AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782714449825
312 pages
Éditeur : Belfond (03/05/2012)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Sur l'île la plus isolée d'Ecosse, battue par les violentes tempêtes d'automne, un vieux phare est le théâtre de meurtres étranges. Un final électrique pour ce quatrième et dernier volet des enquêtes de l'inspecteur Jimmy Perez.

Par une nuit d'orage à Fair Isle, la directrice du centre d'ornithologie est retrouvée poignardée, des plumes blanches répandues en couronne dans ses cheveux.
Qui a pu commettre un tel crime sur cette île minuscule, u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
JML38
  07 février 2020
Fair Isle est une minuscule île écossaise de l'archipel des Shetland où s'est installé un centre d'ornithologie dirigé par Maurice et Angela, et habitée par quelques familles dont les parents de Jimmy Perez, policier de son état, venu en visite avec sa future épouse. Cet îlot, régulièrement battu par des vents violents, est un paradis pour les oiseaux et pour les passionnés de l'observation de volatiles.

Angela est la scientifique du couple, son mari tenant la fonction de régisseur, et ne fait pas vraiment l'unanimité auprès de collaborateurs qu'elle aime diriger à sa guise, préférant les employés dociles à ceux comme Jane, la cuisinière à la plus forte personnalité.

Jimmy qui pensait pouvoir profiter tranquillement de cette parenthèse familiale est malheureusement rattrapé par ses fonctions lorsque Angela est retrouvée morte, assassinée avec son propre couteau. L'île étant provisoirement isolée en raison de vents violents, il doit se charger seul du début de l'enquête, dans une ambiance de huis-clos assez plombée par le drame, surtout pour Maurice et dans une moindre mesure pour sa fille Poppy, qui n'appréciait pas vraiment sa belle-mère avec qui elle s'était d'ailleurs assez violemment accrochée la veille.

Dans une première partie, on retrouve une atmosphère de polar classique, avec un lieu de crime et des conditions météorologiques permettant de penser que le meurtrier est toujours sur place et que le policier va devoir faire preuve de perspicacité pour le démasquer.

L'arrivée d'un trompette, sans erreur de ma part s'agissant d'un cygne trompette, sert de dérivatif pour le groupe des ornithos, dont l'esprit obsessionnel ne peut être mis de côté très longtemps, surtout lorsqu'une espèce d'oiseau jamais observée auparavant au Royaume Uni est repérée sur l'île.

Au fil des interrogatoires, Jimmy découvre une Angela inspirant crainte et fascination, loin d'être un modèle de vertu, et dont la réputation quelque peu sulfureuse avait même atteint les insulaires. Les événements s'accélèrent à la moitié du roman, l'île devenant alors une sorte de scène de théâtre avec l'intervention de la police scientifique, à la grande joie des journaliste et même de certains habitants ravis de cette effervescence inhabituelle sur leur coin de terre.

Bercé par un faux rythme, le lecteur, subjugué par la beauté sauvage des lieux, peut parfois oublier qu'il s'agit d'un polar, ce que l'auteure saura lui rappeler dans un final assez pathétique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pat0212
  15 mai 2018
Nous retrouvons l'inspecteur Jimmy Perez ( Blanc comme la nuit), un policier écossais. Il est en vacances et retourne à Fair Isle, son île natale dans l'archipel des Shetland, afin de présenter Fran sa fiancée à ses parents. Ils y arrivent dans un vieux coucou et Fran est morte de peur. le mauvais temps s'abat sur l'île dès leur arrivée, avant de se transformer en une terrible tempête.
Les tourtereaux s'installent chez les parents de Jimm, ils désirent visiter l'île mais le mauvais temps les cloue à la maison. Mary, la mère de Jimmy leur a organisé une soirée de fiançailles pour le surlendemain de leur arrivée. Fran apprécie l'attention et se prête au jeu. La soirée aura lieu au centre ornothologique, qui occupe les anciens locaux du phare. Jane, la cuisinière est très réputée pour ses bons petits plats et désormais les insulaires organisent leurs soirées festives au centre.
Comme la tempête menace, une partie des pensionnaires du centre sont partis par le dernier bateau, mais quelques un sont restés coincés sur l'île. Ce sont des ornithologues amateurs et passionnés venus observer les oiseux rares. La soirée de fiançailles offre une distraction agréable aux insulaires et aux pensionnaires du centre. Maurice, le directeur et sa femme Angela aident la cuisinière et la soirée est une réussite. Fran est heureuse de l'accueil des habitants, Jimmy hésite à revenir pour de bon sur son île et reprendre une ferme. le seul accroc de la soirée est provoquée par Poppy, la fille adolescente de Maurice, qui déteste sa belle-mère et lui jette sa bière au visage après qu'Angela ait refusé de lui servir un verre de plus.
Jimmy et Fran rentrent enchantés de la soirée, mais au petit jour, James le père de Jimmy vient le réveiller en catastrophe car un meurtre a eu lieu au centre ornithologique. Jimmy découvre Angela avec un couteau planté dans le dos et des plumes dans les cheveux. Bien sûr, personne ne sait rien. Jimmy ne peut pas demander d'aide car la tempête empêche tout bateau ou avion de venir à Fair Isle.
Commence donc un huis clos entre les témoins et Jimmy au centre. L'enquête avance très lentement, l'inspecteur recoupe les éléments et les témoignages. Poppy a agressé Angela la veille, est-elle seulement une adolescente en crise ou une meurtrière?
Nous suivons aussi les balades des ornithologues qui se passionnent pour un cygne américain venu passer quelques jours à Fair Isle. Fran finit par s'ennuyer, la tempête énerve tout le monde et l'enquête piétine. Au bout de quelques jours, Jimmy retrouve un deuxième cadavre et les évènements commencent à se précipiter jusqu'au drame final.
Nous avons là un polar classique, l'enquête est lente et minutieuse, elle semble piétiner longtemps. de même, le meurtre d'Angela n'a lieu que le troisième jour des vacances de Jimmy. Ann Cleeves prend tout son temps, nous ne sommes dans un roman au rythme échevelé et plein de rebondissements, mais plutôt dans une enquête qui fait penser au feuilleton Colombo.
L'auteur nous décrit par le menu la vie sur l'île et l'obsession des ornithologues. le suspense est bien préservé et ce n'est qu'à la fin qu'on comprend qui est l'assassin. Jimmy ouvre de fausses pistes auxquelles on ne croit pas beaucoup car les choses seraient trop simples. Et si on devine finalement qui est le tueur, le mobile ne nous apparaît pas.
Ce n'est pas le meilleur polar que j'aie lu, mais il m'a fait passer un moment très agréable.

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pris
  20 avril 2015
Cette quatrième aventure nous emmène sur Fair Isle, île natale de Jimmy Perez au sud des Shetland, où celui-ci rend visite à ses parents pour leur présenter sa fiancée. Evidemment, pendant son séjour, un meurtre est commis à l'observatoire ornithologique voisin. Il s'agit d'un meurtre en huis-clos, lequel sera suivi par deux autres assassinats. Cette fois, notre cher inspecteur va devoir s'intéresser de près à la communauté ornithologue.
L'intrigue reste bien menée, même si le coup de théâtre final, très spectaculaire, me déçoit un peu par son côté grand-guignol d'une part, et par l'aspect "pas de happy end" :j'aime bien les happy end, pas systématiquement, mais j'ai l'impression que Jimmy Perez risque de se muer en un autre Adam Dalgliesh, torturé par la perte de l'enfant mort-né et de la femme aimé, alors que l'inspecteur shetlandais a plutôt, à mon sens, un côté Adamsberg. J'ai hâte que le prochain soit traduit pour suivre l'évolution du personnage!
Commenter  J’apprécie          60
Melcleon
  07 octobre 2018
Ce quatrième volet des enquêtes shetlandaises de l'inspecteur Jimmy Perez se clôt par un coup de théâtre qui s'apparente à un coup de tonnerre. Les Shetland, ce sont ces îles formant un archipel au nord de l'Écosse, si loin de l'Angleterre que les insulaires reconnaissent un "Anglais" au premier coup d'oeil ou en tout cas aux premiers mots qu'il prononce. Des îles aussi qui peuvent être balayées par des tempêtes pendant lesquelles aucun moyen de transport, aérien ou maritime, ne les relie au monde. C'est au début d'un tel déchaînement des vents que Perez arrive sur sa petite île natale, accompagné de sa compagne qu'il veut présenter à ses parents. En dehors des autochtones, sont présents – et bloqués – sur l'île à ce moment-là un groupe d'ornithologistes amateurs qui logent au centre d'études installé sur place. Peu après l'arrivée de Perez, la jeune et médiatique directrice du centre est retrouvée morte, manifestement assassinée, et la mise en scène de son meurtre semble désigner un "ornitho". Les conditions météorologiques ne permettant pas la venue de renforts de police, Perez est contraint de commencer à enquêter par ses propres moyens.
Cette auteure nous a habitués à des récits extrêmement bien documentés qui nous immergent dans des environnements, des atmosphères, des milieux sociologiques particuliers comme celui de ces ornithologues amateurs qui, à l'instar de n'importe quelle population de passionnés, renferme des individus que leur marotte égare au point de prendre des libertés avec la morale voire avec la loi. Et là on touche à la psychologie des personnages qui est, elle aussi, finement analysée et rend l'histoire tout à fait crédible.
La série "Shetland" d'Ann Cleeves comporte quatre titres postérieurs à celui-ci qui n'ont hélas pas été traduits à ce jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
croix59
  07 juillet 2020
4eme opus des aventures de Jimmy Perez qui franchit un pas et invite sa fiancée Fran dans son ile natale pour rencontrer ses parents.
Sauf que trés vite à cause de la tempête, l'ile va se retrouver confinée et qu'evidemment une ornithologue (Fair isle abrite des oiseaux et une réserve naturelle) va être tuée. Perez va devoir mener l'enquête à un endroit qu'il connait par coeur, dans une ile qui ne compte que 70 habitants.
Prenant son temps, comme d'habitude, passant d'un personnage à l'autre (les enquêteurs, Fran, les proches des victimes), l'auteur nous décrit un microcosme qui confronte les natifs et les ornithologues...
Opuse assez sombre dans l'oeuvre d'Ann Cleeves.
A lire.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2016
Quand les visiteurs se retrouvaient coincés sur l’île à cause des intempéries, ils s’impatientaient, devenaient irritables. Autant elle prenait un malin plaisir à expliquer à un homme d’affaires éminent qu’il ne pourrait négocier son départ à aucun prix – en pleine tempête, ni l’avion ni le bateau ne s’aventureraient au-dehors, quelle que soit la somme offerte au pilote ou au capitaine –, autant elle détestait l’ambiance qui régnait quand les gens étaient retenus contre leur gré. Ils se sentaient pris en otages et réagissaient de façon imprévisible. Certains se résignaient, sombraient dans l’apathie. D’autres devenaient fous furieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2016
Il se figurait une jolie petite nana, douce et reconnaissante de se trouver au Royaume-Uni. Il serait son héros : après tout, il l’aurait arrachée à la pauvreté, à la rue peut-être. Elle lui tiendrait compagnie, rirait de ses plaisanteries, le suivrait dans ses sorties ornithos. Ils feraient l’amour. Régulièrement. Mais les fiancées thaïlandaises de ses compères s’étaient révélées de vraies mégères. Elles se moquaient de leurs hommes et leur rendaient la vie impossible. Alors il avait jugé qu’il valait mieux rester seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2016
— De quoi vivez-vous, actuellement ?
— Toujours des livres. Mais désormais je ne les critique plus : je les achète et les revends. Je tiens une petite librairie d’histoire naturelle. Aujourd’hui, la plupart de mes transactions s’effectuent par Internet, bien sûr, mais il reste encore quelques amateurs qui viennent flâner dans les rayonnages. J’ai beaucoup de chance de pouvoir assouvir ma passion en la qualifiant de travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2016
Pas la peine de s’infliger à nouveau ce cycle infernal – anxiété préinvitation, râteau, parano consécutive. Mieux valait s’en tenir aux DVD érotiques qu’il rapportait de ses voyages sur le continent. Et à l’ornithologie. Au moins, dans ce domaine-là, il avait réussi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 janvier 2016
Pour quelqu’un qui aimait tant la compagnie des enfants, perdre le sien avait dû être une douleur insoutenable.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Ann Cleeves (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ann Cleeves
SHETLAN - Saison 5 à partir du 13 Janvier 2020 sur la chaîne POLAR+
Série inédite créée par Ann Cleeves. Avec Douglas Henshall, Alison O'Donnell, Steven Robertson.
Dans cette nouvelle saison, Jimmy Perez et son équipe enquêtent après la découverte de morceaux de corps humains sur une plage de l'île de Shetland. Les analyses laissent présager qu'il s'agit d'un jeune Nigérian relié à un trafic de drogue. L'enquête prend ensuite une nouvelle tournure car ce meurtre pourrait également être lié à un trafic d'êtres humains…
Genre : Thriller/Policier
BePolarTV est la première WebTV consacrée exclusivement au polar. le site www.bePolar.fr propose de l'actu sur les romans, films, BD, séries TV polars, ainsi que des dossiers thématiques comme La petite Histoire du Polar, San Antonio, le Prix SNCF du Polar, etc.
+ Lire la suite
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Blanc comme la nuit" d'Ann Cleeves.

Qui découvre l'homme pendu ?

Edith
Roddy
Kenny

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Blanc comme la nuit de Ann CleevesCréer un quiz sur ce livre