AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : Seuil (01/01/1970)
4/5   1 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
moraviamoravia   02 décembre 2014
Je veux dire que nous avons de l'abondance plein le cul. Pas besoin de parler d'une guerre contre la pauvreté, par exemple, aux Etats-Unis d'Amérique. Ce dont nous avons besoin aux Etats-Unis, c'est d'une guerre contre les riches. Il nous faut une guerre contre le système des riches. Il nous faut une guerre contre le système qui permet à la pauvreté d'exister au milieu de toutes ces richesses. Ce que je dis donc, c'est que puisque la terre est donnée, et puisque Rockefeller n'est pas sorti du ventre de sa mère avec des actions en Bourse, puisque tout le monde vient sur terre de la même façon, puisqu'à tout le monde est donnée la vie, avec pour tout le monde la mort en réserve - et je ne crois pas qu'il y ait besoin de paradis, s'il doit y en avoir un il faudra que ce soit ici même, sur terre - je dis que nous méritons tous de bénéficier de toute l'histoire humaine, du bénéfice accumulé par le développement de la technologie et de la sagesse humaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
moraviamoravia   25 novembre 2014
Aussi longtemps qu'il existera un homme , en Union soviétique, en Chine ou à Cuba, dont la position dans les structures politiques est telle que sa volonté est tenue pour moindre que celle de quelqu'un d'autre, tant que cette situation existe, même pour un iota, même à un seul degré, il reste du travail à faire et je condamne ce seul degré vigoureusement.
Commenter  J’apprécie          100
moraviamoravia   25 novembre 2014
On pourrait dire que Martin Luther King demandait à l'Amérique blanche de conformer ses actes avec ses principes, ses paroles. Il reprit la tradition de passivité qui remontait à l'époque des plantations et il dit : " Nous voilà. Nous voulons notre liberté. Nous aurons notre liberté. Mais dans l'intérêt de la paix, afin d'éviter un holocauste, il faut comprendre que les Noirs sont sérieux et qu'ils n'accepteront rien de moins que leur pleine et entière liberté. Soyons raisonnables et comprenons qu'il vaudrait mieux pour tout le monde que cela se fasse pacifiquement. Nous avons souffert pendant si longtemps, nous souffrons encore, mais nous voilà, et nous sommes toujours non violents, alors qu'allez-vous faire, homme blanc ?"
Et ils l'ont tué, vous voyez. Alors, les Noirs considérèrent cela et se dirent : " Il n'y a rien à faire de plus dans cette direction. Cette politique a échoué. Cela ne marche pas de ne pas rendre coups pour coups au maître d'esclaves qui vous frappe de son fouet ; et voilà d'autres hommes qui nous ont dit qu'il fallait nous procurer un fouet et rendre ses coups au maître d'esclaves ; puisque la première méthode n'a pas marché, essayons l'autre et rendons les coups."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Video de Eldridge Cleaver (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eldridge Cleaver
Vidéo de Eldridge Cleaver
autres livres classés : black panthersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Eldridge Cleaver (1) Voir plus

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Dix personnages mythologiques, dix mots

Au nombre de trois, ces monstres ailés au visage de femme et au corps de vautour étaient particulièrement voraces. Ce sont des divinités de la dévastation et de la vengeance divine qui dévorent tout sur leur passage, ne laissant que leurs excréments.

Argus
Mentor
Pactole
Harpies
Écho
Cerbère
Pygmalion
Dédale
Chimère
Narcisse

10 questions
89 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , mythologieCréer un quiz sur ce livre