AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782700278750
224 pages
Rageot Editeur (27/04/2022)
4.75/5   8 notes
Résumé :
Il y a les mots qui blessent, ceux que l’on n’ose prononcer ou que l’on n’aurait pas dû dire. Et puis il y a les mots qui libèrent. C’est de toutes ces paroles-là qu’il est question dans Doux mots dits. Au travers d’un recueil de poèmes qu’elle a elle-même illustré, l’artiste Clou nous invite à voyager dans son adolescence entre violences familiales et découvertes sensuelles. En trame de fond, le quotidien parisien, et comme lueur, la musique qui rend tout plus beau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Sharon
  01 mai 2022
Ce fut étrange à lire, et pourtant, j'ai lu ce recueil d'une traite. J'ai eu, même si c'est un recueil de poésie publié, édité, disponible en librairie, l'impression d'être une "voyeuse", de plonger dans l'intimité d'une adolescente qui jette sur le papier ce qu'elle ressent, ce qu'elle vit, à défaut de pouvoir l'exprimer à voix haute - parce qu'elle ne serait pas comprise, parce qu'elle serait même sans doute moquée.
J'ai été choquée en lisant ce récit de violences éducatives ordinaires. Les mots blessent, les mots tuent, quoi que certains peuvent en penser, quoi que certains peuvent vouloir normaliser/excuser ce qui est révélé. Les mots restent. Et j'ai eu souvent l'impression que le père de l'adolescente considérait ses filles comme sa propriété, elles doivent être transparentes pour lui. Si l'une tente de surmonter les mots dits par d'autres mots, l'autre ne semble pas avoir cette chance. Fuir comme seule solution. Partir aussi, quand le couple n'offre plus que toxicité, que l'on ne parvient plus vraiment à vivre.
Ce recueil est déjà dur à lire quand l'on n'a pas été soi-même confronté à ces situations, je me demande ce qu'il en serait pour les adolescents qui sont confrontés à ses violences ordinaires. Provoquer un déclic ? Peut-être.
Oui, il est des moments heureux aussi, et il ne faut pas les oublier. Ils sont rares, cependant.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Marilyn_summariesbooks
  25 avril 2022
Je ne connaissais pas du tout l'artiste Clou avant de découvrir Doux mots dits, son recueil de poèmes en vers libres aux éditions Rageot.
Bien que ce soit l'adulte d'aujourd'hui qui les aie couchés sur le papier, on a l'impression que l'autrice a ressorti ses poèmes écrits à l'adolescence tant ils dégagent une certaine naïveté, évoquant les attentes que l'on a à cet âge, ce sentiment d'être toujours en décalage par rapport aux autres, les premières ruptures et la fin de l'enfance.
Elle y parle de premières fois, de celles qui sont une belle expérience mais surtout celles, plus dures, qui laissent une empreinte indélébile.
Il y a quelque chose de très intime dans ces poèmes, l'impression d'entrer dans le quotidien des mots durs, du manque d'amour, de la révolte et de la haine que l'on peut en éprouver. C'est sans fard, avec une forte valeur cathartique. On ressent l'envie de mettre des mots pour dénoncer, exprimer ce maelstrom d'émotions qui est sans cesse tu. Des mots qui dépeignent une adolescence souvent triste, sous l'emprise d'un père dont les mots sont jugeants, blessants.
Les poèmes sont accompagnés de dessins de l'autrice qui renforcent le sentiment de tenir entre les mains un mix entre le recueil de poèmes et le journal intime.
Si certains poèmes m'ont laissée de marbre, d'autres ont eu une forte résonance, avec le sentiment d'avoir été traversée par les mêmes émotions et des expériences identiques.

Un recueil pour les fans de la chanteuse ou ceux qui ont envie de replonger l'espace de quelques instants dans les questionnements de l'adolescence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
soazickcl
  29 mai 2022
Accrochée dès le début par les premiers mots, cette forme de poésie que j'affectionne, entre l'oral et l'écrit, tout à fait du genre du jardin secret griffonné dans un carnet à spirales, agrémenté de petits dessins pour adoucir parfois la plume acide d'une adolescente révoltée par la vie qu'on lui fait mener, par les critiques acerbes de son père, les violences verbales et les découvertes inattendues.
De petites touches percutantes, des mots justes, une musique bien personnelle, je recommande vivement ce petit livre touchant et plein de vie!
merci pour cette belle découverte
Commenter  J’apprécie          30
Bergamoteaimelire
  12 mai 2022
Je lis peu de poésie, mais j'ai eu la chance de découvrir ce recueil par un envoi SP de chez Rageot et là, ça été le coup de foudre assuré.
L'auteure Clou, est une chanteuse auteure-compositrice et interprète que je ne connaissais pas, et qui a une sensibilité autant dans ce qu'elle écrit, ce qu'elle chante et ce qu'elle dessine.
Dans ce recueil qu'elle a illustré, elle évoque ses souvenirs d'adolescence. On a l'impression de plonger dans un journal intime. Les bons souvenirs sont évoqués, mais aussi les plus douloureux, les plus touchants, les plus criants! Elle parle de sa famille, de sa découverte de l'amour et de sa vive passion pour la musique.
C'est un livre qui pourra toucher de nombreux adolescents et adultes. les premiers vont y picorer des éléments de leur vie actuelle, les seconds se remémoreront leur adolescence en le lisant.
Un petit bijou tout simplement.
Commenter  J’apprécie          00
MuBoDoc
  30 avril 2022
Un recueil de poésies et chansons écrites dans des carnets à l'adolescence, comme le seul temps de respiration dans une existence contrainte par la vie lycéenne et la vie de famille empreinte de solitude, de silence et de violence.
Je ne sais pas si les dessins ont été faits au même moments que les textes mais ils viennent ponctuer certains temps du recueils pour faire comme une pause dans cet assemblage de textes dans lesquels on retrouve les thèmes associés à l'adolescence : amour, amitié, premières expériences de la sexualité, affirmation de soi, opposition à la famille, affirmation des choix, projection.
J'ai beaucoup aimé la forme et le fonds de ce livre qui je pense trouvera sa place auprès des grand·es élèves de 3e-lycée.
A découvrir !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SharonSharon   28 mai 2022
Il faut sacrément se haïr
Pour saper le moral
D'élèves en mal d'avenir.
Commenter  J’apprécie          34

autres livres classés : carnetVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1024 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre