AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B08XM8DYDC
191 pages
Éditeur : FADM (08/03/2021)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Quand l’amour vire à l’obsession…

Elle a survécu au cancer. Son compagnon l’a quittée, incapable de faire face à son corps mutilé. Mais Clarisse est une battante. Avec l’aide de Julie, elle va se réapproprier son image en se faisant tatouer. À force de courage, se construire une nouvelle vie à 39 ans.
Et puis Christophe réapparaît. Que lui veut-il ? L’accompagnera-t-il sur le chemin de la renaissance ?

Ce drame psychologique trai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Kazcook
  15 mars 2021
Je me suis régalée des mots de Florence. Elle maîtrise la langue française à la perfection, le soin apporté à la correction du roman en fait un objet littéraire admirable. Je tiens déjà à la féliciter pour cela, c'est assez rare pour que ça ait le mérite d'être souligné et remercié.
La couverture, sobre et jolie correspond parfaitement à cette histoire, douce mais sombre aussi...
J'ai été très touchée par cette romance à suspense. le choix de la construction sous forme de roman choral se montre judicieux et permet une immersion on ne peut plus captivante pour le lecteur. J'ai été catapultée dans son récit, m'attachant aux deux héroïnes avec force, et j'ai tourné les pages à toute vitesse. J'ai vraiment passé un super moment avec ce livre qui sort des sentiers battus.
Les thèmes traités sont très bien présentés et exploités avec justesse. J'ai apprécié le milieu du tatouage et l'audace de l'auteur de mettre en scène l'amour lesbien tout en finesse mais aussi d'oser parler de sujets tabous comme la reconstruction après un cancer ou des violences conjugales (quelles que soient leurs formes), c'était un beau défi et elle le relève avec brio.
Je vous conseille sans hésiter ce roman, bien écrit et très prenant, il saura à coup sûr vous faire frissonner... Belle lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VIVI29
  06 juin 2021
Ce roman traite de différents sujets de société : l'acceptation de soi, la vie après le cancer, l'amour lesbien, les violences conjugales.
L'héroïne, Clarisse, a dû affronter un cancer, l'ablation de ses deux seins et le départ de son conjoint qui ne supportait pas la vision de son corps mutilé. Mais Clarisse est une battante et en se réappropriant son corps grâce à l'aide de Julie, tatoueuse, le bonheur semble pointer de nouveau le bout de son nez. Hélas c'était sans compter sur le retour de Christophe dans sa vie...
J'ai beaucoup aimé l'écriture de Florence qui est agréable, fluide et distille les émotions avec simplicité.
L'intrigue est vraiment crédible, les violences conjugales font hélas encore beaucoup trop parler d'elles et sont malheureusement trop souvent fatales. Quant au thème de l'ablation mammaire, on imagine très bien la difficulté que cela doit représenter pour une femme et je me suis immédiatement attachée à Clarisse, en partageant ses tourments.
J'ai accepté ce service presse sans m'attarder sur le résumé, j'ai donc été surprise lorsque j'ai découvert qu'il était aussi question d'amour lesbien mais cela ne m'a pas dérangée (je ne spoile rien car tout ceci figure dans la présentation du roman). le sujet y est très bien traité, d'autant plus dans ce contexte d'un ex qui ne supporte pas de découvrir sa femme de nouveau en couple.
J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman que je qualifierais de dramatique à suspense qui est par ailleurs très touchant.
Je remercie Florence pour sa confiance et vous encourage à découvrir sa très jolie plume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   10 mars 2021
D’habitude, les gens qui passent sur cette table, je n’irais pas jusqu’à dire que je ne les vois que comme des morceaux de peau, mais ils me restent relativement étrangers. Même s’il y a toujours une relation un peu particulière qui se crée. Là, avec Clarisse, c’est tellement autre chos e  ! Je suis en train de modeler la Clarisse 2.0. De la faire naître. C’est grâce à moi qu’elle va exister. Au moins en partie. Je suis son créateu r  ! Et j’en ressens une joie féroce.   «  Non, je ne dors pas… Je me repos e  !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2021
La perspective de devoir me déshabiller devant elle me trouble un peu. Ce sera la première fois. Jusque-là, seul le personnel soignant a eu l’insigne honneur de contempler la nouvelle version de mon torse.
Que dira-t-elle ? Aura-t-elle un mouvement de recul ? Sera-t-elle gênée ? Elle doit avoir l’habitude de travailler sur les poitrines des femmes : les tatouages ont la cote dans les décolletés. Mais une poitrine comme la mienne s’apparente plus à un champ de bataille qu’à de jolies collines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2021
Lentement, je baisse les yeux sur son torse. En prenant bien garde de ne rien manifester qui puisse ressembler à du dégoût, de la gêne ou de la peur. Je sens que c’est important pour elle. Et puis, je suis tatoueuse. Ni médecin ni voyeuse.
La poitrine de Clarisse est en effet toute plate. Enfin, autant que possible à ce stade. Les opérations qu’elle a subies ne doivent pas être très anciennes, car les cicatrices sont encore bien visibles. Pas boursouflées, mais plus foncées que sa peau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2021
Plutôt que de tenter de recréer quelque chose qui a disparu, il faut faire de cette perte une œuvre d’art. Graver de la beauté dans la peau martyrisée. C’est ce que je vais proposer à Clarisse.
Comment va-t-elle le prendre ? Ce n’est pas l’amour du tatouage qui l’a menée jusqu’ici. Si ça se trouve, elle n’a même jamais imaginé de se faire tatouer. Mais puisqu’elle veut mettre de la couleur sur son torse, autant se faire plaisir, non ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2021
J’hésite une fraction de seconde. C’est fou, parce que je connais mon métier, tout de même. Et puis, le dessin, c’est mon mode d’expression. Depuis toujours. Je sais que mon trait sonne juste. Que mon style me ressemble. Et comme le courant passe bien entre Clarisse et moi, mon style devrait lui plaire. Mais je me sens comme après mon bac, au moment d’envoyer un book à l’école d’arts appliqués que je voulais intégrer : d’une nervosité folle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : cancerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2141 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre