AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266279536
352 pages
Éditeur : Pocket (04/04/2019)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Alors qu'elle s'apprête à fêter ses 30 ans, Amelia retrouve dans un tiroir une liste de souhaits qu'elle s'était promis de réaliser. Parmi ces vœux figure en bonne place : « Vivre à la campagne, dans un cottage »... Le quotidien d'Amelia est pourtant bien différent : elle occupe avec son mari Jack un minuscule appartement à Londres, quelques mètres carrés où elle se sent étouffer à petit feu… Bien décidée à concrétiser son rêve, la jeune femme se lance avec enthousi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Aethel_Lataniereauxlivres
  28 octobre 2016
Quand j'ai vu ce nouveau titre d'Abby Clements dans la liste des livres proposés de l'avant dernière Masse Critique j'ai hésité à le demander, j'avais beaucoup aimé "La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane" mais "Les divines glaces italiennes d'Anna" étant franchement dispensable et trop niais à mon goût et j'avais peur que ce livre soit dans la même veine, heureusement ce n'est pas le cas.
A quelques jours de ses trente ans Amelia remet la main sur une liste de choses à accomplir qu'elle avait écrite plusieurs années auparavant, si certaines ont bien été réalisées l'un de ses buts, à savoir vivre à la campagne, la laisse assez sceptique mais vaut tout la même la peine d'y réfléchir, surtout quand la vie professionnelle d'Amelia se retrouve brusquement dans une impasse et que l'appartement étroit qu'elle occupe actuellement avec son mari pèse aussi sur son moral...
Comme pour ses autres titres Abby Clements nous sert une histoire légère, sans (trop) tomber dans la guimauve cette fois ci, je peux reprocher certaines choses comme les dialogues qui sonnent toujours aussi faux et font parfois office de remplissage, ou le personnage du mari, Jack, que j'ai trouvé un peu à baffer, il est absent, n'aide pas Amelia dans les travaux de la maison et trouve quand même le moyen de faire des reproches, en soi cela vrille déjà les nerfs mais j'ai trouvé cela aussi maladroit vu que son comportement amène une petite sous-histoire avec le personnage de Callum qui ne mène nul part et qui est plutôt superflue, je sais que dans les livres légers les auteurs aiment bien jouer sur la corde sentimentale et je n'ai rien contre (en général) mais là c'est pas très bien foutu et pas franchement indispensable.
Mais ces quelques défauts sont assez secondaires finalement, parce que le livre a beaucoup de charme, c'est assez inspirant et "feel-good" même si Amelia en bave un peu, que l'histoire est moins "facile" que pour les autres héroïnes d'Abby Clements je trouve l'ensemble plus touchant et plus "parlant", sans avoir le même âge ou les mêmes envies on peut se reconnaître en Amelia qui est à un tournant de sa vie, plus rien ne lui convient et elle veut juste se bouger.
En dehors de cet écho l'histoire est agréable, un poil prévisible mais c'est une lecture apaisante pour son message un peu convenu mais mignon quand même, et pour le fait que l'intrigue prend place dans la campagne anglaise et qu'on se retrouve projetés dans cette atmosphère toute calme.
J'ai lu "Le charmant cottage d'Amelia" dans une période assez chargée et fatigante et cela me faisait plaisir de me poser avec cette histoire toute simple et sans prétention, peut-être que j'ai été un poil plus séduite par le cadre que l'histoire en elle-même mais c'est un bon roman détente et un petit cocon pour se remonter le moral.
Merci à Babelio et aux éditions Prisma pour cette découverte !
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Bislys
  30 janvier 2020
A l'aube de ses 30 ans, Amelia tombe sur sa liste de choses à faire avant de passer ce cap. Parmi elles, un voeu attire son attention: vivre à la campagne. En visitant un vieux cottage, son souhait semble être à portée de main. Mais alors que la maison renait de ses cendres, son couple semble partir en morceaux.
Abby Clements, c'est mon auteure "plaisir coupable", des lectures doudou à savourer sous un plaid avec un bon chocolat chaud. Ce roman ne fait pas exception et j'ai passé un très bon moment avec Amelia. Ce n'est pas prise de tête, ça ne fait pas surchauffer le cerveau et c'est exactement ce que j'avais besoin de lire. L'intrigue a de grosses facilités (4 mois pour rénover totalement une maison, vraiment?), mais les personnages sont attachants et le tout est très mignon. Nul doute que je me retournerais vers Abby Clements quand j'aurais besoin de légèreté.
Commenter  J’apprécie          100
Marlene_lmedml
  02 novembre 2016
Je remercie Babélio et les éditions Prisma pour cette lecture dans la cadre de la dernière masse critique fiction.
J'ai choisi ce roman pour la bonne raison que j'adore les romans Feel Good.. Et le résumé de celui-ci m'avait séduit.
Le concept de la liste de souhait m'a beaucoup plu ainsi que le fait qu'Amelia réalise son voeu le plus cher. Avec son mari Jack ils vont acheter une vieille maison à la campagne qui a cruellement besoin de rénovation.. L'aventure commence et Amelia est loin de se douter que sa vie va être chamboulée.
Leur budget ne leur permet pas beaucoup de marge de manoeuvre, Amelia et Jack vont donc jeter leur dévolu sur une bâtisse à rénover.. Mais Amelia sera obligée de constater qu'elle a sous évalué l'ampleur des dégâts.. Elle va y aller par étape, pièce par pièce.. Et elle n'est pas au bout de ses surprises..
Si j'ai aimé le message que ce roman transmet j'ai eu un peu de mal avec l'ensemble de cette histoire. En effet, je découvre l'auteure, je n'ai donc aucun élément de comparaison avec ses précédents romans mais j'ai trouvé celui-ci quelque peu lent et prévisible.
J'avoue qu'en ce moment j'ai un peu de mal avec les romans contemporains, je ne retrouve pas l'intensité et l'addictivité que j'aime quand je lis un livre.
Ici, j'ai trouvé le personnage d'Amelia attachant et déterminé.. Elle s'accroche à ce rêve de toujours et se donne vraiment les moyens d'y arriver.. le côté feel good s'en trouve renforcé parce que notre héroïne est forte et prête à tout et vous verrez que ce ne sera pas sans mal qu'elle va retaper cette vieille baraque. le personnage de Jack est tout de suite moins agréable.. Il ne fait aucun effort pour aider Amelia dans la rénovation du cottage, je me suis demandé si il était vraiment amoureux d'elle pour être aussi antipathique.
Le roman est malgré tout plutôt bien construit avec des chapitres assez courts qui nous permettent d'évoluer dans l'histoire sans mal mais aucune surprise mis à part les déconvenues rencontrés par nos héros. La plume de l'auteure est assez simple, agréable mais il m'a manqué quelque chose pour être comblée lors de ma lecture. Manque de rythme et de surprise malgré les nombreux rebondissements. Une lecture qui m'a fait passer un bon moment mais qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire.
En bref, je ne retiendrai de ce roman que la belle morale de l'histoire.. Amelia a concrétisé son rêve, elle est allé au-delà des obstacles qui se sont dressés sur son chemin. Je conseillerai ce roman à tous les lecteurs qui aiment la littérature contemporaine et qui cherchent une histoire pleine de bons sentiments.
Lien : https://lmedml.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DucalmeLucette
  01 janvier 2018
Ce roman est un peu un doudou qui finit par réchauffer le coeur. C'est un roman qui résonne en moi puisque nous avons, nous aussi, rénové toute notre maison. Je m'y suis donc vraiment intéressée, je connais les difficultés et les petits sacrifices que cela demande même si au final c'est un vrai bonheur. Évidemment, on doit le lire en tant que chick-lit, en toute connaissance de cause. Ce genre ne plaît pas à tout le monde, c'est certain, mais personnellement j'aime les histoires réconfortantes de temps en temps. Même si finalement tout ne se passe pas si facilement dans le charmant cottage de la campagne londonienne.
À l'aube de ses trente ans, Amelia retrouve dans ses cartons une liste de voeux qu'elle avait écrite il y a plusieurs années. Parmi eux était noté vivre à la campagne. Ce souhait revient donc à la surface, et la petitesse de l'appartement londonien ne la fait plus longtemps hésiter à se lancer dans cette aventure avec son mari Jack. C'est ainsi qu'ils se mettent en recherche de leur nid douillet et plein de charme.
Entre interrogations, désillusions et espoir, ils finissent par acquérir un cottage à rénover, qui ne fait vraiment pas rêver Amelia au premier abord, contrairement à Jack qui voit tout de suite le potentiel. Comme on dit, il faut réussir à se « projeter ». Mais Amelia est bien décidée à changer de vie, et cela inclut également sa vie professionnelle. Autant dire que tous ces changements vont avoir un impact sur la vie du couple. Et c'est sans compter sur la rencontre avec le fils de l'ancienne propriétaire du cottage qui va semer le doute dans l'esprit d'Amelia. Alors là effectivement je me suis dit que l'histoire allait être terriblement prévisible, que c'était quelque chose que j'avais lu et vu maintes fois (vous savez, comme dans les feuilletons de l'après-midi). Mais Abby Clements ne cède finalement pas à la facilité et j'ai vraiment apprécié cela.
L'histoire reste tout de même globalement assez en surface, les relations humaines ne sont pas extrêmement fouillées, mais j'ai vraiment passé un bon moment. Pièce par pièce, on suit la transformation du cottage et c'est vraiment sympa, même si tout va un peu vite à mon goût. C'est presque une rénovation express. Bizarrement cela n'a pas été si rapide chez moi 😉
En bref, je vous conseille ce roman si vous souhaitez une lecture légère mais qui ne tombe pour autant pas dans la complaisance. Un bon moment qui fait du bien !
Lien : https://ducalmelucette.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MagEv
  19 octobre 2016
A l'aube de ses trente ans, Amélia retrouve une liste de voeux qu'elle devait accomplir avant de devenir trentenaire. Elle l'avait écrite lorsqu'elle était étudiante et parmi ces souhaits, il est noté « vivre à la campagne, dans un cottage ».
Cette idée va faire son petit bonhomme de chemin car justement avec son mari Jack, ils avaient décidé de déménager de leur appartement de Londres, trop petit. Ils se laissent tenter et décident d'acheter un cottage à rénover en pleine campagne mais tout ne se passe pas comme prévu !
Ce roman est agréable à lire, frais et léger et je dirais même qu'il serait idéal de le découvrir lors de vacances estivales. Même s'il est touchant, il est trop bardé de bons sentiments et la fin est vraiment prévisible.
Une idée que j'ai trouvée sympa ; une fois le cottage acheté, chaque chapitre correspond à la rénovation d'une des pièces avec bien entendu quelques péripéties des propriétaires et de leur entourage.
En tout cas, je remercie la masse critique de Babelio et les éditions Prisma pour cette sympathique découverte livresque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MagEvMagEv   15 octobre 2016
- Je vais vous paraître dur, alors que nous venons à peine de nous rencontrer, mais il vaudrait mieux que les êtres chers partent rapidement. Voir une des personnes qu'on aime le plus au monde disparaître peu à peu, c'est un crève-cœur.
Commenter  J’apprécie          30
BecassineifyBecassineify   19 janvier 2020
- [...] Si je ne trouve pas d'autre travail, j'envisage de prendre mon vieux Camper et d'aller dans le sud de l'Espagne. J'ai des amis là-bas que je n'ai pas vus depuis longtemps.
- Mais pour le travail ?
Dès que les mots eurent passé mes lèvres, je mesurai combien ils étaient raides et conventionnels. Comment avais-je pu m'embourgeoiser si vite ?
Commenter  J’apprécie          00
BecassineifyBecassineify   19 janvier 2020
- [...] Pendant des années, nos parents se concentrent sur nous, et puis tout d'un coup, ils se mettent à vivre leur propre vie. Ce devrait être interdit.
- Je pense que c'est ça. Je ne suis peut-être pas aussi adulte que je croyais.
Commenter  J’apprécie          00
BecassineifyBecassineify   19 janvier 2020
- Un cornet de glace ?, proposa ma mère.
_ Volontiers. Ça, c'est le genre de décision facile à prendre.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : déménagementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
760 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre