ce monde (ils ressemblent plutôt à des fantômes 🎎 ) – on voit des idéogrammes et des ruines à plus de cinquante mètres (au moins) de la surface – mais il y a aussi un livre mystérieux, rempli de symboles qui auraient pu être des hiéroglyphes égyptiens et qui, si on arrive à les déchiffrer, pourraient représenter l'unique clé 🔑 de tout le mystère.
On peut lire : « Laissez-moi vous présenter Hominum primus … Père de tous les hommes … et grand architecte de la vie sur Terre. » « L'Homme sous sa plus ancienne forme. » Et le cauchemar devient réalité.
On découvre « L'Obscurum scientam » (« la lumière noire »), ce savoir sans âge qui affecterait l'organisme au point de le muter – on voit des « extracteurs » (mais je préfère ne pas dire ce qu'ils représentent, sauf : 💉) – on se retrouve en Russie, en Sibérie (un bon voyage mais pas un voyage d'agrément) – autant dire que les événements s'enchaînent à toute allure et que l'on poursuit la lecture de « L'Essence des ténèbres », entièrement subjugué par tous les maléfices et rebondissements incroyables. Mais il faudrait que je raconte TOUT le livre et ce n'est pas le but : non, il y a même la perspective d'un conflit mondial… et là, « Stop », j'en ai assez dit.
De toute façon, « L'Essence des ténèbres » a déjà été beaucoup lu, aimé ou pas – ce livre va être encore lu et je ne peux qu'apporter ma modeste contribution.
Par contre, dans mon cas, le style et les ouvrages 📚 de Thomas Clearlake m'envoûtent totalement (m'aurait-il jeté un sort ?). Mais je ne vais pas dire « Vade retro Thomas », certainement pas. Ce serait plutôt : "Welcome !"
Je suis donc ressortie de ces ténèbres, indemne, et une fois de plus enchantée de cette lecture surtout que je n'ai pas peur du noir !
Un auteur qui mérite d'être connu et découvert, si ce n'est déjà fait.
Merci encore #Thomas Clearlake pour m’avoir fait connaître #L’Essence des ténèbres, livre paru chez #MoonlightEditions.
Bon, j'ai lu « L'Essence des ténèbres », « Tréfonds », et je sais qu'un petit dernier est en cours de finition. Il va falloir patienter mais que ne ferait-on pas ? 💘📚
😈❤❤❤❤❤😈
Encore un grand merci aux Editions Moonlight et Thomas Clearlake pour ce service de presse.
Pour ma part, c'est sans hésitation que je lui accorde, une fois de plus cinq ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          386
coquinnette1974
  02 mai 2019
Je remercie chaleureusement Thomas Clearlake pour l'envoi, en service presse, de son roman L'essence des Ténèbres.
La petite ville de St. Marys est frappée par des disparitions d'enfants inexpliquées. Cinq au total, en l'espace de quatre mois. Bien qu'aucun indice formel n'ait été relevé par les forces de police, tout porte à croire qu'il s'agit d'enlèvements. le FBI est chargé du dossier.
L'agent spécial Eliott Cooper est envoyé sur place pour enquêter.
Peu à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences d'agent, mais de sa capacité à lutter contre un mal obscur qui semble s'être emparé des forêts alentour de la ville… et ça n'est que le début de son enquête...
L'essence des Ténèbres est un très bon roman, qui a réussit à me scotcher du début à la fin ! Et ça, il faut avouer que vu mon rythme de lecture cela devient difficile !
Je savais que j'allais lire un thriller avec de l'horreur donc je m'attendait à quelques scènes fortes. Mais là.. ça a dépassé mes espérances ! On a du policier, du fantastique, de l'horreur. le tout est bien écrit. L'auteur n'a rien à envier aux plus grands.
Je trouve que l'histoire est très bien ficelée. Tout se tient du début à la fin.
Les personnages sont très intéressants.
On trouve énormément de suspense, à aucun moment on ne s'ennuie et surtout... que de scènes fortes ! Âmes sensibles s'abstenir !
Je ne pensais pas frissonner autant en démarrant ma lecture, et j'ai eu beaucoup de mal à cesser de lire pour aller travailler.
L'essence des ténèbres est une excellente surprise, je relirais cet auteur avec plaisir. Cela tombe bien, j'ai Tréfonds dans ma tablette :)
Ma note : 4.5 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
florencem
  02 juin 2019
Ce n'est vraiment pas le genre de chronique que j'aime écrire mais malheureusement, je n'ai pas adhéré à L'essence des ténèbres. Et pourtant, les thrillers mêlant fantastique et horreur ne sont pas un genre avec lequel j'ai habituellement du mal. J'ai même été agréablement surprise de voir quelle tournure prenait l'histoire, espérant retrouver la même veine que les romans de Christopher Pike que j'affectionne.
J'ai décroché à la moitié du roman. Les protagonistes qui ont un peu trop d'ego, le trop plein d'idées et la densité de l'intrigue, trop de gore, des scènes de sexe assez malsaines... tout cela a fini par me perdre et me lasser. Et pourtant, je voulais que ce roman me plaise, surtout après avoir lu toutes ces critiques élogieuses. Mais la sauce n'a pas pris.
Il y a pourtant pas mal de points intéressants. L'enquête a beaucoup de ramifications qui font qu'on peut voir la globalité de l'intrigue. Et c'est quelque fois quelque chose qui manque dans les thrillers. le choix de faire "parler" plusieurs protagonistes étaient donc top. Eliott et Lauren sont de plus sympathiques, même si je n'ai pas réussi à m'attacher, ils forment une bonne équipe et le fait de voir une femme sur le devant de la scène et qui prend les choses en main est plutôt sympathique.
J'ai eu un regain d'intérêt vers la dernière partie cependant. La phase finale et la préparation de la contre-attaque face à la force des ténèbres étaient plus stimulantes, malgré le côté très religieux. La fin est assez semblable à ce à quoi je m'attendais et elle clôt le chapitre de façon définitive sans laisser de questions sans réponse, avec une petite touche d'espoir qui n'est pas sans me déplaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Soukiang
  30 mai 2018
Depuis quelques mois, la petite ville de Saint Marys, Pennsylvannie, Etat-Unis, est le théâtre d'une série d'enlèvements inquiétants d'enfants.
Pas le moindre indice, ni demande de rançons, l'enquête de police est au point mort. le dossier est alors transmis au FBI.
C'est l'agent spécial Eliott Cooper qui est en charge de relancer cette affaire pour le moins délicate et sensible.
Très rapidement, il sera confronté à des phénomènes étranges et inexpliqués.
Le cauchemar peut commencer ...
Je tiens d'abord à remercier l'auteur, Thomas Clearlake pour la confiance accordée et de m'avoir permis cette lecture d'un genre que j'affectionne particulièrement depuis toujours, le fantastique mais pas seulement, d'autres éléments issus du thriller et de l'horreur complèteront la structure narrative.
J'en profite pour saluer Laure du blog LesmotsdeLau qui a su me convaincre de me plonger dans cette nouvelle lecture.
Après un premier roman de science-fiction intitulé, Les forêts d'Acora (Au-delà des étoiles t. 1), L'Essence des Ténèbres vient de paraître aux éditions Moonlight et s'inscrit comme son premier thriller du genre fantastique et horreur.
L'auteur est d'origine canadienne et dans une interview qu'il a accordé à un site spécialisé dans la science-fiction et le fantastique, il cite les "Histoires extraordinaires" d'Edgar Allan Poe et le moins que je puisse dire de L'Essence des Ténèbres, c'est une histoire qui va vous scotcher du début à la fin.
Bien que la couverture donne déjà un premier indice, ce qui démarre comme un thriller déjà inquiétant et mystérieux, le lecteur sera entraîné malgré lui à quitter sa zone de confort pour suivre les traces d'un agent spécial impuissant à déceler la moindre piste, comme si les disparus s'étaient purement et simplement volatisés, du jour au lendemain, dans la nature ou dans un gouffre béant ...
Le roman va alors prendre une tournure qui transcendera le thriller pour franchir une nouvelle vision, une nouvelle dimension dans une enquête à haute tension et à haut risque.
"Que les portes de l'enfer s'ouvrent ..."
Une intrigue riche en détails et en retournements de situation, il n'en fallait pas plus pour rendre une lecture addictive, pour peu que vous soyez bien tracté dans les plots de départ, la construction de l'histoire ne cessera de vous pousser dans vos retranchements à vous interroger aussi sur la part d'ombre de chacun des personnages, sur les forces maléfiques en gestation, à chercher à comprendre le sens du mal à l'état pur, sur les phénomènes surnaturels qui peuvent jaillir à tout instant et de manière imprévisible, sur des organisations obscures et souterraines, une belle définition de la folie à l'oeuvre vous sera proposé, rien ne semble vouloir épargner Eliott Cooper à échapper aux griffes de l'enfer, des frissons de terreur vous feront monter votre taux d'adrénaline, vous serez juste embarqué dans une histoire absolument cauchemardesque, un aperçu audacieux d'une puissance monstrueuse, des fulgurances dans des séquences épiques, si l'auteur rêve de tourner, un jour, l'adaptation de son roman, le scénario est déjà écrit !
D'autres éléments dont vous en saisirez l'effroi et la terreur indicible dans un monde chaotique, si le roman nécessite une bonne concentration pour des lecteurs novices, les aficionados du genre seront comblés au-delà de toute espérance car l'une des qualités de ce roman est son travail de recherche et documentaire indéniable, le but n'est pas de noyer l'intrigue sous des détails qui pourraient vous submerger dans le mauvais sens du terme mais d'apporter toutes les répondes dans des thématiques qui dépassent le cadre du simple thriller fantastique.
Avec une plume dynamique et toujours pleine de surprises, les pages se tournent très vite et facilement, dans ce bouleversement de l'ordre établi depuis la nuit des temps, les portes de l'enfer se sont ouvertes pour le pire ou ... le meilleur.
"La douleur d'un homme torturé par la peine qui se manifestent dans le corps d'un monstre".
Style cinématique ou visuel, le lecteur sera emporté dans le tourbillon de la survie d'une espèce en voie de disparition, dans le secret des manuscrits oubliés, dans le culte des organisations secrètes et du fond des âges, à la recherche des civilisations anciennes et perdues, c'est un voyage dans un univers plein d'inconnues et d'incertitudes qui vous attend, si la violence est parfois à la hauteur de l'attente des fans de fantastique de la première heure, pour les autres aucune crainte, le meilleur vous attend ensuite et je vous garantis que le dénouement est juste émouvant, inattendu.
Des personnages perdus dans cette inéluctable contre la montre, le plan est en marche, les valeurs s'effondrent, la solitude des êtres, la terre est à l'aube d'une nouvelle civilisation ou l'histoire était-elle écrite d'avance ?
Au milieu de cette peur grandissante et des ramifications qui prendront des hauteurs absoluments stratosphériques, l'être humain se tournera alors vers la seule solution qui lui permettra peut-être de tracer son avenir, de traverser le tumulte des nuits d'horreur, de repousser les chiens de l'enfer, de trouver les ressources essentielles pour survivre.
Suivre son instinct et le sillage des personnages principaux, l'auteur ne s'embarrasse pas de conventions, ni de respecter les codes littéraires du genre, son imagination fertile donne l'allant nécessaire et indispensable pour donner à l'ensemble une belle cohérence qui rivalise avec les meilleurs, l'intéraction et l'altruisme de tous les éléments de l'histoire et autant vous prévenir, vous n'êtes pas au bout de vos surprises, un roman ambitieux et d'une profondeur pertinente dans la symbolique des sujets traités (je vous laisse le soin de les découvrir et ils sont nombreux), c'est une lecture qui va au-delà de votre imagination et de votre potentiel à trouver sa juste raison et à notre propre vision du monde ...
Une ambiance pleine d'incertitudes et de mystères invisibles, des signes ésotériques rémanentes, une ville dont les habitants sont au bord de l'implosion, des fissures, des brèches de tous les possibles, le lecteur sera toujours curieux, assouvis et certainement bouleversé par cette lumière noire comme ... l'essence des ténèbres.
Pour tous les fans de thriller d'horreur et fantastique mais aussi pour tous les autres qui chercheraient à sortir de leur confort de lecture, je recommande sans hésitation ce deuxième roman d'un auteur qui n'a pas fini de nous emmener voyager vers des destinations inconnues, seul votre esprit saura vous éviter de vous perdre en route et de vous guider à bon port.
Je termine par une citation de Victor Hugo qui donne un autre petit aperçu de ce qui vous attend dans cette lecture fiévreuse et d'une belle noirceur, vous voilà prévenus ...
"Dans tout ce monde de noirceur qui m'enveloppe, dans cet univers de solitude, dans cet immense écroulement obscur où je suis, dans cet effrayant tremblement de moi et de tout, j'ai un point d'appui, le voilà. C'est lui. --C'est toi."
L'Essence des Ténèbres de Thomas Clearlake​ est un thriller horrifico-fantastique ambitieux, riche en rebondissements, à découvrir !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
alloicihustonalloicihuston   20 avril 2019
Cooper aimait les débuts d’enquête, cette sensation de plonger dans l’inconnu, vers un lieu incohérent, où le moindre élément pouvait être interprété, le point zéro… là où tout avait commencé, à partir duquel il fallait tout reconstruire. Alors, sur cette scène improbable, dressée sur des déductions incertaines, se dessinaient les premiers indices tangibles, comme des acteurs qui sortaient de l’ombre, chacun leur tour, pour donner une représentation muette, fractionnée, de la réalité des faits.
Protagonistes amputés d’un théâtre de pantomime mortuaire.
Il fallait alors, très précautionneusement, sans omettre le moindre rapprochement, la plus infime similitude qui pouvait les lier, manipuler ces éléments de la plus habile des manières.
Cooper était devenu un orfèvre à ce jeu. Il maîtrisait parfaitement l’art de la trame dissimulée. Cette réalité souterraine sentait si fort la terreur et la mort qu’elle finissait tôt ou tard par remonter à la surface, comme un cadavre bleui et boursouflé. Le temps pouvait réaliser cela. Le temps pouvait résoudre tous les mystères. Mais l’enquêteur était justement là pour devancer le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 juin 2018
Après tout, qu’y avait-il d’anormal dans le fait de se nourrir lorsque la faim vous tenaillait ? Tous les hommes, sans exception, répondaient à ce besoin. Mais il sentait bien que cette faim-là n’avait rien de celle d’un homme.
Au fur et à mesure qu’il arpentait les collines, il se mit à ressentir une nouvelle sensation. Celle-ci était plus agréable. C’était comme un ronronnement, une vibration emplie de chaleur au niveau de sa nuque. Un contentement, pour être exact. La chose le remerciait peut-être pour sa coopération. Il interpréta le ressenti ainsi. Soudain, un lièvre s’arrêta sur son chemin. Instantanément, il braqua son arme vers lui et ouvrit le feu à deux reprises. L’animal chancela et tenta de bondir hors du sentier, mais ne put que s’affaler, terrassé. Il se jeta sur lui et tenta de lui entailler la gorge de ses dents, mais la couche de poils l’en empêcha. Il sortit alors son couteau et lui ouvrit le ventre de haut en bas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nadiouchkanadiouchka   06 novembre 2019
- On est tombés sur un sacré merdier. Je viens de trouver des documents marqués du sigle de l’Ordo Templi Orientis. Ça te dit quelque chose ? Lui demanda Fournier.
Il y eut un blanc quelques secondes.
- Tu penses que l’OTO est impliqué ?
- Selon moi, ce qu’on vient de découvrir ressemble à la partie émergée d’un iceberg. Je te retrouve tout l’heure, je continue.
P.160
Commenter  J’apprécie          40
RomansNoirsEtPlusRomansNoirsEtPlus   18 février 2020
Christophe Delattre tenait encore la main de sa femme. Leurs doigts entrelacés reposaient sur les couvertures. La peau de leur visage était d’un bleu sombre, tendue sur leurs os faciaux qui ressortaient d’une manière affreuse. Leurs yeux étaient grands ouverts, exorbités. Ils fixaient tous les deux le plafond dans une expression d’incompréhension et de surprise. Ils avaient le buste surélevé par un traversin et des coussins qui avaient été placés sous leur dos. Leur tête retombait en arrière et reposait dans ce que Julie identifia comme des saladiers en plastique de marque Tupperware. Un orange pour M. Delattre, un bleu pour madame. Leur gorge avait été ouverte, dans toute sa largeur. Soigneusement tran- chée. Leur sang avait dû se déverser dans les saladiers. Mais lorsqu’elle s’approcha du lit, elle constata que les récipients étaient vides. Ils avaient contenu du sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emelinevdc76emelinevdc76   08 juillet 2019
« Cooper était devenu un orfèvre à ce jeu. Il maîtrisait parfaitement l’art de la trame dissimulée. Cette réalité souterraine sentait si fort la terreur et la mort qu’elle finissait tôt ou tard mal remontée à la surface, comme un cadavre bleui et boursouflé. Le temps pouvait réaliser cela. Le temps pouvait résoudre tout les mystères. Mais l’enquêteur était justement là pour devancer le temps . »
Commenter  J’apprécie          30

Video de Thomas Clearlake (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thomas Clearlake
Tréfonds - Tom Clearlake
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'essence des ténèbres" de Tom Clearlake.

Qui est Clarence ?

un chat
un chien
un lapin
un rat

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : L'essence des Ténèbres de Thomas ClearlakeCréer un quiz sur ce livre

.. ..