AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782207133408
400 pages
Éditeur : Denoël (02/02/2017)
4.04/5   24 notes
Résumé :
J'ai quitté mon mari parce que j'ai croisé un homme, un matin, sur la rive d'un lac. Il m'a tendu la main pour m'aider à descendre du bateau sur le ponton et j'ai su que ma vie ne serait plus la même. On s'est regardés et j'ai été à lui, entièrement, complètement à lui, corps et âme à lui, à jamais à lui. À n'importe quel prix et au risque de me perdre. Contre tout et contre tous. Je n'étais plus qu'à lui. Matilde, une musicienne italienne, vit à Paris depuis plusie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 24 notes
5
6 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

diablotin0
  09 juillet 2017
Matilde est mariée avec Pierre, ils ont ensemble une petite fille.
Ils mènent une vie sans histoire mais aussi sans relief.
Suite à une rencontre, Mathilde va connaitre la Passion, celle que tout le monde a envie de vivre mais qui est inévitablement destructrice.
La passion est très bien décrite, on a aucun mal à s'identifier à Mathilde aussi bien dans les moments forts , intenses qu'elle vit avec Francesco son amant que dans les moments d'angoisses, d'attente, de souffrance.
Le couple explose et là aussi, on comprend les attitudes de Pierre et on ne peut qu'avoir de la tendresse pour Alice la petite fille qui est très attachante .
La psychologie des personnages est bien décrite et le livre est agréable à lire.
Toutefois, même si on voit les ravages de la passion, ce livre reste léger à lire, c'est un livre parfait pour les vacances.
Commenter  J’apprécie          320
Autantenemportentleslivres
  08 février 2017
Mon avis:
Lorsque j'ai lu la quatrième de couverture d'Éloge de la passion, j'ai tout de suite été intriguée. Je remercie donc beaucoup les Editions Denoël pour l'envoi de ce titre.
Il y a des romans qui vous happent dès les premières pages, dont les mots de l'auteur vous touchent en plein coeur, dont l'histoire des personnages vous marquera pour longtemps. C'est un récit fort et vrai que nous livre ici Carlotta Clerici sur la vie de couple et les relations amoureuses. Chaque lecteur peut à mon sens s'identifier à l'héroïne, même si ses choix peuvent paraître parfois fous et insensés. Car qui n'est jamais tombé éperdument amoureux? Qui n'a jamais vécu une passion aussi forte que celle que vit Mathilde ? L'auteure nous fait réfléchir sur le sens même de la vie, ce parcours typique imposé par la société, celui de se ranger, de se marier et d'avoir des enfants. Mais est-ce que ce schéma doit forcément être le même pour tout le monde? Doit-on se contenter d'une vie normale mais banale au risque de se perdre? le bonheur n'est-il pas finalement ailleurs pour certains ?
"J'ai donc épousé un homme qui ne m'a pas coupé le souffle, qui ne m'a pas fait chavirer le coeur. Et je l'ai aimé d'un amour tendre et raisonnable, un amour adulte dont j'ai pendant longtemps été fière, jusqu'au jour oú je me suis aperçue que, depuis longtemps mon coeur avait cessé de battre."
Mathilde est mariée et mère d'une petite fille. Musicienne accomplie, sa vie semble idyllique. En apparence seulement, car sa rencontre avec Francesco va tout remettre en question et lui faire prendre conscience de certaines choses. Si sa décision de tout quitter peut sembler être un caprice et complètement immature , je n'ai pour ma part pas cherché à la juger. Et ce n'est à mon sens pas le but de ce roman. le lecteur comprend petit à petit que l'adultère de Mathilde n'est que le résultat d'un mal être qui sommeille en elle depuis longtemps déjà. L'envie de vivre pleinement, de ne pas passer à coté de sa vie, de ne rien regretter, prime sur tout le reste. Evidemment cela peut sembler égoïste, mais c'est aussi selon moi savoir ouvrir les yeux et se montrer honnête envers soi même, mais aussi envers les autres, même si cette prise de conscience arrive un peu tard et ne sera pas sans conséquences pour l'entourage de la jeune femme.
"J'ai quitté mon mari pour un rêve. D'amour, d'absolu. Parce que je veux vivre jusqu'à ma dernière goutte de sang. Parce que je veux tout prendre, à pleines mains, de cette vie. Tout. Sans en laisser une miette, au moment du départ. Peu importe si j'y laisse des plumes. Je n'ai pas peur du vide. Je n'ai pas peur de sauter. Je respire. Enfin, je respire. A nouveau, je respire."
L'auteure nous pousse également à nous interroger sur la passion, la vraie, l'unique, celle qui nous fait vibrer, qui nous fait perdre la tête, mais qui nous consume aussi. Car fatalement n'est-elle pas destinée à s'éteindre, à mourir petit à petit ? N'est-ce pas une sensation éphémère que l'on doit accepter d'oublier, dont on doit faire le deuil à un moment donné? Ne faut-il pas finalement trouver qui l'on est soi-même avant de se lancer à corps perdu dans une relation? C'est un récit parfois très sombre, car Mathilde va petit à petit se perdre dans cet amour qui la dévore, au point de lui faire perdre la raison, au point parfois même de vouloir mourir. L'euphorie des premiers instants laisse peu à peu la place aux doutes, à l'inquiétude et à l'abandon. Certaines réactions de l'héroïne peuvent paraître exagérées, on a parfois même l'impression que Mathilde n'a plus d'amour propre et est complètement naïve, mais encore une fois toute personne ayant malheureusement connu un échec amoureux sera à même de comprendre ce qu'elle vit.
C'est une lecture où tous nos sentiments sont exacerbés. Carlotta Clerici a une façon d'écrire et d'analyser tellement profonde qu'il est impossible de ne pas être bouleversé comme Mathilde par cet amour si beau mais en même temps si destructeur.
Pour conclure:
Une lecture que j'ai vécu entièrement, qui m'a touché à un tel point qu'il est difficile de mettre des mots sur les émotions que j'ai ressenti. Si Mathilde peut paraître égoïste et immature, c'est avant tout une femme en quête de bonheur, qui souhaite vivre sa vie pleinement plutôt qu'a moitié, au risque malheureusement de se brûler les ailes. Un joli éloge à l'amour, mais surtout à la vie.
Ma note: 20/20. Un coup de coeur!
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Sorello
  28 février 2018
Eloge de la passion est un livre qui coupe le souffle, qui nous transporte dans la confusion et la folie des sentiments et dont on ne ressort pas indifférent.
Matilde, pianiste italienne vivant a Paris passe ses vacances avec son mari Pierre et sa fille Alice dans sa maison de famille en Italie. Son chemin croise celui de Francesco, de l'autre côté du lac, collision passionnel dont personne ne ressort indemnes.
Au travers du livre, on suit tout les sentiments de Matilde, jamais en demi-teinte, toujours violent, fort. de l'ennui d'une relation qui n'a plus de piment, du bonheur extatique dans les bras d'un amant a la folie dépressive d'une vie qui lui échappe et d'une liberté qu'elle atteint petit a petit.
Eloge de la passion est une ôde a la vie, la vraie, celle qu'on vit pour être heureux pas celle qu'on laisse filer en la vivant passivement. parce que dans son bonheur, dans sa souffrance, dans ses joies et ses colères Matilde le dit bien: elle est libre et ça vaut tout l'or du monde.
C'est l'histoire d'une femme parmi tant d'autres qui reprend sa vie en main tout en se laissant partir a la dérive, parfois frôlant la folie, l'obsession mais qui au bout du compte trouve sa voix dans le tourment de ses sentiments. Finalement, Eloge de la passion nous montre juste que même la plus grande des souffrances vaut le coup puisqu'elle vous montre que vous êtes vivant. bien vivant, à vivre vraiment.
Ce livre est un petit bijou de poésie, aussi beau qu'il est intelligent. A lire, je le conseille vraiment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carine1111
  13 mars 2017
La passion, la vraie, celle qui n'a pas de raison, qui nous fait nous oublier qui nous sommes et les bonnes résolutions que l'on aurait pu avoir un jour.
L'auteure a su dans ce livre exprimer cette sensation de lâcher prise complet, sans aucun jugement, juste en émotions.
J'ai adoré ce livre et son héroïne, si fragile, si démunie et pourtant si forte face à sa "passion".
Commenter  J’apprécie          80
scrambledspirit
  04 mars 2018
Je veux juste dire merci à l'auteur pour ce livre magnifique sur la passion. J'en attendais énormément et je n'ai pas été du tout déçue. La passion c'est toujours ce qui me fait avancer, ce qui peut me plonger dans des moments d'extase créatifs ou dans de grands moment de mélancolie quand la souffrance du manque fait parfois tant de bien et nous inspire. La passion est quelque chose que ceux qui ne l'ont jamais vécu ne peuvent pas comprendre. j'ai l'impression d'être entourée de gens qui ne la comprenne pas qui vivent leur vie comme tout le monde, très amoureux peut-être mais sans passion. Ils pensent évidement qu'ils ont raison et ne peuvent pas nous comprendre nous les passionnés…
Le fait que Matilde soit une artiste ne m'étonne pas non plus, qui de mieux que quelqu'un ayant la fibre artistique peut comprendre et vivre une passion pleinement, s'y lancer à corps perdu?
Matilde, je sais très bien que tout ceux qui n'ont jamais connu la passion vont la trouver égoïste et ne jamais comprendre son choix et surtout que ce choix soit définitif quelque soit le dénouement de l'histoire.
Ce livre est parsemé de phrases qui résonnent tellement fort en moi… qui sont des vérités pour moi que peu de personnes autour de moi pourraient comprendre. J'aurai beau leur prêter le livre ça ne les aidera toujours pas à comprendre mon besoin d'absolu.
Mais merci encore pour ce magnifique ode à la passion

Lien : https://souffledebraise.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
diablotin0diablotin0   08 juillet 2017
Il ne faut jamais se contenter. Jamais. La vie est trop éphémère pour se contenter.
Commenter  J’apprécie          341
scrambledspiritscrambledspirit   04 mars 2018
Notre passion s'était éteinte. Evaporée. Pour nous rappeler que nous sommes par essence éphémères destiné à ne pas durer, mortels? Je n'en suis pas sûre. Le temps n'est pas linéaire, il y a plusieurs vie dans une vie. Des instants, des ruptures, mais ce qui a vraiment compté ne se perd pas, si l'amour fou que j'ai partagé avec cet homme n'a duré que l'espace d'une année, si notre relation n'a pas pu y survivre. L'écho de cette passion résonne toujours en moi, et j'ai la hardiesse de dire qu'il résonnera  éternellement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carine1111carine1111   13 mars 2017
Mon amour, la vie sans toi est une landeglaciale. Une galaxie dont je ne vois pas les frontières, noire et dépourvue de sens. Où es-tu, Francesco, dans quelle partie de ce monde trop vaste, car il me sépare de toi? Il faut que je te retrouve. Je te retrouverai, c'est une promesse.
Commenter  J’apprécie          10
carine1111carine1111   13 mars 2017
Il faut être très fort pour se perdre. Il faut être profondément libre pour accepter de ne plus l'être.
Commenter  J’apprécie          40
scrambledspiritscrambledspirit   04 mars 2018
Quel destin est le tiens ma chérie[ ...], ta tante a raison, tu n'auras connu le parfait bonheur d'un enfant avec son papa et sa maman que l'espace d'un instant. Une famille heureuse. Mais c'était une illusion mon trésor. A laquelle j'ai fait semblant de croire. On est dans la vérité maintenant. Elle est douloureuse, pour l'instant. Mais je te promets, mon enfant, qu'un temps heureux viendra bientôt. On peut vivre autrement ma chérie, on peut vivre heureux autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : passionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Carlotta Clerici (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
807 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

.. ..