AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782227488724
160 pages
Éditeur : BAYARD CULTURE (16/03/2016)
4/5   5 notes
Résumé :
Le jardinier paysagiste, l'acteur et le botaniste, tous trois engagés en faveur de la biodiversité, racontent la relation qu'ils entretiennent avec le jardin. Espace de contestation et de remise en cause de la société pour l'un, il est lieu de méditation spirituelle pour l'autre ou encore endroit de la découverte de l'écologie pour J.-M. Pelt, disparu en décembre 2015. ©Electre 2016
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
fanfanouche24
  03 avril 2016
Une petite merveille d'optimisme et de lumière .... que la lecture des ces quatre contributions sur les jardins et les rapports que les hommes entretiennent avec eux ...

Quatre textes des plus éclectiques autour des jardins , entre celui
de Gilles Clément, paysagiste et enseignant (dont j'ai très envie de lire les ouvrages pluridisciplinaires), Celui du comédien-peintre, Michael Lonsdale, qui nous parle de nature et de spiritualité, Jean- Marie Pelt, pharmacien agrégé, botaniste et pionnier de l' écologie, nous relate son enfance, ses père et grand-père horticulteurs, son attrait, tout jeune pour "la nature et le bon Dieu"...et pour finir un musicien, Patrick Scheyder, qui a eu la belle idée de créer avec son épouse et complice, Monique Scheyder, "Musiques aux jardins", proposant des spectacles associant Littérature et art des jardins.
Ces écrits sont prolongés par un texte d'une étonnante actualité de George Sand accompagnant une pétition pour la forêt de Fontainebleau (1872), induite par les peintres de l'Ecole de Barbizon qui protestaient contre un abattage massif des arbres de la forêt de Fontainebleau. Il s'agissait de préserver le patrimoine naturel à l'instar des monuments historiques.

Un vrai coup de coeur pour cette lecture des plus réconfortantes, qui
ouvre les horizons et les coeurs !
Je transcris deux extraits de "L'éloge des jardiniers" par Patrick Scheyder,
"L'artiste du jardin comprend aussi pour lui-même les leçons qui émanent du végétal, la société des plantes étant un microcosme qui parle sans complexes à la société des hommes.
Le végétal instruit l'homme dans une forme de sagesse à son égard,sans forcer, sans certitudes mais avec beaucoup d'amour et de probabilités" (p. 117)
"La belle diversité de la nature nourrit, inspire, donne des forces, rend meilleur et différent et voici bien l'instant où le parc et l'art s'unissent: modifier et relier l'homme dans le partage. Il en va de même dans la qualité de l'échange humain et l'harmonie sociale qu'apportent les jardins familiaux et partagés, emblèmes d'une micro société où la terre associe les êtres. (...)
Le jardin fait retrouver notre humanité au-delà des symboles sociaux. (...)
On parle souvent de l'école de la vie, mais l'école de la nature est la toute première." (p. 127)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
florent9595
  30 mai 2016
Masse critique m'offre ce livre et j'en suis fier.
Avant tout, ce petit livre de 150 pages est sympathique dans la prise en main. le papier est doux, lisse.
Le texte est découpé en 4 parties écrites par 4 hommes aux parcourts différents mais qui ont un lien étroit avec le jardin.
- Gilles Clément, jardinier paysagiste. J'avais déjà des ouvrages de ce paysagiste mais là, j'ai découvert l'engagement et la sensibilité de la personne.
- Michael Lonsdale, comedien. Dès les premières lignes, je me suis retrouvé dans la lecture car moi aussi je regarde avec curiosité le platane devant ma fenêtre qui a une force dans le paysage. J'en dis pas plus, je vous laisse découvrir la suite...
- Jean-Marie Pelt, botaniste qui a créé L'institut européen d'écologie de Metz. Il nous raconte son lien étroit entre sa vie personnel et les jardins. Ce qui a induit son métier actuel évidement !
- Patrick Scheyder, pianiste. Dans sa création "musiques aux jardins" il passe un message de nature aux travers les arts. Concept qu'il développe dans cette dernière partie et qui donne envie de s'asseoir au pied des prairies dans un jardin que Gilles Clément a créé.
Le livre est ponctué de sympathiques croquis de Gilles Clément, sans explications malheureusement...
Ce livre sublime à un goût de trop peu...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Babelette
  13 juin 2016
Ce livre est un ensemble de quatre témoignages autour de la relation entre l'homme et le (son) jardin.
Le premier de ces récits est bouleversant. Un paysagiste, Gilles Clément, nous raconte sa venue au jardin, son amour de la nature, son attachement aux valeurs qu'il représente. C'est l'occasion pour lui de démontrer l'absurdité de nos comportements "modernes" en termes de culture : la destruction et la mort, comme résultat de la déclinaison de l'industrie de l'armement au jardin. Ce premier témoignage est pour moi le plus riche, car il met en perspective l'histoire du 20 ème siècle et l'expérience de l'homme.
J'en attendais un peu plus du témoignage de Michael Lonsdale, dont le témoignage est bref et presque anecdotique, comparé aux autres. On lit toutefois avec plaisir l'évocation de souvenirs d'enfance, ou de tournages, évoquant les jardins.
Les témoignages de Jean-Marie Pelt et Patrick Scheyder se répondent. Avec la double évocation de la genèse de "Musiques aux jardins", ils nous donnent immanquablement envie d'aller assister à ces représentations. Patrick Scheyder met en avant le travail des jardiniers, des artistes pour lui, pianiste. Et Jean-Marie Pelt évoque sa carrière et tous ses combats d'avant-garde, menés dès les années 60.
Un petit livre qui remet la nature à sa place : centrale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ktycat
  16 juillet 2019
Ce livre, malgré un titre qui ne paie pas de mine, donne une très belle idée du travail de jardinier et permet également de mettre en lumière le jardinier en tant qu'artiste. J'ai lu ce livre car j'aime beaucoup le parcours et les idées de Gilles Clément et je n'ai pas été déçue. Un très bon livre pour voir différemment le travail mais aussi la spiritualité d'un jardinier.
Commenter  J’apprécie          30
Adeuxlignes
  26 mai 2016
"Si vous possédez une bibliothèque et un jardin, vous avez tout ce qu'il vous faut" Cicéron.
Quoi de mieux pour lire ce livre que de profiter de quelques rayons de soleil et d'un carré de pelouse ? C'est ce que j'ai fait. Cet ouvrage que je qualifierais d'essai donne la parole à quatre hommes qui nous parlent de leur amour de la nature, de l'inspiration qu'elle provoque, de l'essentialité qu'elle leur impose parfois avec prétention, toujours avec passion.
C'est écrit avec sensibilité, le ton est souvent engagé, certains dénoncent la maltraitance des hommes envers cette nature fragile et vivante. le propos est parfois politique.
Ce texte foncièrement poétique aussi donne envie de se coucher dans l'herbe fraîchement coupée, de s'enivrer de son parfum en écoutant le chant des oiseaux, de s'émerveiller des couleurs des fleurs, de passer une main sur l'écorce rugueuse d'un arbre et d'en puiser la force. C'est un texte printanier qui fait du bien et incite à faire une pause lecture, une pause jardin.
Le livre en lui même est très agréable à manipuler, le papier est de très bonne qualité, l'impression est jolie. Que c'est bon de bouder la liseuse !
Je regrette juste que ces récits ne soient pas un peu plus féminins, j'aurais aimé qu'une femme nous donne à voir son amour du jardin à l'image de ces hommes qui le font certes merveilleusement bien ; mais une touche féminine manque peut-être à cet ouvrage singulier et séduisant.
Je remercie Babelio ainsi que les éditions Bayard pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Lien : http://www.adeuxlignes.fr/de..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Telerama   22 juin 2016
Une promenade bucolique et philosophique en compagnie de quatre compères rêveurs.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   03 avril 2016
L'éloge des jardiniers par Patrick Scheyder

Or, en France, nous adoptons une attitude contradictoire envers l'univers des jardins, un discours extrêmement favorable à la beauté, aux bienfaits pour la santé des plantes, et un mépris pour l'état de jardinier. Comme si le végétal méritait notre amour et notre compassion, mais pas l'être humain qui y prend gare. faut-il y voir une forme de désenchantement ? (p. 121)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
fanfanouche24fanfanouche24   30 mars 2016
Les jardins de Gilles Clément

Celui qui s'occupe d'un jardin vit dans la surprise. Une surprise presque toujours heureuse, qui éloigne la nostalgie ou les sentiments négatifs. (...)
On passe dans un registre que j'appelle territoire mental d'espérance. (p. 24)
Commenter  J’apprécie          210
fanfanouche24fanfanouche24   31 mars 2016
L'éloge des jardiniers par Patrick Scheyder

J'ai rencontré des gens formidables, les jardiniers qui m'ont fait confiance. Eux qu'on relègue au bas de l'échelle sociale, manifestent une très vive sensibilité et n'ont pas peur de collaborer avec passion à un projet hors normes. Je les aime et j'ai compris qu'il y a un art des jardins mais aussi une philosophie humaniste du jardinier et des jardins, qui est une voie d'inspiration positive pour notre société. (p. 102)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24fanfanouche24   31 mars 2016
A présent, je cultive quelques géraniums, sur la fenêtre de ma cuisine. J'aime leur modestie. Ils éloignent les moustiques, ils foisonnent. J'en prends soin, je les arrose, je leur parle. Je leur dis, vous avez une place dans la beauté de la vie. (p. 46) - Les jardins de Michael Lonsdale
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24fanfanouche24   31 mars 2016
L'éloge des jardiniers par Patrick Scheyder

Au jardin, les artistes passent, le jardinier reste. (...)
Dans les jardins, il me semble que l'œuvre majeure est la nature, et celle de l'homme une invitée parmi elle. (p. 113)
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Gilles Clément (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Clément
Et si, au lieu de reconstruire Notre-Dame de Paris, cathédrale qui a brûlé en 2018, à l'identique, on faisait de son emplacement un jardin. C'est l'idée que propose Gilles Clément dans son premier conte "Notre-Dame-des-Plantes", chez Bayard. Jardinier de profession, il est aussi l'auteur de très nombreux ouvrages sur ce même sujet, tout comme de romans de sciences fiction.
Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/
autres livres classés : écologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
149 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre