AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Titania


Titania
  17 août 2018
Un auteur pour nous sortir de la routine de nos polars scandinaves, on dirait bien....partons dans l'hémisphère sud !

L'action de ce polar singulier se déroule la veille de Noël à Christchurch en Nouvelle Zélande, mais pour la carte postale, il vaut mieux se repasser les deux saisons de Top of the Lake de Jane Campion, car l'auteur, Paul Cleave n'assure pas le service après vente de l'office de tourisme.

Je crois que c'est un peu fait exprès. C'est assez amusant la canicule pour Noël, mais pour le reste, on pourrait être dans les bas fonds du Bronx, ou de Londres, tels qu'on se représente des espaces criminogènes, c'est assez transposable n'importe où. Les prisons sont comme partout, les criminels abondamment tatoués comme n'importe quels mafieux de toutes les latitudes. C'est assez génial de prendre un kit standard et de le détourner pour produire quelque chose de nouveau.

En effet, le côté décalé presque grand guignol et parodique de cette sanguinolente affaire fait tout son sel. Faire un binôme d'enquêteurs avec un policier balourd et pessimiste et le fils d'un tueur en série qui joue les justiciers et sème les cadavres dans des banlieues sordides, c'est assez original . Le cinéma d'action imprègne cette histoire de poursuites épiques pleines de rebondissements.

L'issue n'est pas du tout prévisible et vous oblige à subir des litres d'hémoglobine et des crimes glauques pour savoir ce que va devenir Edward qui est un méchant très maladroit et somme toute assez attachant dans sa douleur de victime .









Commenter  J’apprécie          330



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (32)voir plus