AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791095023036
Éditeur : FADM (31/05/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Deux jeunes filles à l’orée du monde adulte à la fin des années soixante, alors qu’un certain mois de mai se profile à l’horizon. Deux amies d’enfance. Deux inséparables.
Leur relation va-t-elle résister à de nouvelles envies de liberté ? À de nouvelles responsabilités ? Aux bouleversements qui s’annoncent ?
En septembre 1967, Jacqueline et Maryvonne s’installent dans la chambre qu’elles vont partager dans une pension de famille de Montpellier. La prem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
colorandbook
  02 juillet 2017
Note 16/20

Avis
J'ai vraiment aimé ma lecture. Un très bon petit roman qui nous plonge dans les années 1960. Émotions, sentiments sont au rendez-vous. C'est un roman qui m'a fait sourire, qui m'a énervé par moment, où bien même révolté. Dans tout les cas, il ne m'a pas laissé indifférente. ? Il ce mot tred rapidement,? ici il n'y a pas vraiment d'action mais plutôt un récit de vie qui a su m'embarquer.
Ici, on retrouve une histoire plutôt sympathique. Un récit de vie, le destin de deux jeunes filles. Plusieurs thèmes intéressants sont aussi abordés dans cette histoire notamment la liberté, la place de la femme dans la société de l'époque, le début de l'émancipation de la femme, l'amour, les première fois, le goût de l'interdit, les grèves. Pas mal de sujets tous intéressants et bien traités selon moi.
Les personnages sont pour moi très intéressants, et surtout attachants. Deux jeunes femmes totalement opposées mais liées par une amitié profonde et sincère. Ce sont des femme tout à fait lambdas mais avec une forte personnalité qui évolue au fils des pages. Des personnages bien travaillés selon moi.
La plume de l'auteur est très agréable à lire. Elle est fluide, rythmée et très jolie.
En bref, c'est un livre qui m'a beaucoup plu mais il était trop court. Malgré ça je n'ai pas vu les pages défiler. J'étais à fond dans ma lecture et pas un seul moment je me suis ennuyée. Même si il y a peu d'action le roman reste entraînant, surprenant, instructif et surtout sur les femmes et leurs conditions.

Les personnages :

Nous retrouvons ici principalement Jacqueline et Maryvonne
On découvre dans un premier temps Jacqueline, qui est une jeune femme attachante. Intelligente, vive, intrépide. Elle vit sa vie au jour le jour ne se préoccupant pas des risques. Elle sait ce qu'elle veux et fait tout pour parvenir à ses fin. C'est un personnage qui rêve de liberté d'émancipation, d'indépendance. Malgré le fait qu'elle possède encore les valeurs que ses parents lui ont inculquées (femme au foyer... ), elle cherche à trouver sa propre réalité et ses propres valeurs.
Puis on à , Maryvonne, la meilleure amie de Jacqueline. Mais elle est très différente. En effet, Martine est beaucoup plus posée, réfléchie et peureuse. Elle manque énormément d'assurance et de confiance en elle. Elle refléchit toujours avant de parler. Mais c'est aussi une femme curieuse qui évolue tout au fil du roman essayant de trouver ses propres valeurs et idées. Un personnages fort intéressant surtout sur son évolution.
Il y a aussi les parents de Jacqueline Son père ancien colonelle est très ancré dans les anciennes valeurs. Il a toujours rêvé d'avoir un fils mais le destin en a décidé autrement et il chérit ou plutôt vénère presque sa fille. C'est un homme malgré tout gentil et bon. Sa femme, elle, est le cliché de la femme de l'époque : soumise, qui ne se prononce jamais.
On retrouve également les parents de Maryvonne lls tiennent une boutique et ont une vie beaucoup plus modeste que les parents de Jacqueline. Ils sont pourtant tout aussi vieux jeu et conservent toujours ces valeurs de la femme dévouée à son mari, qui n'as pas à etre intelligente ni à donner son avis. Mais ils acceptent malgré tout les choix de leur fille même si ils ne sont pas en accord avec cette dernière.
On apprend à connaître Charles qui est le petit ami de Jacqueline. Il est indépendant, sûr de lui. Délaissé par ses parents, il fait tout pour que l'on s'intéresse à lui. C'est un garçon assez mystérieux; tantôt il peut être adorable et d'autres fois, assez froid. Son plus grand rêve et de laisser une trace dans l'histoire et de trouver la liberté. C'est un personnage que j'ai eu du mal a cerné mais que j'ai adoré.

L'histoire:
Quand le livre commence, nous retrouvons Jacqueline et Maryvonne qui viennent de s'installer à Montpellier. Deux filles totalement différentes mais qui sont liées par une amitié très forte depuis leur plus jeune âge. Maryvonne commence un travail institutrice pendant que Jacqueline rejoint les blancs de la fac de lettre. Toutes les deux pensent cette situation provisoire et veulent profiter au maximum de leur liberté avant de se marier et de devenir femme au foyer dévouée.
On va alors suivre les deux jeune femme dans leur nouvelle vie. La découverte de la liberté, de l'émancipation. Mais en cette année 1967 beaucoup de chose changent, les grèves éclatent, la situation des femmes fait un pas en avant avec l'arrivé de la pillule contraceptive. Les deux femmes vont alors devoir construire leur propres valeurs et revenir sur tout ce qu'on leur a inculque depuis leur plus jeune âge. Vont-elles résister à l'interdit? Comment leur année va-t-elle se dérouler?
Mais un frisson de liberté c'est aussi un roman qui aborde l'amour, l'amitié, la soumission de la femme, la liberté, le sexe. Des sujets importants qui sont traités avec brio, et émotions.
En bref, nous avons ici une histoire de vie. Certes il n'y a pas énormément d'action excepté quelques petits rebondissements. C'est surtout un roman qui pointe du doigt la société de l'époque et qui montre par où les femmes sont passées. Un roman qui mélange colère, joie, peine et incompréhension mais qui donne de l'espoir.
L'auteur:
J'ai trouvé la plume de Florence Clerfeuille agréable à lire, assez légère mais surtout rythmée et assez poétique. J'ai trouver que l'auteur parvenait parfaitement à faire ressentir les émotions dans son livre. Mais elle donne aussi un avis très critique et avec assez de recul sur la société de l'époque.

Conclusion :
Je vous le conseille vivement, j'ai passé un excellent moment de lecture, j'ai aimé tous les points du roman; la plume, les personnages et l'histoire en elle-même. La thématique abordée là l'était avec beaucoup de finesse, de recul et avec brio selon moi. Un roman qui a su me faire ressentir une bonne palette de sentiments et surtout qui fait refléchir : les conditions des femmes de l'époque, peu révoltées. Cela nous rappelle la chance qu'on peut avoir aujourd'hui de ne plus être dépendante des hommes.
Les personnages sont pour moi vraiment intéressants à suivre. Ils évoluent tout au long du roman. Ils sont attachants, avec de bonnes personnalités, tous différents et intéressants.
L'histoire se lit bien et rapidement. Pour ma part, j'ai tout de suite été embarquée dans ce petit boût de vie avec ses deux jeunes filles qui découvrent la vie, ces bons et ces mauvais côtés. L'histoire nous donne pas de moral, rien n'est ni tout blanc ni tout noir. Mais elle a le mérite de faire refléchir et ressentir des émotions.
Lien : https://colorandbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marie-Nel
  30 juillet 2017
J'étais séduite par la couverture, le résumé et surtout la saga familiale qui se prolonge sur plusieurs générations. Je n'ai vraiment pas été déçue par cette lecture. J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteure, très fluide, sans fioritures, et qui sait prendre le lecteur par la main dès le début pour l'emporter dans son monde, je n'ai pas pu résister et je n'ai pas vu les pages passer, tellement prise par l'histoire, j'ai été étonnée d'en être déjà à la fin ! Et je n'ai plus qu'une envie maintenant, découvrir la suite !!
Mais parlons un peu de Jacqueline et Maryvonne, les deux protagonistes féminins de ce roman. Deux jeunes filles que tout opposent, leur caractère, leur milieu social, mais qui sont amies depuis leur enfance. L'une, Jacqueline, née d'un père colonel dans l'armée et d'une mère au foyer, a reçu une éducation stricte mais elle est très expansive, très vivante, très intelligente (elle saute une classe car elle sait lire avant les autres), elle veut croquer la vie à pleine dents, et se retrouve à Montpellier pour aller à l'université. L'autre, Maryvonne, est son contraire, elle est née de parents bouchers et tenant leur commerce, très réservée, travailleuse, mais toujours dans l'ombre de Jacqueline qu'elle envie souvent, elle est à Montpellier car elle commence son métier d'enseignante à la rentrée. Elles sont toutes deux logées dans la même pension de famille.
Nous sommes à la rentrée 1967 et nous allons traverser 68 et ses tumultes et changements avec ces deux jeunes filles. Les conditions des femmes sont encore très précaires, elles ont le droit de vote, mais sont complètement soumises à leurs maris, ne prenant aucune décision. le droit à la pilule arrive, et c'est un véritable drame pour elles d'arriver à se la faire prescrire ! Nos héroïnes évoluent donc pendant cette période, où la place de la femme dans la société est totalement remise en question. Jacqueline va rencontrer un jeune homme à l'université et vivre un amour passionné, elle s'éloigne un peu de Maryvonne qui elle, s'investit d'une mission, aider les enfants à avoir la connaissance.
Au fur et à mesure du déroulement de l'année, Jacqueline et Maryvonne vont évoluer différemment. Jacqueline, éprise de liberté, va malheureusement se brûler les ailes trop vite, et paiera le prix de sa frivolité. Et c'est Maryvonne qui, grâce à son métier, va mûrir, avoir des réflexions plus posées. Elle aide ses parents à la boutique, mais elle a su leur affirmer sa position d'enseignante, et surtout sa décision de ne pas reprendre leur affaire. Il a été très intéressant pour moi de suivre les changements chez ces deux jeunes filles suivant les prises de décisions de chacune. Je me suis très vite attachée à elles, à leurs envies d'indépendance et ce qu'elles peuvent comporter comme risques, leurs joies, leurs colères, le manque d'incompréhension face aux décisions des adultes, leurs peines..
L'auteure a en plus fait la généalogie des parents, les conditions de vie du début du 20e siècle, le travail à la mine, et toujours la place de la femme dans le foyer et la société. J'ai trouvé ces rappels intéressants pour comprendre comment avaient été élevés les parents des deux jeunes filles et les incidences que cela pouvait avoir sur leur éducation. Florence Clerfeuille a rajouté quelques pointes d'humour, beaucoup d'émotions, et a réussi à rendre ses personnages particulièrement attachants. Elle m'a laissée pantoise avec un final qui m'entraîne tout de suite à vouloir connaître la suite...
J'ai vraiment passé un très bon moment avec Jacqueline, Maryvonne et leurs parents respectifs, j'ai vraiment hâte de les retrouver dans le Poids de la Colère, où d'après le résumé, d'autres personnes vont faire leur apparition.
Une très bonne lecture, un très bon de début de saga, sur la condition féminine à travers notre évolution récente. En plus de l'histoire, Forence Clerfeuille fait passer de beaux messages d'amitié et d'espoir et nous pousse à réfléchir sur nos vies actuelles. Ce roman est vraiment à découvrir absolument et je vous le conseille ardemment ! Je remercie l'auteure pour cette très belle découverte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LEFILDEMESLECTURES
  01 juillet 2017
Dans ce roman, Jacqueline et Maryvonne sont deux amies inséparables depuis le CE1. A l'aube de leur vie d'adulte (17 et 18ans), elles vont se retrouver à Montpellier, pour partager une chambre dans une pension de famille. Jacqueline suivant des études de lettres à l'université, tandis que Maryvonne débute sa carrière d'institutrice.
A cette époque (les années 60), les femmes n'ont que très peu d'impact et d'importance dans la société, à peine reléguées au second plan, soumises à leur mari, elles ne prennent pas de décisions, doivent rester à la maison pour faire des enfants, pas de carrière si on est marié on doit être mère au foyer ou aider son mari.
Jacqueline est une jeune femme plutôt aisée, très intelligente, elle a sauté une classe. Intrépide, tête brûlée, elle vit à 100 à l'heure, veut tout découvrir sans se méfier des risques et des dangers. A l'inverse Maryvonne est une jeune femme sage, calme, réfléchie, assez effacée qui n'ose pas prendre de risques ou donner son avis. Beaucoup moins aisée, ses parents sont bouchers.
Le feu et la glace, différentes mais complémentaires.
Ces deux jeunes femmes parviennent à se retrouver ensemble à Montpellier, dans une pension, dans laquelle elles louent une petite chambre. Va s'en suivre une jolie aventure au cours des chamboulements de la fin des années 60 : mai 68 approchant à grands pas. Jacqueline l'intrépide tombe amoureuse de Charles un militant, gréviste. Tandis que Maryvonne connait les déboires et les joies de son métier d'institutrice.
Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est l'évolution des personnages. Ce ne sont pas des caractères figés dans le temps, l'une intrépide, l'autre sage. Absolument pas, Florence Clerfeuille a su leur donner une complexité qui nous ravit. Jacqueline va se heurter à des difficultés auxquelles elle ne s'attend pas, trop emportée par son amour naissant, sa liberté nouvelle et le contexte des années 60. Maryvonne va s'affirmer et trouver enfin une voie, sa voie, sous l'influence de certaines de ses collègues qui loin d'être de simples épouses soumises des années 60 savent qu'elles peuvent agir sur les êtres.
J'ai aussi adoré le contexte, en découvrir davantage sur la condition féminine, les droits des femmes (apparition de la pilule contraceptive etc), on s'intéresse à cette réalité pourtant pas très lointaine, sans tomber dans la lapidation de la société et des hommes.
Il faut aussi noter cette importance du mariage, mais surtout du mari choisi par le père, un mari qui doit prendre la relève, qui doit être digne de sa fille. Une sorte de mariage arrangé dans lequel la jeune femme n'a pas son mot à dire. D'ailleurs, chaque père préférerait avoir un fils pour éviter ce genre de problème et voir son nom perdurer, reprendre l'entreprise familiale (la boucherie) ou encore suivre le chemin emprunté par le père (militaire par exemple).
Etant moi-même professeur des écoles, j'ai aussi apprécié cette facette du métier, les enfants à haut potentiel qu'on a tendance à négliger ou à « classer » dans la mauvaise « catégorie » car on ne sait pas les détecter et les aider comme il se doit. J'imagine bien qu'à l'époque et pour une jeune fille le cas était encore plus complexe, on en a l'exemple avec Agathe… qui n'a pas eu la chance d'être soutenue par son père comme l'a été Jacqueline.
Je dois dire que même si la condition féminine a évolué en tout cas dans une partie du monde, on sait bien que c'est loin d'être terminé, et malheureusement dans beaucoup de pays, les femmes ne sont encore que soumises à l'homme… Il y a du travail !
Je ne peux en dire plus sous peine de gâcher l'intrigue et les aventures de nos deux héroïnes, mais je vous conseille vivement ce livre que j'ai dévoré. Je compte bien évidemment lire les deux autres tomes de cette jolie saga.
Lien : http://lefildemeslectures.ek..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pioucorinne
  19 août 2018
Bon, comme à mon habitude j'ai lu la quatrième de couverture en diagonale, que ne fut pas ma surprise quand je suis arrivée à la fin du livre de me rendre compte qu'en fait c'était une trilogie (je n'aime pas les trilogies en principe), et ouf, les 3 volets sont déjà sortis et ça tombait vachement bien parce que de un je n'aime pas attendre et de 2 j'ai beaucoup aimé ce premier tome.

Je me suis vraiment régalée avec cette lecture, c'est simple à lire mais à travers ce roman on se rend compte de ce qu'était la vie des femmes dans les années 60 et c'est vraiment intéressant parce que je suis née dans ces années là, je peux donc m'imaginer ce que ma mère a vécu, vivre un peu cette époque à travers les héroïnes. Ce que vivent les femmes à cette époque là m'a vraiment touchée car finalement ce n'est pas si loin que ça et des femmes à notre époque vivent avec des conditions de vie encore plus difficiles ...
Seront abordées dans ce livre, les thèmes telles que le droit des femmes, le droit à la contraception, les enfants surdoués, l'émancipation des femmes et bien d'autres encore ...

Je me suis attachée aux personnages surtout à l'histoire de Jacqueline, j'aime les histoires de femmes fortes mais l'amitié très forte qui liait les deux femmes m'a beaucoup plu également.

C'est donc à la fin de ce livre que j'ai découvert qu'il y avait une suite, que je me suis empressée d'acheter ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MiAngeMiDemon
  06 juin 2017
Je remercie l'auteure pour sa confiance et ce Service Presse dédicacé ^^.
Ce livre auto édité est magnifique, je préfère la couverture de celui que j'ai reçu que la couverture sur amazon, je pense que je dois avoir la première version mais ce n'est pas grave.
Je n'ai pas mis la thématique romance, parce oui Jacqueline à un amoureux mais pour le peu dont on entend parler de lui, je pense que ce n'est pas vraiment le thème principale du roman.
Ce livre parle de la condition féminine entre autres sujets historiques.
J'ai beaucoup aimé ce roman qui permet d'en apprendre un peu plus sur l'histoire tout en étant une histoire "fausse" celle de Jacqueline et Maryvonne.
J'ai beaucoup aimé leurs personnages car elles sont complètement différentes mais en même temps trés complémentaires.
J'ai aussi beaucoup aimé les suivre dans l'évolution de leur mentalité sur leur place en tant que femme dans la société.
Jacqueline est le feu, Maryvonne la glace pour la tempérer, mais ce que j'aime beaucoup c'est que leurs rôles ne sont pas fixes, elles évoluent au fur et à mesure du temps et de leurs rencontres ainsi que du changement (ou pas ) dans le monde.
J'ai aussi beaucoup aimé le père de Jacqueline car je l'ai trouvé trés avancé pour son époque envers sa fille mais malheureusement, il a ses limites.
Je ne peux malheureusement trop m'étendre sur l'évolution des personnages de peur de spoiler mais j'ai vraiment beaucoup aimé cette évolution sur leur mental.
Quand on est arrivé à la dernière phrase ça finit vraiment abruptement et je me suis dit :"non mais c'est quoi cette fin, c'est pas possible!!!!"
Et j'ai vu qu'il y avait un tome deux et même un trois, j'ai vraiment trop hâte de les lire.
Lien : http://labibliothequedemiang..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Elle n’avait pas droit à l’erreur : il serait criminel de laisser végéter avec les élèves de son âge une enfant aussi vive et aussi avide d’apprendre !
Des parents, quels qu’ils soient, devraient être ravis et fiers d’apprendre que l’intelligence de leur enfant dépassait celle de la plupart des autres. Mais allez savoir comment ils pourraient réagir à l’idée de le faire sortir du lot ? Une fille, en plus ! Désigner Jacqueline comme faite pour étudier ne plairait pas forcément à tout le monde. Surtout à son père. Militaire de surcroît.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
Elle savait qu’elle avait fait le bon choix. Qu’elle serait une excellente maîtresse. Elle aimait les enfants et s’émerveillait devant l’épanouissement de leur intelligence.
Comme le jardinier, grâce à son savoir-faire et son amour, permet à de minuscules graines sèches et ridées de se transformer en plantes colorées et pleines de vie, elle s’attacherait à faire grandir les petites filles qui lui seraient confiées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
colorandbookcolorandbook   02 juillet 2017
Rien, sur le visage ou dans l'attitude de Simone ne pouvait permettre à Jacqueline de savoir ce que sa mère pensait de cette idée. Simone la regardait toujours de ses yeux doux, la tête légèrement penchée sur le côté, un sourire bienveillant accroché aux lèvres
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   20 décembre 2017
La lecture… Premier sésame vers une vie d’adulte. Première clé pour comprendre le monde. Chacun s’était senti grandir à la simple évocation de cette activité tellement émancipatrice.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : mai 68Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1848 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre