AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782849780299
64 pages
Sextant (16/10/2009)
4.12/5   4 notes
Résumé :

" Même si deux personnes sont parfaitement adaptées l'une à l'autre , rien ne prouve qu'elles continuerons à l'être le reste de leur existence "
Plus que le contrat même du mariage , c'est la vie commune permanente que rejette Voltairine de Cleyre , figure très populaire de l'anarchisme américain du début du XX° siècle , dans cette conférence d'avril 1907 .
Dans un style vif et clair , puisant dans les exemples de la vie quotidienne , elle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Le Mariage est une mauvaise actionVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Anarchiste féministe de la fin d'un XIXe, Voltairine de Cleyre prône la liberté individuelle et affirme que l'individu ne peut s'épanouir s'il est lié à vie à un.e autre. le propos est pertinent dans son époque où la femme est bien souvent asservie mais je ne suis pas convaincue par sa radicalité. Ceci dit, ce serait comme une réponse au livre de Christiane Singer sur le mariage...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Souvent, la cohabitation se transformera en une torture physique pour l'un des partenaires (le plus souvent la femme) tandis qu'elle procurera encore un peu de plaisir à l'autre, et ce, pour une raison simple : les corps, tout comme les âmes, évoluent rarement, voire jamais, de façon synchronisée. Ce manque de simultanéité est la plus grave objection que l'on puisse opposer au mariage. Même si deux personnes sont parfaitement et constamment adaptées l'une à l'autre, rien ne prouve qu'elles continueront à l'être durant le reste de leur existence.
Commenter  J’apprécie          10
Les terribles tragédies de l'antipathie sexuelle, le plus souvent au nom de la honte, ne seront jamais dévoilées. Mais elles ont causé d'innombrables meurtres sur cette terre. Et même dans les foyers où l'on a maintenu l'harmonie et où, apparemment, règne la paix conjugale, un tel climat familial n'est possible que parce que l'homme ou la femme s'est résigné, a nié sa propre personnalité. L'un des partenaires accepte de s'effacer presque totalement pour préserver la famille et le respect de la société.
Commenter  J’apprécie          10
Si ces phénomènes, cette dégradation physique sont horribles, rien n'est plus terrible que la dévastation des âmes. Lorsque la période de l'attraction physique prédominante prend fin et que les tendances de chaque âme commencent à s'affirmer de plus en plus ouvertement, rien n'est plus affreux que de se rendre compte que l'on est lié à quelqu'un, que l'on va vivre jusqu'à sa mort avec une personne dont on sent que l'on s'éloigne chaque jour de plus en plus.
Commenter  J’apprécie          10
« Pas un jour de plus ensemble ! » affirment les partisans de l’union libre. Je trouve de tels slogans encore plus absurdes que les discours des avocats de la « sainteté » du mariage. Les liens existent, les liens de la vie commune, l’amour du foyer que l’on a construit ensemble, les habitudes associées à la cohabitation et à la dépendance ; il n’est pas facile de se débarrasser de ces véritables chaines, qui tiennent prisonniers les deux partenaires. Ce n’est pas au bout d’un jour ou d’un mois, mais seulement après une longue hésitation, une longue lutte et des souffrances, des souffrances très éprouvantes, que la séparation déchirante se produira. Et souvent elle ne se produit même pas.
Commenter  J’apprécie          00
Supposons qu'ils se marient, disons à 20 ans ou quelques années plus tard, ce qui est généralement le cas puisque l'appétit sexuel est le plus actif à cet âge ; les deux partenaires (et pour le moment, je mets de côté la question des enfants) se trouveront trop (et trop fréquemment) en contact. Rapidement, ils ne savoureront plus la présence de l'autre. L'irritation commencera. Les petits détails mesquins de la vie commune amèneront le mépris. Ce qui était autrefois. une joie exceptionnelle deviendra un automatisme, et détruira toute retenue, toute délicatesse.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Voltairine de Cleyre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Voltairine de Cleyre
Timelapse Portrait : Voltairine De Cleyre.
autres livres classés : mariageVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (13) Voir plus




{* *}