AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226215948
Éditeur : Albin Michel (01/09/2010)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pourquoi les relations humaines sont-elles aujourd'hui tellement entachées par le manque de respect ? Que ce soit au travail, dans le couple, en famille, dans la rue, les situations d'irrespect se multiplient.

Comment y faire face ?
- Comment repérer les vraies marques d'irrespect sans tomber dans la parano ?
- Comment devenir une personne respectable, tant le respect attire le respect ...

On confond malheureusement tro... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
okka
  05 avril 2017
« Osez vous faire respecter ! » Comme le titre l'indique, c'est aux personnes victimes d'irrespect de montrer qu'elles méritent le respect. Et c'est d'un compliqué d'expliquer cela à des gens qui toute leur vie ont pensé que le respect était d'écraser les autres, ou de se soumettre à un dominant.
Cela me déplaît fortement qu'une fois de plus soient pointés ceux qui sont gentils, et trop respectueux pour se rabaisser au niveau des gens mauvais pour se faire entendre. Alors qu'il serait préférable que ces gens mauvais soient pointés du doigt et rééduqués sur la notion de respect, qui cette notion a toujours été propre à chacun. Souci principal qui comme cela est subjectif est donc la base de l'irrespect.
De mon point de vue, ce livre n'apporte pas de réelles solutions. Ce sont juste des observations mises sur papier. Et une fois de plus d'entendre que le meilleur moyen face aux manipulateurs est la fuite, j'ai trouvé cela vraiment nul de la part de gens dit « psychiatre ».
J'ai senti de la part des auteurs un dénigrement de l'auteure Marie-France Hirgoyen.
Si ce livre aide des gens tant mieux… mais il serait préférable d'éduquer, plutôt que de guérir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka   04 avril 2017
p.108-9.

L’adolescent se croit tout-puissant, il faut être conscient que respecter les autres lui demande un gros effort. Souvent, il projette de façon agressive sur ses parents sa mauvaise image de lui-même, en utilisant un ton arrogant. S’en rend-il compte ? Pas toujours. Parfois, il ne s’entend pas car il manque de contrôle sur lui-même. Le rôle du parent est de lui faire prendre conscience de son attitude. Il faut éviter de banaliser ses dérapages, de le laisser faire sous prétexte qu’il fait sa crise, sans punir forcément, mais en le pointant, au risque sinon que l’irrespect aille crescendo. Si l’adolescent ne se respecte pas, néglige ses affaires, sa santé, ce sera toujours aux parents de l’aider à le faire, en évitant qu’il ne sorte mal habillé, manque de sommeil ou s’alimente mal. Même s’il ne se met pas en danger en étant sale, il faut l’aider à respecter son identité sociale.

Quand cela dégénère
Attention, quand les marques d’irrespect se multiplient, qu’il est irrespectueux à l’extérieur comme à la maison, son attitude trahit une vraie carence d’éducation, probablement une problématique plus profonde. Pourquoi ne pas se faire aider pour prendre du recul, peut-être se séparer un temps ? Les parents n’osent prendre ce genre d’initiative et c’est bien dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
okkaokka   04 avril 2017
p.80.

Méfiez-vous des manipulateurs…

Attention, nous ne faisons pas toujours preuve de paranoïa aiguë. Certains s’y entendent pour nous manquer de respect, mais ils avancent masqués. Ce sont les manipulateurs. Ils sont nombreux et mieux vaut apprendre à les repérer. Les secrets de leur emprise ? Dans un premier temps, le manipulateur séduit ses victimes. Il n’y a pas plus affable, il fait des cadeaux, abreuve de compliments. Quand sa proie est sous le charme, il abat alors ses cartes, commence à culpabiliser l’autre sans en avoir l’air ; d’ailleurs, ce n’est jamais lui le coupable. Il aime le flou, a du plaisir à ne pas énoncer clairement ses demandes, ses sentiments. Il fait croire à l’autre qu’il doit être parfait, qu’il doit savoir répondre. Son emprise tarde à se mettre en place ? Il joue lui-même la victime, prêche le faux pour savoir le vrai, divise pour mieux régner. Il entraîne un malaise, un sentiment de non-liberté. Mais surtout, le manipulateur isole sa proie, il la prive de tout soutien. Un seul conseil devant ce type de personnalité : fuyez, le plus loin possible !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
okkaokka   04 avril 2017
p.41-2.

Les agressifs intérieurs et extérieurs
Certaines personnes n’arrivent pas à se faire respecter parce qu’elles ont peur de s’emporter, redoutant leur violence intérieur. Elles craignent qu’en ouvrant légèrement les vannes ne déborde un flot de haine. Elles rongent leur frein, avec la crainte permanente d’exploser.

À l’inverse, d’autres deviennent agressifs et violents dès la moindre remarque, toujours prêts à en découdre. Incapables de moduler leurs humeurs, ils estiment que pour se faire respecter, il faut être craint. D’où vient cette confusion ? Certains médias laissent entendre que le respect n’est donné qu’à ceux qui aboient le plus fort, agressent, adoptent un comportement arrogant et méprisant. Ces personnes-là vont sans doute faire peur aux autres, mais elles ne seront pas respectées pour autant. Au travail, elles finiront peut-être par se faire licencier pour comportement caractériel. Et elles ne trouveront alors personne pour leur tendre la main et les aider parce qu’elles n’ont jamais respecté quiconque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
okkaokka   04 avril 2017
p.94.

Contrairement à ce qui se passe en amitié, nous estimons que l’autre nous appartient, nous nous sentons des droits sur lui, au nom de l’amour. À nos sentiments s’ajoute l’intimité sexuelle, où les jeux de soumission et de domination peuvent apparaître comme peu respectueux. La pulsion animale nécessaire à l’acte sexuel peut s’apparenter à un manque de respect alors qu’il n’en est rien quand ces jeux sont consentis. En revanche, le manque de respect est réel lorsqu’ils sont imposés par l’un ou l’autre partenaire. Certaines personnes à la sexualité immature se servent de la sexualité pour avoir une emprise sur l’autre, le ravalant au rang d’objet. Ou bien ils confondent jeu et réalité et continuent à imposer leur domination hors de la chambre à coucher…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
okkaokka   04 avril 2017
p.41.

Il est tout de même paradoxal de considérer la méchanceté comme une qualité, et la gentillesse comme un grave handicap ! Certains confondent être méchant et être capable de poser des limites, défendre ses droits et son espace. Le problème n’est pas d’être gentil mais de ne pas savoir s’affirmer.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Stéphane Clerget (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Clerget
Interview Docteur Stéphane Clerget par Confidentielles
autres livres classés : respectVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre