AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253069744
Éditeur : Le Livre de Poche (29/03/2017)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 77 notes)
Résumé :
Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse.
Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
prune42
  05 décembre 2016
Lucien Minchielli, au chômage depuis un an, passe ses journées à ne rien faire ou presque. Sa fille Sarah, 15 ans, est passionnée de danse, elle suit assidûment les cours donnés par Magda, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï, ancienne amie de la mère de Lucien. Celui-ci se met à se métamorphoser du jour au lendemain, reprenant le sport puis s'enthousiasmant d'un coup pour la danse à la stupéfaction de toute la famille. Les repères de tous éclatent, la famille se sépare en deux clans, Paul le fils se rangeant du côté du père, Sarah et sa mère allant se réfugier chez la grand-mère. Que s'est-il passé pour que le père s'investisse à ce point dans cette nouvelle vocation ? La famille va-t-elle pouvoir se retrouver un jour ?
En lisant Comment Papa est devenu danseuse étoile, je m'attendais à découvrir un roman plein d'humour et d'originalité qui m'aurait changé les idées, d'après ce que j'avais pu en lire. Son titre et la couverture nous laissent penser que le livre contient beaucoup de fantaisie et qu'on ne va pas s'ennuyer un instant. Personnellement, même si ce roman se lit bien et que le sujet est pittoresque, je m'attendais à quelque chose de plus drôle. D'autre part, j'ai cru que le narrateur de l'histoire pendant plusieurs chapitres était une fille, cela m'a assez étonnée de voir que c'était en fait un garçon. Je pense que ce livre s'adresse plus à un lectorat adolescent, peut-être cela leur parlerait-il plus car même si j'ai trouvé le début du roman intéressant, la suite m'a moins convaincue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Plumette
  26 avril 2016
C'est un roman frais et touchant, riche en émotions et en rebondissements, facile à lire et qui ne se lâche qu'au dernier mot de la dernière ligne. L'intrigue est simple, mais elle se déplie en profondeur, c'est ce qui en fait le charme.
Lucien, 47 ans, chômeur depuis un an, fait le désespoir de sa femme et de ses deux enfants à force de squatter le canapé et de regarder défiler les émissions à la télévision au lieu de chercher du travail. Il se désintéresse de tout et de tout le monde. Sophie, son épouse, travaille dans une société d'assurances et joue désormais le rôle de chef de famille, faisant bouillir la marmite et gérant le quotidien, tandis que Sarah, 15 ans, s'adonne sans relâche à sa passion pour la danse. Petite-fille d'une ancienne danseuse étoile russe, elle a fait le malheur de sa grand-mère en ratant le concours d'entrée à l'Opéra. Depuis, elle se donne corps et âme à la danse contemporaine, négligeant ses devoirs scolaires. Paul, 14 ans, amateur d'échecs et fin observateur des autres, consigne inlassablement dans ses carnets les moindres détails de la vie de ses proches, jusqu'aux mots et expressions originales et bizarres de sa fantasque grand-mère russe qu'il adore par-dessus tout. Celle-ci vit dans le souvenir de son amour perdu pour Luigi, danseur étoile lui aussi, et qui l'a abandonnée alors qu'elle était enceinte de lui.
La vie de cette famille se délite progressivement. Lucien suscite peu à peu le mépris voire le dégoût de ses proches, jusqu'au jour où il bondit du canapé et réclame ses baskets et son short pour se remettre au jogging et s'inscrire au cours de danse de sa fille, au grand dam de celle-ci.
Aurait-il subitement hérité les gènes de danseurs de ses parents, bien qu'il n'ait jamais connu son père ? Veut-il seulement retrouver son corps de jeune homme, sa dignité ? Ou renouer avec sa fille ? Personne ne comprend sa motivation, et surtout, personne ne croit qu'elle sera durable et sérieuse. Cependant Lucien s'acharne à transpirer sur ses entrechats au milieu d'une classe d'ados, avec ses jambières roses. L'émoi est à son comble quand il prétend auditionner pour le rôle d'Odette dans le Lac des cygnes.
La réponse à toutes ces questions finit par arriver, et elle ouvre la suite de l'histoire sur le véritable thème : la quête du père, cet inconnu, et qui va entraîner toute la famille dans un bouleversement complet.
Ce roman où le père de famille endosse un rôle à contre-emploi n'est pas sans rappeler les délicieux films « Tootsie », et « Mrs Doubtfire », adapté du roman « Quand papa était femme de ménage » d'Anne Fine, même s'il était question dans le premier de trouver un emploi de comédien, et pour le second, de se faire embaucher par son ex-femme pour voir ses enfants.
Savoureuse particularité de ce roman : le narrateur est Paul, le fils de Lucien. Sa voix confère au texte un langage dynamique, moderne, et drôle, bien que Paul soit un garçon sérieux et peut-être plus mûr que certains membres de sa famille, et elle rend le livre accessible aux adolescents aussi bien qu'aux adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
stokely
  26 octobre 2016
J'ai fait connaissance avec la famille Minchielli car le titre et la couverture de l'ouvrage m'ont interpellé. Ce roman se lit rapidement car on suit la narration de Paul le fils de la famille Minchielli, son quotidien et celui de sa famille change quand le père de famille Lucien tombe au chômage.
Un beau jour il décide subitement de se mettre au sport et d'accompagner sa fille Sarah à la danse, il décide suite à cela de devenir danseuse étoile.
Paul trouve refuge chez sa grand-mère ancienne danseuse étoile du Bolchoï.
Mais pourquoi Lucien se prend donc de passion pour la danse à 47 ans passé au point de devenir danseuse étoile? C'est la tout mystère de ce livre au style fluide auquel nous allons assisté.
Commenter  J’apprécie          140
Ladoryquilit
  07 avril 2017
À 47 ans, Lucien Minchielli est au chômage et passe ses journées vautré dans le canapé. Il ne fait plus rien, n'aide pas sa femme dans les tâches quotidiennes et rechigne à sortir. Un jour, subitement, il reprend le sport et le comble s'inscrit à un cours de danse dans l'école de danse de sa fille Sarah. Cette envie subite de Lucien divise sa famille, sa femme et sa fille courent se réfugier chez la mère de celui-ci, ancienne danseuse du Bolchoï, seul Paul, son fils, semble prêter un intérêt à cette lubie soudaine. Mais que cache ce désir de Lucien de se mettre à la danse ? Pourquoi semble-t-il soudain tellement investit dans ce projet ? Sa famille n'est pas au bout de ses surprises...
Vous l'avez sans doute remarqué, les Éditions Mazarine trouvent souvent leur place par ici. C'est une maison d'Édition que je suis depuis son lancement et que j'apprécie beaucoup, alors je dois avouer que j'ai pour objectif de réussir à lire tous les romans qu'ils proposent ! Projet ambitieux, je l'avoue, mais je vais y arriver, j'y crois. Alors quand je suis tombée par hasard à ma médiathèque sur Comment papa est devenu danseuse étoile de Gavin's Clemente-Ruiz, je n'ai pas hésité une seule seconde à le glisser dans mon sac...
Lucien Minchielli avec ses journées interminables à traîner en jogging et à ne rien faire, vit plutôt mal son chômage et sa famille commence à avoir du mal à le supporter, mais lorsque ce désir de se mettre à la danse apparaît soudainement personne ne comprend. La famille se divise, tandis que Paul semble spectateur de tous les événements qui s'enchaînent, pour la mère et la fille, c'est vraiment une toute autre histoire et la famille semble voler en éclats.
Je ne m'attendais pas à cette histoire, je dois avouer, à tout ce que cache ce fameux espoir de devenir danseuse étoile. Comment papa est devenu danseuse étoile cache en fait une lourde histoire de famille, une histoire qui nous en plus de nous faire sourire et rire réussira aussi à nous toucher. Derrière l'humour du texte, et même de la couverture, il y a une véritable profondeur et une véritable quête (presque une quête d'identité même).
Comment papa est devenu danseuse étoile est un livre qui offre sa dose d'humour, mais aussi sa dose de tendresse. Cette histoire de famille est touchante, Lucien est attachant et nous comprenons son désir de réussir quand on connaît ce qui se trame derrière tout cela. On découvre aussi une relation père/fils qui s'avère plus profonde qu'il n'y parait, on y croise aussi cette possibilité d'offrir à tout le monde, peu importe leur physique, de devenir des étoiles montantes de la danse.
Gavin's Clemente-Ruiz a une écriture fluide et plaisante à lire. Même si je m'attendais à une histoire presque totalement loufoque au vu de la couverture et du titre, ce n'est pas l'histoire aussi drôle que j'espérais, mais ce n'en est pas une déception pour autant. J'ai aimé découvrir cette histoire dont je ne me doutais pas, et la lire du point de vue de Paul n'en est que plus plaisant, car il offre une jeunesse et un dynamisme à celle-ci.
Avec une histoire originale, ce roman aborde bon nombre de thèmes moins légers qu'ils n'y paraissent. C'est frais, tendre, dynamique, ça nous fait rire et sourire et ça se lit facilement et rapidement le rendant accessible à tous alors laissez-vous tenter ! On s'étonnerait presque à faire quelques entrechats durant notre lecture...
Comment papa est devenu danseuse étoile de Gavin's Clemente-Ruiz est disponible aux Éditions Mazarine et depuis peu également au Livre de Poche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ynomra
  26 avril 2016
Lucien Minchielli, chômeur depuis un an, vit à l'horizontal sur le canapé du salon, au grand damne de sa femme , Sophie avocate, de sa fille, Sarah danseuse contemporaine, et de son fils, Paul ado de 14 ans, très mature pour son âge. Jusqu'au jour où il se lève et commence à faire du jogging, et vouloir faire de la danse et arrive un soir en disant: Je vais devenir danseuse étoile. Mais pourquoi se revirement, qu'est ce que sa cache?
L'auteur nous raconte cette histoire sous le regard du fils, Paul. Qui nous conte la vie de famille "bancale" et avec cette phrase clé de leur famille: On ne pleur pas chez les Minchielli ! Vu que l'histoire est raconté par un ado, on pourrait facilement s'attendre à une histoire jeunesse, mais pas du tout, car Paul est mâture, un peut trop d'ailleurs car certains passages, on a dû mal à les voir raconté avec autant de sérieux dans les yeux d'un ado. Mais çà donne toute la fraîcheur de ce roman, on comprend mieux la relation père, fils, que l'auteur veut mettre en évidence, on y découvre plus facilement la subtilité de cette relation, à travers Paul, on perçois mieux les sentiment de Lucien vis à vis de son père, comme si il redevenait un enfant à son contact.
On y découvre aussi l'univers de la danse, et tous les efforts que les danseurs doivent faire, ainsi que les sacrifices pour y arriver, mais comme nous le montre si bien l'auteur, certains sacrifices valent-ils une vie de famille?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
PlumettePlumette   26 avril 2016
Et papa, tout à coup super-speed, se met alors à débiter :
- Où t’as mis mes baskets ? Celles que les petits m’avaient achetées ? Et mon short pour aller courir ? Tu l’as caché où ? Je ne retrouve rien, Sophie !
On entend un gloups dans la gorge de maman qui avale trop vite une gorgée de thé brûlant. Papa, lui, est déjà en train de fouiller dans toutes les pièces de l’appart, ouvrir toutes les portes des placards, tirer tous les tiroirs comme une furie.
Tous les trois, on finit de déjeuner en tentant de ne pas y prêter trop attention. Je vois bien que maman fulmine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
prune42prune42   05 décembre 2016
Je voulais te dire que tu m'auras appris au moins une chose. J'ai compris qu'un père doit être là. Rien d'autre. Pour vivre ensemble tous les petits moments, les grands, les drôles, les ridicules, les tristes instants de sa famille.
Commenter  J’apprécie          150
PlumettePlumette   26 avril 2016
Aujourd’hui, ça fait 1 an 4 mois et 13 jours que papa a été viré de son entreprise de photocopieurs. Plus d’un mois qu’il court, matin et soir. Et, désormais, il danse. En plus d’Usain Bolt, on a maintenant Benjamin Millepied à la maison.
Il part tôt, rentre tard, haletant et rougeaud, tout transpirant. Maman, elle, se prend pour une mère célibataire. Elle s’est fait une raison.
Commenter  J’apprécie          60
SharonSharon   05 avril 2016
Noter. Sur un petit carnet. Les gens trouvent ça "bizarre pour un ado", moi je trouve bizarres les gens qui pense qu'ils y a des trucs "pour les ados " et des trucs "pas pour les ados".
Commenter  J’apprécie          70
DucalmeLucetteDucalmeLucette   19 juin 2016
Pauvre maman qui doit se débattre avec Carolyn Carlson et Usain Bolt à la maison. En un claquement de doigts, papa est passé du stade de bulot sur son rocher à celui de squale dans la baie d’Oakland.
On est quelques jours après le début de la fin.
Papa court, maman ne moufte plus, Sarah fait la gueule et moi, ben moi, je prends note de cette étrange situation.

Ça sent le roussi chez les Minchielli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Gavin's Clemente Ruiz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gavin's Clemente Ruiz
Gavin's Clemente Ruiz - Témoignage sur Alexandre Vialatte
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14963 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..