AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266257299
528 pages
Pocket (10/11/2015)
3.76/5   47 notes
Résumé :
Après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le delta du Mississippi, l’U.S. Border Patrol inspecte ce secteur apprécié des contrebandiers et passeurs de clandestins.
La brigade de Jack Menard a d’ailleurs découvert un chalutier échoué sur une île dont la cargaison est pour le moins inhabituelle : de minuscules singes siamois, un perroquet savant sans plumes, un bébé jaguar très particulier… Et tout indique que la mère, un fauve de plus de deux cen... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Tatooa
  18 juillet 2016
Un roman d'aventure parfait pour les vacances. C'est divertissant, bien mené, bien écrit, et avec un fond scientifique tout à fait solide, comme toujours avec cet auteur qui lit beaucoup de revues scientifiques.
Comme en plus c'est indépendant (ça ne fait pas partie de la série des Sigma Force, je veux dire), c'est encore plus simple à lire. (En fait j'ai eu la flemme de chercher mon "suivant" à lire dans sa série (que j'ai toute parce que mon homme est total fan)).
Quand on a envie d'aventure, d'action ininterrompue, de personnages sympas et de lecture pas prise de tête (encore que peut-être certaines explications génétiques échapperont aux profanes, ou du moins leur passeront un brin au dessus, mais il n'est pas absolument nécessaire de tout comprendre dans le détail), les romans de Rollins sont des valeurs sûres !
En plus ça tire un brin vers le fantastique, ce qui n'est pas pour me déplaire...
Commenter  J’apprécie          350
pied2chien
  20 avril 2015
Attendant la suite de Sigma Force , qui tarde à arriver , j'étais passé à côté de la parution de "Fléau d'Eden" ,le dernier roman de James Clemens (écrivant aussi sous le pseudo de James Rollins et ayant pour nom de baptême James Czajkowski). En préambule donc ,je tiens à remercier l'amie Verdorie d'avoir attirer mon attention sur ce roman.
James Clemens est , pour moi , un des auteurs qui personnalise le mieux le terme de "page-turner" tant son écriture est addictive et son sens du suspense aigu. L'auteur est un touche à tout puisqu'il écrit avec talent aussi bien des thrillers que des romans d'aventures et des oeuvres de fantasy. Ici , on pourrait classer "Le fléau d'Eden" dans la catégorie des thrillers-scientifiques.
L'histoire: Lorna Polk est vétérinaire spécialiste en génétique animale travaillant dans un centre où l'on étudie et conserve les gênes des animaux en voie de disparition. Suite à une énorme tempête dans la région , ces compétences seront requises pas les douaniers ,car en effet, un bateau et son étrange cargaison s'est échoué sur les rivages d'une île dans le bayou. Elle y retrouvera là une vieille connaissance en la personne de Jack Menard ,douanier responsable de l'opération et cajun originaire du pays. Ils découvriront que les cales du navire , déserté par son équipage, sont occupées par des animaux tous plus étranges les uns que les autres , un perroquet sans plumes et doté d'une grande intelligence , des capucins siamois , un bébé jaguar très particulier , un serpent avec des ersatz de pattes ,etc... l'équipe se rend alors compte de la disparition de l'un de ces occupants , la maman jaguar d'une taille vraisemblablement inhabituelle et représentant un danger pour toutes personnes amenées à la croiser. Lorna et Jack se lancent alors à la poursuite de l'animal ,et à partir de là une série de peripéties les attendront, confrontés au félin en furie et aux responsables de ces manipulations génétiques sur ces animaux déterminés à ce que le secret soit préservé , ils devront également trouver le mystère et le but caché de ces expèriences.
James Clemens a bien fait son travail de recherche et les nombreux points scientifiques évoqués ,que ce soit sur les recherches sur l'ADN perdu ou les fractales , sont tous des sujets d'études en cours.
Efficace du début à la fin , il est difficile de poser le livre une fois commencé, l'histoire attractive en elle-même est sans cesse ponctuée par des scènes d'actions et de bravoures qui sauront réjouir les amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
jaiuneheurealire
  10 janvier 2016
Je termine le fléau d'Eden. Un opus très moyen de James Rollins. Privilège de l'action sur le caractère des personnages. Des rebondissements teintés de déjà-vu qui s'enchainent sans réel suspense. Une sorte d'essoufflement en quelque sorte par trop d'actions réactions auxquelles on s'attend. Des longueurs (la recherche du léopard sur un tiers du livre), comme s'il était incertain pour l'auteur d'atteindre le sujet réel de son oeuvre. Enfin, un survol du sujet "biblique" annoncé à renfort d'aphorismes et de psaumes!!!
On a connu du meilleur chez Rollins.
Commenter  J’apprécie          11
paleoliticgirl
  13 juin 2018
bon enfin un roman facile à lire ( surtout quand on a des enfants qui crient dans nos oreilles). Qui ne demande pas grande réflexion mais qui a le mérite d être agréable à lire comme tous ses romans. Attention çe n est pas de la grande littérature mais un bon moment d action avec en prime une histoire d amour. Un livre construit comme les films d action américain en fait.
Commenter  J’apprécie          10
naugugliaro
  13 février 2017
Belle course poursuite à travers le monde qui nous tient en haleine jusqu'à la fin. Je vous les recommande.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   16 avril 2015
— De la magnétite ? répéta Jack. Comme des aimants ?
[...]
— Plus ou moins, répondit Lorna.
— Tous les tissus cérébraux, y compris le nôtre, renferment d'infimes quantités de magnétite naturelle, précisa Zoë. On trouve des accumulations de cristaux dans le cortex cérébral, le cervelet, voire les couches méningées supérieures.
La vétérinaire [Lorna] hocha la tête et ajouta :
— Le taux de magnétite d'un cerveau aviaire est même plus élevé. On estime que ces cristaux aimantés aident les oiseaux migrateurs à s'orienter par rapport au champ magnétique de la terre. Voilà comment, chaque année, ils arrivent sans encombre à destination. Il y en a aussi chez les abeilles, les poissons, les bactéries et d'autres organismes dotés d'une boussole interne.
— Pourquoi l'homme est-il également concerné ? s'étonna Jack.
— Personne n'en sait rien, reconnut Lorna.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
VerdorieVerdorie   12 avril 2015
Il sonda la forêt sans pouvoir effacer de sa mémoire le regard du félin. Dans ces prunelles-là, il n'y avait rien eu de bestial, uniquement de la réflexion et du calcul. On aurait dit qu'il le jaugeait, histoire de savoir comment l'atteindre.
Danny comprit alors que la grosse branche ne lui avait pas bloqué la route par accident. L'animal l'avait fait tomber exprès, de manière à séparer les deux hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
TatooaTatooa   18 juillet 2016
Au souvenir de l'explosion, il empoigna le fusil d'assaut. Le salaud qui avait lancé le raid contre Acres était peut-être sans pitié, mais il n'avait jamais rencontré de Cajun en colère. Jack allait lui apprendre ce que cela voulait dire d'être traqué.
Le pas léger, il bondit hors du véhicule, puis, d'une tape discrète sur la cuisse, il invita Burt à le suivre. Dehors, dans le bayou, son chien et lui avaient toujours formé une sacrée équipe, et, à présent, ils disposaient de la puissance de feu adéquate.
- Allez, mon vieux, on part chasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TatooaTatooa   17 juillet 2016
Sur le perron, un frisson de doute l'envahit.
"Qu'est-ce que je fiche ?"
L'inquiétude de son frère, la mise en garde de Jack...
Lorna les avait écartées, néanmoins leurs appréhensions avaient trouvé un terrain fertile où s'enraciner.
Elle était vétérinaire, pas chasseuse de gros gibier !
Elle se dirigeai pourtant vers le Ford Bronco de son frère. Adolescente, elle avait eu un instant d'hésitation, elle avait laissé la peur l'intimider et un garçon était mort.
Pas cette fois-là... et plus jamais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
STEFANONSTEFANON   11 juin 2020
J'ai adoré ce roman. Une romance sous fond de manipulations génétiques. Jack, capitaine des douaniers et Lorna spécialiste en génétique animal se retrouvent pour faire la lumière sur un odieux trafic d'animaux. Ces deux jeunes gens vont voir des souvenirs communs qu'ils croyaient enfouis ressurgir malgré eux.
Commenter  J’apprécie          01

Videos de James Clemens (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Clemens
2049. L'humanité est en péril. Elle n'a plus qu'un recours : placer des enfants génétiquement modifiés dans les cocons de robots géants, qui les mettront au monde et les élèveront après la fin de l'épidémie. Des machines dotées d'une intelligence artificielle qui rend chacune d'elles unique : le code-mère.
« Un récit de fin du monde mais chargé d'espoir : indispensable. » James Rollins
Bientôt un film de Steven Spielberg
Découvrez le livre : https://www.bragelonne.fr/catalogue/9791028117221-mother-code/
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre