AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791030800609
192 pages
Le Dilettante (09/02/2022)
3.19/5   32 notes
Résumé :
Une île perdue du Finistère. Dessus, une baraque de pêcheurs en bois goudronné. Un congélateur débranché. Et à l'intérieur, une toile, cachée depuis plus d'un siècle, signée du grand Paul Gauguin. Une bonne raison : son motif est gênant, voire obscène. Alors, miracle ou arnaque ?
Ce court roman, à la fois érudit et galopant, déploie avec humour et fantaisie des vendeurs un peu louches, un galeriste aux abois, un assistant retors, un capitaine chilien, un dét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,19

sur 32 notes
5
0 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

BurjBabil
  17 février 2022
Polar thriller autour du monde de l'art et de la Bretagne, rade de Brest...
Style original, dynamique et caustique.
Ensemble bien ficelé, avec des rebondissements arrivant au bon moment.
Personnellement, c'est juste la fin qui m'a laissé sur elle (ma faim).
Mais c'est quand même une lecture sympathique.
Commenter  J’apprécie          374
dechosal
  13 juillet 2022
Un vrai faux polar ? En tout cas, une belle promenade dans le Finistère, saupoudrée de personnages atypiques (les deux frangins du cru sont haut en couleurs). Coatalem a l'art et la manière d'être drôle et d'inventer des personnages pittoresques sur une peinture de la Bretagne totalement réussie. Un vrai plaisir de lecture. Bravo !
Commenter  J’apprécie          150
mariecloclo
  30 mai 2022
Super déçue par ce roman qui sera vite oublié.
Pourtant, l'idée de départ était bonne et le décor me plaisait également puisqu'il s'agissait du Finistère.
Un galériste parisien presque ruiné, est un jour contacté par deux frères bretons qui seraient les détenteurs d'une toile inédite de Gauguin, un nu qui ressemble à "l'origine du monde" de Courbet.
Il vérifie les faits avec la biographie de Gauguin et décide de faire affaire avec les deux bretons. Mais rien ne se passera comme prévu. C'est assez rocambolesque mais pas forcément crédible et ça manque vraiment de subtilité. le style n'est pas extraordinaire non plus. Mauvaise pioche pour moi !
Commenter  J’apprécie          110
frmwa
  30 juillet 2022
Une fantaisie policière bretonnante - qui aurait pu être mise en scène par Claude Chabrol qui excellait (parfois) dans le genre provincial ! Un divertissement de plage bretonne plutôt bien écrit (supérieur à la moyenne à ce point de vue), original quant à l'inspiration (les peintres de Pont-Aven) mais qui curieusement ne va pas au bout des choses, comme si l'auteur lui-même s'était lassé de son histoire et y avait mis fin prématurément (c'était peut-être la fin de ses vacances !). Comment expliquer sinon (à moins que je n'aie pas bien tout compris) cette séquence avec la protagoniste nommée Saskia vers la fin - et qui ne débouche sur rien ! Dommage, on se sent un peu floué...
Commenter  J’apprécie          30
marchenry
  14 mars 2022
C'est un petit livre plein d'embruns et d'embrouilles, qui sent la galette et la térébenthine, la vase et l'iode, l'art et l'arnaque.
Il se déroule à la pointe du Finistère, entre terre et mer, pied au plancher et cap au large.
On y croise ce qu'on trouve là bas, au bout de Brest, des cafetiers, des militaires et des marins, mais aussi la troupe de Pont Aven (Gauguin & co), Zac et Bram deux jumeaux rouquins malcommodes, un galeriste aux abois, un détective Luduc à Glock, une toile soi-disant de Gauguin (sorte d'Origine du monde revue par l'Indien mort aux Marquises), un mort par batte et un molosse, Virgile (Patagonien croisé avec du polaire).
Ceci pour dire que ça part dans tous les sens, c'est délicieusement foutraque, écrit sous speed et si la fin est un peu balancée, la balade n'en vaut pas moins la peine.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
LeFigaro   23 mars 2022
Une toile de Gauguin aiguise les appétits sur une île de Bretagne. Un roman noir cocasse.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Lexpress   23 mars 2022
Les rebondissements s'enchaînent dans cette série B écrite avec style et esprit, comme si Alexandre Vialatte s'essayait au polar. On pense aussi à certaines nouvelles de Roald Dahl, on rêve à l'adaptation qu'en feraient les frères Coen s'ils étaient familiers de la région de Concarneau. C'est ça, ce livre : un savoureux mélange de far et de Fargo !


Lire la critique sur le site : Lexpress
SudOuestPresse   17 février 2022
L’écrivain voyageur s’offre dans « Le Grand Jabadao » un condensé de toutes ses toquades : la Bretagne, Gauguin, un brin d’humour et un récit entre aventures et polar.

Lire la critique sur le site : SudOuestPresse
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   14 février 2022
Un Gauguin. Un, deux voire cinq millions d’euros. Et beaucoup plus si le marché s’affole, Scorff l’a confirmé. Les nouveaux riches en réclament toujours davantage ! Je distillerai quelques infos croustillantes sur les réseaux sociaux. Quitte à surjouer l’indignation sous des pseudonymes. Il y aura bien une association pour crier à la pornographie, à jeter en pâture son passé de mâle blanc, colonisateur et jouisseur, je fais confiance aux Anglo-Saxons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
aski2aski2   24 juillet 2022
- Zac, mon bonhomme, tu es hors norme!
Ca m'a valu un tas de problèmes.
Comme avec le gendarme sur la route de Troaon. Il avait oublié qu'on avait usé nos frocs sur les bancs de l'école. Bertrand, Bertrand Rivilinic, trop-de-i-ca-fait-un-hic, classe de Madame Guigou, celle qui montrait ses bas et ses hauts. Il exigeait permis et assurances, service-service, mais c'est moi, j'ai dit, Zacharius Kerven, le copain Zac qui copiait par dessus ton coude. Mais le pandore n'a rien voulu savoir, à croire que je n'avais jamais existé.
Le kart etait de ma fabrication, super gonflé, pas homologué, je roulais sans casque et à cent dix.
- Sortez du vehicule et posez vos...
Qi a attrapé qui par le col ? Trou noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jack56jack56   06 septembre 2022
Pourquoi chez nous ? Faut être du canton pour apprécier nos cinquante nuances de gris.

page 116
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Luc Coatalem (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Coatalem
écrire est-ce trahir ? Faut-il dire toute la vérité au sujet de sa famille ? Faut-il vraiment déterrer les secrets, quitte à repousser les limites ? Ces questions sont au c?ur des livres de nos invités. François Busnel reçoit : Lionel Duroy, Jérôme Garcin, Christine Montalbetti, Jean-Luc Coatalem et l'américaine Emil Ferris.
Retrouvez tous vos extraits de l'émission ci-dessous : https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/replay-videos/
autres livres classés : bretagneVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre