AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Readroom237


Readroom237
  16 novembre 2020
Tamao était sur le point de s'envoler vers Melbourne... Mais Elena l'a rappelé juste à temps. Leur décision est prise : ils vont se laisser une chance. Mais la vie, elle, leur laissera-t-elle la chance de vivre pleinement leur histoire ?

Dans ce tome compagnon de Reviens (c'est une suite mais elle peut se lire indépendamment, chaque tome se suffisant à lui-même), on retrouve Elena, Tamao et Mel. Cette fois, Avril Clémence nous plonge dans la tête de trois narrateurs... et les émotions du lecteur sont multipliées par trois ! Oui, c'est décidément le point fort de l'auteure : remuer le coeur de ses lecteurs. L'intrigue reste assez simple : on suit l'évolution des personnages au fil de leur vie plus ou moins compliquée. Pourtant, ce roman ne ressemble à aucun autre, pour la simple et bonne raison qu'il constitue une plongée comme on en rencontre rarement dans la psychologie des personnages.

On suit les pensées de ces trois amis, avec des parallèles plutôt bien réalisés entre les différents chapitres menés par les différents narrateurs.

Au départ, j'ai cru que la marque de fabrique de ce tome serait l'humour... Mais, comme son compagnon Reviens, il s'agit bien d'un drame. La vie semble s'acharner contre Elena, qui tente tant bien que mal de mener sa barque. Pourtant, l'humour est bien présent. Tantôt, c'est le cynisme et le ton sarcastique d'Elena qui nous arrache un sourire, tantôt c'est le comique de caractère de Lulu qui nous fait éclater de rire... Et ça ne m'a empêchée de presque verser une larme vers la fin...

L'évolution des personnages et leur gain de maturité tout au long de l'histoire est remarquable. C'est agréable de s'attacher aux personnages et de les sentir évoluer.

Chacun a une personnalité bien marquée. La preuve : on reconnait immédiatement le narrateur en début de chapitre, alors que son nom n'est pas indiqué ! Et pour ça, chapeau, parce que c'est difficile d'avoir des personnages aussi développés !

C'est un tome à la fois proche et différent du tome 1. On y retrouve les mêmes personnages, la même source d'émotion, mais il ne s'agit plus d'histoires d'ados ici. Elena, Tamao et Mel ont bien grandi et ils se retrouvent confrontés à d'autres types de problèmes. Ce roman est donc selon moi encore plus destiné à un public adulte et averti que le premier. D'autant plus qu'Avril Clémence ne se gêne pas pour faire passer des idées modernes sur l'homosexualité et la bisexualité, la maternité et le sexisme. Elle soulève aussi des questionnements sur un sujet particulièrement d'actualité mais que je ne peux pas citer, il faudra lire le roman pour savoir !

Si vous voulez vivre un tas d'émotions sans bouger de chez vous, une seule solution : lire les livres d'Avril Clémence !
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus