AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748362594
Éditeur : Mon Petit Editeur (20/03/2011)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Début du siècle dernier, de part et d’autre de la Méditerranée. Puis quelque temps avant la Seconde Guerre. Une jeune femme et un jeune homme se rencontrent. À travers eux, deux familles se découvrent, deux mondes se rapprochent, deux histoires fusionnent, faites d’épisodes multiples et variés. Le destin… Le destin va pouvoir commencer son jeu particulier.
Daniel Clozel-Baysset fait revivre ces êtres avec attention et tendresse dans des pages qui sont autant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
PerdreUnePlume
  05 mai 2011
Daniel Clozel-Baysset nous livre ici un roman sur la mémoire.
Plus que la valeur historique c'est celle du souvenir, et donc du vivant, qui prime.
On erre donc entre faits entendus, racontés, enjolivés, fantasmés, interprétés...
Pas facile de structurer ces anecdotes qui s'écrivent au fil des errances du souvenir... il faut un temps au lecteur pour comprendre le jeu des chapitres avant de finalement lire en confiance et se laisser aller à ce jeu. L'auteur s'amuse à nous faire perdre pied parfois, mais seulement pour mieux tendre une main secourable et surprenante.
Au niveau de la narration ; qui s'organise autour du mariage des deux personnages centraux (Suzanne et Gaston) et par là-même de l'union de deux familles et de deux univers ; d'autres voix s'ajoutent à celle du narrateur-auteur. Sous forme de dialogues, les trois enfants nés de ce mariage et qui se remémorent cette histoire familiale, commentent en filigrane la narration principale. Commentaires que j'ai particulièrement apprécié tant pour la forme et le jeu qu'ils procurent que par les informations qu'ils apportent.
Un roman excessivement structuré et qui pourtant reste accessible.
La seule difficulté peut-être réside au niveau du style. Clozel-Baysset a une plume atypique, de prime abord empesée, presque précieuse, et qui m'a demandé un effort d'adaptation. Cependant pas en vain, en récompense elle nous offre aussi de belles envolées :
"La guerre débute.
Brutalement, l'épouvante est là et s'impose.
Au moment de tous ces signes et de toutes ces annonces bouleversantes, ils se regardent. Il doit la rassurer. Il désire l'apaiser. Il veut lui parler. Les mots lui viennent, nombreux, tous dans le même temps. Mais les mots sont vains. Il décide de ne rien dire.
Ils continuent leur chemin. Ils finissent leur flâneries à travers la grande place agitée. Ils le font en silence. Par dessous-tout, ils veulent être étrangers au tumulte environnant. Encore un peu.
Et ils choisissent de marcher au pas paisible des arpenteurs des boulevards, en temps de paix."
La Séquence des Noces est donc un roman à l'aspect intimiste, familial mais qui prend fond sur L Histoire elle-même : colonialisme, racisme, destins des "pieds-noirs", Première puis Seconde Guerre Mondiale...
Autant d'évènements qui alimentent l'ambiance et enrichissent l'histoire familiale d'une autre dimension sans pour autant se faire plus de place que nécessaires... Au lecteur d'en tirer leçons et morales.
Pour conclure un roman riche et très travaillé, plus anecdotique que véritable saga biographique par sa forme et qui laisse plus de place au souvenir qu'à L Histoire.
Une lecture au goût de nostalgie douce-amère, celle d'une époque révolue, qui sait se faire prenante, légère aussi, pour peu que le lecteur rende les armes et accepte de se laisser porter...

Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mabiblio1988
  05 septembre 2015
En bref :
Une biographie sur des personnages inconnus plutôt brouillonne.
Le moins :
Le manque de structure à l'histoire qui entraîne un sentiment d'incertitude et d'être totalement perdu.
Le plus :
Je suis désolée mais je n'arrive pas à en trouver.
Lien : https://mabiblio1988.wordpre..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PerdreUnePlumePerdreUnePlume   04 mai 2011
La guerre débute.
Brutalement, l'épouvante est là et s'impose.
Au moment de tous ces signes et de toutes ces annonces bouleversantes, ils se regardent. Il doit la rassurer. Il désire l'apaiser. Il veut lui parler. Les mots lui viennent, nombreux, tous dans le même temps. Mais les mots sont vains. Il décide de ne rien dire.
Ils continuent leur chemin. Ils finissent leur flâneries à travers la grande place agitée. Ils le font en silence. Par dessous-tout, ils veulent être étrangers au tumulte environnant. Encore un peu.
Et ils choisissent de marcher au pas paisible des arpenteurs des boulevards, en temps de paix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
autres livres classés : colonies françaisesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Daniel Clozel-Baysset (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1077 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre