AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020855003
Éditeur : Seuil (12/01/2006)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 21 notes)
Résumé :

Einstein ou la revanche du destin. Pendant ses quarante premières années, le père de la relativité construit seul, envers et contre tout, son personnage. Il devient le plus grand physicien de son temps.

A quarante ans, sa vie bascule à l'opposé de tout ce qu'il avait choisi. L'ours solitaire est dévoré par sa propre célébrité, emporté par le tumulte du monde. Juif oublieux de sa tradition, il doit rejoindre le mouvement sioniste ; pacifiste, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ThierryCABOT
  02 mars 2016
Avec Albert Einstein, nous assistons à une des plus incroyables aventures de l'esprit du vingtième siècle. le père de la relativité n'a rien de conventionnel, et le livre de François de Closets dont il faut saluer la qualité en matière de vulgarisation scientifique, se dévore comme un excellent polar. le héros en est Einstein lui-même qui va non seulement révolutionner la physique moderne mais aussi jouer un rôle significatif dans la société de son temps.
L'auteur de "Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire" a choisi un titre faisant écho à la réponse de Niels Bohr au grand Albert.
Effrayé par les conséquences inattendues de la mécanique quantique à laquelle il avait pourtant ouvert la voie par ses recherches, Einstein répétait sans vergogne à son confrère : "Dieu ne joue pas aux dés.", ce qui lui valut ladite réponse en forme de pied de nez, citée plus haut.
L'intérêt principal de l'ouvrage de François de Closets repose sur l'évolution, étape par étape, d'un esprit extraordinaire ! D'échecs en tâtonnements, d'intuitions géniales en fulgurances, Einstein saura en effet, grâce à un travail prodigieux de conceptualisation, repenser les fondements d'une discipline qui, après avoir connu d'énormes avancées, tournait littéralement en rond. Car c'est bel et bien ici à une véritable épopée que nous sommes conviés avec une maestria digne de maints éloges.
Le journaliste écrivain a l'art et la manière de nous faire entrer à l'intérieur d'un des cerveaux les plus prodigieux qui soient, celui d'un homme au cursus universitaire assez mince mais que l'on voit traversé d'illuminations fécondes, animé d'une infatigable foi et capable de toutes les ruptures épistémologiques. Quand une réalité physique dément ou contredit ses observations, Einstein ne se contente pas de la dénoncer. Non, il fait beaucoup, beaucoup mieux. Il s'ingénie plutôt à créer un nouveau modèle où des éléments jugés longtemps irréconciliables vont tout à coup se fondre harmonieusement. Son imagination est confondante. Des idées de poète l'habitent fort souvent. Ainsi par exemple naît l'interrogation suivante : "En quoi les lois de la physique changeraient-elles si je chevauchais une comète ?" Mais oui ! mais oui ! Il suffit bien entendu de se pencher sur la question et la solution jaillira aussitôt.
François de Closets nous permet également de toucher du doigt ce que l'inouï physicien doit à ses contemporains, Poincaré notamment sur l'apport duquel Einstein ne s'exprimera que peu. On découvre même qu'Einstein n'était pas le plus doué des mathématiciens. L'espace-temps quadrimensionnel de Minkowski lui sera ainsi d'une grande utilité pour bâtir sa théorie de la relativité générale. "Les initiés" note de Closets, - il est le seul en vérité à avoir su assembler toutes les pièces du puzzle - "parlent d'un chef-d'oeuvre, d'un triomphe de l'intelligence humaine, d'une beauté miraculeuse."
Là, le vocabulaire utilisé n'est pas d'ailleurs sans rappeler certaines affirmations d'ordre esthétique, comme si Einstein au fil de ses équations avait voulu d'abord construire une oeuvre d'art. Il n'est donc pas étonnant que son goût immodéré de l'équilibre et de la clarté l'ait rendu quelquefois imperméable à la physique quantique en développement. "Le principe d'incertitude ou d'indétermination" mis en évidence par Heisenberg, le déroutait au plus haut point. "Dieu, disait-il, ne joue pas aux dés." Et pourtant ça marche !

Lien : http://www.p-o-s-i-e.over-bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
dupuisjluc
  28 janvier 2019
Avec cette biographie romancée d'Albert Einstein, François de Closets nous rend le personnage le plus célèbre du XXième siècle accessible.
Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire dresse un portrait tout en profondeur de ce génial physicien. L'auteur aborde une multitude d'aspect de ce personnage: familial, scientifique, politique, humain et j'en passe, sans en négliger les côtés plus sombres. Une fresque très complète sur un personnage très complexe,
Tour de force suprême, François de Closets vulgarise à merveille les thématiques scientifiques fort complexes.
Un livre dense qui permet de mieux saisir Albert Einstein et de lever le voile sur ce qui se cache derrière le mythe.
Commenter  J’apprécie          30
Poitou99
  15 septembre 2013
Super Intéressant !!!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ensialensial   16 mars 2014
" L'intuition, c'est l'intelligence en excès de vitesse" Albert Eintein
Commenter  J’apprécie          60
Croc_40Croc_40   30 août 2013
Le temps nous est compté, dit la sagesse populaire.
Oui, mais en quelle monnaie ? Ajoute Albert Einstein.
Commenter  J’apprécie          10
dupuisjlucdupuisjluc   24 janvier 2019
Il semble porté par le sentiment le plus étranger à la démarche scientifique : la certitude. Celle-ci est la fille de la foi. La science, elle, est la fille du doute.
(p.241)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de François de Closets (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François de Closets
Délibération du jury du Prix Bristol des Lumière .Cette année encore, "Du Grain à moudre" vous invitait à suivre les discussions animées entre membres du jury afin de choisir quel essai littéraire en langue française était récompensé par le Prix Bristol des Lumières. Cette année, c'est Olivier Rey qui l'a emporté, pour "Une question de taille" (Stock). le jury, présidé par Jacques Attali, est composé de Christophe Barbier, André Bercoff, Malek Chebel, François de Closets, Roger-Pol Droit, Luc Ferry, Caroline Fourest, Alexandre Lacroix, Aude Lancelin et Olivier Poivre d'Arvor.
Dans la catégorie : Savants : biographiesVoir plus
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Savants : biographies (49)
autres livres classés : einsteinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
750 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre